AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Christina Blackburn ϟ Enora Barjow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
BAND-AIDS DON'T FIX BULLET HOLES
avatar
BAND-AIDS DON'T FIX BULLET HOLES ☽

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : résolument purMessages : 3407Date d'inscription : 07/07/2011Localisation : Dans le noir
Ҩ Christina Blackburn ϟ Enora Barjow Ҩ Ven 6 Mar - 14:13

Showdown

c h r i s t i n a   b l a c k b u r n   V S  e n o r a   b a r j o   w




Leur sujet


« Après avoir été mise en retenue pour une raison dont nous te laissons juger (parce que nous sommes bien bonnes), tu te rends dans la salle des trophées pour astiquer toutes les médailles et toutes les coupes... sans magie. Alors que tu râles ou que tu sifflotes en travaillant -insérer le générique de Blanche Neige ici- la coupe que tu tiens en main commence à t'attaquer. Sous peu, la majorité des coupes se mettent à hurler et à sautiller vers ton pauvre crâne endolori. Tu es un peu assommée, et tes tympans menaçent d'exploser. Garde en tête que si tu abîmes une seule coupe, tu es bonne pour une autre semaine de retenue... MAIS QUE FAIRE.  »


Vous serez jugé sur :
Votre ingéniosité (la façon dont vous vous sortez de la situation) & originalité.
La qualité de l'écriture
Le degré de grosbillisme (à Durmstrang on est pas des supermans, on a des faiblesses & on se prend des trucs dans la gueule & on triomphe)








hate me for all the things i didn't do for you Ψ
“The one thing that always tore us apart is the one thing I won't touch again. In my sick way I wanna thank you for holding my hand up late at night, when I was busy waging wars on myself you were trying to stop the fight.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BAND-AIDS DON'T FIX BULLET HOLES
avatar
BAND-AIDS DON'T FIX BULLET HOLES ☽

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : résolument purMessages : 3407Date d'inscription : 07/07/2011Localisation : Dans le noir
Ҩ Re: Christina Blackburn ϟ Enora Barjow Ҩ Ven 6 Mar - 14:14

Christina Blackburn



Duel !
christina blackburn



« Je n'en reviens pas !! Comment as-tu pu me cacher ça ... ?! » Sans attendre de réponse, je partis comme une furie dans le couloir, traversant une foule d'élève sans toucher personne, me faufilant entre les maigres espaces qu'ils me laissaient, guidée par une colère enivrante qui montait au fur et à mesure des mètres que je parcourais. Je ne me retournai guère sur Oni', bien trop vexée par la nouvelle qu'il venait de m'apprendre... Malgré tout, je m'étais exprimée calmement dans un bulgare parfait, soulignant ainsi ma profonde déception quant à Onisim. Moi qui le comptais parmi mes rares amis d'ici, je me rendis bien vite compte qu'en réalité il n'en était rien ! Ici, c'est vraiment une relation d'intérêt, uniquement ! Je m'étais bien fait avoir... ! En même temps, les anciens de Poudlard sont les victimes préférées des slaves, je devrais y faire plus attention, mais je me perds dans ma croyance en la bonne fois humaine... J'ai presque envie d'en faire une généralité quand je vois l'ensemble des nouvelles relations que je me suis faite ici, à Durmstrang... Mais je suis encore loin du pire! Mais ça, je m'en rendrai compte plus tard, quand j'aurai pactisé avec le seul clan qui représente tout ce que je hais et tout ce contre quoi je me suis battu toute ma vie : les Ombres ! Faire sortir Kylie de là est l'un de mes objectifs premiers. Je ferai tout !Absolument tout ce que je peux pour la faire sortir de ce clan et pour l'empêcher de pratiquer la magie noire. Quitte à ce que mes études en emphatissent et, quitte à ce qu'elle me déteste encore plus profondément... J'atteindrai mon objectif ! En attendant, savoir qu'Onisim est lui aussi une ombre, m'a conforté davantage dans mon idée de cette noirceur malveillante autour de ce clan.

Mon sac de cours mis en bandoulière, je rentrai en classe relativement violemment. Sans saluer monsieur Mochtaline et, sans même m'excuser de mon retard, je m'installai à ma place. Ce dernier me fit la remarque et ayant appris à ne jamais répondre à mes supérieurs hiérarchiques, je gardai le silence, ce qui me valu un allé simple pour la salle des trophées. De toute façon, je pense que si j'avais pris la parole, j'aurais étée malgré-moi, impolie, ce qui aurait sans doute empiré mon cas ! Je me levai, énervée et déposa mon sac et ma baguette sur son bureau et je traversai le quart de l'école pour arriver enfin dans cette salle où personne ne met jamais les pieds... Ce genre de comportement ne me ressemble absolument pas. Rares sont les fois où j'ai été punie... Mais il faut bien l'avouer, je l'ai cherché. Astiquer les coupes sans magie me donnera du temps pour réfléchir, je le sais et j'en profiterai grandement pour penser surtout à ma relation avec ce cher Vassilev...Arrivée dans la salle, je pris l'espèce de vieux chiffon que monsieur Mochtaline m'avait donné quelques instants plus tôt et je me mis à l'ouvrage sans plus tarder. Visiblement, le boulot ne serait pas trop éprouvant, car les coupes ne sont pas trop poussiéreuses... J'en déduis rapidement que c'est le genre de punition qui est donnée une fois par mois, histoire d'entretenir cet endroit à moindre coup. Je soupçonnai tout de même mon professeur de ne pas apprécier les anciens Poudlardiens... Mais de là à servir de bouc émissaire aux professeurs slaves, merci bien ! Déjà que se faire accepter par les élèves de cette école n'était pas aussi facile que prévu, alors s'attirer les foudres des professeurs, ce n'était vraiment pas le bon plan !

Après quelques instants, alors que j'étais en train de nettoyer soigneusement une coupe en sifflotant, celle-ci se mit peu à peu à bouger et elle m'attaqua ! Surprise, je la lâchai par réflexe et reculai, stupéfiée par le phénomène que j'avais sous les yeux. Instinctivement, je savais parfaitement qu'il s'agissait d'un sort lancé, mais lequel ?! La coupe sauta alors vers moi dans le but de m'attaquer à nouveau et lâchant le chiffon, je cherchai après ma baguette sous ma cape d'uniforme, mais elle n'y était pas ! Evidemment ! La punition exigeait l'interdiction de la magie ! La majorité des autres coupes firent pareille et se mirent à crier.Tentant de les rejeter par des coups de pieds et des coups de bras, finalement elles étaient bien trop nombreuses et je me retrouvai sur le sol en quelques secondes. Je me recroquevillai sur moi-même, les mains sur la tête pour protéger mon crâne qui était leur cible principale. Criant au secours, personne n'apparu pour m'aider. À cette heure-ci, tout le monde est en cours bien entendu... C'est dans ce genre de moment-là, qu'on se dit qu'on aurait mieux fait de rester au lit ce matin. Enchaîner de tels évènements... Quelle horreur !

Allongée tel un foetus sur le sol, sous une bousculade de trophées ensorcelés qui me piétinaient tel un vieux paillasson, j'ouvris les yeux déterminée et déployai mes mains devant moi en criant : « Expelliarmuuuus ! ».

Par définition, une baguette sert à canaliser les pouvoirs magiques du sorcier qu'elle a choisi. Néanmoins, un sorcier est tout à fait capable de lancer un sort sans celle-ci, sauf qu'il sera beaucoup plus imprécis ! De plus, à Poudlard, on a la chance d'avoir des leçons qui nous enseignent comment lancer un sort sans le prononcer. Je pense que c'est une réelle chance et un véritable plus !

Libérée d'une belle partie de mes bourreaux, je me débattis non sans mal du reste, pour profiter de cette occasion et pouvoir me déterrée de cette invasion.Enfin debout, reculant de quelques pas, je vis que les coupes rejetées revenir naturellement à la charge en faisant un bruit de tous les diables ! Dos au mur, les mains sur les oreilles, je les déployai à nouveau devant moi ; lançant une nouvelle formule le sourire en coin, satisfaite : « Finite Incantatem ! ». Je dus répéter plusieurs fois cette formule jusqu'à ce que toutes les coupes retombent mollement sur le sol et s'immobilisent. En effet, c'était bien un fichu sort qui les 'énervaient'. Essoufflée, j'avançai vers les trophées pour les regarder, sans vie, gisants sur le sol... Qui aurait bien pu faire une chose pareille ?! Cela ne devait pas être contre moi car, personne n'aurait pu deviner que ce serait mon tour, aujourd'hui, de faire le tour de cette salle en étant punie... Je regardai tout de même autour de moi, pour deviner si l'auteur de cet acte était aussi un spectateur, mais non. Personne, la salle était vide et bien bordélique maintenant...

Je ramassai une par une les récompenses, les frottai convenablement et je pris un grand soin à les vérifier si elles n'étaient pas abîmées... Ma punition dura plus de temps que prévu, forcément ! Monsieur Mochtaline vint tout de même me rechercher après deux heures, me rendant ma baguette et mon sac... Je sentis son regard sur les quelques coups apparents que je devais avoir sur le visage.J'avais même un petit peu de sang dans les cheveux, mais néanmoins il ne me demanda rien.

Je m'excusai alors auprès de lui. Il jeta un rapide coup d’œil à la salle pour vérifier mon travail et il referma la porte derrière moi.

Marchant droit devant moi dans le couloir, le professeur pris un autre chemin. La fin de journée n'était pas encore arrivée et je redoutais la suite... Je n'avais pas pris la peine de lui faire part de ce qu'il s'était passé dans la salle des trophées... Sans doute était-ce monnaie courante ici ?! Mais peut importe... J'étais sortie de là avec la certitude d'avoir la capacité de lancer des sorts sans baguette magique ! Était-ce pour moi l'occasion d'avoir une nouvelle aptitude à travailler ? Ce serait intéressant de maîtriser ça tout de même... La plupart des sorciers ne savent même pas qu'ils en sont capables...

© KSS






hate me for all the things i didn't do for you Ψ
“The one thing that always tore us apart is the one thing I won't touch again. In my sick way I wanna thank you for holding my hand up late at night, when I was busy waging wars on myself you were trying to stop the fight.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BAND-AIDS DON'T FIX BULLET HOLES
avatar
BAND-AIDS DON'T FIX BULLET HOLES ☽

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : résolument purMessages : 3407Date d'inscription : 07/07/2011Localisation : Dans le noir
Ҩ Re: Christina Blackburn ϟ Enora Barjow Ҩ Ven 6 Mar - 14:16




Enora Barjow


Bigre. Et dire que pour une fois elle n'avait rien fait du tout. D'accord, il arrivait à miss Barjow de faire quelques conneries à l'occasion ... Mais là, cette fois, franchement, elle n'avait rien fait. Le tableau était tombé tout seul. Bon, d'accord, elle avait dit que le type sur la peinture avait vraiment - dans le genre vraiment vraiment vraiment - une sale tronche. Ca avait bien fait rire Onisim, en plus. Sauf que ça n'avait pas plu du tout au fameux monsieur sur le tableau. Il s'était vexé, dans le genre vraiment, et Enora en avait rajouté une couche. Ou deux, ou trois couches. Ce qu'elle n'avait pas prévu, c'est que ce fameux type sur le tableau, elle le revoie une autre fois, dans un autre tableau. En pleine nuit, dans un couloir où elle n'était pas censée être ; du moins pas à une telle heure. Et pur se venger de sa petite moquerie, le type affreux s'était mis à hurler de toutes ses forces qu'une élève se trimbalait dans l'aile nord après le couvre-feu. Il avait crié si fort, sauté dans tous les sens, remué partout, qu'il s'était décroché de son socle et était tombé au sol dans un grand fracas. Et elle s'était fait griller très vite. A cause d'un foutu mec avec la tronche de travers sur un tableau bancal. Dire qu'elle ne s'était jamais fait prendre avant ça. C'est Garrett qui allait bien se marrer si il l'apprenait. Sa grande sœur si parfaite et qui venait sans cesse lui faire la leçon, qui se retrouvait collée pour dégradation. Pfff. Quelle blague.

En tout cas, elle se retrouvait là, la miss Barjow. A quatre pattes dans la salle des trophées à astiquer une par une toutes ces coupes. C'était grotesque. Non seulement elle n'avait rien fait, mais en plus, c'était encore plus chiant qu'à Poudlard, parce que là-bas au moins elle connaissait les noms qui étaient inscrits sur les médailles et compagnie. Ici, elle ne les connaissait pas, et en plus les noms étaient imprononçables. Quoique à présent qu'elle commençait à maîtriser très convenablement le bulgare, c'était plus simple. Mais bon, ça ne lui évoquait rien, alors c'était quand même terriblement long et ennuyeux. Enora soupira, passa une main dans son cou en s'étirant. Ca faisait deux heures qu'elle y était, et il ne restait plus que quelques coupes à nettoyer. Elle en voyait le bout !

C'était sans compter, sans doute, sur la grosse blague que quelqu'un avait dû lui faire. Oui, parce que ce ne pouvait être qu'une blague. Les coupes, ça ne se met pas à voler et à frapper la tête des gens comme ça, sans raison. Un léger cri de surprise échappa à la jeune femme, qui, jusqu'alors accroupie, bascula en arrière et se retrouva assise sur les fesses. Elle écarquilla les yeux, chercha du regard le responsable de ce petit tour. Mais il n'y avait personne. Et alors qu'elle tournait la tête en direction des vitrines ouvertes dans lesquelles se trouvaient les autres trophées, elle reçut un nouveau coup en plein sur le front. Wow non mais elle allait se calmer cette saleté ! D'un geste vif, Enora saisit au vol la coupe malveillante, bien décidée à la remettre dans sa vitrine et à l'enfermer pour qu'elle cesse son ballais étrange. Elle se releva, s'approcha du socle qui lui était destiné … et reçut un coup à l'arrière du crâne. De surprise, la jeune femme lâcha la première coupe et fit volte-face, juste à temps pour que le bronze du trophée lui frappe violemment le nez. « Oh HEY mais c'est quoi ce cirque ?! »

Toutes les coupes commençaient à s'agiter sur le sol et s'élevaient peu à peu, s'approchant de la britannique l'air menaçant ; oui, l'air menaçant, la jeune fille était à présent tellement méfiante qu'elle trouvait le moyen de trouver un air menaçant à des coupes. Et à juste titre, puisque très vite elles filèrent droit sur Enora qui n'eut que le temps de se cacher la tête entre les bras. Les cliquetis et résonances des trophées claquant les uns contre les autres emplirent vite la pièce et rapidement, le bruit devint insupportable. Battant des bras un peu au hasard, elle parvint à écarter les objets volants  quelques secondes, mais elles étaient beaucoup trop nombreuses et plusieurs impacts contre son crâne lui donnèrent bien vite mal à la tête. Bon sang mais qu'est-ce que c'était que ce bordel ?! Celui qui était responsable d'un tel foutoir ne paierait rien pour attendre !

Mais avant ça, il fallait qu'elle se sorte de ce pétrin, et pas question de quitter la pièce en laissant tout tel quel, sinon elle était bonne pour une autre semaine de retenue. Même tarif si elle décidait de se servir d'une coupe pour frapper sur les autres ; tout aurait été tellement plus simple si elle avait eu sa baguette !
Il ne restait qu'une solution. Miss Barjow joua des coudes et des poignets, et se démena pour saisir entre ses mains l'un des trophées qu'elle traîna jusqu'aux vitrines. La coupe se débattait et Enora se retrouvait secouée par les efforts de l'objet pour se libérer, mais elle parvint finalement à la refourguer dans la vitrine qu'elle referma aussitôt et verrouilla avec les clés qu'on lui avait fournies pour mener sa mission à bien. Ok. Ca faisait une. Ne restait plus qu'à faire pareille avec toutes les coupes !

Au bout d'un quart d'heure, la tête de la jeune femme la faisait tant souffrir qu'elle s'attendait à ce qu'elle explose d'une seconde à l'autre. Elle était probablement couverte de bleus, et il restait encore quelques de trophées à ranger … Elle les enfermait dans les vitrines sans chercher à savoir s'il s'agissait bien de leur place habituelle ; mais elle ne pouvait pas s'offrir le luxe de les remettre toutes à leur place. Au moins, elle se débrouillait pour faire au mieux ! Certainement que la plupart des élèves auraient déjà renoncé.

Enora se traîna jusqu'à la chaise la plus proche et se laissa choir dessus comme un veracrasse grabataire. Fini. C'était fini ; Merlin soit loué. Ses oreilles bourdonnaient et elle était à bout de force. Mais c'était fait. Les coupes continuaient de s'agiter dans les vitrines, mais au moins, elle ne les entendait plus, et elles ne lui tapaient plus dessus. Fini. Par le slip de Morgane, c'était la dernière fois, la DERNIERE fois qu'elle osait se foutre de la gueule d'un tableau susceptible.




hate me for all the things i didn't do for you Ψ
“The one thing that always tore us apart is the one thing I won't touch again. In my sick way I wanna thank you for holding my hand up late at night, when I was busy waging wars on myself you were trying to stop the fight.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BAND-AIDS DON'T FIX BULLET HOLES
avatar
BAND-AIDS DON'T FIX BULLET HOLES ☽

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : résolument purMessages : 3407Date d'inscription : 07/07/2011Localisation : Dans le noir
Ҩ Re: Christina Blackburn ϟ Enora Barjow Ҩ Ven 6 Mar - 14:20

Verdict

e n o r a   b a r j o w  G A G N A N T E   




Le blabla des juges


Après délibérations, nous annonçons Enora gagnante du duel. Départager n'a pas été facile, vu la façon différente mais juste dont les choses ont été traitées, plus touchant pour Christina, plus ironique pour Enora, et c'est le rythme et l'humour d'Enora qui a emporté la majorité des votes, parce qu'elle s'est débrouillée sans magie. Nous saluons la qualité du style des deux demoiselles  :rainheart: Cela donne 10 points pour Enora, chez les Flammes ! Bravo à toutes les deux, au plaisir de vous revoir sur un autre duel.









hate me for all the things i didn't do for you Ψ
“The one thing that always tore us apart is the one thing I won't touch again. In my sick way I wanna thank you for holding my hand up late at night, when I was busy waging wars on myself you were trying to stop the fight.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

HOMINUM REVELIO ϟ
Ҩ Re: Christina Blackburn ϟ Enora Barjow Ҩ Lun 9 Mar - 7:50

Félicitation Enora ! Very Happy Je viens de lire ton poste et c'était juste tordant de rire ! x)
Victoire 100 fois méritée !

Ceci dit, je ne m'avoue pas vaincue ...
Je vais de ce pas me proposer pour le prochain duel ! Je veux gagner !!!
Revenir en haut Aller en bas
 

Christina Blackburn ϟ Enora Barjow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Enora (serp)
» Enora Roszprach
» Le malheur rapproche les gens / ZADIG & ENORA
» Juste avant la Bibliothéque, et vous êtes arrivés
» Un festin pas comme les autres ... {Event 014 [Enora & Tyler]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum