AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I had a one-way ticket to a place where all the demons go ∇ ZHARKA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
♛ ABSOLUTUM DOMINIUM
avatar
♛ ABSOLUTUM DOMINIUM

HOMINUM REVELIO ϟ
Messages : 46Date d'inscription : 01/07/2018Localisation : Sofia
Ҩ I had a one-way ticket to a place where all the demons go ∇ ZHARKA Ҩ Dim 1 Juil - 21:41


Zharka Velikova

Did all the things that you said that I wouldn't

ft.  Natalie Dormer

Crédits © mélopée

Prénom & nom Zharka. Le poids des souvenirs, et d'un seul en particulier, dont elle ne se rappelle même pas vraiment. Zharka, c'est le choix de sa maman, la seule trace de son passage dans la vie de sa fille. C'est leur point de rencontre, les lettres qui martelaient l'esprit d'Anya et auxquelles elle se raccrochait avant de franchir le voile. C'est son dernier soupir avant de mourir et le cri de douleur qui depuis toujours déchire l'âme d'Evgeni.
Âge & lieu de naissance Elle est née au manoir Velikov il y a 36 années, une sombre nuit d'hiver qui a piégé le coeur de son père dans un écrin de glace.
Statut du sang Quelle importance, lorsque l'on porte son nom de famille, ces choses-là semblent bien superflues. Personne n'a jamais vraiment su, et personne n'a encore jamais osé poser la fâcheuse question.
Scolarité Elle a fait ses études à Durmstrang, où elle a passé les premières années loin des guerres de clans, puisqu'elle n'en appartenait à aucun. Jusqu'à ce qu'elle fasse un choix qui la marquera pour le reste de ses jours, le choix d'une gosse poussée à bouts par le rejet des autres, d'une gamine à l'orgueil blessé et au coeur haineux. Elle s'est fait tatouer le sceau des Eclairs, comme un ultime affront à son père.
Carrière On ne peut pas réellement dire qu'elle a fait ses débuts à la Bratva, vu le peu de crédit qu'on lui accordait à l'époque. Pourtant c'est ce qui lui a donné goût à ce monde-là, celui où les possibilités se multiplient au fur et à mesure que l'on laisse la drogue prendre possession de notre esprit. Elle a fait de ces illusions à petit prix un produit qui a su séduire, au point d'en faire oublier qu'il peut aussi détruire. Elle est à la tête d'un business colossal, celui de la Svaboda.
Groupe Incendio
A savoir Zharka a un faible pour les glaces à la framboise. Voilà, ce sera tout.





Dig beyond the surface

It's not an easy thing admitting to yourself what you really are


TOI & LE GOUVERNEMENT Elle est traquée comme un rat, ainsi que tous les membres de son organisation criminelle. C'est fou comme il semble avoir oublié, Mladenov, que la Svaboda n'est pas la seule mafia qui pullule dans les rues de la capitale. Elle connaît trop bien son père, la gamine. Elle est parfaitement consciente qu'il doit jouir d'une sorte d'immunité, et bien qu'elle soit la cible privilégiée des agents gouvernementaux, elle ne s'abaisserait jamais à passer un accord avec un type comme Mladenov juste pour qu'on lui fiche la paix. Au fond ça l'amuse, ça pimente un peu les choses. Elle trouve ça tellement risible, l'acharnement dont le Ministère fait preuve pour mettre un terme à ses petites activités sous prétexte que ça porte atteinte à la communauté magique. Bande d'hypocrites.

TOI, LES SANG-NOIRS & LES REVENANTS Ça l'a frappée d'un seul coup, toute la force que l'Ox a distille en elle en ce mois d'avril 1999. Elle n'oubliera jamais la douleur atroce qui lui a matraqué les os, la fatigue, la fièvre, l'impression que tout foutait le camp. Mais elle s'est reprise Zharka, elle a fait appel à un expert, quelqu'un qui a consacré toute son existence à étudier l'Ox et des formes très complexes de magie. Il lui a appris à reprendre le contrôle sur ses pouvoirs, à maîtriser le flux pour mieux en canaliser l'énergie. Alors elle s'en tire pas trop mal au final, son seul regret est de ne pas pouvoir démontrer toute l'étendue de sa magie aussi souvent qu'elle le voudrait. Elle doit rester discrète la Velikova, elle sait qu'elle risque de tout perdre si jamais ça s'apprenait.
Néanmoins, elle n'éprouve aucune affection particulière pour les autres membres de son espèce. Ce n'est pas à la nature du sang qu'elle s'intéresse, mais à la cassure des âmes. Elle aime les choses brisées Zharka, les pires produits de cette société de merde. Revenants, sang-noirs détraqués, criminels en fuite, il suffit d'avoir la même laideur au fond du coeur pour que la Svaboda vous ouvre ses portes.

TOI & LES ACTIVITÉS ILLÉGALES Elle est née dans un monde beaucoup trop dur pour une gamine, beaucoup trop injuste avec les petites filles qui rêvent de jouer aux sombres princesses. Elle a vite compris que le trône ne serait jamais pour elle, ni aucun poste au sommet de la Bratva. Ça la rend hilare quand elle y repense, toutes les fois où son père lui a craché à la gueule qu'elle ne saurait jamais comment gérer un tel business. Elle lui a cloué le bec l'incapable Zharka, la minable, la ratée. Elle s'est barrée et il a cru que c'était terminé, qu'elle allait revenir le supplier de la reprendre, parce qu'elle n'est qu'une bonne à rien. Et pourtant loin de lui elle brille sa fille, si fort que ça a dû l'aveugler quand il a su, quand il a compris.
C'est elle qui dirige la mafia ennemie, qu'elle a mis des mois à bâtir de ses deux mains, sans personne pour porter les briques avec elle ; elle ne doit son succès qu'à elle-même. Ambitieuse et excellente négociatrice, elle a su se faire une place dans la cour des grands. La Svaboda est sa création, l'incarnation de son indépendance vis-à-vis du clan Velikov qu'elle emmerde profondément. Elle gère son commerce d'iskra sans ne jamais rien laisser au hasard, elle sait exactement ce qu'elle veut vendre et à qui elle veut le vendre. Elle sait où elle va Zharka, et plus personne ne semble pouvoir l'arrêter.








Travelling through time

It matters not what someone is born but what they grow to be

14.11.1966 Naissance d'Echo.
04.12.1967 Naissance de Zharka, qui arrache la vie de leur mère lorsqu'elle débarque sur terre.
1973 Evgeni leur présente sa future épouse. Elle est si belle Illiana, si douce. Elle voudrait pouvoir l'aimer la gamine, mais son frère la déteste de toutes ses forces alors elle c'est Cevko qu'elle choisit, qu'elle choisira toujours.
Rentrée 1978 Elle rejoint Durmstrang. Contrairement au reste de sa famille, elle ne se précipite pas vers le clan des Ombres pour se faire apposer leur sceau. Elle a des choses à prouver, elle veut mériter de porter la marque emblématique des Velikov.
16.12.1983 Alors que son frère est meneur des Ombres, Zharka décide de ne pas honorer la tradition de sa famille adorée et rejoint le clan des Eclairs, où elle trouve rapidement sa place. Cevko l'aide à garder le secret, comprend son envie de ne pas se conformer aux lois d'une famille qui n'a jamais voulu d'elle. C'est la première fois qu'elle fait quelque chose pour elle-même et non pas pour leur plaire.
1987 Zharka commence à se mêler un peu trop des affaires de la Bratva, bien que ses interventions ne soient jamais désirées. Elle observe, épie, analyse, suggère. Elle est comme l'ombre dans le dos de son père, qui refuse qu'elle tienne une quelconque place dans son organisation.
Avril 1999 L'Ox est découvert et se répand dans les veines de la jeune Velikova. Elle ne comprend pas tout de suite ce qui se passe, mais dès qu'elle l'apprend ça la fait cruellement rire. Elle n'en parle à personne, seul son frère est au courant. Après s'être renseignée pour trouver quelqu'un capable de l'aider à comprendre et maîtriser son nouveau pouvoir, Zharka s'éclipse en Suède où elle est entraînée par un sorcier ayant passé sa vie à étudier l'Ox.
Août 1999 Lors de l'un de ses voyages en Suède, elle rencontre Nia. C'est la dernière fois qu'elle s'y rendra, elle embauchera désormais quelqu'un d'autre en Bulgarie pour la conseiller, afin d'éviter d'attirer les soupçons sur ses nombreuses disparitions - bien que personne ne s'intéresse assez à elle pour remarquer ses absence.
Automne 1999 La Bratva commence à exploiter l'Ox. Evgeni et sa fille sont en désaccord perpétuel, mais le boss considère que la gamine n'y connait strictement rien et qu'elle n'a pas son mot à dire.
Mars 2000 C'est la dispute de trop qui éclate entre le père et sa fille, cette fois elle s'en va et elle ne reviendra pas. Elle a compris Zharka, qu'il y a certaines choses qu'ils ne verront jamais de la même façon. Elle a une idée profondément ancrée en elle, une envie de tout bousculer, un besoin urgent de s'exprimer.
Année 2000 Elle se construit un réseau, passe des marchés, galère longtemps avant d'enfin réussir à initier un mouvement. Elle se bâtit un empire dans l'ombre du royaume paternel, il n'en sait rien le vieux, il ne voit pas la menace se profiler à l'horizon. Elle ne se tracasse plus Zharka, à la fin de l'automne quand elle prend une minute pour s'arrêter et observer tout ce qu'elle a réussi à créer. Elle n'est pas la seule à croire que ça peut marcher, que le malheur des autres est bon pour le business. Quand elle voit tout ce qu'elle aurait pu donner pour quelques minutes hors de sa vie, elle est persuadée qu'elle a vu juste. Et la Svaboda s'envole, comme prévu, elle s'en va grignoter le marcher de l'iskra.
Février 2002 Sa chère famille découvre enfin qu'elle est à la tête de la mafia adverse. Une guerre éclate, c'est à celui qui fera tomber l'autre en premier.




The muggle behind the screen

Lower your wand

PSEUDO Schei
ÂGE 22 ans et toutes mes dents
RÉGION Belgique, Ô plat pays  kuff
PERSONNAGE inventé [ X] scéna/pré-lien [ ] pv [X]
COMMENT AS-TU DÉCOUVERT AK? Dans un kinder surprise un beau matin  :perv:
LE MOT DE LA FIN poussez-vous tous, la queen arrive  :schei:





Dernière édition par Zharka Velikova le Jeu 2 Aoû - 13:47, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♛ ABSOLUTUM DOMINIUM
avatar
♛ ABSOLUTUM DOMINIUM

HOMINUM REVELIO ϟ
Messages : 46Date d'inscription : 01/07/2018Localisation : Sofia
Ҩ Re: I had a one-way ticket to a place where all the demons go ∇ ZHARKA Ҩ Dim 1 Juil - 21:41


I have made every single mistake

That you could ever possibly make


Au commencement était Anya. Anya et son incroyable beauté, Anya et ses grands yeux chargés de malice, Anya et tous les sourires qu'elle glissait vers Evgeni pour tenter de réchauffer ce qui avait gelé au fond de lui. Anya était toute sa vie, l'unique morceau de ciel bleu dans son monde obscur. Il l'aimait trop fort pour un homme de son envergure, pour qui les sentiments n'auraient pas dû revêtir une telle importance. Mais il ne considérait pas sa femme comme sa faiblesse, bien au contraire ; elle était sa plus grande force, celle qui le remettait à flots lorsqu'il se perdait au large, la femme pour qui il aurait lancé mille vaisseaux et déclenché une guerre s'il l'avait fallu. Tant qu'il y avait Anya, son univers n'aurait aucune chance de s'écrouler. 
Maintenant il n'y a plus que lui et le monstre qui la lui a arrachée. C'est ce minuscule démon qu'on lui présente alors qu'il vient de perdre l'amour de sa vie, qu'il chasse sans même lui accorder le moindre regard. Il n'en a pas la force, son Dieu ne l'a pas préparé à cela. La gouvernante emmène le bambin loin de cette chambre maculée du sang de sa mère, loin des larmes du père et de toute la rancune qui s'immisce déjà dans son coeur. Elle n'y aura jamais sa place Zharka, elle ne trouvera jamais sa place nulle part dans ce manoir hanté par les cris déchirants d'Anya le soir où elle lui a donné la vie, et où sa propre fille lui a volé la sienne.


▲▼▲

Elle ne comprend pas tellement pourquoi il réagit si violemment, pourtant elle ne pose aucune question et elle sait d'instinct ce qu'elle doit faire. Elle se glisse dans son lit, se blottit contre lui et le serre fort, très fort, presque jusqu'à l'étouffer. C'est la seule chose qui parvient à l'apaiser, à dissiper toute la rage qui lui comprime la poitrine et qu'il voudrait faire exploser au visage de cette nouvelle mère dont il ne veut pas. Elle pose sa petite tête près de son épaule Zharka, sent les battements du coeur de Cevko sous la paume de sa main. Elle écoute le bruit de tout ce qui remue à l'intérieur de lui, et elle laisse leur silence se dire toutes les choses qui leur font mal.
Son frère est le seul qui s'intéresse à elle dans la demeure familiale, du moins le seul des Velikov. L'entourage d'Evgeni a rapidement compris qu'il n'aimerait jamais cet enfant, qu'il n'en serait jamais capable après l'horrible crime qu'elle avait commis en venant au monde. Personne n'ose contrarier le grand patron, alors tout le monde fait comme si la gamine n'existait pas. Sauf Cevko et parfois Illiana, ce qui la déstabilise la petite Velikova, parce qu'elle aurait voulu qu'ils s'entendent, ces deux-là.
Quand la petite fille a vu entrer la belle et somptueuse Illiana dans le manoir pour la première fois, ses yeux se sont agrandis et quelque chose s'y est mis à briller tout au fond. Elle a naïvement pensé que son cauchemar serait enfin terminé, désormais que son père avait trouvé une nouvelle femme pour réparer son coeur brisé. Elle aurait voulu tout de suite l'adopter, l'appeler maman et lui donner toute l'importance que la jeune femme désirait obtenir. Mais Cevko n'était pas du même avis, Cevko ne l'aimait pas, il la haïssait du plus profond de son être alors elle ne pouvait pas l'aimer non plus, Zharka. Elle a choisi son camp, elle a choisi Cevko, pour toujours et à jamais. Ce serait toujours vers lui qu'elle se tournerait, quoi qu'il advienne.


▲▼▲

Durmstrang lui offre la liberté qui lui manque cruellement chez les Velikov. Elle ne dit pas "chez elle" car elle ne se fait plus d'illusion depuis un bout de temps, elle sait qu'elle n'est là qu'à titre d'invitée, qu'elle n'est qu'un parasite dont la présence semble moins supportable pour son père que celle d'un elfe de maison. Elle n'est rien, là-bas. Elle n'existe pas. Pourtant elle a toujours hâte d'y retourner, espérant qu'elle aurait fini par manquer à quelqu'un, ou que l'un d'eux remarque à quelle vitesse elle grandissait, la félicite pour ses excellents résultats, n'importe quoi, pourvu qu'on lui accorde un peu d'intérêt. Le temps passe et rien ne change, elle aurait voulu crier pourtant, gueuler qu'elle était meilleure que Cevko ne l'était à son âge, qu'elle avait du mérite elle aussi, sans doute même plus que lui. Elle se gonfle d'orgueil Zharka, elle se sait douée et ça la crève que personne ne le voie. C'est une adolescente en colère, explosive, facilement irritable. Une gosse paumée à la dérive, que personne ne ramène sur le rivage.

Elle met du temps avant de prendre la décision qui la marquera pour le reste de sa vie. Dans un premier temps, elle veut mériter le sceau des siens, celui porté par des générations de Velikov depuis que leur ancêtre a fait d'eux ce qu'ils sont. C'est pour ça qu'elle n'a pas rejoint les Ombres dès son arrivée à Durmstrang, parce qu'elle veut être prête, elle veut que ce soit son père qui lui demande de se faire apposer la marque des leurs. Mais il ne remarque pas qu'elle n'a toujours pas fait son choix, il ne lui adresse pas davantage la parole depuis qu'elle lui fiche la paix dix mois sur douze.
Elle sent que ça fait un peu plus mal chaque jour qui passe Zharka, ce rejet du paternel et le désintérêt complet dont il fait preuve pour sa petite personne. Elle hurle plus fort que l'orage, un été, elle pique crise sur crise, elle s'impose à lui, se montre partout dans son champ de vision, à lui en crever les yeux. Elle l'asphyxie autant qu'il ne l'empêche de respirer, mais à la fin de l'été tout devient extrêmement clair. Ce sont eux qui ne la méritent pas, et non le contraire.
Simplement pour les faire tous chier, elle rejoint le clan des éclairs, après avoir plaidé sa cause auprès de son frère, qui est alors à la tête du clan des Ombres. Cevko la protège encore, il la couvre et la laisse s'émanciper, parce qu'il sait au plus profond de lui-même qu'elle en a gagné le droit depuis longtemps. Il sait aussi qu'elle ne possède aucune des caractéristiques des membres de son clan, qu'elle n'y trouverait pas non plus ses marques et il a entièrement raison. Elle n'est pas du même acabit Zharka, elle n'est pas faite du même bois que le reste de la famille. Elle prend rapidement conscience que c'était la meilleure chose à faire elle aussi, qu'elle leur ressemble, à ces sorciers qui ont décidé d'appartenir au même cercle qu'elle ; elle a dans l'âme les mêmes défauts de fabrication, ce besoin urgent de s'ouvrir en deux pour savoir où sont ses limites, les mêmes explosifs dans la cage thoracique. Elle se trouve une famille disparate qu'elle refuse pourtant de considérer comme telle, mais si elle abhorre le terme la vérité n'en est pas moins exacte.


▲▼▲


Ça lui explose dans les mains d'un seul coup, la déflagration détonne et il y a comme une onde de choc qui fait tout éclater autour d'elle. C'est si fort que ça devient très vite douloureux, elle se sent mourir à l'intérieur, perdre connaissance, elle se dit que c'est la fin, qu'elle ne se réveillera pas et elle n'a pas besoin d'en connaître la raison, au fond, ça n'a pas d'importance. Elle rouvre les yeux pourtant, reprend conscience et constate qu'elle est toujours exactement là où elle se trouvait quand sa magie s'est mise à bouillir dans ses veines. Personne n'est venu la chercher, évidemment, peu importe le nombre d'heures qui se sont écoulées depuis son départ de la demeure ancestrale.
Elle s'éclipse souvent Zharka, se casse pendant des heures avant de réapparaître sans qu'ils n'aient remarqué son absence. Elle manigance dans l'ombre, espère encore trouver le bon filon qui la propulserait à un poste important au sein de l'organisation criminelle. Elle a très vite su s'adapter au business des Velikov, elle a compris le fonctionnement de l'entreprise sans même qu'on ne l'y initie. On ne l'a pas formée, on ne lui a jamais rien donné tout cuit dans la bouche ; tout ce qu'elle sait sur la Bratva et ses méthodes, elle l'a elle-même appris. Elle fouine du côté des types qui bossent pour son père, leur arrache des infos, se renseigne de manière pas très réglo, elle vient avec des stratégies que son père n'écoute même pas. Si elle n'entrait pas dans son bureau sans frapper, il ne la laisserait même pas y mettre les pieds. Elle lui force sans cesse la main, elle s'implique contre son gré, d'abord pour leur prouver à tous sa valeur et puis ensuite, parce que ça lui plaît.

Elle n'est pas surprise lorsqu'elle rentre et qu'on ne lui pose aucune question, elle part s'enfermer directement dans sa chambre, tout tangue encore un peu et elle a du mal à se reprendre, à comprendre. Elle s'étale dans son lit, fixe le plafond en attendant que la sensation disparaisse. Mais ça l'étouffe tout ce qui s'agite dans ses veines, ça implose doucement en elle comme des milliers de petites bombes. Ça ne disparaît pas. Elle est trop fiévreuse pour dormir cette nuit-là, et les suivantes seront blanches et remplies de questions. Elle ne se montre plus pendant quelques jours, se débarrasse de Cevko quand il vient frapper à sa porte. Elle veut savoir ce qui cloche, comment elle a fait pour se détraquer un peu plus.
Il ne lui faut pas longtemps avant d'obtenir des réponses, discrètement, et ce qu'elle découvre déclenche un fou rire qui la rend hystérique. Un truc bien violent qui la traverse, un putain de sentiment de vengeance et de satisfaction. Elle laisse les flammes de l'Ox lui lécher l'âme, elle s'offre à lui toute entière et se love dans la souffrance des premiers jours de sa nouvelle vie. Elle s'accroche, se bat plus fort que le merveilleux virus qui prend possession de tout son corps. L'Ox fait grésiller sa magie, qui bouffe presque toute son énergie. Mais elle le laisse venir, l'accueille avec un sourire sadique. Ça change complètement les règles du jeu, et elle le sait. 


▲▼▲


Elle gueule Zharka, à en faire trembler les murs de ce maudit manoir qui tombe en ruines. Il ne comprend rien le vieux, il ne voit pas ce qu'elle voit. Peut-être que s'il sortait plus souvent de chez lui il saurait qu'elle a raison, mais elle s'en fiche parce que c'est tout à son avantage. C'est pas par vengeance qu'elle s'en va ce soir-là, c'est pas la rage qui l'anime quand elle claque la porte un peu trop fort derrière elle et que ça résonne plus longtemps que toutes les fois précédentes. Cette dispute est différente, transcendante. Elle laisse les mots cassants du paternel s'imprimer dans sa mémoire, se tatouer sur sa chair. Cette fois c'est plus que clair, elle sait exactement ce qu'elle veut faire ; ce n'est pas la colère qui fait qu'elle ne se retourne pas, c'est l'excitation. Elle a toujours eu de l'ambition Zharka, au fond peut-être même qu'elle sait depuis un bout de temps que la Bratva n'était qu'une étape. Un échauffement avant de commencer quelque chose de plus grand, quelque chose qui lui ressemble. Quelque chose qui lui appartiendra, rien qu'à elle.


▲▼▲


Elle est presque irréelle Nia quand elle rit tout en douceur, à croire qu'elle réussit quand même à oublier dans quel genre d'endroit elle est tombée. Petit oiseau qui s'est cassé la gueule du nid, elle tend les ailes pour que Zharka les lui arrache. Au début elle lui a filé l'adresse du cabaret pour qu'elle lui fiche enfin la paix, qu'elle dégage de sa vie, elle et ses grands yeux où se reflète encore une innocence trop pure. Elle ne pensait même pas qu'elle viendrait, c'est pas un monde taillé pour les filles dans son genre. Et pourtant elle est venue pousser la porte de l'Enfer, il a suffi de deux mains dans le dos et d'un coup sec pour la propulser sauvagement dans l'abysse. Depuis elle glisse Nia, elle dérape. T'es pas à ta place, trésor. Zharka provoque, enfonce ses ongles dans sa peau jusqu'à ce qu'elle en aie assez mais ce jour-là n'arrive jamais. Alors ça l'amuse tout ça, puis ça lui sert surtout. Parce qu'elle a un don Nia, un putain de don à la fois excessivement utile et agaçant. Elle peut déterrer le passé des gens simplement en les touchant, faut croire qu'elle a été montée à l'envers la jolie poupée, même pas foutue d'être normale dans son anormalité. Elle aime ça Zharka, les gens un peu bizarres à la vie un peu rouillée. Alors forcément elle lui a trouvé une utilité, même si elle ne sait pas trop combien de temps elle va résister. Souvent elle doit se retenir pour ne pas la virer, ça fait trop mal quand elle s'enfonce dans son crâne pour venir tout remuer, raviver des souvenirs qui devraient rester morts et enterrés. Mais parfois elle l'aide à se rappeler pourquoi elle aime tant ce qu'elle fait, pourquoi elle a préféré distribuer des illusions low cost. Tu sais c'est pas les riches qui ont le plus besoin de rêver. Et quand elle lui demande Nia, pourquoi elle fait subir toutes ces horreurs aux sang-noirs puisqu'elle est des leurs, il y a comme un sourire moqueur qui se dessine sur ses lèvres assassines. Oh mais je ne suis pas des leurs trésor, c'est pas ce qui coule dans notre sang qui nous unit. C'est ce qu'on a au fond des tripes.






i was born in a thunderstorm
I have made every single mistake that you could ever possibly make. I took and I took and I took what you gave, But you never noticed that I was in pain. I knew what I wanted; I went in and got it. Did all the things that you said that I wouldn't. I told you that I would never be forgotten, and all in spite of you.


Dernière édition par Zharka Velikova le Jeu 2 Aoû - 1:50, édité 19 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☾ MEMENTO MORI
avatar
☾ MEMENTO MORI

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : purMessages : 18Date d'inscription : 20/05/2018Localisation : à la bijouterie
Ҩ Re: I had a one-way ticket to a place where all the demons go ∇ ZHARKA Ҩ Dim 1 Juil - 21:48

PREUMS
LA PLUS PARFAITE DES BIATCH!

*sort*

tu sais déjà ce que je pense de ta beauté. tu vas faire des merveilles, et on va faire des super rp aussi avec ton bébé! j'ai tellement hâte de te voir jouer avec elle OMG; ça va être un carnage rpgique!!!
LOVE SUR TOI !!!!!

P.S : t'es seksy.
P.S.2 : bientôt Skander aussi.


Pride&Prejudice
Behind blue eyes
I AM THE STORM INSIDE YOUR LIFE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ AD ASTRA PER ASPERA
avatar
♠ AD ASTRA PER ASPERA

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : Née-moldueMessages : 9Date d'inscription : 10/06/2018Localisation : sofia
Ҩ Re: I had a one-way ticket to a place where all the demons go ∇ ZHARKA Ҩ Dim 1 Juil - 21:48

Spoiler:
 

ZHANIA ZHANIA ZHANIA ZHANIA ZHANIA   :hot:  :hot: :hot:  

je meurs devant tant de beauté. vivement que je sorte ma Nia pour que tu arraches ses petites ailes une à une l'aimes tendrement.
On va tuer le marathon rp avec nos deux bébés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ҩ LUX IN TENEBRIS
avatar
Ҩ LUX IN TENEBRIS

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : Sang purMessages : 433Date d'inscription : 03/07/2014Localisation : Là où tu voudrais qu'il soit.
Ҩ Re: I had a one-way ticket to a place where all the demons go ∇ ZHARKA Ҩ Dim 1 Juil - 21:51

Hâte de te lire avec ce personnage
Re bienvenue
Bon courage pour ta fichette


( Family was different, though. Sweet and gentle, yet there was a little of his light in her, too. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❃ AD VITAM AETERNAM
avatar
❃ AD VITAM AETERNAM

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : mêl très certainement, cela n'a jamais eu d'importance.Messages : 16Date d'inscription : 23/02/2018Localisation : wild lands.
Ҩ Re: I had a one-way ticket to a place where all the demons go ∇ ZHARKA Ҩ Mar 3 Juil - 9:36

ZHARKA ZHARKA ZHARKA Le sérieux peut commencer. lizzie Il faudra que je te poke pour le lien Zharka/Swa quand je pourrai. :schei: Et mon dieu que j'ai hâte de te lire, ça fait tellement longtemps qu'on en entend parler de la terrible Zharka.


bathing in the rush i need
you blow my endorphines ✻ fade, always on the run, but you would slip back in with ease, the place where life begin, our minds are full of freedom, we're in a world where we all come alive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ҩ LUX IN TENEBRIS
avatar
Ҩ LUX IN TENEBRIS

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : noir, puissance dans les veines qu'elle ne contrôle pasMessages : 122Date d'inscription : 23/02/2018Localisation : une chambre au dessus du Cherna Roza
Ҩ Re: I had a one-way ticket to a place where all the demons go ∇ ZHARKA Ҩ Mar 3 Juil - 16:25

moui je sais pas..................................................

(t bonne) (jte vole a nia slt) What a Face What a Face


i've got you

under my skin
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ψ DUM SPIRO SPERO
avatar
Ψ DUM SPIRO SPERO

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : PurMessages : 259Date d'inscription : 25/03/2017Localisation : Domovoï's Rock
Ҩ Re: I had a one-way ticket to a place where all the demons go ∇ ZHARKA Ҩ Mer 4 Juil - 15:32

@M. Nyx Vrenskaya a écrit:
(jte vole a nia slt)

fais attention Nia mord très fort (sisi promis)


† Woken up like an animal, teeth ready for sinking, my mind's lost in bleak visions. I've tried to escape but keep sinking. because monsters are not under your bed, they are all inside my head.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
✝ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT
avatar
✝ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : PurMessages : 11Date d'inscription : 23/02/2018Localisation : Bien au chaud dans son fric.
Ҩ Re: I had a one-way ticket to a place where all the demons go ∇ ZHARKA Ҩ Mer 4 Juil - 18:30



Oups euh pardon, BIENVENUE J'ADORE DEJA ZHARKA OUH LALA

( ===> )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
✝ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT
avatar
✝ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : PurMessages : 307Date d'inscription : 07/02/2016Localisation : Domovoï's Rock.
Ҩ Re: I had a one-way ticket to a place where all the demons go ∇ ZHARKA Ҩ Jeu 5 Juil - 22:49

:hot: :hot: :hot:



Welcome to my world of fun
If it feels good, tastes good, it must be mine. Heroes always get remembered but you know legends never die. And if you don't know now you know, I'm taking back the crown. I'm all dressed up and naked. I see what's mine and take it. The crown, so close I can taste it.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

HOMINUM REVELIO ϟ
Ҩ Re: I had a one-way ticket to a place where all the demons go ∇ ZHARKA Ҩ

Revenir en haut Aller en bas
 

I had a one-way ticket to a place where all the demons go ∇ ZHARKA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Dream ticket :Obama/Gore
» Ticket pour pose de MS
» Comment faire un ticket pour poser des MS ?
» "Life is a ticket to the greatest show on earth."
» ticket du train, destination doublonville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum