AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 [cours de Langues Anglaise & Bulgare #1] I"m Fortunes Fool.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
avatar

HOMINUM REVELIO ϟ
[cours de Langues Anglaise & Bulgare #1] I"m Fortunes Fool.  Empty
Ҩ [cours de Langues Anglaise & Bulgare #1] I"m Fortunes Fool. Ҩ Dim 12 Avr 2015 - 14:06

And, touching hers, make blessèd my rude hand. Did my heart love till now?


Comme un millier de spectres qui dansent le tango sur son cœur exsangue, et tout autant de ses musiciens qui viennent jouer une myriade d'accord sur ses côtes. C'est douloureux. Si douloureux que même la plus belle des œuvres qui ornent la cheminée de sa chambre ne suffit pas à la lui faire oublier, et quand bien même elle reste là à fixer ce vide qui l'avale, rien ne fait taire la longue agonie de son âme à la dérive. Elle voudrait rester là, se fondre avec les vieilles pierres de cette chambre séculaire, ne plus faire âme qu'avec un tout pour en oublier cette individualité meurtrière, seulement ce n'est pas le jour pour se montrer égoïste, pour se laisser emporter par les quatre vents tempétueux qui lui haute tous les espoirs d'une jeunesse vaine. Las, elle abandonne ce cocon hors du temps, hors de cet espace qu'elle honnie tant pour les jours à venir, peut être même pour les instant restant de son existence. Elle porte le masque, le persona brisé d'une psychologie en lambeaux,  miroir éclaté dont les débris se fichent sous sa peau comme une centaine d'épine qui lui morde la chair. Ce n'est pas passager, pas une souffrance éphémère, c'est constant, permanent et sous cette couche hérissée de sentiments exacerbé, elle s'efforce de plaquer un sourire sur ses lèvres.

Son exemplaire Romeo et Juliet, une des premières éditions qu'elle aura volé dans un amour obsessionnelle de la littérature anglaise, elle se dirige le pas faussement déterminé vers cette salle de cours qu'elle souhaite investir. Elle reprend petit à petit du contenance à mesure qu'elle se défait de cette emprise qu'il a sur son esprit, caressant du bout des doigts la couverture de cuire reliée de son livre pour le laisser embarquer loin de tout cela. Loin de cette amertume qui la rend folle autant que furieuse, loin des ruines de cet être sur lequel elle ne gouverne plus. Ophélie abandonnée, voilà son corps échoué sur les rives de son désespoir, moribonde elle ose encore espérer qu'on accordera l'oubli plutôt que l'acceptation... Ce ne sont la que de vains espoirs, qu'elle cache à force de ses sourires qui étirent ses lèvres carmins

Quelques mètres à peine la sépare désormais de la salle de duel, ses pas s’accélèrent et la cadence de ses pas sur les vieilles pierres affolent le métronome. D'une main habile, elle fait glisser une longue clé de cuivre dans la serrure ouvragée de la lourde porte, elle grince un peu quand elle l'ouvre et une odeur de renfermé vient lui sauter au visage sans pour autant lui arracher une quelconque grimace. Ce n'est pas la poussière ni l'odeur surannée de l'humidité qui suffiront à lui faire perdre ce sourire cousu de fils blancs, ce n'est pas plus cette appréhension qui grandit au creux de son être qui réussiront à la faire vaciller en ce jour. Défiant un peu plus le chaos de son existence, elle se fait conquérante en cette salle des armes et se désarme de son épée de vers.

Elle ne se souvient plus vraiment de quand cette idée lui est venue à l'esprit, elle ne se souvient pas même de l’évolution de celle-ci. Peut être n'était-ce qu'un cheminement naturel lié à son existence même et aux choix que lui imposait, depuis quelques temps, son quotidien révoltant.  Seulement les interrogations coulent déjà sur elle, et disparaissent tandis qu'elle vient à faire le tour du propriétaire des lieux. Elle n'avait jamais, jusqu'ici, eu l'occasion de venir visiter cette large pièce et ne s'était jamais enquis de son utilité jusqu'à ce qu'on lui fasse remarquer qu'elle pouvait être parfaite pour accueillir ce petit projet qu'elle avait concocté. Témoin curieux, elle passe ses mains sur l'étain et l'acier des armures qui s'y trouve, soufflant sur ses doigts pour chasser les poussières qui s'y sont collés, avant de s'affliger devant l'obscurité ambiante que les lourdes tentures maintiennent.

Elle a besoin de soleil, Paulina, surtout en cet instant où sa vie est baignée de maintes tonalités de ténèbres. Ses mains naguère caressante se referme sur les tissus, et avec une rage pleine de cette violence trop longtemps contenue, elle tire sur les rideaux qui se déchirent avant de tomber lourdement sur le sol pour laisser apparaître un rayon de soleil, faible, qui la revigore. Un instant, court instant, elle reste là. Les yeux clos, baignée de la douce lumière qu'un ciel chargé de neige laisse passer avec précaution, elle perd un peu de la notion du temps qui passe jusqu'à ce qu'enfin la porte de la salle ne se mette à grincer. Elle ne peut réprimer ce sursaut qui la force à faire volte-face, et c'est avec ce même sourire à peine contrit, masque de bonhomie, qu'elle les accueille en revenant près de cette porte qu'elle vient leur tenir avec une once de galanterie et d'éducation qu'elle n'a pas forcement. « Allons ! Allons ! Pressons ! », rajoute-t-elle avec un engouement à peine feint à l'égard des quelques traînards qui resteraient encore dans le couloir, goûtant à leurs derniers instants de libertés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

HOMINUM REVELIO ϟ
[cours de Langues Anglaise & Bulgare #1] I"m Fortunes Fool.  Empty
Ҩ Re: [cours de Langues Anglaise & Bulgare #1] I"m Fortunes Fool. Ҩ Ven 12 Juin 2015 - 0:37

COURS D'ANGLAIS | BULGARE n°1
enseigné par Paulina Svensson
« Rien ne marque autant un lecteur que le premier livre qui s'ouvre vraiment un chemin jusqu'à notre coeur. Ces premières images, l'écho de ces premiers mots que nous croyons avoir laissés derrière nous, nous accompagnent toute notre vie et sculptent dans notre mémoire un palais ou tôt ou tard - et peu importe le nombre de livres que nous lisons, combien d'univers nous découvrons-, nous reviendrons un jour. » - C. Ruiz Zafon | L'Ombre du Vent
« Prêt ?! TOP, GOOOO ! » La voix de Damyan résonna dans le silence ambiant et Ilia piqua un sprint sur le terrain de Quidditch. Il oublia tout et se concentra sur la cadence de sa respiration, son cœur battant dans sa poitrine et le rythme de ses pas sur l'herbe. Un nuage de vapeur s'échappait de ses lèvres à intervalles réguliers, témoin de l'effort fourni par le jeune homme en ce début de matinée. Le froid était permanent à Durmstrang mais la saison hivernale n'était encore que trop peu avancée pour parler de véritable froid, celui qui vous mord à chaque respiration et vous vous arrache des frisson à partir du bout du nez. Malgré son origine du pays, Ilia n'avait pas été habitué au froid dans son enfance... plus souvent perdu entre les murs de pierres brute du manoir familial, il en avait apprit chaque recoins, chaque intersections, chaque pièce, chaque tableau... plutôt que d'en visiter l'immense et interminable extérieur... Une activité qu'il s'était enjoué de réaliser une fois arrivée à l'école de magie. Sa liberté retrouvée, il avait exploré tous les environs du château, téméraire gamin de dix ans à peine, aux yeux grands ouverts et au cœur avide de curiosité.

Aujourd'hui encore, il profitait de l'extérieur en solo – du moins, en apparence –. De ceux qui se seraient avancés à s'approcher pour y voir de plus prêt auraient sans doute fait demi-tour en criant à la folie. Ilia avait découvert son ancêtre spectral depuis quelques années maintenant et si ses relations avec ce dernier étaient un peu tendues depuis son bannissement des Ombres, les deux Iliev n'en restaient pas moins de joyeux complices et des partenaires de connerie hors pairs ! Ilia appréciait la compagnie de Damyan, et ce dernier semblait véritablement profiter du temps passé hors d'un vieux journal poussiéreux aux fragrances moisies. Il était resté sur la touche pour observer son descendant tout donner dans sa course et une satisfaction non feinte se lisait sur son visage translucide... du moins pour ceux qui pouvaient le voir. En somme, personne. Sauf Ilia, évidemment.

Lorsque ce dernier revint de son petit tour, Damyan le jaugea et éclata d'un rire muet. « Eh ben ! Tu as prit de sacrées couleurs ! On dirait que tu t'es colorié la figure avec du fard à paupières ! » - « Oh ça va ! Regarde toi plutôt ! T'es tombé dans le bac de farine des cuisines ou quoi ? » Damyan lui offrit une œillade amusée : il avait l'habitude de la répartie d'Ilia, et les deux passaient leur temps à se taquiner gentiment... comme deux frères. Le spectre croisa les bras et s'assit non loin de son ami. « Dis moi, tu crois que tu vas aller en cours dans cet état, jeune homme ? » Ilia se regarda, leva les yeux aux ciel, fit la grimace et sortit sa maîtresse éternelle : un petit sortilège informulé plus tard et il était frais comme un gardon ! « Prêt à courir le marathon ! Impressionnant ! » - « Demain... là j'ai cours de... OK j'ai zappé. » Damyan se tapota la tête de son poing : « Tête de nœuds. Autrement dit 'Dickhead' » - « PAR SVAROG, LE COURS D'ANGLAIS ! J'avais un devoir pour aujourd'hui... enfin je crois. » - « Scatterbrained » Ilia ignora la remarque de son compagnon et attrapa le journal à la volée, faisant disparaître automatiquement Damyan, qui retourna se noyer dans l'encre de sa plume et l'odeur du parchemin usé, sans l'avoir vraiment demandé...

Ilia courut si vite pour rejoindre la salle de cours qu'il arriva dans le même état qu'après son footing matinal. Il était parvenu à se souvenir en chemin qu'aujourd'hui leur professeur, Madame Svensson, leur avait précisé que le cours se tiendrait en salle de duels. Une idée très étrange pour un cours tel que le Bulgare/Anglais, mais qui avait piqué la curiosité d'Ilia. Le jeune homme appréciait ce cours. Il voulait découvrir le monde et voyager et savoir parler anglais semblait indispensable à la réalisation de ce rêve. Oui, même dans le monde sorciers, être bilingue c'est mieux !

A son grand plus soulagement, il n'arriva pas en retard. La voix cristalline de Paulina résonna dans le couloir au moment où Ilia arrivait dans une glissade jusqu'à la porte. Changé en chemin pour avoir une tenue décente, il ajusta une dernière fois son col pourpre et se glissa derrière les autres élèves, sans oublier de lancer un sourire à l'encontre de sa prof à l'entrée. Une fois tout le monde entré, Ilia se laissa emporter par les curiosités de la salle et la contempla longtemps comme un gamin contemple une montagne de bonbons. Lorsqu'il aperçu de nouveau Paulina, il s'empressa d'aller l'interpeller. « Madame, pourquoi on est ici ? Vous allez nous faire faire des duels ? » Comme vous l'aurez compris... Ilia est adepte des questions débiles. Maintenant que vous le savez, le cours peut commencer ! Mais gare, il se pourrait que notre récent Unmarked fasse encore des siennes !
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

HOMINUM REVELIO ϟ
[cours de Langues Anglaise & Bulgare #1] I"m Fortunes Fool.  Empty
Ҩ Re: [cours de Langues Anglaise & Bulgare #1] I"m Fortunes Fool. Ҩ Ven 17 Juil 2015 - 16:52





cours d'anglais/bulgare ; Romeo & Juliet
what, drawn and talk of peace? i hate the word, as I hate hell, all Montagues, and thee.



Thaddeus était de bonne humeur. Chose plutôt rare ces temps-ci, surtout avec Romanovski père qui continuait de l’apostropher dans les couloirs pour lui parler. N’avait-il donc pas compris que certaines choses ne se réparent pas ? L’Unmarked avait pris le parti de l’ignorer pûrement et simplement. Il était en revanche beaucoup plus difficile d’ignorer Ivanna, qu’il avait l’impression de sentir derrière lui à chacun de ses pas. Doucement mais sûrement, il allait se laisser entraîner de nouveau dans la sphère bulgare qu’il avait fuie des années auparavant, et la perspective le répugnait. Quatre ans qu’il n’avait pas mis les pieds dans cette école, et en quelques semaines, quelques mois, son ambiance le happait comme un tourbillon. C’était foutrement malsain. Il crevait d’envie de repartir, et pourtant quelque chose le retenait prisonnier ici, une partie de lui semblait se terrer dans le château. Mais où ? Et surtout, quoi.

Pour l’heure, il prenait plaisir à la perspective de renouer avec ses origines américaines. Le cours de bulgare/anglais était le deuxième qui avait retenu son attention, juste après Médicomagie. L’occasion de parler anglais, de pratiquer cette langue qu’il n’avait plus l’opportunité de parler, le ravissait. L’anglais lui rappelait sa mère, les chansons qu’elle lui chantait étant enfant. Il s’interdisait de penser à tout ce qu’il avait perdu, au fait que peut-être, plus jamais il n’entendrait le son de la voix de Daisy Romanovski. Un simple contact lui suffisait, en attendant son heure. Un de ces jours, il se présenterait à l’hôpital de Boston avec la solution à sa maladie, et tout rentrerait dans l’ordre. Si seulement on lui accordait ça, si seulement ce simple point noir pouvait s’arranger, tout s’arrangerait. Thaddeus trouverait même la force de pardonner à son père, en échange de ce petit miracle de rien du tout.

C’est en soupirant que l’Unmarked quitta son cours de Médicomagie pour se rendre dans la salle des duels. Leur professeur, Svensson, leur avait donné rendez vous dans cette salle bien particulière. Même s’il était intrigué par le lieu du cours, Thaddeus faisait entièrement confiance à leur professeur. Il ne recherchait pas en soi un enseignement de qualité de toute façon, il n’en avait pas besoin ; seul importait le plaisir de pratiquer la langue et de retrouver les tonalités anglophones atrophiées au fond de ses amygdales. A peine la porte poussée, Thaddeus entendit un de ses compagnons Unmarked poser une question stupide. Parfois, il oubliait qu’il avait vingt et un ans, et qu’il était de ce fait parmi les plus vieux de l’école. En s’efforçant de ne pas rouler les yeux dans leurs orbites, il répondit avec un sarcasme évident : « Si on faisait des duels, tu serais bien embêté, Swarovski. Tu peux à peine prononcer les sorts dans ta langue natale. » Thaddeus se détourna, regrettant un peu ses paroles, ce n’était pas une façon de commencer le cours, mais la plupart des élèves à Durmstrang l’exaspéraient, même ses plus proches amis.

Il s’avança vers sa professeur et posa son sac sur une table proche de lui, jaugeant la salle du regard. Ils étaient déjà quelques-uns, mais pas tout à fait le compte. « Si les autres ne sont pas fichus d’arriver à l’heure c’est leur problème. » marmonna Thaddeus en fixant Paulina. The show must go on, songea t–il.





Revenir en haut Aller en bas
Irina Droskaïa
♛ ABSOLUTUM DOMINIUM
Irina Droskaïa
♛ ABSOLUTUM DOMINIUM

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : résolument purMessages : 3698Date d'inscription : 07/07/2011Localisation : au ministère
[cours de Langues Anglaise & Bulgare #1] I"m Fortunes Fool.  Empty
Ҩ Re: [cours de Langues Anglaise & Bulgare #1] I"m Fortunes Fool. Ҩ Jeu 11 Fév 2016 - 0:56

Message de modération

La mise au point RP

Inactivité du RP

Que faire à propos de ce RP?


Ce petit message de modération est posté parce que le RP est inactif depuis plus de quatre mois. Est-ce un oubli de la part d'un des participants? Est-il abandonné? Va-t'il reprendre? Si le RP doit être archivé, merci beaucoup de le préciser à ma suite  [cours de Langues Anglaise & Bulgare #1] I"m Fortunes Fool.  3924359785 :rainheart:

Dans le cas contraire, précisez juste que le RP est toujours en cours, et je supprimerai les messages pour laisser le champs libre.  [cours de Langues Anglaise & Bulgare #1] I"m Fortunes Fool.  951813580

Merci beaucoup  plzz




❝ wild beasts wearing human skins❞ are you, are you, coming to the tree, where I told you to run so we'd both be free, strange things did happen here, no stranger would it be if we met at midnight in the hanging tree.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

HOMINUM REVELIO ϟ
[cours de Langues Anglaise & Bulgare #1] I"m Fortunes Fool.  Empty
Ҩ Re: [cours de Langues Anglaise & Bulgare #1] I"m Fortunes Fool. Ҩ

Revenir en haut Aller en bas
 

[cours de Langues Anglaise & Bulgare #1] I"m Fortunes Fool.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum