AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Ring out the bells again [FLAMMES]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Deklan Levski
✝ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT
Deklan Levski
✝ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : PurMessages : 987Date d'inscription : 01/05/2014Localisation : Derrière toi
Ring out the bells again [FLAMMES] Empty
Ҩ Ring out the bells again [FLAMMES] Ҩ Ven 31 Oct 2014 - 19:35

« Mes amis, chers camarades, nous voilà réunis en ce jour pour ... » Deklan interrompit sa phrase, balaya la salle du regard, solennel jusqu'au bout des ongles … Puis il se fendit d'un grand sourire. « Organiser la prochaine soirée animée dont Durmstrang se souviendra longtemps ! » Comprenez, la prochaine connerie collective. Il s'empara d'un verre de whisky pur feu sur le buffet placé au centre de la pièce et garni de toutes la nourriture et les boissons nécessaire pour occuper le clan toute la nuit. Une chaude lumière se diffusait dans la pièce par l'âtre qui brûlait de plein feu, et plusieurs torches étaient allumées le long des murs. Les élèves étaient dans leur élément. Levski porta son verre à bout de bras, et enchaîna « Mais surtout, on va faire honneur à ce buffet et s'amuser comme des Flammes se doivent de le faire ! »

Il comptait sur l'enthousiasme des siens. Après tout, ils faisaient partie du clan, c'était bien pour quelque chose. Le même sceau ornait leur dos et chacun partageait certaines valeurs auxquelles ils faisaient toujours honneur. Parmi elles, l'impétuosité, la chaleur, la sociabilité. Ils n'allaient pas s'ennuyer ce soir. Ils ne s'ennuieraient pas non plus quand ils mettraient à exécution le plan qu'ils allaient échafauder ce soir. Il avait déjà quelques idées ; comme, par exemple, se débrouiller pour récupérer la clé du bestiaire … et faire quelque chose avec ça, hm ? Mais en attendant, qu'ils s'amusent. La musique surgit du tourne-disque ensorcelé posé sur un meuble près de la cheminée, et « Que la fête commence ! ».

Le meneur des Flamme prit une gorgée de son verre en s'appuyant contre le buffet. Il jeta un coup d'oeil encourageant à Sasha, non loin, qu'il sentait plutôt mal à l'aise. Elle s'était retrouvée propulsée au rang de meneuse suite aux accusations portées sur Erika … Les deux jeunes filles étaient dans une situation délicate, et le clan se retrouvait divisé. Deklan, lui, ne savait pas trop de quel côté pencher. D'un côté, il considérait que même si Erika avait fricoté avec le prof de magie noire, hé bien elle faisait ce qu'elle voulait. De l'autre, Sasha n'avait pas non plus demandé à devenir chef de clan, et les rumeurs qui courraient sur sa responsabilité dans l'accusation d'Erika lui menaient la vie dure. C'était probablement juste une question de malentendu … Il allait falloir trouver un moyen de résoudre ce problème ; mais comme pour l'instant les conflits restaient des cas isolés, il n'y avait pas de quoi s'inquiéter. Alors il comptait sur la bonne humeur générale pour que tout le monde passe une bonne soirée, sans qu'il n'y ait de meurtre nulle part.




“I loved you in spaces where
you could not see any beauty.”

— @Shiya.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

HOMINUM REVELIO ϟ
Ring out the bells again [FLAMMES] Empty
Ҩ Re: Ring out the bells again [FLAMMES] Ҩ Lun 3 Nov 2014 - 21:58



Ring out the bells again
feat Les Flammes
J'avais reçu une missive comme quoi ce soir, c'était la fête, moi Jonathan j'avais besoin de temps pour réviser et pourtant aller voir le clan ne me gênait pas et puis de toute façon, au bout d'un certain moment Duncan serait apparu pour y aller donc je me hâta de réviser le plus de chose possible, non pas que j'avais du retard dans mes études mais quand même. En ce moment Duncan était plus souvent là que moi. Duncan? C'est mon autre moi, je sais qui il est et ce qu'il fait grâce aux dires des autres quand je suis avec eux. Duncan m'exaspère, il me fait passer pour ce que je ne suis pas en vrai quelqu'un qui est déterminé à réussir à se faire un nom dans Durmstrang. Bref je décidais donc de prendre un costard et une cravate, j'avais envie de me mettre sur mon trente-un après tout, on était entre Flammes et le côté cool de ce clan me plaisait autant que Duncan a priori vu que c'est lui qui avait fait ce choix.

Je rentrais dans le QG et je vis un grand buffet, mon dieu c'est vrai que depuis que je suis chez les Flammes, je remarquais qu'on ne faisait pas les choses à moitié. Je pris un verre de Whisky Pur Feu. Jonathan que fais-tu? Tu veux qu'il vienne aussi vite que ça. Je ne supportais pas tellement l'alcool et quand je buvais forcément, c'était Duncan qui prenait la relève, lui qui aimait boire jusqu'à en tomber. Mais ce soir un verre me suffirait, je bus lentement ce nectar dont je ne raffolais pas du tout.

*Tu as vraiment besoin de te décoincer un peu Jonathan? Mon dieu laisse moi prendre la place hein*
*Mais tu vas me laisser tranquille un jour toi... RAHHH NE PRENDS SURTOUT PAS LA PLACE*

Hey hey! Avouez que je vous ai manqué mes amis, Duncan prends la relève, l'alcool que je buvais était tellement délicieux pour une fois que Jonathan ne prends pas un de ses jus de Citrouille infâme. Bref j'étais content d'être ici. Je ne savais pas tellement quoi faire sinon de mes soirées puisque bien souvent si je n'étais pas en retenue, c'était forcément pour faire des conneries. Je fis un sourire à Deklan et attendit son petit discours. Mon dieu les conneries ça me parle tellement.

Une soirée animée? Oh que oui je n'attends que ça bien sûr. En plus je suis impatient de tester les nouvelles farces et attrapes que j'ai acheté. Parce que oui mes chers amis, les farces et attrapes ça me connait très bien même voir super bien. Je m'installai au buffet attendant que quelqu'un daigne venir me parler de toute façon, j'avais décidé d'être sage pour le moment en attente de faire une connerie quand l'occasion se présenterait. Pendant le discours de Deklan je raclais ma gorge juste pour faire chier mon monde. Ba oui c'était gênant mais c'était marrant.
(C) fiche by gyspy water
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

HOMINUM REVELIO ϟ
Ring out the bells again [FLAMMES] Empty
Ҩ Re: Ring out the bells again [FLAMMES] Ҩ Jeu 6 Nov 2014 - 8:40

      Ok, ce qui m'avait fait venir au lieu d'aller courir au fin fond de la forêt noire pour m'amuser  était le mot fête. Suffisait de le prononcer pour me voir accourir aussi rapidement que pour une forêt en feu lors de la canicule. Résultat, je m'étais poster à côté de l'âtre en attendant que la soirée débute. Je connaissais pas mal de monde au moins de nom mais, j'avais un petit peu la flemme de parler pour l'instant. Je voulais surtout savoir  quel idée Deklan avait derrière la tête pour tous nous réunir dans notre super QG. Le buffet me tendait aussi les bras mais disons que j'étais dans une flemme attitude très prononcée même si mon estomac n'était pas de cet avis. Résultat je quittais mon point de chute pour me diriger vers le buffet. Je semblais être le seul à me demander si je pouvais en manger tout de suite. Personnellement je pouvais bien manger maintenant, je n'en avais rien à faire. Je pris des chips et une mini-pizza et les enfournaient dans ma bouche comme le goinfre que j'étais. En même temps, j'avais la dalle! Bref, tout à coup, Deklan se mit à parler et je du m'arrêter de mâcher pour entendre ce qu'il avait à dire. Mes yeux brillèrent d'excitation quand il se mit à parler de faire une soirée à Durmstrang. Ok, l'intérêt de ce soir venait de se révéler , sauf qu'effectivement, il fallait pas commencer le buffet. Tant pis, au moins j'aurais eut un truc à bouffer vu comment les autres se jetaient sur la nourriture. J'étais bien content d'en avoir eut un peu et je réussit à choper encore quelque petit truc et un verre d'alcool. La petite touche finale à mon repas plus que frugal. Bref, la seule raison pour laquelle je retournais vers ce buffet s'était l'alcool. Mais, boire trop n'était peut être pas une bonne idée se soir. Je n'avais pas eut le temps de satisfaire mes pulsions enflammées et j'étais presque sur que si je perdais le contrôle de moi-même j'allais faire quelque chose que plus tard je regretterais. Mais, j'aperçut au loin un autre flamme qui commençait déjà à être disons... Au delà de la limite du raisonnable. A ce moment là, je sus qu'il allait être drôle et que je devais le rejoindre. Je pris un deuxième verre pour remplir le sien qui semblait dangereusement vide et lui tendit avec un grand sourire, mes cheveux en batailles tombant à moitié sur mes yeux:

-"Tient! Du ravitaillement! Moi c'est Collin et toi?"

Oui, depuis ma première année à Durmstrang un grand nombre de personne que je ne connaissais pas étaient arrivées. Peut-être celui là en faisait-il partit ou peut être pas! Je devais avouer que je n'étais sur de rien!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

HOMINUM REVELIO ϟ
Ring out the bells again [FLAMMES] Empty
Ҩ Re: Ring out the bells again [FLAMMES] Ҩ Dim 9 Nov 2014 - 23:18

Ring out the bells again
  Flammes



Parfait! Cinquante-quatre minutes, sept tenues et trois paires de chaussures plus tard. Svet avait passé la fin de son après-midi à se préparer pour les festivités de la soirée. Toute cette agitation pour enfin en arriver à la perfection. Du moins, la perfection selon Svetlana Mikhaïlovitch. Son clan des Flammes organisait un évènement privé ce soir, et en tant que membre renommé et privilégié, elle se devait d'être resplendissante.  
Elle virevolta encore une fois sur elle-même afin d'inspecter son reflet dans le miroir. Quelques plis sur sa robe avaient échappé à sa garde. Ses mains essayèrent tant bien que mal de les assouplir, sans succès. Sa baguette magique vola à son secours. Impeccable. Sa robe était digne d'un gala : long drapé, bustier et rouge. Blonde et habillée d'une robe de cocktail carmin, le mélange idéal pour représenter les couleurs de son clan. Too much, me direz-vous? Ce n'est pas totalement faux... Mais bon c'est Svet, vous ne pourrez pas la changer. Elle aime plaire et le plus important, se faire remarquer.

Un verre à la main, Svetlana n'avait pas attendu que Deklan eut fini son discours pour se servir à boire. Qui pourrait lui reprocher après cette longue journée de cours? Ce remontant lui était vital si elle voulait tenir le reste de la nuit. Debout en évidence parmi le reste de son clan, elle faisait face à son meneur et l'écoutait avec intention. Et lorsqu'il évoqua la future soirée de Durmstrang, elle ne put s’empêcher d’éprouver un pic d'irritation. Pas un seul mot! Comment ne pouvait-elle pas être au courant?? Levski allait en entendre parler. En privé, bien entendu.
Et avec l'enthousiasme qui lui était propre, Deklan finit son speech d'incitation à la fête. Levant également son verre, Svet lui adressa un clin d’œil d'approbation. Si une Flamme savait faire la fête, c'était bien elle. Et elle allait lui démontrer encore une fois.

La musique se mit à retentir auprès de la cheminée, Svetlana se précipita au centre de la salle et se mit à danser, flamboyante et enivrante. Une vrai tornade blonde. Elle fit signe à un garçon ténébreux de la rejoindre sur la piste. Il s’exécuta immédiatement sans se faire attendre. Peu à peu, d'autres élèves les rejoignirent.
Son verre vide, elle se rapprocha du buffet pour en prendre un nouveau.

Tous les visages présents ce soir lui étaient familiers, mais pourtant un visage manquait. La jeune femme avait beau regardé aux quatre coins de la pièce, Erika était apparemment absente. Un pincement au cœur. Elle ne put s’empêcher de ressentir de la peine au souvenir de ce qu'elle avait infligé à sa camarade. Elle n'avait pas l'intention de la blesser. A vrai dire, elle appréciait même son ancienne meneuse. Et aujourd'hui, en partie par sa faute, elle se retrouvait dans une position des plus délicates.
Et alors que Svetlana ressassait le passé, elle aperçut adossé au buffet deux de ses comparses masculins.

A qui avons-nous l'honneur ce soir ? Jonathan ou Duncan?, demanda-t-elle en riant, emprunt toutefois d'un réel questionnement.


Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

HOMINUM REVELIO ϟ
Ring out the bells again [FLAMMES] Empty
Ҩ Re: Ring out the bells again [FLAMMES] Ҩ Sam 15 Nov 2014 - 18:19


ring out the bells again
c'est la teuf chez les flammèches

Ring out the bells again [FLAMMES] Giphy


Impossible d’avoir la paix au QG. Encore une fois, les Flammes faisaient la fête. Et s’il y avait une chose sur laquelle ils étaient à la hauteur de leur réputation, c’était qu’ils savaient s’amuser. Pour une fois que Drago avait la tête comme une passoire et qu’il voulait simplement dormir, ses chefs de clan avaient organisé une beuverie dans le QG pour planifier les pseudo-recherches de l’Ox à venir, et les conneries qu’ils allaient faire contre les autres clans. Une soirée dont Drago se serait bien passé, en somme.

Mais il y aurait de l’alcool. Et il n’avait même pas à se déplacer jusqu’à la Taverne des Trois Trolls, merveilleux. Après tout, dans tous les cas il ne dormirait pas de la nuit, et cela l’empêcherait de penser à Vervein au moins jusqu’au lendemain matin. Et si avait vraiment de la chance, il réussirait à entraîner Deklan dans un coin pour lui faire avaler ses propres intestins. Une bonne soirée en perspective, finalement. Complètement débraillé, sa chemise blanche hors de son jean, les boutons faits à la mords-moi-l’nœud, il descendit du dortoir pour rejoindre ses confrères qui avaient déjà bien entamé la soirée.

Tout le monde était là. Les deux meneurs, et Erika, l’ex meneuse, la Trinité royale des Flammes, en somme. Svetlana, l’organisatrice. Et d’autres imbéciles à qui il n’adresserait la parole que si c’était utile. Après tout, s’il pouvait réussir à entendre les plans de recherche pour l’Ox, il pouvait arriver à les faire foirer pour favoriser le clan de Krum. Il avait après tout un pacte à honorer. D’un pas, il rejoignit le buffet, et tenta d’empoigner une bouteille de Whisky, mais un abruti était juste devant et tendait un verre à un autre Flamme qui n’avait pas l’air plus intelligent. Drago grogna, et le poussa pour atteindre son St-Graal. « Bouges, tu veux, t’es pas tout seul dans cette putain de salle. » Il savait qu’il était désagréable, et il était beaucoup trop fatigué pour s’en préoccuper. Après tout, il était bien conscient qu’il avait sa petite réputation auprès des Flammes. Sa bagarre avec Deklan n’était pas passé inaperçue, et il était difficile de manquer l’alcoolisme de Dragomir, qui se voyait comme le nez en plein milieu de la figure. Rien qu’à l’odeur, le souci était indéniable.





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

HOMINUM REVELIO ϟ
Ring out the bells again [FLAMMES] Empty
Ҩ Re: Ring out the bells again [FLAMMES] Ҩ Dim 16 Nov 2014 - 13:16



Ring out the bells again
feat Les Flammes
La soirée battait enfin son plein, mon dieu je commençais fachement en m'ennuyer là. Encore heureux que j'étais là d'ailleurs parce que sinon les discours seraient toujours long et ennuyeux quoi que Deklan avait cette manière qui était bien mieux que les discours que nous pouvais sortir les profs en cours même si j'avoue que bien souvent en cours ce n'est pas moi qui est la main dessus. Je laisse volontiers la place à Jonathan dans ces cas-là. Mon dieu j'allais être à bout d'alcools... mon verre se vidait si rapidement que je m'en rendais même compte. Jonathan cache bien son jeu quand même. Enfin bref, je regardais le buffet et je voyais une bouteille pas loin mais je me fis interrompre bien avant de me servir à nouveau, une personne gentille me ramena un verre avant que je ne dise ouf. Wow, on m'avait remarqué parmi tous les flammes en train de boire seul. Un nouveau copaing? Je crains fort que ce serait le cas.

"Trop bien merci Collin, c'est super de ta part, j'allais être en court d'alcool maggle! Moi c'est Duncan pour les intimes bon certains m'appellent parfois Jonathan mais je me demande toujours pourquoi."


Ahah... je connais très bien Jonathan en vrai vu que je me bats souvent avec lui dans mes pensées mais bon tout le monde ne sait pas que je suis Schizophrène sauf peut-être Svetlana d'ailleurs, elle est où encore celle là? D'habitude elle est toujours sur mon dos... Tiens je l'ai pas encore vu si ça se trouve, elle m'a implantée un sort pour que je fasse pas de conneries. Je ne me méfie jamais assez d'elle vu qu'on est ami mais on sait jamais, elle peut me faire des choses sans que je le sache. Tiens voilà quelqu'un d'autre qui arrive vers nous, je me demande bien ce qu'il veut me donner celui-là, des bonbons? Non ah non il est méchant avec mon nouveau copaing. Une seule solution, la MANIFESTATION! Ah ba non on peut pas. Bon ba je pris mon verre et lui envoya en pleine figure en ne le regardant même, je tira juste la langue et fit un nananère bien placé.

Puis vint Svetlana, je l'a regardais et la prit d'un seul coup pour partir du lieu du crime de ma gaminerie en lui faisant un sourire et je lui susurra à l'oreille.

" Ma belle tu ne reconnais pas ton bel apollon qui est Duncan maintenant. Tu sais très bien que Jo ne peut pas supporter l'alcool, il serait déjà par terre à l'heure qu'il est... mais ne dis rien, je viens de me faire un nouveau copain! Mais je crois que j'ai encore fait une bêtise, tu m'en veux pas hein?"

Je fis d'ailleurs un geste du bras pour qu'ils nous rejoignent parce que l'autre messieur était pas gentil d'ailleurs, je savais qu'il allait se venger mais je m'en fichais. D'ailleurs, je lui tirais toujours la langue quand je le regardais en même temps que mon nouveau copain Collin
(C) fiche by gyspy water
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

HOMINUM REVELIO ϟ
Ring out the bells again [FLAMMES] Empty
Ҩ Re: Ring out the bells again [FLAMMES] Ҩ Dim 16 Nov 2014 - 23:19

Ring out the bells again
  Flammes



Amer? Désagréable? Insolent? Dragomir avait encore frappé. Rien qui ne sorte de l'ordinaire, mais quand même... Certes, son attitude était compréhensible et sa douleur évidente, toutefois il pouvait essayer de faire un effort pour le reste du clan. Les Flammes avaient besoin d'être unies si elles voulaient avoir une chance dans la quête de l'Ox.
Le remaniement de meneuse était encore trop présent dans les esprits et cette soirée était l'occasion de se rassembler.
Dans des circonstances différentes, Svetlana se serait frottée les mains à la vue de cette altercation. Mais le moment était définitivement mal choisi. Si Deklan devait intervenir, Dragomir n'hésiterait pas à profiter de l'occasion pour se confronter à son rival. La chemise débraillée, le regard vitreux, il était indéniable que le verre d'alcool que Stoyanov désirait tant ne lui serait pas d'une grande. Sombrer dans l'alcool n'était pas la solution pour oublier ses problèmes. Et encore moins, l'irritabilité.

Tentant d’apaiser la situation avant qu'elle ne s'envenime, la belle blonde s'approcha du conflit naissant mais son compatriote Jonathan l'avait déjà devancé. Oh non! DUNCAAAAAN !! Cet imbécile venait de balancer son verre dans la face de Dragomir. Là juste à l'instant, devant ses yeux. Un soupir d'exaspération s'échappa de sa bouche tandis qu'elle observait la scène désarmée. Quel ignare! Et quel enfant! Il se tenait en face de lui, la langue pendue comme un gosse de huit ans. Même si la jeune femme appréciait sa frimousse, elle avait de plus en plus de mal à supporter sa gaminerie permanente. Il était grand temps que Jonathan refasse surface!

Et sans réellement le vouloir, il l’entraina plus loin dans la salle, se mêlant à la foule, et proférant des aveux accompagnés d'une culpabilité qui sonnait fausse.

Ne peux-tu pas te tenir convenablement le temps d'une soirée? lui lança-t-elle avec un ton réprobateur, Une seule petite soirée? La désolation se lisait clairement sur son visage. ET RENTRES MOI CETTE LANGUE PAR LA BARBE DE MERLIN!!!

La fête venait seulement de commencer et la nuit s’annonçait si longue...


Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Enora Barjow
Ψ DUM SPIRO SPERO
Enora Barjow
Ψ DUM SPIRO SPERO

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : PurMessages : 496Date d'inscription : 02/11/2014Localisation : Cachée
Ring out the bells again [FLAMMES] Empty
Ҩ Re: Ring out the bells again [FLAMMES] Ҩ Mar 18 Nov 2014 - 1:09

L'intégration. C'était d'après Enora, la clé pour une nouvelle vie. Elle croyait dur comme fer qu'en faisant des efforts pour être acceptée de ces gens qui, somme toute, étaient si différents d'elle, la jeune sorcière espérait oublier son passé ; ou, au moins en refermer les blessures les plus profondes. Sa priorité avait été de les éloigner, son frère et elle, de leur père. A présent que c'était chose faite, elle pouvait se consacrer pleinement à l'existence qu'elle essayait de rebâtir, pierre par pierre. La première avait été posée lorsqu'elle était arrivée à Durmstrang. La seconde, quand elle avait rejoint le clan des Flammes. Depuis, les murs s'érigeaient lentement, mais - ou du moins elle l'espérait - sûrement. Elle s'était fait quelques amis dans le clan ; parmi les autres élèves, aussi. L'esprit de camaraderie qu'elle retrouvait lui faisait du bien, même si l'ombre des anciens visages qui composaient autrefois sa maison à Poudlard flottait quelque part dans cette ambiance chaleureuse, juste pour lui rappeler, comme ça, que ce n'était plus tout à fait pareil. C'étaient ces mêmes ombres qui lui saisissaient les entrailles lorsqu'elle était seule et qu'elle ne faisait plus semblant de rien. Quand elle n'avait plus que sa propre conscience pour réfléchir et se remémorer. Une fois de plus. Une fois de trop.
C'est la raison pour laquelle elle cherchait au maximum la compagnie. La chaleur, la proximité. Elle avait trouvé cela chez les Flammes, et elle ne regrettait pas son choix. Restait maintenant à être intégrée parmi eux ; et pour cela, rien de mieux que participer à ce genre d'événements. En plus, elle faisait d'une pierre deux coups : ça lui éviterait de rester dans son dortoir, éveillée, les yeux rivés vers le plafond sans pouvoir trouver le sommeil.

Le bas du dos appuyé contre le meuble sur lequel était posé le tourne-disque, Enora écouta en silence son chef de clan ouvrir la cérémonie. Elle fut d'abord surprise de son allure et de son ton solennel ; après tout, il ne lui avait pas semblé très à cheval sur le protocole. Ce n'est que lorsqu'il se fendit d'un grand sourire pour enchaîner d'un ton bien plus détendu qu'elle comprit que ce n'était qu'une plaisanterie. Bon, elle était un peu à la ramasse. Mais ce n'était que le début de la soirée, il allait falloir qu'elle se mette dedans, voilà tout ! Et puis elle n'était pas encore habituée à voir des commandeurs avec le sens de l'humour. On ne pouvait pas dire qu'à Poudlard, les préfets aimaient spécialement les trouble-faits... Deklan semblait être plutôt qualifié, dans le genre. Ne serait-ce que pendant la cérémonie d'accueil au début de l'année ... Il s'était battu avec un autre Flamme. Une histoire de soeur, de suicide, de vengeance ... quelque chose de sombre, quoi qu'il en soit. Comme seule Durmstrang pouvait sans doute en cacher. Quoi qu'il en soit, si le chef du clan était visiblement mêlé à des histoires pas très nettes, il avait été agréable avec elle et l'avait accueillie au mieux dans son clan. Elle n'allait très certainement pas lui cracher dessus sans préavis, ou sans preuve qu'il était effectivement un dangereux connard de première.

La musique surgit du tourne-disque près d'elle et la jeune femme se dirigea avec les autres vers le buffet. En priant pour qu'ils lui laissent un peu à manger, parce qu'elle mourrait de faim ! L'intensité de la lumière baissa, plongeant la pièce dans une pénombre malmenée par les flammes qui dansaient le long des murs et dans l'âtre de la cheminée. Ca avait un peu des allures de boite de nuit … mais en moins fort, et, pour l'instant, moins agité. Plus convivial. Enora se sentait bien ; elle n'avait encore commencé à discuter avec personne ce soir, mais elle prévoyait de passer une bonne soirée et de s'amuser. Avis aux amateurs ; Barjow fille allait danser, et un cavalier serait le bienvenu !
Mais avant, elle allait se remplir l'estomac. Et se faire plaisir. La londonienne attrapa de quoi manger sur le buffet et s'empara d'un verre de vin. C'est alors qu'une odeur désagréable lui parvint. Désagréable et ô combien reconnaissable. Alcool. Mais ça ne venait pas des verres disposés sur la table, ni de ceux dans les mains de ses camarades. Non, ça n'avait pas la même odeur … Là, ça sentait l'alcool sale. Celui qui est déjà dans l'organisme, et pas en petite quantité. Celui qui fait perdre les pédales. Qui rend fou. Et agressif. « Bouges, tu veux, t’es pas tout seul dans cette putain de salle. » Enora cherchait parmi les élèves présents celui qui pouvait bien porter sur lui une pareille odeur alors que la soirée venait de commencer. Elle regardait de l'autre côté, quand ces paroles lui parvinrent et que, quelques secondes plus tard, son voisin de gauche envoyait un verre dans la figure de son voisin de droite ; alors elle se tourna vivement, et l'odeur la prit à la gorge. Par Merlin, c'était Dragomir qui puait l'alcool. Et qui venait de se faire arroser par Jo. Jo qui, d'ailleurs, avait plutôt intérêt à ne pas mettre ses mains n'importe où, sinon elle allait les lui couper pour les lui enfoncer dans … le nez. Enfin, la gifle qu'elle lui avait collée semblait lui avoir remis les idées en place ; c'était au moins ça. Un qui n'avait pas les idées claires, en revanche, c'était Stoyanov. Il n'avait pas les idées claires et il affichait une mine plus que significative. Cogner. Dans l'instant ; sans doute. Il esquissait déjà un geste vers Rousseau … mais se retrouva plutôt presque nez à nez avec un petit bout de femme qui, une seconde plus tôt, ne se trouvait pas entre sa cible et lui.

Nez à nez ; c'était vite dit. Enora devait en fait lever un peu la tête pour le regarder dans les yeux ; mais l'expression qu'elle affichait était suffisamment sévère et menaçante pour qu'il ne la sous-estime pas. Si seulement son cerveau embrumé était capable de connecter assez de neurones pour qu'il comprenne exactement ce qui se passait. Envisageant l'éventualité que la matière grise du Stoyanov fonctionnerait correctement, Barjow fille ne lui laissa pas le temps de protester – ou juste de l'écarter de son chemin – et posa solidement ses deux mains à plat sur le torse du jeune homme pour le repousser en arrière, fermement, sans l'ombre d'une hésitation dans le regard. Sûrement surpris qu'une personne qui devait faire une tête de moins que lui s'interpose de la sorte et l'entraîne à l'écart sans lui demander son avis, Dragomir ne broncha pas et elle parvint à l'écarter du buffet et de la masse de Flammes qui s'agitaient autour. Assez loin, espérait-elle, de Jo et de ses conneries.

Elle n'avait pas lâché le jeune homme des yeux ; pas enlevé ses mains de sur lui, non plus. Elle ne payait pas de mine, la petite Enora, mais l'inflexibilité dont elle faisait preuve tant dans le regard que dans son attitude rattrapaient bien les vingt centimètres qui lui manquaient. « Ce n'est pas. Du tout. Une bonne idée. ».
Elle avait parlé lentement, d'une voix très calme, quoique plutôt rude. Assez fort pour se faire entendre par dessus les bavardages des autres et la musique. Et, surtout, elle ne lâchait toujours pas son regard.

Non, elle ne connaissait pas le Stoyanov. Tout juste l'avait-elle aperçu quand il s'était battu avec Deklan, et croisé quelques fois dans les couloirs. Elle ne lui avait jamais parlé, elle ne le connaissait pas, et pourtant elle se permettait de lui parler comme si elle avait le moindre pouvoir, le moindre poids, la moindre importance pour lui. Le moindre droit de se comporter comme ça, sans doute. Mais ce garçon ; ce jeune homme était ivre. Il s'apprêtait à faire une connerie, et cela ne serait sûrement pas sans conséquence pour lui – Enora pouvait presque sentir le poids du regard du meneur poser sur elle et sur son camarade Flamme –. Alors en un sens, elle lui rendait service. Sans doute était-il trop ivre pour s'en rendre compte. Peut-être ne s'en souviendrait-il même pas le lendemain ; ou alors était-il de toute façon trop ingrat et enfoncé dans son alcoolisme pour lui accorder la moindre reconnaissance. Mais elle ne cherchait pas ça. Tout ce qu'elle voulait, c'est qu'il ne cogne pas. Qu'il ne cogne personne. Une fois elle avait regardé un homme ivre frapper. Et plus jamais elle ne resterait prostrée, cachée, alors qu'il lui était possible d'intervenir. Même si Jo l'avait un peu cherché. Même si toutes les raisons du monde. Plus jamais, c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

HOMINUM REVELIO ϟ
Ring out the bells again [FLAMMES] Empty
Ҩ Re: Ring out the bells again [FLAMMES] Ҩ Dim 4 Jan 2015 - 2:42





ring out the bells again
c'est la teuf chez les flammèches

Ring out the bells again [FLAMMES] Giphy


Ce n’était clairement pas le moment d’énerver Dragomir. Au lieu de lui rafraîchir les idées, le verre que cet imbécile de Jonathan lui avait envoyé ne fit qu’empirer les choses. Sentant le sang lui monter à la tête, il serra les poings, prêt à exploser devant l’expression immature et détestable de son compagnon Flamme. Il ne savait clairement pas à qui il avait affaire, et il allait le découvrir très vite. Aussi vite que son système embrumé lui permettait, il leva le poing, prêt à l’envoyer valdinguer dans la tronche de ce connard de français. Mais iln’eut pas le loisir d’atteindre sa cible ; il sentit deux mains fermement posées sur son torse et en oubliant instantanément sa colère tellement il était surpris du contact. Qui diable le touchait ? Les pensées ralenties par l’alcool, il dut plisser les yeux pour reconnaître la jeune femme devant lui. La fille Barjow. Emilia ou Lenora ou quelque chose du genre ; il ne se souvenait plus.

Dragomir se sentit poussé en arrière, et sa stupeur n’était pas encore passée, de telle façon qu’il était presque trop facile de l’entraîner. Qu’est-ce qu’elle voulait, celle là. Il commençait à regagner un petit peu de contenance ; elle s’était arrêtée, jugeant certainement qu’elle l’avait assez éloigné des autres et qu’il ne constituait plus un danger pour l’imbécile de français qui lui avait jeté son verre à la figure. De la même façon, elle avait toujours les mains posées sur son torse, et la réalisation lui fit arquer un sourcil. Qu’au moins elle l’invite à dîner avant de le toucher comme ça. Elle avait planté ses prunelles dans ses siennes, déterminées et fermes. Barjow faisait facilement une tête de moins que lui, et pourtant elle le regardait fièrement, droit dans les yeux et inflexible. « Ce n'est pas. Du tout. Une bonne idée. » Dragomir était sûr que son sourcil était parti assez haut pour se cacher dans ses cheveux. D’où exactement sortait-elle, la naine aux iris brûlants, pour l’alpaguer ainsi ?

Malgré la musique et le brouhaha des autres Flammes dans la salle, il l’entendait avec une clarté implacable. Il devait admettre qu’elle dégageait une sacrée dose de charisme ; elle devait être habituée à remettre les gens en place, de la façon dont elle essayait de le recadrer à présent. Il laissa quelques secondes passer avant de se remettre du choc de se faire apostropher ainsi. « C’est aussi une mauvaise idée pour toi de me parler comme ça. » Il ne la connaissait pas bien, mais il allait falloir remettre les choses en ordre, autant que l’alcool le lui permettait. Lorsqu’il clignait des yeux, il lui fallait quelques secondes avant de cesser de voir la voir en trois exemplaires en face de lui. Lentement, le regard de Dragomir glissa sur les mains de la demoiselle, encore fermement posées sur son torse. « Maintenant si tu veux bien… J’ai pas encore assez bu pour laisser n’importe qui me tripoter. » Sa voix était rauque, et sonnait moins comme une plaisanterie que ce qu’il aurait voulu. Il inclina la tête sur le côté ; il n’avait jamais pris la peine de bien la regarder, la jeune Flamme. C’était un tort, il réalisait. Depuis qu’il avait perdu Vervein, il n’en avait pas regardé une. Même avec Velvet, avec qui il descendait une pente dangereuse, c’était différent de ses conquêtes d’avant. Il ne s’était jamais gêné pour courir les jupons ; et maintenant qu’il était entièrement libre, ça ne l’intéressait plus. L’amertume dans sa gorge l’empêchait de faire quoi que ce soit.






Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

HOMINUM REVELIO ϟ
Ring out the bells again [FLAMMES] Empty
Ҩ Re: Ring out the bells again [FLAMMES] Ҩ Jeu 29 Jan 2015 - 0:04


♔ RING OUT THE BELLS 


Un reflet chatoyant vint animer la parure qu'elle caressa du bout des doigts. Un luxe qu'elle pouvait encore s'offrir, ne serait-ce que pour sauver les apparences. Que dirait-on si la majestueuse Erika Droganov se ramenait à cette soirée sans titre ni bijoux? On avait déjà suffisamment jasé sur son dos sans qu'elle ne puisse rien y faire, inutile de leur donner de quoi alimenter les ragots. Pourtant, exceptionnellement, la bulgare n'était pas d'humeur aux faux-semblants. Elle était lasse de jouer la comédie, mais elle ne savait plus faire que cela : créer des illusions. Cet été s'était avéré particulièrement douloureux au contact insupportable de sa petite soeur, et la rentrée scolaire ne l'avait pas non plus épargnée. Quelle surprise lui réservait-on encore ce soir? Elle n'osait l'imaginer, déjà démotivée.
Nonobstant son manque d'enthousiasme, elle s'empara du collier et le plaça avec délicatesse autour de son cou. Cela lui conférait un air digne, exactement ce dont elle avait besoin pour affronter les regards. Un souffle de courage parvint à la réconforter. Après un dernier coup d'oeil dans le miroir, elle prit la direction de leur QG d'un pas décidé.

Lorsque Erika fit son apparition dans la salle, il y eut un léger trouble. Bref mais perceptible. Tout le monde s'était soudain retourné sur elle, chacun l'avait dévisagée à sa manière. Elle n'y prêtait plus attention, l'habitude avait pris le dessus sur l'agacement. Très vite, les flammes firent ce qu'ils savaient faire de mieux : la fête, comme si de rien n'était. Enchantée de voir qu'elle n'avait pas perturbé le déroulement des festivités, elle déchanta néanmoins assez rapidement en apercevant Deklan flanqué de Gregorovitch. Son ancien coéquipier se mit à faire un petit discours auquel elle n'accorda aucune attention. La simple idée de le voir feindre l'indifférence lui fichait la haine. Et puis cette rousse, elle ne pouvait plus l'encadrer. Dire qu'elle s'était illustrée pour mériter sa place, alors que cette gamine la lui avait ravie parce qu'elle portait un nom de famille célèbre. Cela la mettait en rogne alors elle décida de partir boire un verre.
Quelques mètres plus loin, elle attrapa une bouteille et se versa le liquide brûlant directement dans la bouche. Une pure flamme. Elle n'en avait plus rien à foutre de ce qu'ils pensaient, qu'ils la critiquent, pourvu qu'ils parlent d'elle, la légende survivrait. Erika Droganov, la chef évincée de son trône pour avoir eu une relation avec un professeur flippant. Tenez, elle venait même de trouver le titre de sa biographie. Elle éclata d'un rire franc puis porta la main à sa bouche, elle avait ri si fort qu'on la regardait avec insistance. Cela lui donnait encore plus envie de rigoler, mais elle entrevit ce nouveau venu de Poudlard au loin, un mec collant qui lui lançait toujours des sourires charmeurs. Désabusée, elle fila à toute vitesse loin de ce type.

Sans le vouloir, elle s'était dirigée vers le buffet où était accoudé Deklan. Elle s'arrêta brusquement, incertaine. Sa colère venait subitement de redoubler, si bien qu'elle aurait pu lui envoyer sa chaussure gauche à la figure et planter le talon de la droite dans son torse si elle n'avait pas été si digne. Hélas elle tenait encore à son image malgré ses dires, donc elle n'en fit rien. Toutefois elle ne pouvait s'abstenir d'aller lui faire quelques commentaires rancuniers. Sa rancoeur était très mal dissimulée, c'est avec un regard d'acier qu'elle se dirigea vers lui, la tête haute. Elle pouvait être cruelle lorsqu'elle avait été blessée, or personne ne lui avait fait autant de mal que Deklan en soutenant sa rivale.  
Une fois à ses côtés, elle ne dit rien. Il avait à peine tourné les yeux vers elle, ce qui ne fit qu'aggraver son désir de lui coller une gifle dont il se souviendrait. Mais pour le clan, elle se retint. Pour le clan, elle devait se montrer solide et accepter sa défaite. Mauvaise, elle fit un mouvement de tête en direction de Gregorovitch qui s'esclaffait sans aucune élégance avec une amie. « Partager tes appartements avec cette ogresse… Mon pauvre Dek, tu es tombé bien bas. » Elle gloussa et lui lança un regard plein de malice. En silence, elle l'implorait de lui avouer qu'il faisait semblant, qu'il la trouvait aussi ridicule qu'un troll et qu'il voulait qu'Erika revienne. En silence seulement, car elle n'aurait jamais su trouver les mots pour expliquer sa rancoeur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

HOMINUM REVELIO ϟ
Ring out the bells again [FLAMMES] Empty
Ҩ Re: Ring out the bells again [FLAMMES] Ҩ

Revenir en haut Aller en bas
 

Ring out the bells again [FLAMMES]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum