AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 V — CONTEXTE POLITIQUE ET SANG-NOIRS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
⚘ VOX POPULIS
avatar
⚘ VOX POPULIS

HOMINUM REVELIO ϟ
Messages : 528Date d'inscription : 23/06/2011
Ҩ V — CONTEXTE POLITIQUE ET SANG-NOIRS Ҩ Mer 21 Fév - 15:33

Contexte politique et Sang-noirs

Traitement, relations et contexte politique


Dans cette annexe, vous trouverez des informations sur le traitement du phénomène des Sang-noirs et des Revenants après  la bataille de Durmstrang, et sur le contexte politique de la fin de la guerre à aujourd'hui, cinq ans plus tard.




Contexte politique et répercussions au sortir de la Bataille de Durmstrang



La prise en charge des Sang-noirs par le gouvernement


Le 03 juillet 1999, le gouvernement intervient à Durmstrang pour libérer ses habitants de la menace des Assaillants. A six heures du matin, les premiers sorts fusent sur l’île de Domovoï's Rock. non loin du château, où les Assaillants ont établi leur QG. Plusieurs détachements de sorciers du gouvernement interviennent simultanément, pour sauver les derniers Sang-noirs prisonniers du laboratoire et prendre en tenaille leurs bourreaux. Une bataille éclate durant la journée, sur plusieurs fronts ; dans les deux camps, les pertes se comptent par plusieurs dizaines. Au même moment, Durmstrang est évacuée ; dans les couloirs, puis sur l’île, on compte des morts parmi les anciens élèves de l’école.
 
Au crépuscule, voyant que la bataille risque de durer et que les derniers étudiants ont été évacués, un bon nombre d'Assaillants prennent la fuite et battent en retraite. Cette retraite factice n’est qu’un leurre ; à vingt heures trente environ, la dernière arme meurtrière est lâchée sur l’île. Le Feudeymon dévore chaque parcelle de terre, tuant les derniers assaillants présents sur Domovoï, la majorité des habitants qui ne sont pas partis à temps ainsi que certains combattants du gouvernement, pris sous les feux du combat. Domovoï’s Rock est rayée de la carte.

Une fois l'école complètement évacuée, les Sang-noirs sont pris en charge par le gouvernement bulgare, comme convenu. Les blessés, Sang-noirs comme membres de la résistance, sont envoyés à  Sofia, et soignés. Si la plupart se montrent coopératifs, d’autres restent méfiants quant aux intentions, bien que pacifiques, du gouvernement qui les abrite.

La relation gouvernement/sang-noirs : entre obligations et protection


Le gouvernement cherche à comprendre et protéger le pouvoir de l'Ox et ses porteurs. Le chaos qui règne pendant les premiers mois finit par s'ordonner peu à peu, au gré des découvertes scientifiques et du passage de nouvelles lois et obligations :

Recensement des porteurs de l'Ox. Pour les protéger, il est essentiel de savoir qui ils sont et de pouvoir les retrouver.

Logements dédiés. Ainsi sont-ils conviés à rejoindre les nouveaux quartiers résidentiels, sécurisés, dans lesquels ils seront à l'abri de toutes les menaces qui planent au-dessus de leur tête.

Participation au programme d'études de l'Ox. D'autre part, il est nécessaire d'en savoir plus sur le pouvoir qui gronde dans leurs veines : ce "sang noir" doit absolument être étudié et pour ce faire, les Sang-noirs doivent se tenir à disposition pour un programme d'étude qui permettra de lever enfin les mystères de ce dangereux pouvoir.

Entraînement obligatoire pour la maîtrise du pouvoir de l'Ox. Il est impératif de se soumettre à l'entraînement obligatoire pour mieux maîtriser sa magie, de renseigner son lieu de travail, de bien vivre dans les quartiers résidentiels des Sang-noirs, et surtout, s'engager à ne pas porter atteinte à la sécurité d'autrui.



Toutes ces mesures participent au bon suivi que le Ministère opère de cette nouvelle race de sorciers. Il s'efforce de rendre la vie des Sang-noirs la plus confortable et sécurisée possible ; en effet, ils font encore face à beaucoup de méfiance de la part des autres sorciers tant que la source de ce pouvoir n'est pas totalement comprise, mais une chose est claire : leur statut est privilégié.

De son côté, le ministère de la Magie s'équipe peu à peu.

Un département de recherche dédié à l'Ox pour percer à jour toutes les nuances de cette nouvelle race.

Un bureau administratif se chargeant de faire la liaison avec les Sang-noirs concernant le logement, le recensement et leurs conditions de vie

Une cellule de Pacificateurs chargé de traquer et retrouver les Sang-noirs en fuite, qui pourraient nuire à la sécurité nationale sans encadrement,avec pour consignes de ramener les Sang-noirs sans leur faire de mal.




La chasse et le traitement des criminels de guerre


Dès la fin de la bataille, le ministère ne laisse aucun répit aux criminels fuyards et les membres des services secrets bulgares sont chargés de les traquer avec acharnement. La destruction de Domovoï's Rock n'a toujours pas été vengée, et la perte de ce lieu tout particulier de la culture bulgare justifie une inflexibilité totale.

Chaque sorcier capturé est envoyé en détention, dans l’attente d’un procès général sur l’une des tragédies les plus meurtrières de l’histoire du pays. Des sessions extraordinaires sont mises en place pour débattre sur les peines à appliquer aux criminels de guerre.

Au cours de l'année 2000, assez sont retrouvés pour commencer enfin les Grands Tribunaux de Domovoï. Plus d'une centaine de sorciers ayant participé à l'attaque sur Durmstrang sont condamnés à cette occasion, certaines peines allant jusqu'à la détention à vie. Scandaleusement, certains d'entre eux sont acquittés, avec soupçon de corruption ou de menace.

Les tensions internationales


Parmi les nombreux Sang-noirs recensés à Sofia se trouve une certaine part d'étrangers, que les différents ministères à travers le monde réclame. Le bras de fer commence, et la Bulgarie est inflexible : l'Ox est un pouvoir bulgare, né d'une légende bulgare, qui a servi à construire et faire prospérer l'institut de magie bulgare, Durmstrang. Par conséquent, il est hors de question d'extrader son pouvoir, quand bien même les porteurs sont étrangers.

De nombreux ambassadeurs venus des quatre coins du monde viennent demander des comptes à ceux qui retiennent les membres de leur nation. Forcés d’admettre qu’ils ne peuvent pas rester dans le secret, les membres du gouvernement acceptent de livrer quelques informations au sujet de leurs récentes découvertes.

Or, ce pouvoir phénoménal inquiète. Vu du monde extérieur, la Bulgarie est dotée d'une arme de destruction massive et peut s'en servir à tout moment. Si personne ne parle de conflit international à ce stade là, les inquiétudes se font ressentir et les ambassades tentent ardemment de négocier pour leurs Sang-noirs logés sur le territoire bulgare.



Conséquences du changement de gouvernement



En 2001, le monde magique est secoué par la mort du Ministre de la magie bulgare. Son successeur est rapidement choisi, et montre rapidement ses intentions pour la politique du pays.

Le climat devient manifestement plus sombre. Le nouveau Ministre de la magie considère que la politique menée jusque là est trop douce, et que le potentiel de l'Ox et de ses porteurs n'est pas exploité à son maximum. Ainsi, il ne recule plus devant aucune mesure.


Sécurité nationale


La corruption infiltre les rangs du gouvernement et les chasseurs, jusque là sommer de ramener les Sang-noirs indemnes et de préférence sans utiliser la force, n'hésitent pas à attaquer les Sang-noirs, voire même à les vendre aux mafias pour toucher quelques pièces en plus.

Le gouvernement traque les fuyards sans relâche ; il va jusqu'à opérer des fouilles et perquisitions surprises chez les citoyens pour vérifier qu'ils ne cachent pas de Sang-noirs en situation d'irrégularité. Les peines pour ces traîtres sont expéditives, et de nombreux ennemis du Ministère sont exécutés pour l'exemple plutôt qu'emprisonnés. Sa politique réduit un peu plus les droits des Vainqueurs. Ceux-ci se voient matraqués de nouvelles lois réduisant lentement leurs libertés : ils doivent rendre compte de leurs déplacements et décisions. “Pour vous protéger” scande le gouvernement, convaincu de son bon droit ; refermant doucement les attaches de leurs muselières, sous couvert de sécurité nationale.

Une milice est mise en place pour surveiller les rues de la capitale, et les membres des mafias magiques sont traqués sans ménagement.


Naissance des rebelles


Au milieu de tout cela, on murmure qu'un petit groupe de rebelles se forme pour venir en aide aux Sang-noirs en fuite et exposer les manigances dangereuses du gouvernement. Quelque part dans la ville, on parle d'un refuge où les Sang-noirs peuvent venir se reposer, glaner quelques informations, de la nourriture, un peu d'aide. Les rebelles savent à quoi ils s'exposent si jamais ils sont découvert, mais à tort ou à raison, ils luttent pour découvrir les sombres secrets du Ministère.


Traitement des Revenants


Le Ministère encourage également la réclusion et l'esclavage des Revenants, qu'ils considèrent comme des sous-êtres. Loin de se laisser faire, ils s'organisent pour répliquer. 2002 est également secouée par une vague de révoltes et manifestations de la part des Revenants. Ceux-ci, contrariés de ne pas être considérés comme des membres de la société à part entière, réclament plus de droits et de la reconnaissance de la part du gouvernement bulgare. Néanmoins l'équilibre est délicat puisque les Revenants ont besoin de sang-noir pour survivre et dépendant des transfusions du Ministère. Suite à cela, nombreux se tournent plutôt vers la mafia, ce qui constitue un cas de conscience puisque les Sang-noirs utilisés par la Bratva et la Svaboda sont capturés et forcés au don.


Conflit international accentué


L'attitude de la Bulgarie se fait plus agressive, encore moins coopérative auprès des Ministères étrangers. Les ambassadeurs sont moins bien reçus, les frontières sont plus contrôlées, certains accès sont refusés. Les tensions s'accélèrent, et une colère commence à gronder à l'étranger. De plus, d'autres assassinats politiques à l'encontre de la Bulgarie viennent dégrader les relations internationales entre les différents pays ; une politique isolationniste commence à se mettre en place doucement, dangereusement.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://avada-kedavra.forumgratuit.org
 

V — CONTEXTE POLITIQUE ET SANG-NOIRS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Annexe Contexte] Familles de Sang-Pur
» [Stockholm - Suède] Attaques des minotaures noirs
» Contexte
» Les Eldars noirs.
» Le boulangisme politique de Préval

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum