AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 — for all the ghosts that are never gonna catch me || IRILVET

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
BAND-AIDS DON'T FIX BULLET HOLES
avatar
BAND-AIDS DON'T FIX BULLET HOLES ☽

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : résolument purMessages : 3466Date d'inscription : 07/07/2011Localisation : Dans le noir
Ҩ — for all the ghosts that are never gonna catch me || IRILVET Ҩ Jeu 9 Nov - 16:08




for all the ghosts that are never gonna catch me
you are never coming home, never coming home, and all the things that you never ever told me, and all the smiles that are ever gonna haunt me, never coming home, never coming home, and all the wounds that are ever gonna scar me, for all the ghosts that are never gonna catch me




Irina était appuyée sur la rembarde, ses doigts fins et pâles glissant sur le bois verni, le regard fixé quelques mètres plus bas, dans le salon commun du quartier général des Ombres. Dmitri venait de la quitter, sourire en coin, prêt à préparer leur prochaine attaque sur les Eclairs. Il avait voulu utiliser Abygail, une énième fois. La meneuse des Ombres avait jugé ça encore trop risqué, une énième fois. Personne ne connaissait Nikolas mieux qu’elle ; elle savait que son rival ne se laisserait pas prendre par sa cadette. Non, elle avait autre chose en tête, quelque chose de plus insidieux. Quelque chose qui lui permettrait de réconcilier ses ambitions avec le futur du clan, qui incomberait à quelqu’un d’autre lorsqu’elle partirait de Durmstrang, un peu moins de deux ans plus tard.

L’Ombre descendit les marches une à une, sibylline, et capta le regard de sa protégée étrangère, qui se fixait sur elle à intervalles réguliers. D’un signe de tête, elle l’invita à la rejoindre plus loin, près du feu qui grondait, là où elles ne seraient pas entendues. Velvet attendait, patiente et silencieuse. Irina dirigea ses prunelles vers les flammes qui léchaient l’âtre. « Ça fait un moment maintenant que tu es ici, un moment que je t’observe, que je te regarde évoluer parmi les Ombres. » La jeune irlandaise était arrivée un an auparavant, et l’avait rejointe presque immédiatement. Parmi toutes les nouvelles recrues, c’était sur elle qu’Irina gardait l’œil, en dépit des protestations de son co-meneur Dmitri. La Droskaïa misait sur elle, et elle misait gros. Cela faisait quelques mois déjà qu’elle trouvait Velvet nichée dans son ombre à chaque fois qu’elle tournait la tête, que la britannique se portait volontaire pour les missions. Elle voulait apprendre, elle brûlait d’envie. Irina avait besoin de cette flamme-là dans son clan. Elle avait juste besoin d’être sûre avant d’agir. « J’ai besoin de savoir que je peux te faire confiance » susurra-t-elle, la voix à peine plus haute que le grésillement du feu contre les parois en fer.

Irina elle-même était déterminée à enfin éradiquer les chances des Eclairs de gagner la bataille à l’Ox, mais c’était encore plus personnel. Sa guerre était avec Nikolas ; et elle avait besoin de sa successeur considèrent ses batailles comme les siennes. L’Ombre pencha légèrement la tête sur le côté, calme et légèrement doucereuse. Elle détourna enfin son regard du feu pour venir bloquer ses prunelles dans celles de sa protégée. « Jusqu’où tu irais pour moi, Velvet ? » Les cartes étaient dans les mains de la jeune femme. Irina ne doutait pas de son ambition, de sa discipline et de sa détermination ; elles l’emporteraient loin un jour. Mais la meneuse pouvait lui faire prendre des raccourcis précieux, en échange de sa loyauté infaillible.





Irina était encore fébrile de son entrevue avec Whelan. Ils avaient pu envoyer le message à son père, mais la colère la paralysait. Incandescente, elle tentait vainement de se calmer alors qu’elle était une énième fois de retour devant la porte de la Salle de Réception. Elle gerbait toute sa rage contre Meredith, le traître qui avait voulu jouer meilleur qu’elle, contre Dmitri qui sacrifiait aveuglément tout ce qu’il avait pour son ambition dévorante, contre chaque personne dans cette maudite salle qui avait menti ou triché. L’Ombre doutait de tout, elle doutait de tout le monde. Après avoir annoncé l’invasion à venir aux autres, qui s’affairaient à la défense, à la préparation de la bataille, elle s’était mise à l’écart. Cela valait-il le coup de retourner au QG pour ses potions calmantes ? Bientôt, elle n’aurait plus le choix. L’agitation et la colère deviendraient trop dangereuses pour elles.

L’Ombre sentit l’irlandaise avant de la voir arriver. Ce n’était pas réellement le moment pour lui tenir compagnie, mais après tout ça n’avait jamais fait peur à Velvet Phoenix. « Ça me rend malade, tout ça. » elle grogna douloureusement, donnant le ton de la conversation. Un brasier ravageait tout au fond de ses yeux. L’image de Meredith et Dmitri la hantaient. Des Ombres. Des gens avec qui elle avait tout partagé, à qui elle avait fait confiance. C’était de leur faute, et elle n’avait rien pu faire pour les en empêcher. « Ils ne sont même pas encore rentrés dans le château et j’ai déjà l’impression qu’on a perdu, d’une certaine manière » ajouta-t-elle après une minute de silence religieux. Meredith avait été assez intelligent pour s’infiltrer chez eux, avait-il été le seul ? La paranoïa lui faisait trembler les membres. L’image d’Erika lui apparut, aussi. Irina n’avait jamais particulièrement apprécié la meneuse des Flammes, mais tout de même. Un bout de sa conscience souffrait pour elle, pour la machine qu’elle n’avait pas pu arrêter. Irina ne parvenait pas à chasser la désagréable sensation qu’avec l’invasion imminente, ce n’était que le début.






hate me for all the things i didn't do for you Ψ
“The one thing that always tore us apart is the one thing I won't touch again. In my sick way I wanna thank you for holding my hand up late at night, when I was busy waging wars on myself you were trying to stop the fight.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Infiltrés
avatar
Infiltrés

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : Aussi pur que l'herbe verte d'Irlande. Messages : 97Date d'inscription : 19/05/2017Localisation : Dumstrang
Ҩ Re: — for all the ghosts that are never gonna catch me || IRILVET Ҩ Mer 15 Nov - 15:06





« Joue toi d’eux, infiltre-les. Tu es douée, berne les, mais surtout n’oublie jamais la véritable raison de ta venue Velvet. » Les mots tournoyaient inlassablement dans sa tête. Chaque soir, chaque matin, chaque minute de son existence. Elle ne pouvait échouer, on comptait bien trop sur elle. L’esprit perfide, elle s’était infiltrée dans les murs de Dumstrang. La raison première, celle qui avait été énoncée à tous : ses parents, désespérer de ne pouvoir la maîtriser l’avait envoyer de force ici. Velvet devait être maîtrisée, redressée sur le chemin de la discipline. La vérité n’était pas si lointaine, n’était elle pas partie de Poudlard pour cette raison ? Une erreur de naissance qui venait salir le nom de ses ancêtres alors qu’elle avait pour but de le faire arriver au pouvoir. Dumstrang, était sa rédemption. Le pouvoir, elle s’en emparerait ici même. À son arrivée, Velvet avait observé. Dumstrang ressemblait à un échiquier géant, chaque élève se présentaient comme un pion à amadouer, à tromper. Fourberie, qu’il était bon de se sentir pleinement vivant à cet instant. Elle était la reine inconnue, celle qui les ferait tous tomber un à un pour détenir l’Ox, le pouvoir.

Le dos contre un mur, Velvet glissait quelques regards en direction d’Irina. Cette dernière venait d’arriver dans l’antre des Ombres et comme à chaque fois, la demoiselle l’observait. Trompe-les. Tel un poison, elle s’infiltrait chaque jour davantage au sein de l’école en venant prendre part aux enjeux des clans. Velvet était toxique, mais personne ne semblait réellement s’en apercevoir, encore moins Irina et c’était tant mieux. Un geste et elle comprit. La brune s’avança dans la direction de la meneuse des Ombres pour prendre place à ses côtés, silencieuse. Elle parlait peu. Ce n’était pas de peur de se trahir par des mots, mais une simple façon d’être. Calme d’apparence au fond d’elle un feu ardent menaçait d’exploser à chaque seconde. « Ça fait un moment maintenant que tu es ici, un moment que je t’observe, que je te regarde évoluer parmi les Ombres. » Le bleu de ses yeux se plongea dans les flammes qui dansait inlassablement. « J’ai besoin de savoir que je peux te faire confiance » Confiance. Le mot résonna dans sa tête alors qu’un sourire mutin glissait sur son visage. Lâchant le feu, elle pivota son visage innocent pour observer de nouveau Irina.

Le jeu allait réellement commencer, Velvet en eu pleinement conscience à cet instant. Sa mission ne délogeait pas de son esprit, elle avait même évoluée. Ce n’était pas que pour cet homme inconnu qu’elle agissait, mais pour elle-même. Sa propre folie du pouvoir la tenait prisonnière. Pas un mot n’avait quitté sa bouche jusque-là. Ce n’était pas la quête d’une réponse à formuler qui l’a rendait ainsi. Elle patientait juste. « Jusqu’où tu irais pour moi, Velvet ? » Le coup venait d’être lancé, serait-elle prête à tout ? La jeune fille se redressa, dans son esprit une première victoire menaçait d’imploser. « Jusqu’où tu me le demanderas. » Les flammes crépitantes venaient danser au fin fond de ses pupilles. Tout son être était embrasé par le mensonge qu’elle venait insinuer au creux même du clan qu’elle avait choisit de rejoindre. Elle ne s’arrêta pas la. « Laisse-moi te le prouver, que tu peux me faire confiance. » Velvet, jouait. Elle était persuadée de mener les rênes. Toutefois, sous ses mensonges conscients, un autre se dissimulait. Il était refoulé dans son être et pourtant, il n’en restait pas moins présent. Velvet allait-elle finir par se retrouver piéger à son propre jeu ? Confiance. Le mot continuait de résonner dans son esprit et si, finalement cela la touchait ?



Silence. Le cavalier venait se positionner face à la reine, derrière lui un pion. Soupir. Tout avait été calculé et pourtant, le barrage persistait. Un mauvais geste et la reine s’écroulait. Velvet, d’un geste de main agacé fit valser les pions d’échecs avant de se lever précipitamment. La partie venait de prendre un tournant bien sombre et des choix devaient être faits. Était-ce le moment pour elle de sortir de l’ombre ? Ou devait-elle s’enliser davantage dans cette tromperie. Sur le sol, la reine était brisée, tout comme les pions qui l’entourait. Velvet se trouvait déjà loin de, son corps déambula dans les couloirs à la recherche de réponse. Son esprit était embrumé, tout allait bien trop vite. Trahir pour trahir, mais quand ? Son unique but était de s’emparer de l’Ox. Peut-être était-ce impossible, mais ce pouvoir, elle ne le voulait que pour elle.

La porte de la Salle de la Réception ouverte, l’ombre s’y glissa. Son regard glissa sur les murs avant de se poser sur Irina. Son cœur se serra à l’idée qu’un jour le dégoût de la jeune femme viendrait la fixer. Elle finirait par la trahir et cela venait peser sur son esprit. « Ça me rend malade, tout ça. » Elle aussi ça la rendait malade. Dumstrang l’avait empoisonné tout comme elle devait le faire. Velvet, se stoppa au côté de la meneuse des ombres. Elle ne répliqua rien se contenta de venir détailler la jeune femme. « Ils ne sont même pas encore rentrés dans le château et j’ai déjà l’impression qu’on a perdu, d’une certaine manière » La brune secoua son visage de droite à gauche. « Rien n’est perdue, crois moi. » En était-elle vraiment sûre ? Non, Velvet était emprise de doute ses derniers temps. Au fond, elle avait presque peur. Sa couverture n'avait pas été effleurée et pourtant toute la confiance qu'elle avait réussit à gagner au sein des Ombres, mais surtout de Dumstrang menaçait d'exploser en éclat. « Nous devons juste nous préparer et rester sur nos gardes. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

— for all the ghosts that are never gonna catch me || IRILVET

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» AYDEN&SNAKE ◭ Ghosts of the past
» Monsters are real, and ghosts are real, too. ▬ jéricho
» ghosts that we knew (posy)
» A ghost story [pv Iako/mission rang C]
» Angelina. → Do you believe in ghosts ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum