AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 GRIMOIRE IV ▲ tout savoir sur durmstrang, beauxbâtons & salem

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Minister for Magic
⚘ VOX POPULIS
Minister for Magic
⚘ VOX POPULIS

HOMINUM REVELIO ϟ
Messages : 528Date d'inscription : 23/06/2011
GRIMOIRE IV ▲ tout savoir sur durmstrang, beauxbâtons & salem Empty
Ҩ GRIMOIRE IV ▲ tout savoir sur durmstrang, beauxbâtons & salem Ҩ Mer 8 Jan 2014 - 19:02

Durmstrang

Tout ce qu'il y a à savoir sur notre belle école

L'histoire

On ne s'endort pas, on est pas chez Mr Binns

« History will be kind to me, for I intend to write it. »
Winston Churchill




L'école de Durmstrang a été fondée en 1253. En vérité, l'idée circulait déjà depuis un moment, mais a stagné pendant quelques années à cause de la Kŭrvava voĭna (littéralement la "guerre sanglante"), qui a duré de 1244 à 1252. Depuis toujours dans les pays de l'Est, la suprêmatie des sang-purs est établie. eules les plus anciennes familles de sang-pur détiennent le pouvoir, et c'est encore plus vrai en Bulgarie et en Russie, des pays très fiers, et à forte concentration puriste, prônant la domination des sorciers et l'asservissement des créatures et des moldus, ainsi que des cracmols. C'est Andreï Dobrïesvitch et sa femme, la douce et charmante Sofia, qui ont eu l'idée de construire une école si grande, si forte et à la grandeur si indiscutable que tous les apprentis sorciers de l'Est viendraient y étudier, et améliorer leurs capacités magiques.

Andreï le Grand, ainsi nommé dans les livres d'histoire, avait cependant dans l'idée de leur apprendre une toute autre magie que celle enseignée dans les pays de l'Ouest ; une magie plus sombre, plus puissante, plus taboue aussi. Il voulait que ses élèves sortent de l'école armés, et plein de ressources au cas où une guerre entre l'Est et l'Ouest arrive. Il les voulait imbattables. Sa femme, plus raisonnable mais d'un sang non moins pur, calmait tant bien que mal ses ardeurs, et s'est investie à part égale dans l'échaffaudement des plans et des projets. On retrouve sa touche personnelle et féminine dans de nombreux éléments de l'école, le parc notamment, ou le Pavillon Cristal. Le clan des Dobrïesvitch est réputé pour avoir fait partie des toutes premières familles de sorciers, et d'une lignée ininterrompue, aussi pure qu'on peut l'être. Le pouvoir dans leur sang est dit incommensurable ; les deux époux auraient construit le château seuls, armés uniquement de leurs baguettes, selon les racontars.

Cependant, même si l'école était prête à être construite au tout début de l'année 1244, la guerre sanglante qui éclata au cours de l'année ne leur permit pas de le faire. Les plus grandes familles de sang pur ont du gérer une déclaration de guerre de la part des nés moldus, et des créatures avec lesquelles ils s'étaient alliés. Ce fut également la première rébellion des Elfes de Maison, qui n'a pas abouti, et a renforcé les conditions de leur asservissement. De nombreuses espèces sont désormais extinctes à cause de cette guerre, comme les triglav salamandŭr (salamandres à trois têtes) et les Slŭnchevi nimfi (nymphes solaires, ancêtres des vélanes, qui aveuglaient puis brûlaient leur victime pour les sacrifier à leur dieu). Après huit longues années de combat, la communauté puriste a enfin triomphé, et s'est assuré qu'il n'y aurait plus jamais de révolte.

L'année d'après la guerre, Durmstrang fut construite.

Durmstrang est une immense batisse noire, divisés en cinq parties. L'aile Nord, l'aile Ouest, l'aile Est, et l'aile Ouest entourent la Tour Gargouille, qui est située en plein milieu de l'école. Toutes les structures sont hautes, et de nombreuses petites tours anciennes sont encore sur la propriété. Les bulgares aiment à se vanter de leurs architectures très gothiques et sophistiquées. Il n'est pas rare d'y trouver de nombreux arceaux, de dômes, de toits très pointus. Le château ruisselle d'histoire et de magie, mais contrairement à Poudlard, l'énergie n'y est pas toujours positive. On peut sentir le flux de magie circuler dans tous les murs de l'école, certains endroits plus qu'à d'autres. Il porte la magie de ses étudiants, et en règle l'intensité. Le flux de magie, quand trop important, est difficilement contrôlable pour celui qui le détient sans expérience, et au contraire, pour celui qui essaie de le combattre, elle peut faire ressortir ses pires démons. Cependant, la lumière continue de se trouver à l'école. Dans un recoin, dans un rayon de soleil, dans une personne... Si vous cherchez, vous la trouverez.


La scolarité

Apprenez vos leçons, bande de cancres

« Wisdom is not a product of schooling but of the lifelong attempt to acquire it. »
Albert Einstein


La scolarité à Durmstrang compte non pas sept, mais dix années, bien que les trois dernières soient facultatives ; elles délivrent un diplôme supérieur dans une spécialisation de votre choix, correspondant à un de vos projets professionnels. La première partie de la scolarité est obligatoire. Le niveau est cependant élevé. Pour passer à l'année suivante, vous devez valider deux examens. L'un a lieu aux alentours de Noël, et l'autre à la fin de l'année. La direction fait la moyenne des deux et décide si vous avez le niveau pour passer au niveau supérieur. Vous aurez la possibilité de vous voir délivrer quatre diplômes. Vos DUMs (Diplômes Universels de Magie) se comptent donc à 4 niveaux. En 2e année, en 4e année, et en 7e année tout d'abord, qui vous permettent de valider votre APPM (Attestation de Puissance du Pouvoir Magique), ce qui vous donne la possibilité de poursuivre vos études avec une spécialisation en trois ans qui vous délivrent l'AECM (Attestation d'Excellence en Capacités Magiques).

Le Directeur de Durmstrang ne sort jamais de son bureau, vous ne risquerez pas de tomber sur lui dans un couloir. Pourtant, gare à son bras droit, le professeur de Magie Noire Oskari Tarvonen, qui se fera un plaisir de vous envoyer dans la salle de torture si vous déraillez.

Lorsqu'un enfant voit arriver son dixième anniversaire, il doit se présenter à une adresse à Budapest, pour passer le test du Krŭven. Il s'agit de faire une entaille dans la main de l'enfant, et d'analyser son sang, pour faire ressortir son arbre généalogique. Si son sang est pur, il est  enregistré sur la liste des élèves qui entrent à Durmstrang l'année suivante, et reçoit à l'occasion de cet entretien la liste des ouvrages qu'il doit emmener, ainsi qu'une copie du règlement de l'école, et une convocation pour le départ du bâteau qui les emmènera à l'école. L'uniforme, rouge et brun, est fourni par l'administration en arrivant. L'uniforme d'hiver comporte une cape de fourrure, et l'uniforme d'été donne la possibilité aux demoiselles de porter une jupe rouge.

A savoir qu'aucun né moldu ou cracmol n'est autorisé dans l'enceinte du bâtiment ; un dome protecteur entoure les lieux, et vous seriez bien mal avisé de vous  y aventurer si votre sang n'est pas pur ou au moins mêlé.


La langue

Non on parle pas de roulage de pelles, mais de barrière de la langue

« Words are a pretext. It is the inner bond that draws one person to another, not words. »
Rumi


Le problème de la langue se pose lors de l'emménagement dans une école comme celle-ci. Il est à noter que la grande majorité des Bulgares, Russes, et habitants de l'Est, connaissent la langue anglaise, relativement bien (remerciez le phénomène de mondialisation). Il reste cependant quelques résistants qui ne veulent rien avoir à faire avec cette langue, et rejettent tout signe de l'arrivage de viande fraîche d'Ecosse. Cela dit, la plupart de ces élèves font un effort ; vu la mentalité d'ici, il est bien plus avantageux de parler la langue, cela permet de manipuler plus facilement. Rares sont les élèves de Poudlard, en revanche, qui parlent les langues slaves. Certains le font naturellement, d'autres en ont appris les rudiments, mais en majorité, cela laisse un avantage à ceux de Durmstrang, qui peuvent se flatter de s'exprimer dans une langue sans pouvoir totalement se faire entendre des autres. Pour équilibrer la balance, des cours intensifs facultatifs des deux langues sont mis en place à l'école, dans un esprit de bonne coopération. De toute façon le Ministère l'a rendu obligatoire. Bien malgré la direction de Durmstrang.



Dernière édition par Durmstrang le Ven 9 Déc 2016 - 17:19, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://avada-kedavra.forumgratuit.org
Minister for Magic
⚘ VOX POPULIS
Minister for Magic
⚘ VOX POPULIS

HOMINUM REVELIO ϟ
Messages : 528Date d'inscription : 23/06/2011
GRIMOIRE IV ▲ tout savoir sur durmstrang, beauxbâtons & salem Empty
Ҩ Re: GRIMOIRE IV ▲ tout savoir sur durmstrang, beauxbâtons & salem Ҩ Mer 26 Fév 2014 - 21:15

Les matières

Votre emploi du temps magique

Les matières proposées

On ne s'endort pas, on est pas chez Mr Binns

Comme dans toute école, à Durmstrang, il y a un cursus obligatoire et tout un éventail d’options. Tous les élèves, à partir de leur première année et jusqu'à l’obtention de leur APPM à la fin de leur septième année, sont forcés de suivre les matières suivantes :

▬ POTIONS ; enseignée par Anastasia Petrova (PV LIBRE
▬ METAMORPHOSE ; poste à pourvoir
▬ SORTILEGES ; poste à pourvoir
▬ CREATURES MAGIQUES ; Nayden Yordanov (PV LIBRE)
▬ BOTANIQUE ; poste à pourvoir
▬ HISTOIRE DE LA MAGIE ; poste à pourvoir


A partir de leur troisième année, deux matières au choix parmi les options proposées viennent se rajouter à leur cursus obligatoire. Les élèves sont cependant autorisés à prendre autant d’options que leur emploi du temps le permet (soit environ deux, en plus des deux « options obligatoires »).

Les étudiants qui choisiront de poursuivre leurs études après leur APPM, devront choisir une spécialisation, au choix parmi l'ensemble des matières enseignées à Durmstrang. Cette spécialisation comprendra environ le tiers de l'emploi du temps, et les élèves seront libres de remplir le reste de leur semaine en suivant de manière optionnelle les matières de leur choix : ils s'engagent à assister aux cours des matières en question de manière régulière pendant les trois années de leur spécialisation et leur AECM comportera les mentions des options suivies.


EXPLICATIONS


Ci-dessous, vous allez trouver la liste des matières enseignées à Durmstrang, dans chacune de ces listes seront recensés les étudiants qui les étudient suivis de leur année. Pour chaque matière, vous trouverez le lien des cours si ils sont ouverts, c'est dans votre intérêt d'y participer si vous ne voulez pas redoubler votre année.




Magie Noire

Enseignée par Oskari Tarvonen

La magie noire, sensée être taboue, peut pourtant se réveler pleine de ressources et de surprises. Dans ce cours, vous apprendrez tout ce qu'il y a à savoir sur les arts les plus noirs, non seulement pour savoir vous en protéger, mais peut-être également pour les utiliser au besoin. C'est une science des plus fascinantes, changeantes, et elle puise dans une réserve de magie que tout le monde n'a pas forcément. Au programme, les sortilèges impardonnables, les horcruxes, la nécromancie, l'étude des détraqueurs, ainsi que de nombreux débats, entre autres choses joyeuses.


Médicomagie

Enseignée par Dimitri Pavlova

Science de la guérison, elle vous permettra de connaître les sorts les plus basiques de survie. Le cursus inclut également une étude de tout un panel de maladies magiques, ainsi qu'une section de recherche pour les plus passionnés. En spécialisation, elle vous forme à devenir les plus grands guérisseurs de votre temps.


Dracomagie

Poste à pourvoir

Dans ce cours, vous aurez affaire aux créatures les plus mystiques et sauvages de tous les temps ; les dragons. Il aiguisera vos connaissances sur leur environnement, leur anatomie, leur histoire, les endroits où on peut encore les trouver. En spécialité, le voyage annuel en Norvège vous permettra de mettre toutes ses connaissances en pratique.


Astronomie

Enseignée par Elena J. Liszka

Étude scientifique des astres, de la structure de l'univers, et des étoiles. Il sera souvent question de cartes, de science, et de suppositions. Le cours inclut une étude sur les effets que certaines planètes ou astres peuvent avoir sur le comportement humain.


Études des Runes

Enseignée par Alec Hudson

C'est un cours principalement théorique qui étudie les anciennes écritures de la magie. Il sera en majeure partie composé de différentes traductions à réaliser, mais il y a également une grande partie histoire qui n'est pas négligeable et tout aussi importante pour comprendre le concept fascinant des runes.


Alchimie

Enseignée par Vladimir Rákóczi

L'alchimie est une discipline qui recouvre un ensemble de pratiques et de spéculations en rapport avec la transmutation des métaux. L'un des objectifs de l'alchimie est le grand œuvre, c'est-à-dire la réalisation de la pierre philosophale permettant la transmutation des métaux, notamment des métaux « vils », comme le plomb, en métaux nobles, l'argent, l'or. L'alchimie donne également de grandes connaissances des poisons, de la médecine et des élixirs, comme l'élixir de longue vie.


Arithmancie

Poste à pourvoir

L'arithmancie est une forme scientifique de divination. Elle est basée sur l'étude des chiffres de 1 à 9. Il s'agit par exemple de transformer le prénom et le nom d'une personne en une suite de chiffres. C'est ce que l'on appelle le nombre d'expression. C'est une matière très dure à comprendre et à appliquer, car elle requiert une grande dose de logique et de concentration.


Politique du Monde Magique

Poste à pourvoir

Ce cours est destiné aux futurs dirigeants de demain. Il procure une connaissance approfondie du système législatif, politique, et de la justice. Il inclut un enseignement pointu en termes de lois, de communication, et de l'art de la persuasion. En spécialisation, il se termine généralement par un stage au Ministère de la Magie.


Coopération Magique Internationale

Poste à pourvoir
assistante : Rose I. Carthew

Ici, il sera question de négociations, de coopération avec les sorciers étrangers, et de l'étude des différents traités entre pays et communautés magiques. Une section spéciale est destinée au Tournoi des Trois Sorciers, qui a grandement contribué à la bonne coopération entre les différents gouvernements dans le passé. Il encourage aussi la recherche de solutions pour régler les problèmes internationaux.


Finances Magiques

Enseignée par poste à pouvoir

Il s'agira d'étudier le système économique et la monnaie du monde magique, ainsi que son utilisation dans le commerce et les différentes banques. Le cours inclut une formation spéciale en négociations avec les créatures magiques contribuant à ce système, notamment les gobelins

Psychomagie

Enseignée par Lukasz Malkovitch

La psychomagie est la science de l'esprit et de sa guérison par des techniques magiques. Les élèves prenant cette matière étudient le comportement humain, le mécanisme psychique et les maladies mentales. Ils apprennent notamment à déceler les troubles mentaux et tentent d'y apporter des solutions par la magie. Ils étudient les cognitions humaines ainsi que les diverses pathologies existantes, et réfléchissent à des antidotes, des traitements magiques ou des sortilèges susceptibles de soigner.


Bulgare/Anglais

Enseignée par poste à pouvoir

Cette option a été ouverte cette année uniquement, pour favoriser la bonne entente et la compréhension entre les différentes écoles. Les élèves des pays de l'Est peuvent apprendre à parler anglais, ou à s'améliorer, tandis que les élèves arrivants peuvent approcher la langue bulgare. Le cours comprend un aspect théorique avec de la traduction écrite, mais aussi un aspect pratique avec différents ateliers et un système de binomes.


Divination

Enseignée par Leif Dimitrov

La divination également a été installée récemment, dans le but d'ouvrir le cursus aux élèves de l'Ouest qui sont habitués à étudier cette matière. Les bulgares, qui ne croient pas tellement en la divination et le soit-disant troisième oeil, considère ceci comme une science de charlatan, et n'ont accepté que la matière soit enseignée que pour avoir la paix. La divination, techniquement, est l'apprentissage de la faculté de voir l'avenir, à travers différents moyens, comme les le marc de café ou la boule de cristal. Le professeur lui même ne croit pas en cette science et prend un malin plaisir à faire de ses cours une immense blague.


Toutes les matières citées peuvent être prises en tant que spécialisation à partir de la 8e année, excepté les cours de langue car ils ne sont organisés que pour faciliter la transition des écoles étrangères vers Durmstrang, ainsi que la Divination, car même si le directeur a accepté d’enseigner cette matière douteuse pour qu’on lui fiche la paix, cela ne veut pas dire qu’il est favorable à faire de ses élèves des charlatans en devenir.

Cette liste est non exhaustive
Si vous pensez à prendre un poste qui n'est pas cité, tentez votre chance, nous acceptons toute idée qui tienne la route.

A NOTER QU'AVEC LA DECOUVERTE DE L'OX, PLUS AUCUN COURS N'EST DISPENSE. /!\



Revenir en haut Aller en bas
https://avada-kedavra.forumgratuit.org
Minister for Magic
⚘ VOX POPULIS
Minister for Magic
⚘ VOX POPULIS

HOMINUM REVELIO ϟ
Messages : 528Date d'inscription : 23/06/2011
GRIMOIRE IV ▲ tout savoir sur durmstrang, beauxbâtons & salem Empty
Ҩ Re: GRIMOIRE IV ▲ tout savoir sur durmstrang, beauxbâtons & salem Ҩ Dim 27 Déc 2015 - 4:28

C'est la guerre à Durmstrang

et y a même pas d'issues de secours



durmstrang assiégée

vous n'avez pas fini de saigner à cause de l'Ox



Dès que le trio qui est maintenant à la tête des Eclairs a mis la main sur l'Ox, tout a changé. Non seulement les Icebergs ont pu également en profiter, ce qui fait que l'ambiance au sein-même des vainqueurs n'est pas au beau fixe, mais ceux-ci ont de quoi s'inquiéter davantage. Plus rien ne sera plus jamais comme avant, et cette injustice que les Eclairs reprochent aux Icebergs sera bientôt le moindre de leurs problèmes. Ils finiront par s'unir, ils deviendront des alliés par défaut dans ce château où ils ne peuvent plus faire confiance à personne. Le pouvoir de l'Ox n'a pas fini de faire des ravages, et Durmstrang se retrouve plus divisée que jamais.

La nouvelle de la découverte de l'artéfact a rapidement fait le tour du monde, attirant les sorciers les plus malveillants aux portes du château. Il a fallu réagir vite, les élèves se sont organisés dans l'urgence et dans la peur d'une attaque qu'ils ne pourront indéfiniment retarder. Alors ils ont bien été obligés d'unir leurs forces, tous clans confondus, pour faire face à l'ennemi. Naturellement, personne ne peut rester neutre face à un tel danger ; même ceux qui se fichent de l'Ox depuis le début ne peuvent rester les bras croisés alors que des amis, des frères et soeurs ainsi que leur école sont menacés. La résistance se forme à toute vitesse, elle rassemble autant ceux qui n'ont pas bénéficié du pouvoir de l'Ox (Flammes, Ombres, Unmarked et certains professeurs) que les vainqueurs désireux d'apporter leur aide précieuse, tous terrifiés à l'idée d'être envahis, tués, enlevés. Qui sait quelles atrocités les attendaient encore?
Ainsi, les barrières autrefois si bien définies entre les clans s'effacent peu à peu pour laisser place à de nouvelles alliances, de nouveaux ennemis. Parmi les problèmes qui se posent désormais, on retrouve à la première place la confiance. Car si une armée d'élèves se sont rassemblés pour défendre le château, des centaines d'entre eux sont bien décidés à s'en prendre aux gagnants, par jalousie ou parce qu'ils collaborent avec les assaillants qui attendent à l'extérieur. Votre meilleur ami peut devenir votre pire ennemi, personne ne sait ce qui se cache derrière un sourire, derrière un regard. Faire confiance à ceux qu'on ne connaît pas, remettre en cause nos vieilles amitiés, l'ambiance est de plus en plus tendue et se complexifie de jour en jour.

Les vainqueurs ont rapidement compris qu'ils seraient ciblés, c'est pourquoi ils essaient de rester groupés ou du moins, de ne jamais se retrouver seuls. Bien que leur magie soit plus puissante désormais, ils ne la maîtrisent pas encore suffisamment, elle est instable ; mieux vaut pour eux qu'ils ne se prennent pas pour des héros invincibles, ça pourrait leur coûter la vie. Bien sûr, certains n'en font qu'à leur tête, mais avec toute cette insécurité, nombreux sont ceux qui préfèrent garder leur sang-froid et suivre leurs meneurs, comme autrefois. Néanmoins, ils ne sont plus liés par le sang, le pouvoir de l'Ox a détruit les sceaux. Or, ces derniers étaient la clé d'accès à leur QG, ce qui fait qu'ils ne peuvent plus y accéder. Ils sont donc contraints de s'en remettre aux autres, de faire confiance aux Ombres et aux Flammes qui veulent bien sacrificer leur propre sécurité pour aider à les protéger, à monterla garde. Evidemment, cette solution est loin de les satisfaire, une majorité a plutôt choisi de se réfugier dans la salle de réception et y restent jour et nuit. Ils s'entraident, des patrouilles sont organisées pour veiller à ce que personne ne tente quoi que ce soit. La cohabitation reste malgré tout difficile, les vieilles rancunes entre clans sont tenaces. Mais ils n'ont d'autres choix que de collaborer ensemble pour leur propre sureté, la menace est bien réelle.

Déguisés en élèves lambdas, se faisant passer pour des gentils élèves soucieux de l'avenir de Durmstrang, ou bien affirmant clairement leur position, certains attendent que l'opportunité se présente pour attaquer. Un Eclair perdu en pleine nuit, tentant de s'isoler pour dormir quelques heures, et voilà qu'ils sont là, prêts à frapper. Ils savent que le pouvoir de l'Ox ne peut plus se transmettre, mais c'est loin de les arrêter. Ils ont entendu parler des assaillants, voire ils travaillent carrément avec eux, et ils ont bon espoir de pouvoir bénéficier eux aussi du pouvoir de l'Ox dès qu'ils auront trouvé une solution. Le secret est dans leur sang, ce n'est qu'une question de temps avant qu'ils ne découvrent comment en tirer profit. En attendant, ils se préparent, rassemblent des informations, collaborent avec les assaillants, se lient d'amitié avec des vainqueurs, jouent leur rôle à la perfection. Tandis que les moins patients kidnappent déjà, torturent, laissent s'exprimer leur jalousie dévastatrice. Ils sont partout et nulle part à la fois ; ils sourient et l'instant d'après, ils lacèrent.

Le danger est partout, aussi bien à l'extérieur du château qu'à l'intérieur. Les meneurs prennent des décisions, pas forcément les meilleures, mais tous sont obligés de s'impliquer dans cette guerre qui pointe à l'horizon. Des patrouilles sont organisées, ainsi que des réunions avec les professeurs - très investis dans la défense de Durmstrang, le quotidien a radicalement changé depuis que l'Ox a été trouvé. Méfiance, trahisons, peur, complots, attaques rythment la vie des élèves. Ils sont déboussolés, en colère,  au bord de la crise de nerfs, rongés par de sombres pensées.
Heureusement, la plupart des élèves sont conscients des risques et redoublent d'efforts pour protéger le château. Les cours ayant été annulés, ils comprennent que la situation ne va faire qu'empirer et nombreux désirent pouvoir sortir de cette prison avant d'y laisser leur peau. Quelques uns tentent de s'enfuir, d'autres de faire entrer l'ennemi. Pendant que la Résistance surveille le puits à voeux de peur qu'il soit utilisé à leur encontre, les rebelles aident les assaillants dans la construction d'un réseau sous-terrain de portoloins. La tension est à son comble. Plus que jamais, les ténèbres règnent sur Durmstrang.


Revenir en haut Aller en bas
https://avada-kedavra.forumgratuit.org
Minister for Magic
⚘ VOX POPULIS
Minister for Magic
⚘ VOX POPULIS

HOMINUM REVELIO ϟ
Messages : 528Date d'inscription : 23/06/2011
GRIMOIRE IV ▲ tout savoir sur durmstrang, beauxbâtons & salem Empty
Ҩ Re: GRIMOIRE IV ▲ tout savoir sur durmstrang, beauxbâtons & salem Ҩ Ven 9 Déc 2016 - 16:59

Beauxbâtons

La french touch de la magie


L'histoire

Beauxbatons Academy of Magic


“History doesn't repeat itself, but it does rhyme.”
Mark Twain




L’académie est fondée en 1314 par le Duc de Devereaux, sur son domaine près des Pyrénées. A l’origine pensé pour être simplement un pensionnat réduit pour jeunes sorciers en difficulté, il n’aurait jamais imaginé que l’Académie Beauxbâtons deviendrait ce qu’elle est aujourd’hui. Fou d’amour pour son épouse, une demoiselle d’origine moldue et fascinée par les talents magiques de son bien aimé– qui elle, était dévastée de ne pas pouvoir avoir d’enfant et de ne pas pouvoir faire perdurer la lignée des Devereaux– il lui construit le Palais de Beauxbâtons pour apaiser son chagrin, et lui permettre de recueillir les sorciers en besoin d’un foyer, et d’apprentissage magique. La Duchesse dirige le pensionnat jusqu’en 1352, avant de mourir de fièvre.

Le pensionnat aurait pu fermer à ce moment là, si le Duc n’avait pas décidé de rendre hommage à sa défunte épouse et à ses idéaux familiaux. La légende dit que durant quelques années, il a reçu l’aide précieuse de Morgane pour continuer à faire croître la fréquentation de son établissement jusqu’à devenir l’Académie de Beauxbâtons. Le célèbre alchimiste Nicolas Flamel et son épouse Pernelle ont tous deux fait une partie de leurs études à Beauxbâtons, ajoutant au prestige de l’école et suivant son développement avec le plus grand intérêt. Suivant la tradition que l’Académie devrait toujours être dirigée par une femme, il cède la place en 1383 à la professeur de Transfiguration.

Les effectifs explosent avec la Terreur et la Révolution Française. Durant ces années là, l’Académie sert de refuge, autant  aux français qu’aux étrangers. C’est pour cela que Beauxbâtons bénéficie d’une telle diversité culturelle, et qu’elle a tant appris de la magie des autres. Alors que la France se relève, l’Académie s’enrichit, et c’est aujourd’hui une des écoles les plus prestigieuses du monde, pas peu fière de son succès. La direction est toujours assurée par une femme, et ses principes sont plus stricts que jamais. La directrice actuelle est Olympe Maxime, dont la structure osseuse proéminente fait la renommée.


L'ACADEMIE

D'où on vient, où on va, etc etc

“Live as if you were to die tomorrow. Learn as if you were to live forever.”
Ghandi


La devise de l’Académie est  Ad impossibilia nemo tenetur, qui se traduit par « A l’impossible nul n’est tenu », qui représente toutes les valeurs de discipline, d’ambition et de dur labeur de Beauxbâtons. La direction tente d’enseigner qu’à travers la volonté et le travail, il y a très peu que l’on ne puisse pas accomplir. Les armoiries de l’Académie représentent deux baguettes dorées qui se croisent, trois étoiles sortant de chacune des baguettes. Les étoiles symbolisent les trois formes de contrôle de la magie enseignée à Beauxbâtons ; le corps, l’esprit, et le cœur (voir explications dans Scolarité).
Beauxbâtons accepte les étudiants de France, d’Allemagne, de Belgique, de Suisse, d’Espagne, des Pays Bas et du Luxembourg. Les cours sont dispensés en français, mais l’Académie pratique un suivi linguistique intensif pour aider les non-francophones à s’intégrer au sein de l’école, si bien que tout le monde parle français à un très jeune âge.

La flamme révolutionnaire française incarne parfaitement Beauxbâtons, puisque ce sont les élèves de l’école qui ont réussi à persuader le gouvernement magique français de changer les lois concernant les né-moldus, pour que ceux-ci puissent accéder à une scolarité magique sans limite. L’aristocratie, la fierté du sang et les arbres généalogiques ayant fait foi jusque là. Dès 1792, avec la Déclaration des Droits Sorciers, les nés moldus ont accès à l’école et aux archives documentaires, mettant en place un modèle pour toute l’Europe, un modèle que certaines autres écoles ne sont toujours pas résolues à suivre.

Le Palais de Beauxbâtons est une pure merveille, devant laquelle on ne peut que s’extasier. Entouré de jardins et de haies parfaitement taillé, il luit dans la lumière tel un astre. Il est décoré avec goût, ses couleurs majoritaires étant l’or, l’argent, et le bleu satin. Tout en lui respire la délicatesse et la finesse. On y trouve de nombreuses fontaines, dont les deux plus célèbres sont la Fontaine à Vœux, directement devant le Palais, et la Fontaine d’Argent, dont la légende raconte qu’elle a été construite par Nicolas Flamel lui-même, et qu’elle aurait des vertus de beauté et de santé hors du commun.

Les français, contrairement aux autres, prennent le parti de ne pas se cacher du monde et sont fiers de leur Académie. Le Palais est connu de tous, même des moldus, qui ne manquent pas de s’extasier devant l’architecture et la beauté de l’endroit. Cela amuse beaucoup les sorciers de savoir qu’ils peuvent exister juste sous le nez des moldus, qui ne se rendent compte de rien.

A Beauxbâtons, pas de dortoirs à l’intérieur de l’école. Les quartiers des élèves sont légèrement excentrés sur le domaine. Les garçons et les filles sont bien évidemment séparés, pour ne pas porter atteinte à la pudeur, et chaque étudiant à sa propre chambre, dont le luxe ferait pâlir Versailles. Ce n’est pas pour rien si l’Académie est si riche et luxueuse ; l’entrée est complètement gratuite mais tous les diplômés sont tenus de verser à Beauxbâtons une partie de leur salaire en sortant de l’Académie, tout cela sans compter les généreuses donations des familles. Si le système peut paraître ahurissant aux étrangers, les étudiants sont fiers de reverser un petit peu de leur reconnaissance à l’école qui les a si bien formés et accueillis.

La majorité des portes sont faites de verre, ce qui explique la luminosité du Palais en toute circonstance. Les étudiants, pour se rendre d’un point A à un point B, doivent traverser plusieurs couches de magie et de réalité aussi facilement qu’un rayon de lumière à travers le verre. Ils doivent se souvenir quel passage emprunter pour se rendre à tel endroit, c’est un exercice mental constant sensé leur apprendre le contrôle de la magie, à travers tous leurs atouts, cœur, corps, et esprit compris. Cela peut sembler difficile, mais ce qu’ils gagnent compense de loin leurs efforts ; beauté, subtilité et puissance sont des mots que chacun apprend en mettant les pieds à l’Académie. A travers cette maîtrise, ils apprennent à vivre n’importe où, et à ne jamais se laisser limiter par quoi que ce soit. Ils se repaissent de leur propre éclat et pouvoir, et en sont particulièrement fiers. La magie ne prend tout son sens que lorsqu’elle nous permet de faire n’importe quoi. Le but est de ne jamais vivre caché dans des trous à rat, mais d’être toujours fier et la tête haute. Ils apprennent à trouver leur place dans le monde, et ce, le plus haut possible.



La scolarité

Et qu'est-ce qu'on va bien pouvoir apprendre, hein?

“Any fool can know. The point is to understand.”
Albert Einstein


L’apprentissage à Beauxbâtons commence à l’âge de onze ans. Loin d’être acceptés automatiquement, les parents doivent envoyer une lettre à la direction pour inscrire leur enfant, et le soumettre ainsi à un entretien pendant l’été, similaire à la procédure de sélection de Salem, si ce n’est que l’enfant n’est pas jugé sur sa magie, mais sur sa maîtrise d’une situation et  sa psychologie. Ses aptitudes magiques ne sont pas prises en compte, c’est plutôt son attitude face à la magie, et la façon dont il la conçoit. A la suite de ce test, l’enfant reçoit pendant l’été une clé, faite soit d’or, soit d’argent, soit de bronze qui symbolise son approche majeure face à la magie. Les clés d’or représentent le cœur, la conviction, les qualités de leadership, la détermination, l’envie dévorante et tout ce qui touche au cœur de la magie, à la raison même d’exister. Les clés d’argent sont l’esprit, et la technique, l’apprentissage de la magie, le savoir, et la sagesse, la mécanique de la magie, en quelque sorte. Les clés de bronze symbolisent le corps, la gestuelle et la canalisation de la magie dans un contenant, la maîtrise de la baguette et l’alchimie avec le sorcier.

Beauxbâtons croit que pour être un sorcier digne de ce nom, pour lancer un sort efficace et sans défaut, il faut maîtriser ces trois aspects et posséder les trois clés. L’enfant commence avec une seule clé, qui détermine son point fort pour le reste de sa scolarité et le groupe d’élèves avec lequel il va étudier. Au fur et à mesure, il lui sera possible de prouver sa maîtrise et son contrôle, et d’obtenir les autres clés. Il est impossible d’être diplômé sans posséder fièrement à la fois l’or, l’argent, et le bronze. A chaque fin d’année, un examen est organisé selon le niveau et les spécialités des étudiants. Le plus important se situe en fin de sixième année. (Il est souvent question d’obtenir une clé) La huitième année est l’année finale d’apprentissage, et l’étudiant se voit alors délivrer le DIADEME (Diplôme International Avancé D’Enchantement et Magie Effectifs).

Au programme, on trouve tous les cours « de base » nécessaires au bon apprentissage de la Magie. Transfiguration, Potions, Enchantements et Charmes, Vol, Mythologies et Légendes, etc. Ce qui fait la réputation de l’enseignement de Beauxbâtons se trouve plutôt dans ses options ; Alchimie, selon les enseignements directs de Nicolas Flamel, mais aussi Civilisations Magiques, faisant de la France le plus ouvert sur le monde et le plus cultivé sur les autres formes de magie et civilisations. Ce n’est pas pour rien que les français se vantent de leur savoir et culture. Sont aussi dispensés des cours d’archerie, étiquette, langages, mais aussi des cours d’art et de dialectique, faisant de Beauxbâtons l’Académie la plus diverse au monde, avec des étudiants sachant se débrouiller dans de nombreux domaines. En bonus de la magie classique, sont enseignées de nombreuses techniques servant à rendre la magie plus esthétique (pluie d’étincelles multicolores, patronus dansants, création et arts magiques de toutes formes…) ce qui rend célèbres les étudiants, notamment lors des évènements internationaux, car ils ont toujours l’occasion de démontrer leur savoir, qu’ils gardent jalousement au sein de l’Académie.  





Revenir en haut Aller en bas
https://avada-kedavra.forumgratuit.org
Minister for Magic
⚘ VOX POPULIS
Minister for Magic
⚘ VOX POPULIS

HOMINUM REVELIO ϟ
Messages : 528Date d'inscription : 23/06/2011
GRIMOIRE IV ▲ tout savoir sur durmstrang, beauxbâtons & salem Empty
Ҩ Re: GRIMOIRE IV ▲ tout savoir sur durmstrang, beauxbâtons & salem Ҩ Ven 9 Déc 2016 - 17:00

Salem

Nos amis les sorciers américains


L'histoire

Salem's Institute for Witches


“History doesn't repeat itself, but it does rhyme.”
Mark Twain




L’Institut de Salem se trouve dans la ville du même nom, dans l’état du Massachusetts, aux Etats Unis. Il fut fondé en 1692 en réponse aux célèbres procès des sorcières de Salem. Quatre grandes familles de sorciers se distinguent à l’époque, et tentent de protéger les leurs : Les Goode, les Winthrope, les Stone et les Cooper. Ce fut d’après l’initiative d’Helena Goode que l’institut a été crée. Institut est –pour l’époque– un grand mot, étant donné le nombre d’élèves. Il s’agit alors plus d’une communauté sélective, dont le but est de se protéger les uns les autres, et d’apprendre de nouvelles formes de magie. Après la fin des procès en 1693, les inscriptions augmentent, et les grandes familles de sang-pur réalisent tout le bénéfice d’avoir une école à proprement parler pour former les nouvelles générations et renforcer les lois de discrétion et de cohabitation avec les moldus. En 1700, plus de 2000 élèves étudient déjà à l’Institut.


L'institut

D'où on vient, où on va, etc etc

“Live as if you were to die tomorrow. Learn as if you were to live forever.”
Ghandi


Appelé en premier lieu « Salem’s Institute for Witches » à cause de sa population exclusivement féminine, l’école a rapidement ouvert ses portes à la gent masculine. Elle est dirigée non pas par un seul directeur ou directrice, mais par un Conseil Dirigeant, formé de quatre représentants des familles dites « originelles ». Actuellement, le conseil est composé d’Acacia Goode, Harvey Cooper, Citrus Winthrope, et Alana Stone. La devise de l’Institut est “Super Heri, Affectamus Pro Crastinum”, ce qui se traduit par « From yesterday we strive for tomorrow ».

La défense de l’école est assurée –dit on– par des Trolls des Montagnes, enchaînés dans les sous-sols et absolument hors de portée des élèves (excepté cet accident en 1983, mais le conseil n’aime pas en parler). Elle est complètement invisible aux moldus et protégée par de nombreux enchantements qui la rendent incartable, ce qui estutile étant donné qu’elle se situe non loin de la ville. L’institut lui-même est fait presque entièrement de brique, et a beaucoup évolué au fil des années. Il est bordé de la forêt hercynienne, ce qui le coupe presque entièrement de la civilisation mais qui le rend également très accessible pour peu que l’on sache où se rendre. Les étudiants bénéficient de la sagesse d’un des rares clan de druides encore actif installés non loin d’eux dans la forêt, qui font de nombreuses apparitions lors de leurs cours pour faire partager leur savoir.

Bien qu’attachée à ses traditions, l’école de Salem est réputée pour être l’une des écoles de magie les plus modernes du monde. Aucun uniforme n’est obligatoire, au contraire, les dirigeants encouragent l’expression de la personnalité dans ses formes les plus minimes, considérant qu’un bon sorcier ne peut apprendre qu’en étant lui-même. On encourage également la coopération entre les sorciers et les moldus ; l’Etude des Moldus est l’un des cours les plus populaires, et les élèves américains sont en général des plus tolérants, une petite portion des diplômés renoncent à une carrière magique pour se fondre dans la population non sorcière. Tout cela fait partie du processus de modernisation qui est capital pour les dirigeants de l’école, qui souhaitent être en accord avec leur temps. Bien entendu, dans cette optique, les nés-moldus sont accueillis à Salem à bras ouverts ; l’histoire ayant déjà prouvé que certains avaient même fait de meilleurs sorciers que les sang-purs.


La scolarité

Et qu'est-ce qu'on va bien pouvoir apprendre, hein?

“Any fool can know. The point is to understand.”
Albert Einstein


Les diplômés de Salem sont également réputés pour leur maîtrise de la magie sans baguette. Un intérêt particulier est apporté à cette technique dans une optique de non-dépendance par rapport à sa baguette. La magie noire, en revanche, y est strictement interdite, et les rares ouvrages qui en parlent sont en possession du Conseil Dirigeant et absolument inaccessible aux élèves. Une autre des particularités de Salem est la diversité qu’elle apporte en matière de savoir magique. Ici, magie blanche, magie verte et magie rouge sont tous explorés et exploités en cours dans le but de garder contact avec la tradition et de s’inspirer du passé pour aller vers une magie nouvelle, plus complète et plus maîtrisée, en accord avec la nature et les êtres humains.

La scolarité fonctionne non pas en années mais en semestres pour permettre un suivi plus rapproché et plus personnel de l’élève. En règle générale, très peu d’examens finaux sont organisés pour encourager les étudiants à travailler régulièrement et à s’entraîner pour eux, et non pas pour obtenir un quelconque diplôme. Il est possible d’entrer à l’institut dès la manifestation des pouvoirs de l’enfant ; cela peut-être à 8 ans comme à 13 ans, et c’est pour cela que les classes sont organisées par niveau et matières étudiées et non par âge. Un système assez important de tutorat est mis en place depuis les années 1900, qui a considérablement amélioré la coopération et l’entraide entre les élèves. De la même manière, aucun nombre d’années n’est obligatoire, l’institut fonctionne par niveaux. Il est possible d’avoir fini ses études à 17 ans comme à 23, selon le temps d’apprentissage et le niveau à atteindre. Si l’étudiant considère qu’à partir du moment où il est arrivé au niveau requis pour obtenir son diplôme standard, il a encore des choses à apprendre, il peut rester et côtoyer les professeurs. De nombreux postes d’assistanat sont offerts pour aider ces étudiants dans leur démarche.



L'inscription

Comment on entre à Salem

“I may not have gone where I intended to go, but I think I have ended up where I needed to be.”
Douglas Adams


Dès que l’enfant commence à manifester des pouvoirs, les parents ont la possibilité de l’inscrire pour un test de magie. Dès lors, c’est une équipe d’experts qui déterminent si l’enfant est prêt à commencer son apprentissage de la magie, en se basant sur une analyse psychologique, et un compte rendu de son potentiel magique. Si la réponse est positive, il peut être envoyé à l’école.

Les études à Salem restent malheureusement relativement chères, et même si un système de bourse est mis en place pour les plus prometteurs et les plus méritants, beaucoup d’américains choisissent d’envoyer leur enfant dans d’autres écoles plus abordables. L’accès géographique y est relativement facile ; on attend des étudiants qu’ils se rendent au célèbre Phare de Salem, qui sert de portail entre la partie moldue et la partie magique de la ville. Tout en haut du Phare se trouve un Portoloin, réglé sur une heure précise, qui les emmène directement devant l’Institut, où un membre du personnel est chargé de l’accueillir.




Revenir en haut Aller en bas
https://avada-kedavra.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé

HOMINUM REVELIO ϟ
GRIMOIRE IV ▲ tout savoir sur durmstrang, beauxbâtons & salem Empty
Ҩ Re: GRIMOIRE IV ▲ tout savoir sur durmstrang, beauxbâtons & salem Ҩ

Revenir en haut Aller en bas
 

GRIMOIRE IV ▲ tout savoir sur durmstrang, beauxbâtons & salem

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» Hentaï
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» Pensionnat Hentaï*! // Partenariat ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum