AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Nikolaï & Mordaena ▽ Come together Right now Over me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
avatar

HOMINUM REVELIO ϟ
Nikolaï & Mordaena  ▽ Come together Right now Over me Empty
Ҩ Nikolaï & Mordaena ▽ Come together Right now Over me Ҩ Dim 1 Fév 2015 - 14:19


COME TOGETHER RIGHT NOW OVER ME
With this heart i have the power to blame youre eyes, I sing till the day wakes up a bright shine at the heavens sky, my heart burns. They come to you at night, deamons, ghosts and black elves. They crawl up from the cellar rows and will take a lok under your bed. They come to you at night, like ghosts.

Dix-huit années. Tant d’année de d’humiliation, de manipulation mais aussi d’aventures. C’est en quelques mots ce que Mordaena pouvaient à présent résumer sa vie. Seulement, bien qu’elle ait vécu des aventures incroyables, elle n’était pas d’humeur joyeuse. Elle lui manquait quelque chose. Un sentiment profond, qu’aucune personne ici ne pouvait combler. Aujourd’hui était un jour très particulier, c’était son anniversaire. Et comme toutes personnes normales, elle aurait dû le fêter en famille. Cependant, elle ne pouvait pas, enfin la jeune femme ne pouvait plus. Il y a un mois, Mordaena avait reçu une lettre de son père lui révélant le décès de sa sœur aînée. Cette sœur qui l’avait tant chéris depuis qu’elle était petite. Elle l’avait cajolé, pris sous son aile quand son père ne faisait que l’ignorer. Elle était son soutient, et c’était qu’avec sa sœur qu’elle pouvait se dévoiler. Arrêter de faire semblant. Pourtant, à chaque anniversaire elle souhaitait que son père daigne enfin lui prêter de l’attention, et se montre en lui souhaitant simplement son anniversaire. Seulement son paternel ne fera jamais une chose aussi stupide. Mordaena est une femme compliquée. C’est une solitaire. Pour elle, la jeune femme ne pouvait se fier qu’à elle-même, parce que ce qu’elle redoute par-dessus tout, c’est d’accorder sa confiance, et que par la suite, on vienne la saboter. Elle a toujours dit qu’elle ne l’accorderait à personne.

Les alentours étaient calmes. On n'entendait que les claquements de ses chaussures sur les pierres du couloir du sous-sol de Dumstrang. Le brouhaha incessant était quasi inexistant, car ici il y avait peu de personnes qui osaient s’y aventurer. C’était un endroit interdit et caché des professeurs. Elle s'enfonça de plus en plus loin dans les entrailles du château en jetant sans cesse des coups d'œil derrière elle, par peur d'être suivie. La jeune femme arriva devant une porte en bois massif. Il y avait un immense lion sculpté entouré d’un serpent d’un vert émeraude. Elle prononça le mot de passe et entra dans la taverne des trois trolls.

A l’intérieur de ce bar, on avait l’impression d’être dans un wagon des années 30. Au milieu, une grande colonne laissait place à un magnifique crocodile. Mordaena entra à l’intérieur du bar, et y découvrit une salle vaste mais avec un style très vintage. La salle avait été séparée en deux pour garder l’ambiance du wagon. Au milieu il y avait un passage qui conduisait à chaque compartiment du wagon, et au loin, le comptoir du bar en arc de cercle avec à l’arrière une étagère remplit de boissons alcoolisées. Un étrange fantôme servait des verres aux élèves de Dumstrang. Elle se dirigea directement au bar et demanda au fantôme :

« Un whisky pur feu s’il vous plait. »

Le fantôme s’activa et lui servit son verre en lui faisant un clin d’œil. Elle regarda à l’intérieur de son verre, il y avait marqué « joyeux anniversaire ». Mordaena fût surprise et le remercia tout de même, mais comme à son habitude, en ayant une attitude distante. Elle s’enfila le verre en un rien de temps, et en demanda à nouveau.

Après quelques heures, la jeune femme ne tenait presque plus debout, mais elle avait encore l’énergie de faire la fête. C’est alors que le fantôme voyant la détresse de Mordaena, alluma sa radio. Un morceau violent sous un air de rock électrocuta la pièce.

C’était la première fois qu’elle se lâchait à ce point ; Mordaena monta sur le comptoir et s’apprêta à se déchaîner. Elle balança son corps de droite à gauche avec maladresse et ne faisait pas attention à ce qu’il se passait. Elle était dans sa bulle et personne ne pouvait la percer. Puis sans qu’elle n’eut pu le remarquer, quelqu’un la prit par la taille en suivant son déhanchée.

crackle bones


Dernière édition par Mordaena Iskrov le Dim 15 Mar 2015 - 22:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

HOMINUM REVELIO ϟ
Nikolaï & Mordaena  ▽ Come together Right now Over me Empty
Ҩ Re: Nikolaï & Mordaena ▽ Come together Right now Over me Ҩ Mar 17 Fév 2015 - 23:50


Qu’est-ce qu’il foutait là ? Il n’en savait rien. Qu’était-il venu foutre à Durmstrang ? Qu’est-ce qu’il pouvait bien espérer ? Il n’en avait rien à carrer des cours, l’apprentissage de n’importe quelle magie, les dragons, l’arithmancie, la divinisation, l’alchimie, toutes ces conneries qui ne lui serviront jamais à rien. Il avait toujours su qu’il foirerait tout ce qu’il entreprendrait. Que sa vie était foutue avant même qu’il ne soit né. Sinon, on ne l’aurait pas abandonné. Il se sentait terriblement seul depuis qu’il était ici. Il n’était pas à sa place ici, mais avait promis de finir ses études. De plus, Willow continuait ses crises, et plus les jours passaient, plus il s’éloignait d’elle. Leur lien se déchirait peu à peu, il en souffrait silencieusement. Ne rien dire, c’était toujours mieux, toujours plus facile, autrement il passerait pour un con. Il crèverait seul, tel l’idiot qu’il était.
Alors il préférait noyer ses idées moroses dans l’alcool. C’était toujours plus simple à régler ainsi. Une bonne gueule de bois, histoire de vous remettre les idées en place. Il foutait sa vie en l’air, et ça lui plaisait.
« Un autre, grogna-t-il, tendant son verre vide au barman. »
Cet endroit était morbide d’après le Russe. Quelle idée de foutre un bar dans un train ? Ca ne valait pas La Tête de Sanglier de Pré-au-lard, mais c’était le seul endroit où il pouvait boire quand il voulait dans l’école. Les Trois Trolls. Il n’avait pas mis longtemps à trouver ce bar caché de tous. Il suffisait d’écouter où les élèves s’étaient rendus la nuit d’avant, et hop le tour était joué.
Son verre de nouveau rempli de whisky pur feu, il ne tarda pas à porter le liquide à ses lèvres. Une sensation de chaleur ne tarda pas à l’envelopper, il fallait avouer qu’il était ici depuis un certain temps. Le bar se remplissait peu à peu, et Nikolaï ne tarda pas à apercevoir une rouquine qu’il connaissait bien. Ils n’avaient pas de bons rapports, loin de là, et cette fille lui sortait par les yeux. Dès qu’il la croisait, il ne pouvait s’empêcher de lui balancer des réflexions à deux galions. C’était plus fort que lui, il fallait qu’il la fasse enrager.

La jeune femme commanda sa boisson, s’accoudant au bar, sous l’œil curieux de Nikolaï. Ce dernier n’avait pas encore fait remarquer sa présence, il préférait attendre. Attendre la brèche, le bon moment. Mordaena semblait assoiffée, et s’enfila verre sur verre durant un long moment. Jusqu’à ce qu’elle ne tienne presque plus debout. Le jeune russe commençait à être bien amoché aussi, il avait bu autant qu’elle, voir certainement plus puisqu’il était là avant. La tête lui tournait, et ses idées noires disparaissaient, laissant planer dans son crâne une sensation de bien-être. Tout à coup, le barman alluma la radio, et un air de rock emplit la pièce, résonnant dans les oreilles de Nikolaï. La musique sembla être un déclic pour la rouquine, puisqu’elle ne tarda pas à se redresser et à monter sur le comptoir pour commencer à se déhancher violemment.
A cet instant, Nikolaï ne sut pas vraiment ce qui lui passa par la tête, il finit son verre d’une traite, et grimpa sur le comptoir à son tour. Dans la salle, les autres élèves commençaient eux aussi à danser n’importe comment, bien trop amochés pour rester droits comme un piquet. Le jeune homme fit quelques pas, et arrivé à la hauteur de Mordaena, sans lui demander son avis, il posa ses mains sur ses hanches et se mit à remuer au même rythme qu’elle. Il ne savait pas trop ce qu’il lui prenait, à vrai dire, il ne réfléchissait pas réellement, et se laisser guider par ses envies. La jeune femme se retourna, manquant de tomber du comptoir. Nikolaï la rattrapa de justesse, sentant que tout tournait un peu trop vite autour de lui, et il lança en souriant ;
« Tu danses comme un pied beauté. »  
Dire que d’ordinaire il clamait haut et fort qu’il la détestait, en cet instant, tout semblait irréel. Qu’est-ce qu’il foutait sur ce comptoir avec Mordaena ? L’alcool. La réponse à tous ses soucis, et certainement tous ses futurs problèmes. Aussi agilement que possible, tentant de ne pas se casser la figure, il descendit du comptoir, puis tendit sa main vers Mordaena. Haussant les sourcils, une nouvelle musique résonna dans le bar, il pressa un peu plus sa main dans sa direction, la questionnant silencieusement sur une future danse collé serré. Si elle acceptait, c’était dans la poche. Il ne savait pas pourquoi mais il avait fortement envie de passer la soirée en compagnie de la rouquine.

copyright crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

HOMINUM REVELIO ϟ
Nikolaï & Mordaena  ▽ Come together Right now Over me Empty
Ҩ Re: Nikolaï & Mordaena ▽ Come together Right now Over me Ҩ Dim 15 Mar 2015 - 22:06


COME TOGETHER RIGHT NOW OVER ME
With this heart i have the power to blame youre eyes, I sing till the day wakes up a bright shine at the heavens sky, my heart burns. They come to you at night, deamons, ghosts and black elves. They crawl up from the cellar rows and will take a lok under your bed. They come to you at night, like ghosts.

Mordaena se retourna instantanément. Nikolaï lui faisait face, un rictus séducteur, lui montrant qu’il avait le pouvoir sur elle, ce qui déplaisait à la jolie rouquine. Elle manqua de trébucher face à lui, mais il la rattrapa à temps. L’alcool étant encore présent, elle essaya tant bien que mal de revenir à la réalité, seulement la boisson était trop forte. Elle n’arrivait pas à dire quoique ce soit, à se défendre comme à son habitude et surtout à le prendre de haut. Mordaena était tétanisée par le choc, surtout face à son agissement en se laissant faire aussi facilement. Nik avait sans doute remarqué sa faiblesse et il ne manqua pas de l’intimider en s’exclamant :

« Tu danses comme un pied beauté. »

Elle ne répondit pas. Enfin pas tout de suite. Elle le laissa faire un instant, sans vraiment s’en rendre compte. Elle suivit du regard Nik qui descendait du comptoir essayant de faire mine d’être adroit. Qu’est-ce qu’elle faisait ? A se laisser faire… Ce n’était pas dans ses habitudes. Elle qui est si distante, méfiante et calculatrice. Pourquoi s’était-elle se laisser prendre par l’ambiance de ce bar, alors qu’elle ne mettait jamais les pieds dans un endroit comme celui-là. Elle s’était perdue dans l’alcool, la danse et la joie que procurait l’amusement. Sans qu’elle s’en rende compte et pensant que le jeune homme allait la laisser tranquille, il lui tendit sa main. Elle hésita un instant. Si elle la prenait, tout était fini, elle allait perdre toute crédibilité. Puis une nouvelle mélodie retentit dans toute la salle, plus violente. Elle baissa son regard vers le garçon qui insista davantage en haussant les sourcils. Elle ne comprenait pas à quoi il jouait. Pourtant il se détestait, enfin il la détestait. Nik était un garçon qu’elle n’arrivait pas à cerner. Seulement, n’étant pas maitre de ses gestes, elle se sentit avancer vers lui et lui attraper la main timidement. Elle le regarda intensément en disant :

« Tu as intérêt à ne pas me faire tomber. »

Le garçon se mit à rire et l’entraina dans une valse endiablée. Il l’a fit virevolter lentement, et d’un coup il l’attrapa plus fortement par la taille. Elle ne se détacha pas, absorbée par son regard. En le regardant plus précisément, il n’était pas si moche que ça. Il avait un regard doux et à la fois sombre. Ca la rendait folle. Elle ne savait pas à quoi elle jouait, mais c’était un jeu dangereux. Mordaena sentit le souffle chaud du jeune homme, qui jouait un malin plaisir à la rendre folle. Seulement, elle comptait prendre le contrôle, elle ne voulait pas le laisser jouer aussi facilement. C’est alors que Mordaena se détacha de lui en lui souriant. En lui faisant un signe de la main, elle lui montra de la suivre tout en se déhanchant. En voyant le regard surpris de Nik, elle savait que ça plaisait au jeune homme. Elle s’approcha lentement de lui, et tourna autour de lui en étant assez proche. Elle toucha son torse, et continua à tourner autour de lui. Elle se demandait comment allait se finir ce petit jeu.



crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

HOMINUM REVELIO ϟ
Nikolaï & Mordaena  ▽ Come together Right now Over me Empty
Ҩ Re: Nikolaï & Mordaena ▽ Come together Right now Over me Ҩ Sam 4 Avr 2015 - 1:17


L’alcool lui montait à la tête, indéniablement. Il ne savait plus ce qu’il faisait, la preuve, c’est qu’il était venu danser avec Mordaena. Mordaena ! Quelque chose clochait dans son esprit, mais ne savait pas quoi. C’est comme si la haine qu’il ressentait d’ordinaire pour la rouquine disparaissait pour laisser place à un sentiment confus, mêlant curiosité et désir. C’était absurde, mais malgré tout, ses envies parlaient simplement pour lui, poussées par l’alcool qu’il avait ingurgité. Sa paume toujours tendue vers la jeune iceberg, le ruse patientait. Après quelques secondes d’hésitation, elle finit par glisser ses doigts délicats dans sa main. Il l’aida à descendre du comptoir, et tandis qu’elle se retrouvait face à lui, elle lui lança ;
« Tu as intérêt à ne pas me faire tomber. »
Nikolaï ne put s’empêcher de rire. Faisant apparaître un fin sourire sur les lèvres de la jeune femme. C’était certainement la première fois qu’il la voyait sourire, enfin à lui. Elle semblait aussi imbibée que lui, en déduction de son pas chancelant et peu assuré. Il l’entraina sur la piste, la faisant d’abord virevolter doucement sur elle-même, puis les rapprocha l’un de l’autre avec une légère once de violence. Son corps collé au sien, ils ondulaient ensemble, au rythme de la musique. Son regard était plongé dans celui de Moardaena, bleu azur, pétillant, l’hypnotisant carrément. C’était dingue. Incroyablement fou même, mais une certaine attraction naissait entre les deux protagonistes. Le flamme ne savait pas d’où elle provenait, mais il ne pouvait s’en défaire. Ses prunelles étaient aimantées à celles de la rouquine, son corps se confondait contre le sien, sa main plaquée contre le bas de son dos, l’autre dans ses cheveux. Leurs visages étaient si près qu’il sentait le souffle de la jeune femme terminer sa course le long de son menton. Il laissa glisser sa main un peu plus au creux de ses reins, tandis que l’autre s’attarder sur sa mâchoire, hésitante, légère.

Mais l’iceberg finit par se détacher de lui, lui adressa un sourire en coin, malicieux. Elle avait quelque chose derrière la tête, Nikolaï le sentait. Docile, il accepta de la suivre lorsqu’elle le lui intima à l’aide d’un geste de la main. Tandis qu’elle les guidait il ne savait où, elle en profita pour se déhancher au maximum. Le regard  du russe suivit le mouvement, s’attardant sur les formes de la rouquine, se délectant de ce qu’il voyait. Elle finit par se rapprocher de nouveau, revenant vers lui, une once de défi brûlant dans son regard bleuté. Elle se mit à tourner autour de lui, tout d’abord en se contentant de le regarder, puis sa main vint effleurer son torse. Le jeune homme ne bougeait pas, se laissant faire. Elle voulait jouer avec lui, avec ses envies. Et ça ne pouvait plaire qu’au flamme. Impassible, il la fixa, elle se rapprocha encore un peu plus de lui, électrisant l’atmosphère. Nikolaï avait du mal à réfléchir, il avait envie de laisser ses pulsions primitives agir, mais a contrario, ne voulait pas se faire avoir. Mordaena commença à lui faire une petite danse, ondulant ses hanches au rythme de la musique qui résonnait à leurs oreilles, sans pour autant détacher ses yeux des siens.
Il finit par l’attraper soudainement par la taille, la collant à lui. Le dos de la jeune femme contre son torse, il se pencha vers son oreille, et murmura ;
« Quelle petite joueuse tu fais. Toute sage …
Laissant la pulpe de ses doigts glisser lentement de sa tempe jusqu’à son cou, il la relâcha. Il la mettait au défi, clairement. Il voulait en voir plus, mais n’était pas certain qu’elle le suive. Elle semblait être celle qui provoquait la première, mais  aussi celle qui abandonnait la première. Nikolaï voulait voir si ses suppositions étaient les bonnes, si la jeune femme le suivrait dans ce jeu risqué, où ils risquaient tous deux de se brûler avant la fin. Elle se retourna vers lui, et il haussa les sourcils. Qui allait être le premier à craquer ? Nikolaï pariait sur l’iceberg.


copyright crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

HOMINUM REVELIO ϟ
Nikolaï & Mordaena  ▽ Come together Right now Over me Empty
Ҩ Re: Nikolaï & Mordaena ▽ Come together Right now Over me Ҩ Dim 5 Avr 2015 - 21:52


COME TOGETHER RIGHT NOW OVER ME
With this heart i have the power to blame youre eyes, I sing till the day wakes up a bright shine at the heavens sky, my heart burns. They come to you at night, deamons, ghosts and black elves. They crawl up from the cellar rows and will take a lok under your bed. They come to you at night, like ghosts.


Elle commença alors une danse sensuelle tout en hypnotisant sa proie. La jeune femme s'amusait à le faire frémir d’excitation. L'iceberg continua en faisant une moue séductrice, en s'approchant d'avantage du jeune homme. Plus rien autour d'eux ne comptait. Leur petit jeu était devenu si séduisant et si provocateur qu'ils en jouissaient. Elle savait que Nik allait craquer d'un moment à un autre. Il devenait si pathétique en n'ayant plus le contrôle de la situation, que ça en devenait amusant pour Mordaena. Puis, sans étonnement, le jeune homme céda et l'attrapa par la taille, toujours le regard rivé sur l'iceberg. Son torse humide venait se loger contre le corps de la jeune femme. Un frisson lui parcourra tout le long de son dos, partant de ses reins jusqu'à son cou. Nik l'intriguait, elle se sentait diminuer face à autant de charisme de la part du jeune homme. Le souffle coupé, ils continuaient à danser collé l'un contre l'autre. Mordaena avait une folle de vie de s'abandonner à ses lèvres. Seulement, elle ne voulait pas craquer la première. Ne voulant pas être faible. C'était bien la première fois qu'elle se sentait vivre. C'était assez bizarre car même si elle détestait Nik, elle s'en fichait. Soudain, elle sentit le souffle chaud du jeune homme près de son cou, il murmura :

« Quelle petite joueuse tu fais. Toute sage ….»

Il ramena ses mains vers le cou de la jeune femme, il parcourra lentement sa peau et la relâcha. Ce fut brutal. Elle ne s'attendait pas à ce qu'il reprenne le contrôle de si tôt. Devait-elle succomber ? Car si la jeune femme cède au caprice de Nik, la femme froide qu'elle montre depuis toujours se fera démasquer. Ça serait la fin pour l'iceberg. Elle aimant jouer de ses proies, et obtenir toujours ce qu'elle voulait. Pourtant, elle avait une envie folle de s'aventurer encore une fois près du corps du jeune homme. De se sentir de nouveau libre. Elle balança d'un ton vaincu :

« Et puis merde. »

Elle s'approcha dangereusement du jeune homme et l'attrapa par le cou, lui donnant un baiser sensuel. Il ne dura pas longtemps, le temps que le jeune homme se remette de ses émotions. Il avait encore les yeux fermés. Elle avait peur de la réaction de Nik car elle s'était éprise à ce petit jeu et au final elle avait perdu. Enfin pas la guerre. Cela ne faisait que de commencer.

crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

HOMINUM REVELIO ϟ
Nikolaï & Mordaena  ▽ Come together Right now Over me Empty
Ҩ Re: Nikolaï & Mordaena ▽ Come together Right now Over me Ҩ Jeu 23 Avr 2015 - 23:24


L’atmosphère se réchauffait entre eux. Il ne savait plus réfléchir, il ne savait plus penser, il ne savait plus que toucher et ressentir. Et c’est la jeune femme à la chevelure de feu qui en était la cause. Il ne l’aurait jamais cru : éprouver du désir pour elle. Rien ne semblait plus tourner rond chez lui. Mais tout ceci n’avait aucune importance en cet instant. La haine entre eux semblait s’être transformée en passion. C’en était déroutant, mais envoutant. Nikolaï n’avait d’yeux que pour l’iceberg. Elle le fascinait, l’hypnotisait. Il avait une envie ardente de découvrir la moindre parcelle de son corps, de goûter à ses lèvres charnues, de la sentir frémir sous ses doigts. Il ne savait comment elle avait fait pour provoquer ce désir chez lui, mais elle y était parvenue.
Elle se trouvait face à lui, le visage à moitié éclairé par la lumière tamisée du bar. Elle semblait réfléchir quelques secondes, restant silencieuse. Le jeune russe attendait une réaction, n’importe laquelle. Et alors qu’il s’attendait à ce qu’elle abandonne leur petit jeu, elle lança plus pour elle que pour lui :
« Et puis merde. »

Et sur ces mots, elle mangea les quelques centimètres qui les séparaient, et l’attira vers elle en l’agrippant par le cou. Ses lèvres se collèrent aux siennes, lui offrant un baiser charnel. Il répondit de suite, ne perdant pas de temps pour poser ses mains au creux de ses reins, se rapprochant un peu plus du corps de la jeune femme. Mais elle met fin au baiser rapidement, ne laissant pas le temps au jeune homme de comprendre de suite ce qu’elle faisait.  Rouvrant les paupières, il croise le regard de Mordaena. Le jeune homme laisse un fin sourire apparaître sur ses lèvres. Elle a craqué la première. Il le savait, il avait senti qu’elle n’était pas aussi forte qu’elle le prétendait. Il pose l’une de ses mains le long de sa mâchoire, approche son visage du sien, et susurre vers son oreille :
« Mauvaise joueuse. »
Il embrasse le long de sa mâchoire, reste sage, presque chaste. Il veut que ce soit elle qui franchisse de nouveau la limite. Il tente de nouveau de la mettre au défi, de voir si elle n’a que ça à lui donner ou si la soirée se déroulera autrement qu’il l’avait cru en entrant dans ce bar. Nikolaï recule son visage de celui de l’iceberg, il la fixe un instant, silencieux. Puis, fait remonter la main qu’il avait gardée en bas de son dos, le long de sa colonne vertébrale jusqu’à atterrir dans sa chevelure rousse. Il peut sentir le souffle chaud de la jeune femme se terminer contre son menton. Il s’approche de sa gorge, nue, tentatrice, et dépose de léger baiser sur sa peau brulante. Il joue. Il contrôle. Elle se laisse approcher, telle une proie vaincue. Il remonte sa bouche vers la sienne, mais ne l’embrasse pas, effleure simplement la commissure de ses lèvres. Son souffle est précipité, il doit garder l’esprit clair, et ne pas se laisser entrainer.
« Tu abandonnes ? demande-t-il, dans un murmure. »

copyright crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

HOMINUM REVELIO ϟ
Nikolaï & Mordaena  ▽ Come together Right now Over me Empty
Ҩ Re: Nikolaï & Mordaena ▽ Come together Right now Over me Ҩ Dim 26 Avr 2015 - 21:09


Nikolaï ne lui refusa pas son baiser à sa surprise. Ils étaient de plus en plus proche, qu'elle pouvait sentir le souffle chaud du jeune homme frôler sa peau. Elle se laissa bercer un moment, oubliant tout ce qui pouvait se passer autour d'elle. Ce baiser ne ressemblait pas à celui d'Alek, il était beaucoup plus sauvage et sensuel. Le fruit d'un désir ardent. Nikolaï était le genre d'homme que Mordaena refusait d'approcher. Il était du genre à se faire remarquer, le genre par fréquentable. Il était son opposé, elle plus réservée, et froide. Lui, plus enflammé. Il serra fort en posant ses mains au creux des reins de l'iceberg, comme s'il ne voulait pas qu'elle s'échappe aussi. Elle sentit son torse se poser contre sa poitrine. La sensation était étrange, elle pouvait sentir leurs deux cœurs s'emballer au même rythme. Seulement, Mordaena était d'humeur joueuse ce soir. Elle recula violemment en mettant fin au baiser. Nikolaï resta un moment les yeux fermés, et elle adorait voir qu'elle lui faisait de l'effet. Que malgré ses airs de petit merdeux, il n'était pas si insensible. Après quelques minutes, il ouvrit doucement les yeux, fixant l'iceberg intensément. Il dévoila en même temps ses dents blanches. Il devait sûrement être content qu'une iceberg ait craqué en première. Elle attendait une remarque tranchante de sa part. En fait, ne plus jouer la fille froide et insensible cela lui plaisait. Elle aimait jouer avec le feu avec lui. La barrière froide qui se brisait ne lui gênait pas, au contraire, elle profitait de l'exploiter au maximum avec Nik. Puis, l'alcool qui continuait à couler dans ses veines l'aidait. Nikolaï sourit davantage et posa sa main le long de sa mâchoire, l'air charmeur comme si une caméra était rivé sur lui. Sa tête s'approcha de l'oreille de la jeune femme et lui susurra sensuellement :« Mauvaise joueuse. »

Il l'embrassa légèrement contre sa joue et s'écarta d'elle instantanément. Il la remettait de nouveau au défis. Cela n'étonnait pas la jolie rousse qui savait que le Flamme n'allait pas craquer si facilement. Seulement, elle ne voulait pas lui laisser une autre possibilité d'être celui qui a gagné. Son regard resta figé vers le sien et tout en la regardant, il remonta sa main vers sa chevelure rousse, et commença à la caresser doucement. Mordaena se perdit dans les prunelles du jeune homme. Elle n'avait jamais encore vu le visage d'aussi près de Nik. Il avait un visage fin et des yeux bleu perçant. Sa mâchoire carrée, et ses cheveux bruns en bataille. Le regard de Nik changea en se posant vers la gorge de la jeune femme. Mordaena remarqua que le jeune homme s'approcha dangereusement de celle-ci. Il s'arrêta un moment, faisant monter le désir de la jeune femme. Son souffle devient de plus en plus saccadé. Puis il déposa un baiser, puis un autre, faisant le long de sa gorge. Un frisson lui parcourra le long de son dos. Elle le laissa faire un moment prétextant de se laisser encore une fois berner. Elle étira ses lèvres charnues profitant de ce moment. Nikolaï s'arrêta et revient doucement vers sa bouche, seulement il ne l'embrassa pas, effleurant uniquement ses lèvres. Il voulait la mettre encore une fois au défi, mais cette fois ci, elle ne se laissera pas faire. Elle s'approcha un peu plus du corps chaud de l'homme, elle sentit le souffle précipité du jeune homme. Il était démasqué. Nik n'allait pas tenir vraiment longtemps. Il esquissa un petit sourire joueur, laissant paraître qu'il avait totalement le contrôle de la situation. Puis il murmura : « Tu abandonnes ? demande-t-il, dans un murmure. »

Elle passa les mains dans sa chevelure rousse, exaltant son doux parfum de rose. Celui-ci vint chatouiller les narines du jeune homme qui ferma les yeux un instant. Nikolaï les rouvrit assez vite afin de ne pas faillir. L'iceberg s'approcha un peu plus du corps de l'homme, en ne laissant plus aucune barrière entre eux. Elle baissa la tête et la jolie rousse caressa du bout des doigts le torse du jeune homme, traçant la musculature de Nik. Elle s’immobilisa un instant arrêtant ses gestes. Elle regarda le jeune homme. Il l'interrogea, et il devait penser qu'elle abandonnait. Seulement, elle avait une petite idée dans la tête. Elle regarda un peu plus loin là où se trouvait les toilettes de la taverne. Si elle y va, allait-il la suivre plus tard ? Il était temps de le mettre au défis. Elle fixa ses beaux yeux bleu et murmura sensuellement : « Je vais au chiotte. »

Elle s'éloigna du jeune homme tout doucement, puis avant de lui tourner le dos, elle lui dévoila son plus beau sourire, lui passant ainsi le message qu'elle n'en avait pas fini avec lui. Elle se mordilla la lèvre et lui tourna le dos en passant encore une fois sa main dans ses cheveux roux. Elle l'avait laissé planter là au beau milieu de la pièce. La jeune femme l'avait même ridiculisé. Elle adorait cela. La jolie rousse jeta un coup d'oeil rapide vers le jeune homme. Il était toujours au beau milieu de la piste, seul et immobile. Il la regardait toujours s'éloigner et ne faisant pas attention aux filles qui commençaient à l’accoster. Elle étira ses lèvres, contente du résultat et entra à l'intérieur des toilettes. A sa surprise, elle n'entendit pas la porte se claquer derrière elle. La jolie rousse savait qu'il avait craquer et étira d'autant plus son sourire. « Tu es plus faible que je ne le pensais. » Elle sentit sa présence s'approcher d'elle. Qui allait gagner ?

copyright crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

HOMINUM REVELIO ϟ
Nikolaï & Mordaena  ▽ Come together Right now Over me Empty
Ҩ Re: Nikolaï & Mordaena ▽ Come together Right now Over me Ҩ Jeu 21 Mai 2015 - 16:05


Il sentait le corps de Mordaena contre le sien, il pouvait presque éprouver les battements précipités de son cœur. Il se fit violence pour ne plus la toucher, même s’il en crevait d’envie. Ce petit jeu commençait à lui plaire, mais il n’était pas sûr de pouvoir tenir encore bien longtemps. L’iceberg le rendait dingue, et il désirait bien plus qu’un simple baiser de sa part. La rouquine passa sa main dans ses cheveux. Le parfum de la jeune femme emplit l’odorat du jeune flamme, qui inspira cet effluve de rose qui se dégageait de sa chevelure. Elle s’approcha de lui un peu plus, évitant son regard, elle s’appliqua à laisser la pulpe de ses doigts glisser le long de son torse. Nikolaï se laissa faire, les mains de l’iceberg se baladant sur son corps ne le gênant pas le moins du monde. Il aimait son côté séductrice, joueuse. Elle se stoppa soudainement, et happa son regard.
« On ne joue plus ? Questionna-t-il, un fin sourire sur ses lèvres. »
Elle tourna la tête vers l’arrière du bar. Nikolaï ne doutait pas qu’elle avait une idée derrière la tête, et il était soudainement curieux de savoir à quoi elle pensait. Rencontrant de nouveau les prunelles bleutées de la jeune femme, cette dernière lança à la fois crument et sensuellement :
« Je vais au chiotte. »

Etonné, le jeune homme haussa les sourcils. Est-ce qu’elle le plantait, ou était-ce une invitation ? Tandis qu’elle reculait, elle lui lança un merveilleux sourire tout en se mordillant la lèvre inférieure, avant de se retourner et de se diriger vers les toilettes. C’était une invitation. A présent le flamme en était sûr. Il la fixa en train de s’éloigner, ne bougea pas d’un pouce, ignorant les quelques filles qui commencèrent à tourner autour de lui. Avant qu’elle ne disparaisse dans les toilettes, Nikolaï se réveilla, et marcha dans la même direction. Il ne lui laissa pas l’occasion de fermer la porte, qu’il entra à son tour.
« Tu es plus faible que je ne le pensais. »
Avançant dans la petite pièce, le jeune homme finit par fermer la porte à clé, avant de s’approcher de Mordaena. Elle était toujours dos à lui, il ne doutait pas qu’elle souriait en cet instant. Il posa ses mains sur les hanches de la rouquine, glissa son visage au creux de son cou, collant son corps contre le sien. Il laissa ses mains s’avancer sur le ventre de la jeune femme, l’une d’elle s’aventurant sous son tee-shirt.
« Et tu es plus sexy que je ne le pensais. On fait tous des erreurs. »
Il remonta ses doigts le long de l’abdomen de l’iceberg. Parcourant l’épiderme brulant, il pouvait la sentir frissonner. Nikolaï n’avait plus envie de résister à présent, il voulait Mordaena, tout de suite, maintenant. Il posa de nouveau ses lèvres dans le cou de la rouquine, tandis que sa main remontait jusqu’à sa poitrine. Il ne savait pas si elle en avait envie, ou si elle jouait tout simplement avec lui pour le planter au bon moment.
copyright crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Irina Droskaïa
♛ ABSOLUTUM DOMINIUM
Irina Droskaïa
♛ ABSOLUTUM DOMINIUM

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : résolument purMessages : 3698Date d'inscription : 07/07/2011Localisation : au ministère
Nikolaï & Mordaena  ▽ Come together Right now Over me Empty
Ҩ Re: Nikolaï & Mordaena ▽ Come together Right now Over me Ҩ Jeu 11 Fév 2016 - 1:04

Message de modération

La mise au point RP

Inactivité du RP

Que faire à propos de ce RP?


Ce petit message de modération est posté parce que le RP est inactif depuis plus de quatre mois. Est-ce un oubli de la part d'un des participants? Est-il abandonné? Va-t'il reprendre? Si le RP doit être archivé, merci beaucoup de le préciser à ma suite  Nikolaï & Mordaena  ▽ Come together Right now Over me 3924359785 :rainheart:

Dans le cas contraire, précisez juste que le RP est toujours en cours, et je supprimerai les messages pour laisser le champs libre.  Nikolaï & Mordaena  ▽ Come together Right now Over me 951813580

Merci beaucoup  plzz




❝ wild beasts wearing human skins❞ are you, are you, coming to the tree, where I told you to run so we'd both be free, strange things did happen here, no stranger would it be if we met at midnight in the hanging tree.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

HOMINUM REVELIO ϟ
Nikolaï & Mordaena  ▽ Come together Right now Over me Empty
Ҩ Re: Nikolaï & Mordaena ▽ Come together Right now Over me Ҩ

Revenir en haut Aller en bas
 

Nikolaï & Mordaena ▽ Come together Right now Over me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum