AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 VIII — LE MARCHE NOIR ET LES MAFIAS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
⚘ VOX POPULIS
avatar
⚘ VOX POPULIS

HOMINUM REVELIO ϟ
Messages : 528Date d'inscription : 23/06/2011
Ҩ VIII — LE MARCHE NOIR ET LES MAFIAS Ҩ Mer 21 Fév - 15:34

le marché noir

les mafia bulgares



La Bratva

Genèse de la mafia


Velikov. Un nom qui se murmure depuis de nombreuses générations à travers tout le pays. Bien que leur pouvoir soit condensé dans la capitale, les membres de cette illustre famille ont des pions disséminés aux quatre coins de la Bulgarie.
Si leur réputation n'est aujourd'hui plus à faire, elle n'en fut pas moins difficile à construire. Peu s'en souviennent, mais ils sont partis de rien, ou du moins de pas grand chose. En effet, à l'origine les Velikov n'étaient qu'une petite famille de couturiers, tenant une échoppe où ils vendaient des habits confectionnés selon les modes sorcières. Malgré leur clientèle fidèle et leur savoir-faire impressionnant pour des petites gens, les fins de mois s'avéraient généralement difficiles. Tant et si bien qu'ils faillirent fermer boutique à de nombreuses reprises, jusqu'au jour où l'un des leurs prit la décision de flirter avec l'illégalité. Bientôt, drogue et argent sale furent discrètement cousus dans la doublure des vêtements, attirant une clientèle bien différente de la précédente.
Ce qui ne devait n'être qu'une solution temporaire se transforma bien vite en un commerce lucratif, leurs petites affaires leur rapportait de plus en plus d'argent ; et Anton Velikov, avide de pouvoir et déterminé à prendre sa revanche sur les injustices sociales dont sa famille fut victime, voyait ce nouveau gagne-pain comme l'échappatoire à tous leurs problèmes. Ainsi, dans un souci de protéger les siens, Anton Velikov fonda ce qui deviendrait la plus célèbre mafia de toute la Bulgarie.

Ce n'est donc pas un hasard si des valeurs telles que la famille, le respect des anciens, la loyauté et la solidarité sont véhiculées de génération en génération au sein de la Bratva. Le chef actuel, Evgeni Velikov, les incarne d'ailleurs à la perfection. Depuis toujours, la tradition veut que chaque membre de la famille rejoigne le clan des Ombres à Durmstrang. Dès lors, aucun Velikov étant membre de l'organisation ne possède le pouvoir de l'Ox, puisqu'ils n'ont pas intégré l'un des deux clans « victorieux ».
Evgeni met également un point d'honneur à vendre des produits de qualité, cruellement conscient qu'il compte dans sa clientèle des sorciers de marque.

Lorsque l'Ox fut découvert et ses propriétés connues, Evgeni voulut à tout prix s'approprier celui-ci et l'intégrer à son business. Après de nombreuses recherches et expérimentations, ses collaborateurs et lui sont parvenus à créer un tout nouveau produit, une drogue imprégnée d'Ox et aux effets inédits : l'iskra, ce qui signifie « l'étincelle » en bulgare. Elle fut nommée d'après la brève lueur incandescente qui traverse le regard de celui qui l'ingurgite.
Il s'agit d'une drogue hautement addictive, vendue dans une fiole, sous forme de potion de couleur pourpre. Elle donne une impression de grandeur, d'extrême puissance, comme si une immense quantité d'énergie s'emparait de tout votre corps. Pour un court temps seulement, vos capacités magiques sont même amplifiées, mais cela comporte certains risques non négligeables ; l'état second dans lequel vous plonge l'iskra ne vous permet pas de réfléchir clairement, un maelström de pensées se mélangent dans votre esprit et vous avez du mal à vous concentrer sur une seule chose à la fois. User de sa magie en ayant pris une dose d'iskra peut s'avérer très dangereux si on ne maîtrise pas ses actes.
Quand la drogue se dissipe, elle vous laisse exténué et profondément déprimé, nostalgique. Vous vous sentirez faible pendant quelques jours, quelques heures si vous êtes un habitué. Si vous vous administrez une trop forte dose, il se peut que du sang ne coule de vos yeux, narines et oreilles, et que vous risquiez de vous évanouir. Les overdoses sont malheureusement fréquentes.

Plus la drogue est pure et de qualité, plus les effets sont importants et dangereux ; et plus les chances de devenir dépendants sont grandes. Les Velikov le savent, c'est pourquoi ils mettent un point d'honneur à ne proposer que de l'iskra haut de gamme. Au vu des prix exorbitants de leurs produits, un tri s'est opéré dans leur clientèle, ne laissant que les plus fortunés d'entre eux. Cette discrimination fut le premier argument avancé par Zharka, la fille d'Evgeni, pour s'élever contre les siens. Bien d'autres raisons la poussèrent à quitter le clan, un évènement qui secoua fortement tous les Velikov. Mais ce ne fut rien comparé à ce qu'ils ont éprouvé en découvrant que Zharka avait fondé sa propre mafia, devenue leur principale rivale sur le marché. La trahison a rendu les Velikov amers, leur réputation en a pris un coup et leur prestige s'est quelque peu terni.

A l'heure actuelle, les Velikov sont plus féroces que jamais, et bien décidés à maintenir leur emprise sur la Bulgarie, et plus particulièrement, sur Sofia.



Constitution de la Bratva



Le boss
— Evgeni Velikov (PV, 65 ans)

Le conseil familial
— Prénom Velikov ; frère d'Evgeni, bras droit, 59 ans
— Anya Velikova ; première épouse d'Evgeni, décédée
☇ Prénom Velikov, dit Echo ; fils aîné, héritier, XX ans
☇ Zharka Velikova ; fille, dissidente, 33 ans

— Illiana Velikova ; deuxième épouse d'Evgeni, 55 ans
☇ Prénom Velikov ; fils, +/- 30 ans
☇ Prénom Velikov ; fils, +/- 27 ans

Les lieutenants
— Prénom Velikov ; fils du bras droit, neveu d'Evgeni
— Prénom Velikova ; fille du bras droit, nièce d'Evgeni
— Prénom Nom ; h/f, personne de confiance
— Prénom Nom ; h/f, personne de confiance
— Prénom Nom ; h/f, personne de confiance
— Prénom Nom ; h/f, personne de confiance

Les traqueurs
Sorciers qui traquent les Sang-Noir, les capturent et les revendent à la mafia. Ne font pas spécialement partie de la famille Velikov.

Les chimistes
Ce sont les scientifiques qui s'occupent de pomper le sang contenant l'ox hors des veines de ses porteurs et de le transformer en une drogue addictive. Pas spécialement membres de la famille Velikov.

Les associés
Ils ne font pas partie de la famille Velikov, ils ne sont que des pions, placés en première ligne.

— Les dealers
— Les informateurs
— Autres


La Svaboda

Genèse de la mafia


Zharka. La trahison porte désormais un nom ; le sien, écrit en lettres de sang. Elle s'est mise toute sa famille à dos en décidant de quitter le clan, ne s'y étant jamais réellement sentie à sa place. Son père, Evgeni, ne lui a jamais témoigné la moindre affection et s'est même efforcé de la maintenir à l'écart depuis toujours. Dès lors, il n'est pas étonnant que la fille Velikova ne partage pas les mêmes valeurs ancestrales que son paternel et que l'ensemble des siens. Comment accorder de l'importance à la famille si celle-ci la refuse, comment se montrer loyale si on ne lui a jamais accordé la moindre confiance? Laissée pour compte, oubliée, dénigrée, Zharka a fait la seule chose capable d'attirer l'attention de sa famille sur elle : elle est partie.

Cependant, elle ne s'est pas contentée de partir en claquant la porte. Elle avait une revanche à prendre, et elle comptait bien l'obtenir par n'importe quels moyens. En silence, l'ombre des Velikov a oeuvré dans un seul et unique but, celui de prendre le dessus sur la Bratva dans leur domaine de prédilection. Pendant presque un an, Zharka s'est bâti un nouvel empire. Elle a rassemblé des personnes de confiance, s'est trouvée des collaborateurs, et ce fut le début de la Svaboda, la « liberté ».

Peu à peu, les rumeurs d'une nouvelle mafia se sont mises à circuler et le nom « Svaboda » s'est retrouvé sur toutes les lèvres. Il fallut presque deux ans à la Bratva pour découvrir l'identité de celle qui était à la tête de l'organisation concurrente, qui n'était autre que la fille de leur grand patron, Evgeni Velikov. Lorsque son père apprit la nouvelle, il entra dans une colère noire et ne tarda pas à déclarer la guerre à sa propre fille. Depuis lors, la Bratva ne cesse de se mettre en travers du chemin de Zharka, qui prend un malin plaisir à riposter.

Contrairement à sa rivale, la Svaboda n'est pas très à cheval sur la qualité de ses produits. Son souhait est plutôt de vendre de la drogue qui soit accessible à tous, y compris à ceux qui possèdent moins de moyens. Pour que le tout soit rentable, le sang comportant l'ox est coupé avec du sang normal, ainsi que d'autres substances stimulantes, et les chimistes sont bien moins méticuleux. Leur iskra est moins pure, mais elle est vendue bien moins chère.
Si elle produit plus ou moins les mêmes effets que la drogue commercialisée par la Bratva, les risques encourus sont plus grands. En raison de sa composition douteuse et de son dosage approximatif, les overdoses d'iskra produite par la Svaboda sont malheureusement monnaie courante.
Néanmoins, lorsqu'elle est réalisée correctement, cette nouvelle version d'iskra possède de quoi séduire la clientèle. Puisqu'elle est moins concentrée en Ox, le drogué est plus à même de contrôler sa magie ; ses pouvoirs sont non seulement amplifiés grâce à l'Ox, mais moins instables et donc plus facile à maîtriser. Cette modification par rapport à la recette de base attire de plus en plus de sorciers. L'iskra 2.0 a beau être légèrement moins addictive, elle dispose de certains atouts non négligeables.

Depuis le changement de ministre de la magie, la Svaboda est dans la ligne de mire des agents du ministère. Todor Mladenov, le nouveau dirigeant, semble avoir passé un accord tacite avec Evgeni pour laisser la Bratva tranquille et concentrer ses efforts sur sa concurrente. Malgré leur acharnement à annihiler la Svaboda, ils ne sont pas encore parvenus à trouver son repaire, ni à détruire son réseau de trafiquants.
En vérité, toutes les actions illégales de la mafia se déroulent à des centaines de kilomètres de Sofia, dans une bourgade perdue au beau milieu de la Bulgarie. Sur un vaste terrain, un immense bâtiment regroupe les laboratoires des chimistes, les prisons où sont enfermés les Sang-Noirs, ainsi qu'une décharge où sont entassées puis brûlées les dépouilles des victimes. L'endroit est accessible par des portoloins disséminés dans Sofia, l'un d'entre eux est d'ailleurs caché dans le QG de la Svaboda, le cabaret Cherna Roza.

Zharka est une véritable business woman, ne jurant que par le profit et se souciant peu des trop nombreux cadavres qu'elle sème sur son passage. Là où Evgeni force le respect, sa fille inspire plutôt la peur. Elle est déterminée à écraser la Bratva et à prendre la tête sur le marché de la drogue, et rien ni personne ne semble pouvoir l'en empêcher.



Constitution de la Svaboda


La boss
— Zharka Velikova ; fille d'Evgeni, considérée comme traître par sa famille car elle a fondé son propre clan (PV)

Le conseil
— Prénom Nom ; homme de confiance, bras droit, aucun lien familial
— Prénom Velikova ; cousine qui l'a suivie
— Prénom Nom ; h/f de confiance, aucun lien familial

Les lieutenants
— Prénom Nom
— Prénom Nom
— Prénom Nom
— Prénom Nom

Les traqueurs
Sorciers qui traquent les Sang-Noir, les capturent et les revendent à la mafia.

Les chimistes
Ce sont les scientifiques qui s'occupent de pomper le sang contenant l'ox hors des veines de ses porteurs et de le transformer en une drogue addictive.

Les associés
Ils ne font pas partie de la famille Velikov, ils ne sont que des pions, placés en première ligne.

— Les dealers

— Les informateurs

— Autres  


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://avada-kedavra.forumgratuit.org
 

VIII — LE MARCHE NOIR ET LES MAFIAS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Comment marche le MULTI EXP
» Questions sur l'integration d'Haiti au marche de la CARICOM
» Haiti en marche - Haitiens, partout fuir la misere!
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Haiti en Marche: Haiti et neo-liberalisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum