AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 INTRIGUE II bis || Event Vainqueurs/Résistants !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
I'm the master here
avatar
I'm the master here

HOMINUM REVELIO ϟ
Messages : 466Date d'inscription : 23/06/2011
Ҩ INTRIGUE II bis || Event Vainqueurs/Résistants ! Ҩ Sam 14 Oct - 13:08

Event Résistants/Vainqueurs

We'll hear the Messiah's trumpets.





Quelque part au coeur du château, quelque chose se préparait.

Il ajusta le col de sa veste, la gorge nouée. Là, au milieu des autres, il lui semblait que le temps s’était suspendu ; sur le fil ténu du destin, ils jonglaient tous les deux, portant sur leurs épaules le lourd poids d’une responsabilité dont ils n’avaient pas vraiment voulu. L’angoisse lui étreignit soudainement la poitrine. Comment allaient-ils réagir ? Ce n’étaient que des enfants. Des enfants qui en avaient déjà beaucoup trop vu, portant des stigmates bien trop lourds pour leur âge. Cela entraînerait forcément des réactions imprévisibles. Devant la porte, il poussa un long soupir ; puis son regard alla en direction des meneurs postés près de lui. Les Résistants et les Vainqueurs, toujours retranchés dans la salle de réception, attendaient simplement l’ouverture des portes.  On les avait avertis que de nouvelles négociations allaient avoir lieu.

Doucement, une main fraîche et féminine se posa lentement dans la sienne. La présence de Cendre rassurait son angoisse à l’idée de devoir s’exprimer en public ; ses yeux sombres posés sur lui furent comme une étreinte imaginaire. Sa femme était là, près de lui ; tout irait bien. Prenant une longue inspiration, Halo se tourna vers Irina Droskaia, attendant devant la porte. “Allons-y.” Il était largement temps de mettre fin à ce conflit délirant et à ces captures sauvages ayant lieu dans les couloirs de Durmstrang. L’école était en danger, et avec elle, ces élèves qui avaient déclenché un long et sinueux processus de destruction d’une ère entière.

Le silence se fit lorsqu’ils entrèrent dans la pièce. Halo avait lourdement insisté pour placer les meneurs devant Lilith et lui. Elle faisait partie des assaillants, et la méfiance se lisait sur les visages qu’ils croisaient ; lui, insurgé, n’avait pas véritablement meilleure presse. Les sourcils froncés, la mine dure, il traversa la pièce, sa main fermement nouée à celle de son épouse ; et quand enfin il prit place devant la foule d’élèves, dont le regard hanté faisait peine à voir, il déglutit difficilement. Intérieurement, il se mit à maudire Kovar Droskaievitch. Le père d’Irina leur avait délégué la tâche la plus difficile : celle de les faire coopérer avant de voir la cavalerie arriver.

Face à eux, il tenta de s’exprimer d’une voix claire. “Bonjour à tous. Je sais que certains ici nous ont déjà vus dans l’autre camp, alors… je me doute que notre présence ici est sujette à de multiples questions.” Des murmures. Des regards. C’était comme se retrouver nu face à une foule. “Je m’appelle Halo, et voici Cendre. Depuis la rentrée de Septembre, nous travaillons en collaboration avec le gouvernement bulgare et nous surveillons les activités de Durmstrang. Lorsque l’Ox a été découvert, il nous a été ordonné de rejoindre les camps adverses pour prendre connaissance de leurs plans.” Peut être auraient-ils dû agir plus tôt. Ou ne pas agir du tout. Peut être auraient-ils dû s’échapper après que Cendre ait recouvré la mémoire. Déserter. Rentrer en Irlande.

Les insurgés se sont ligués avec les assaillants, et à ce jour certains d’entre vous ont déjà été capturés et envoyés sur Domovoï. Ils sont conduits dans un laboratoire où des expériences sont en cours pour analyser leur sang. Certains sont sans doute déjà morts. Je suis désolé.” Il sentit son souffle se couper. Son calme n’était qu’apparent ; il savait que tout cela ne passerait jamais. “Nous sommes ici pour vous sortir de là. Le gouvernement va intervenir et vous permettre de quitter l’école en toute sécurité. Bien sûr, il y aura… certaines conditions à respecter.” Voilà, ils y étaient. Il lui faudrait avouer la vérité à chacun d’entre eux. Ajouter un poids supplémentaire à ceux qu’ils portaient déjà, de nouveaux engagements, de nouvelles responsabilités. Paniqué, son regard se porta en direction de Cendre.

Le sort en était jeté.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://avada-kedavra.forumgratuit.org
Modératrice
avatar
Modératrice

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : pur (de russie)Messages : 492Date d'inscription : 14/11/2015Localisation : where you need her.
Ҩ Re: INTRIGUE II bis || Event Vainqueurs/Résistants ! Ҩ Jeu 19 Oct - 12:08

Depuis l’invasion des Assaillants, aidés des Insurgés, Aksana n’a pas une seconde à elle. Elle doit continuer d’entraîner ceux qui le veulent – et le peuvent – au maniement des armes, elle doit vérifier que chacun des leurs ne se retrouve pas en danger, elle doit rassurer les plus jeunes et les protéger si nécessaires. Et elle compte et recompte les têtes, réalisant que certains ne sont plus là, ne sachant pas s’ils ont été capturés, s’ils ont fui ou pire... s’ils sont morts. Elle n’a pas un instant pour réaliser la portée des événements et peut-être est-ce mieux ainsi. Elle n’a pas la sensation d’avoir dix-huit ans, elle n’a pas l’impression d’avoir été une jeune encore à l’école il y a à peine quelques mois de cela. Elle regretterait presque les petits conflits qui animaient Durmstrang, car désormais elle se sent comme une générale en pleine guerre. Cela la rend folle.

Alors elle ne cesse pas une minute, elle est toujours en mouvement, toujours en plein rush d’adrénaline. Ne pas penser, ne pas ressentir, ne pas espérer. Néanmoins, entre deux couloirs, Deklan l’a saisie pour l’arrêter et lui dire que sa présence était désirée dans la salle de réception. Visiblement, quelque chose se prépare, quelque chose d’important. Deklan n’a pas eu le temps de lui en dire plus, ils n’ont jamais le temps, ne peuvent jamais se poser une seconde, ils ne peuvent pas se le permettre. Mais elle est là à l’heure indiquée, dans la salle de réception, alors que les Vainqueurs et les Résistants s’y amassent, tous se posant des questions. Aksana ne voit pas les meneurs et ne peut s’empêcher de s’inquiéter, cela n’augure jamais rien de bon.

Lorsqu’elle les voit finalement pénétrer dans la salle, accompagnant un homme et une femme, femme qu’elle est presque certaine d’avoir aperçu auprès de leurs ennemis, l’inquiétude ne peut que s’agrandir en elle, formant un nœud au creux de sa poitrine. L’homme parle et le sang d’Aksana boue. Elle sent la colère monter en elle, comme plusieurs mois auparavant, comme lorsqu’elle était lasse des petits conflits des Flammes. Mais c’est pire. C’est tellement pire. « Vous vous foutez de nous ? J’espère que vous vous foutez de nous sincèrement. » La rage hurle dans ses veines, dans son esprit, elle se sentirait presque tremblante, mais sa voix claque clairement dans la salle. « Vous nous dites que le gouvernement sait ce qu’il se passe depuis le début, mais qu’il n’a pas levé un petit doigt ? Certains d’entre nous sont morts, et il n’a pas bougé une seule fois ? Des gosses, rien que des gosses, subissent une guerre depuis des semaines et il n’intervient que maintenant ? Avec des conditions ? Vous vous foutez de nous. » Son regard se tourne vers Irina, vers Deklan, et c’est un sentiment de trahison qui se lit dans son regard. « Vous étiez au courant ? » Elle se sent fatiguée, Aksana, fatiguée de se battre pour une guerre qu’on leur impose depuis qu’ils ont dix ans.


gotta get you back to me
reindeer queen, crystal core ✻  your mind has been divided from your soul, now you say you are that stranger on your shore, grief it brings need the naked freeze caught in the frost, numb unbearable thoughts your inner need fire not lost, no way, not lost.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Infiltrés
avatar
Infiltrés

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : PurMessages : 245Date d'inscription : 11/02/2017Localisation : toujours dans ton ombre
Ҩ Re: INTRIGUE II bis || Event Vainqueurs/Résistants ! Ҩ Ven 20 Oct - 23:52

C'était un brasier. Un charnier. Un traquenard qu'ils n'avaient su éviter. Un piège à loup qui s'était planté dans leurs jambes sans qu'ils ne puissent rien y faire. Où étaient-elles toutes leurs belles convictions ? Celles pour lesquelles ils s'étaient battu comme des enragés en étant persuadés qu'ils pourraient sauver une partie de ce monde qui prenait plaisir à sombrer dans le chaos. Que restait-il de ces rêves d'enfants qui s'étaient éveillés en même temps que leurs fidélité et de leur amour ? Il ne restait que des Cendres. Cendre. C’était le nom qu'elle portait depuis des années. Un nom qui lui permettait de tenir bon lorsque tout allait mal. Un nom qu'elle était fière de porter pour les yeux de son mari. La main dans celle d'Halo, il lui semblait qu'une vie toute entière avait coulé depuis la dernière fois où ils avaient vu l'Irlande. Ensemble ils avaient affrontés les tempêtes, aussi vaillant que des soldats. Mais ils gardaient les cicatrices encore enflammées de leurs dernières erreurs.  Les portes s'ouvrirent et c'est un équilibristes sur le fil de ce conflits qu'ils entrèrent enfin face aux résistants et aux vainqueurs.

Des mois qu'elle devait rester silencieuse. Des mois à bâtir des plans pour sauver le plus de personnes possible. Halo prit la parole le premier : Rapide, pragmatique. Elle sut à l'instant même où il fermait la bouche que la foule ne serait pas facile à convaincre et lorsqu'une élève prit la parole pour s'affirmer devant tous, Cendre sut qu'elle ne s'était pas trompée. Bien, puisque il fallait sortir les crocs, qu'il en soit ainsi. Lilith observa la jeune femme, et lui lança un regard noir. Si Gabriel était de nature douce et patiente,  il n'en était pas de même pour l'espionne qui avait bien du mal à contenir ses mots. " Hop là. on se calme de suite jeune fille. vos joutes verbales font perdre du temps à tout le monde, et clairement, ce n'est pas ce dont nous avons besoin." Agacée. Épuisée, Lilith tourna son regard vers la jeune femme. Il fallait aller à l'essentiel, les choses non pertinentes n'avaient désormais plus leur place ici bas. Aller à l'essentiel et vite. peut-être plus tard y aurait-il une place pour l'amertume mais le temps courrait trop vite à cet instant. Elle n'était pas venue ici pour se laisser parler ainsi par une gosse qui ne savait absolument rien de tout ce qu'ils avaient vécu tout deux pour tenter de les sauver. " Vous croyiez peut-être qu'on s'amusait ? Que nous n'avons pas flirtés avec mille périls pour vous ? Nous avons sauvés des vies. Nous en avons perdus, tout comme vous et chacune d'entre elle nous a profondément marquées. Nous avons prit des risques incommensurable pour arriver jusqu'à ce moment. Alors, au lieu de perdre du temps à s'accabler de reproches, peut-être serait-il temps d'unir nos forces pour sortir de ce mauvais pas, non? " Tentant de calmer les palpitations meurtrière de son coeur enkylosée par la colère trop accumulée, elle plaqua son regard dans ceux de son mari afin d'y trouver l'apaisement nécessaire au bon déroulement de cette mission. Halo. Elle avait failli le perdre, il était hors de question qu'elle reprenne un tel risque.Ils avaient tout deux payer le prix de cette mission, avaient failli mourir plus d'une fois, se perdre, les perdre eux. Et pourtant, debout bien que blessés, ils étaient toujours là à faire face à ce destin qui s'efforçait de briser leurs vie. Aucun des âmes présentes ne seraient plus jamais la même. " J'ai vu chaque chose qu'ils on fait. Leur barbarie. Leur cruauté. Certains d'entre nous, infiltrés, cherchent encore un moyen de sauver ceux qui se sont fait prendre. Nous nous battons dans l'ombre, C'est une guerre que nous tentons de mener sur tout les fronts mais qui ne peut se passer de plans. sans stratégie, vous êtes tous perdus. " Elle se tourna vers l'assemblée et jaugea chacun des visages qui s'étendaient devant elle. Ils étaient tous tellement jeunes, tous absolument pas prêt à une telle infamie. C'est dans leurs yeux brisés par la détresse, et l'espoir qui scintillait encore dans leurs prunelle qu'elle trouva la force de croire en ce qu'ils faisaient ici Halo et elle. " Oui. Tous. Croyez moi, vous avez peut-être une idée vague de ce qui arrive à vos amis, mais vous pouvez être sûr que ce n'est rien face à la réalité des choses." Lilith eut un frisson en se remémorant la vision d'horreur face à la prison. Elle avait hurlé ce soir là. Pleurer. Frapper des poings sur son sac jusqu'a ce que le sang recouvre ses mains. à nouveau, ses yeux cherchèrent la première interlocutrice, . " c'est exactement parce qu'il s'agit de gosses comme vous que le gouvernement Bulgare a observé la situation afin de ne pas faire un seul faux pas et sauver le plus de monde possible. Aucun d'entre vous n'est naïfs, une guerre implique forcément des pertes, surtout lorsque l'ennemi est aussi ingénieux et assoiffé." La brune adoucit sa voix. " Nous ne sommes pas contre vous. Nous n'avons pas été indifférents à votre détresse, et nous n'avons pas non plus attendu que vous vous fassiez massacrés. Nous avons fais en sorte de ne risquer la vie d'aucun d'entre vous en nous manifestant. Alors oui, ça a prit du temps mais nous sommes là, près à donner nos vies pour la votre." Et ils avaient bien failli la perdre. Que savaient-ils de leur sacrifice ? Rien. Lilith par contre devinait sans difficultés les leurs. " Les conditions fixées par le ministère ne sont pas en votre défaveur. Soyez intelligent : la source du pouvoir qui circulent dans vos veines est certes extrêmement puissante mais elle est aussi incontrôlable. lorsque vous sortirez d'ici, vous aurez besoin de moyens qui vous permettent de le contrôler. De soutien pour vivre avec et le maitriser. Votre vie ne sera jamais plus la même désormais, il existera toujours un sorcier mal avisé pour tenter de vous prendre l'Ox sans employer la méthode douce." Plus vindicative que jamais et prête à reprendre les armes contre les assaillants, Lilith avança d'un pas pour faire face à la foule. " Vous n'êtes pas obligés de nous voir comme des amis. Mais nous sommes bels et bien des alliés. En ces temps, il ne nous reste que la coopération pour maintenir la mort à distance."


SpyGame
Je savais le silence depuis longtemps, j'en sais la violence, son goût de sang. Rouges colères, sombres douleurs, je sais ces guerres, j'en ai pas peur. Je sais me défendre, j'ai bien appris, on est pas des tendres par ici. Je sais les hivers. Je sais le froid. Mais la vie sans toi, je sais pas.©️lazare.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I have nothing to lose
avatar
I have nothing to lose

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : Sang purMessages : 1144Date d'inscription : 26/02/2014Localisation : Là où tu crois que je suis
Ҩ Re: INTRIGUE II bis || Event Vainqueurs/Résistants ! Ҩ Sam 21 Oct - 21:44


 
Event Résistant Vainqueurs
Elsa Pavlova

 
« We'll hear the Messiah's trumpets.  »
Les assaillants avaient réussi à pénétrer dans le château, créant des brèches dans les protections des résistants. Le danger était devenu omniprésent désormais, il n’y avait plus aucun lieu en dehors de la salle de réception, et encore. Les esprits déjà tendus devenaient encore plus méfiant. Les groupes s’organisaient, certains allaient combattre prêt des brèches pour tenter de défendre au mieux la salle de réception, et tenter de repousser l’attaque. Mais c’était vain, certains se faisaient capturer, du moins on pouvait supposer cela. Elsa, elle restait dans la salle, préférant s’occuper des plus jeune, préférant rassurer, tenter de garder un semblant de calme. Son caractère d’Iceberg aidait énormément à lui faire garder la tête froide, à ne pas céder à la panique. Jour après jour, le souvenir douloureux de son frère disparaissait. Son deuil se terminait lentement et c’était en partie grâce à Ludmila. Les deux jeunes femmes s’étaient rapprochés et s’entraidaient, se faisant désormais confiance. C’était grâce à elle, qu’elle avait réussi à avancer, à chasser de son esprit ce jour terrible ou son frère était parti. La russe pensait désormais à l’avenir, à leur futur, à la guerre qui se préparait au loin. Ils n’étaient pas prêts, les morts viendraient encore s’accumuler aux nombres déjà trop grand. Pourtant, ils n’avaient pas le choix, sauf si un miracle se produisait. Mais Elsa n’y croyait pas trop. Elle n’était pas pessimiste, mais ne préférait pas se faire de faux espoir sur la finalité de ce conflit. Cela se terminerait très certainement par un bain de sang, qu’ils le veuillent ou non. Autant se préparer à cela.

Mais aujourd’hui, les choses pourraient bien changer. Les vainqueurs et les résistances devaient se réunir. Pourquoi ? Elsa n’en savait rien, elle le découvrirait en même temps que les autres. Meneuse remplaçante depuis la disparition de Katerina, elle avait appris à jouer son rôle. Danslav était à ses côté mais Elsa chercha du regard Ludmila parmi la foule d’élèves qui se massait, mais elle ne parvint pas à l’apercevoir. Elle aurait aimé l’avoir à ses côtés car elle sent que quelque chose se trame, une chose qui ne la rassure pas, quelque chose de trop grand, qui les dépasse. Pourtant, ils sont tous amassés là, les meneurs en première ligne, à attendre comme des idiots. Puis finalement, un homme et une femme. La russe sentit les murmures dans son dos, des murmures inquiets, une vague de tension s’emparait d’eux. La jeune femme préféra s’enfermer dans son armure de glace, se concentrant sur sa respiration et les battements calme de son cœur. Elle voulait garder la tête froide.

Les mots sortirent expliquant bien des choses. Mais au fur et à mesure que les phrases se forment, elle sentit une colère froide monter en elle. Un sentiment d’injustice, de méfiance et de colère. Dès qu’Halo eut terminé, Aksana explosa. Laissant sa colère s’exprimer, mais ses paroles étaient justes. C’était inconcevable et la femme qui avait était vu chez leur ennemi osa leur faire une leçon. Cela provoqua un rire nerveux de la part d’Elsa. C’était du grand n’importe quoi.
« Je rejoins l’avis d’Aksana. Je ne vous vois pas comme des alliés. Et d’ailleurs qu’en pense les autres ministères. C’est bien beau le ministère bulgare…mais une grande majorité d’entre nous ne sommes pas bulgare. Qu’en penses les ministères russes, roumains, hongrois, polonais, autrichien, anglais, français ou encore américain ? Qu’en penses nos familles ? Sont-ils d’accord avec les termes du gouvernement bulgare ? »

Elle ne leur ferait pas confiance.
« Vous arrivez devant nous, en pensant que nous allons accepter vos termes. Nous vous avons vu dans un camp adverse et peu importe que vous les espionnez, que vous ayez sauver des vies. Ces dernières semaines nous appris une chose : revoir notre définition de la confiance. Comment croire à toute vos paroles ? Comment croire que le gouvernement bulgare a toujours eu l’envie de nous aider alors que rien jusqu’ici n’a été fait pour nous aider. Nous avons survécu par nous-même, pas nos propres moyens. Certains sont morts pour défendre les plus jeunes d’entre nous. On sait pertinemment que d’autres seront amenés à mourir, encore et encore. Nous ne sommes pas déconnectés de la réalité. Et je n’accepterais pas vos termes tant que je ne serais pas sûr que l’on peut vous faire confiance. Les mots ne sont que des mots. »

Elle voulait des preuves, pas des mots qui pouvaient n’être que mensonge et manipulation. Elle ne céderait pas à l’euphorie d’être peut-être sauvé. Elle préférait mourir que de suivre aveuglément ses gens qu’elle ne connaissait pas.

(c) DΛNDELION


it's where my demons hide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BAND-AIDS DON'T FIX BULLET HOLES
avatar
BAND-AIDS DON'T FIX BULLET HOLES ☽

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : résolument purMessages : 3488Date d'inscription : 07/07/2011Localisation : Dans le noir
Ҩ Re: INTRIGUE II bis || Event Vainqueurs/Résistants ! Ҩ Mar 24 Oct - 17:14




Irina se tenait droite comme un i, prête à accueillir la tempête qui se manifesterait sans aucun doute. Les agents du gouvernement bulgare ne feraient pas l’unanimité, c’était couru d’avance. Lorsque Halo prononça le mot « condition », elle plissa les yeux. Sans aucune surprise, Aksana fut la première à réagir. Des conditions, pour venir sauver des gosses. L’Ombre comprenait bien en quoi les termes étaient maladroits. Imperceptiblement, avant que les autres ne prennent la parole, Irina secoua la tête de gauche à droite. Non, ils ne savaient pas. Pas tout, pas comme ça. Irina n’avait que récemment appris la véritable position de son professeur assistant de magie noire. Là où elle en était restée, Halo n’avait pas eu la possibilité de contacter son père. Le concours de circonstances avait fait que. La suite ne fut qu’un nuage de doutes, de méfiance et de pression. Ils n’avaient pas le temps pour ça ; les agents n’avaient même pas encore exposé les fameuses conditions. « Je leur fais confiance parce que ces agents travaillent pour mon père, au gouvernement bulgare » affirma Irina, bien consciente de l’ironie de la situation. « Mon père qui n’aurait jamais laissé ses deux filles en pâture aux loups s’il pouvait y faire quelque chose. Les agents envoyés sont là pour nous aider, j’en suis convaincue. Dans cette situation-là, chacun fait de son mieux. » continua-t-elle, en ayant la désagréable impression d’être une hypocrite. Etait-ce vrai ? Kovar Droskaïovitch serait-il intervenu contre les meilleurs intérêts du ministère ? Pas sûr.

L’Ombre tenait sa force d’Abygail, non loin d’elle, qui acquiesçait. Le plus dur était à venir. « Nous n’avons pas plus d’informations venant des autres ministères pour le moment. On joue tous contre la montre pour éviter de se faire tuer. Ce qu’on sait, c’est qu’on a besoin d’aide. Regardez autour de vous, la moitié de la Salle est vide alors qu’il était impossible de respirer avant l’invasion avec tout le monde à l’intérieur. On se fait décimer. Il nous faut au moins écouter ce qu’ils ont à nous dire. » ajouta-t-elle, la voix étranglée. Etait-elle en train de défendre ses idéaux ? Bien sûr que non. Elle les connaissait, les conditions. Et si Abygail, Eclair et Vainqueur, les avait acceptées, la meneuse avait encore des problèmes de conscience. Néanmoins, ils avaient subi de très lourdes pertes. C’était au seul nom de la vie qu’Irina demandait à ce qu’on envisage une solution alternative. Quand bien même elle allait contre tout ce en quoi elle croyait. Après tout, ce ne serait pas la première fois.


hate me for all the things i didn't do for you Ψ
“The one thing that always tore us apart is the one thing I won't touch again. In my sick way I wanna thank you for holding my hand up late at night, when I was busy waging wars on myself you were trying to stop the fight.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Vainqueurs
avatar
Vainqueurs

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : Sang-pur, pure CarrowMessages : 441Date d'inscription : 03/05/2015Localisation : Dans l'ombre.
Ҩ Re: INTRIGUE II bis || Event Vainqueurs/Résistants ! Ҩ Jeu 9 Nov - 0:40


C’est comme une sensation de déjà vu, des souvenirs qui remontent à la surface, s’extraient du passé pour revenir la hanter. Ca lui rappelle Poudlard, la bataille finale. Elle se souvient avoir arpentée les couloirs du château écossais lorsqu’il était sous le joug des mangemorts. Elle se souvient des regards apeurés des élèves qu’elle croisait, de leur crainte de se faire attraper par son oncle et sa tante. Elle se souvient de ce jour-là, lors de la bataille, des sorts fusants de nulle part, des cris, des pleurs. Elle se souvient du corps sans vie de Terence, elle se souvient et elle a mal. Une autre guerre est en cours, une guerre auquel elle n’a jamais voulu participer. On l’oblige à se tasser dans cette maudite salle de réception avec les autres vainqueurs et les résistants, à attendre qu’on vienne s’adresser à eux comme à des enfants. Ils ont déjà vécu leur guerre, laissez ces gosses tranquilles, rentrez chez vous. Lilith s’est déjà battue, elle n’a plus de force aujourd’hui pour recommencer une guerre qui n’est pas la sienne.
Autour d’elle on chuchote, on s’interroge. Son regard parcourt la salle, croise le regard de Danslav qui l’ignore superbement. Plus rien ne les lie aujourd’hui, ils sont deux inconnus, et leur histoire appartient au passé. Elle aperçoit Elsa, qui discute, impatiente. Les autres meneurs sont là aussi, enfin pas tous, il en manque certains mais elle ne saurait pas dire lesquels. Elle voit Blaise au fond de la salle, mais l’anglaise détourne la tête avant de rencontrer son regard.

Enfin, des personnes entrent dans la salle, plus personne ne parle. Le silence se brise pour laisser place à un discours joliment formulé par l’assistant du professeur de magie noire. Lilith fixe la scène, écoute avec attention. Le gouvernement bulgare s’en mêle, et ce n’est pas trop tôt. L’anglaise s’est longtemps demandé ce que ferait son oncle pour la sortir de là, il avait déjà usé de ses fonctions pour effacer son ardoise de mangemort, reprendrait-il les mêmes risques aujourd’hui ? A la fin du discours d’Halo, certains élèves prennent la parole, et s’agacent. Faire confiance. C’est un grand mot dans cette période où tout le monde se plante des couteaux dans le dos. On ne fait confiance à personne, on survit comme on peut c’est tout. Chacun y va de son avis, la femme aux côtés de l’assistant prend aussi la parole. Irina finit par imposer le silence, et Lilith aurait tendance à se ranger de son côté. Son oncle fait partie du gouvernement, elle peut donc croire qu’ils vont finir par venir les sortir de là. Sans doute pas tous, et pas sans accrochages, mais ils sont coincés ici depuis des semaines, et sortir seuls semblent trop dangereux en ces heures sombres.
Bras croisés, l’anglaise finit par lancer à l'encontre d'Halo, ignorant tous les autres : « Et quelles sont les conditions pour sortir d’ici sans passer par ces barges d'assaillants ?»



crackle bones


Delirious ☾
I told you not to come, my victim number one. I love the pain, I love the game, come into my arms. You say that I'm delirious, but I'm not the one holding the gun. I love the pain.
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modératrice
avatar
Modératrice

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : PurMessages : 74Date d'inscription : 12/02/2017Localisation : Partout, mais tu ne le vois pas ♥
Ҩ Re: INTRIGUE II bis || Event Vainqueurs/Résistants ! Ҩ Jeu 9 Nov - 12:25

Vous vous foutez de nous ?

Il aurait bien voulu. Ses yeux clairs affrontaient les regards de tous ceux qui s'étaient reclus dans la grande pièce. Vainqueurs, Résistants, Eclairs Icebergs, Flammes Ombres Unmarked et professeur, s'étaient ligués pour ne faire qu'un groupe uni et solidaire. Ils étaient livrés à eux mêmes depuis beaucoup trop longtemps et prenaient des libertés qu'ils n'auraient jamais dû prendre. C'étaient des enfants, qui avaient grandi beaucoup trop vite. Le regard voilé devant les protestations vives émises par tous, il laissa d'abord Cendre reprendre la parole. Il la regarda, pour s'insuffler suffisamment de courage pour continuer. Comment lui aurait-il pris de telles conditions, à la place de ces adolescents épuisés ? Aurait-il accepté n'importe quel marché sans condition, pourvu qu'on le fasse sortir de là ? Il pinça les lèvres. Ils avaient tous raison, bien sûr. La fureur d'Aksana était un cri de détresse pure, le difficile sentiment de trahison qui laissait un terrible goût d'amertume. Il aurait voulu les sauver plus tôt. Mais comment l'aurait-il pu ? A lui non plus, on avait absolument rien dit.

Il aurait voulu tourner les talons, partir. Dire à tous de se débrouiller, qu'il en avait assez. Attraper la main de son épouse, et rentrer chez eux, tout oublier, absolument tout de ce qui s'était passé. Dire à Irina de gérer le reste, après tout c'était avec son père qu'ils traitaient non ? Il aurait voulu, mais il ne le fit pas. Sa morale lui exigeait de mener la mission à bien, et jusqu'au bout. Des mois de douleur, pour tout le monde, et dont l'issue ne plairait à personne. Voilà tout ce qui les attendait. Alors que la jeune Carrow prenait la parole, il passa une main nerveuse dans ses cheveux. Le devant de la scène, cela n'avait jamais vraiment été son fort. Mais il était bien meilleur négociateur que guerrier ; autant que cela serve à quelque chose. Il savait, pourtant, que rien de ce qu'il dirait ne pourrait les convaincre. Cela ne passerait jamais. Il poussa un soupir, avant de se décider à reprendre la parole. "Miss Dorskaïa a raison. Seuls, vous allez vous faire décimer. L'intervention du gouvernement est nécessaire pour vous sortir d'ici sains et saufs, ceux qui sont sur Domovoï sont plus forts que vous, mieux entraînés, et ils se moquent bien d'avoir en face d'eux des adultes ou des adolescents. Il vous faut de l'aide. Jamais le ministère n'aurait laissé Durmstrang aussi vulnérable s'il avait été mis au courant plus tôt de votre situation. Nous n'avons rien pu faire avant. Je suis sincèrement désolé." Et il l'était. ça brillait dans ses yeux, que chaque vie ôtée ou détruite le confortait un peu plus dans son sentiment d'échec.

"Si vous acceptez notre aide, vous serez sorti de Durmstrang sans perte supplémentaire. A la sortie de l'école, vous serez pris en charge par le gouvernement. " Déglutition difficile. Non, cela ne passerait jamais. "Vous serez protégés. Personne n'en souffrira. Vous serez soignés et mis en sécurité, si vous acceptez de nous aider aussi." Murmures furieux. La salle se mit soudainement à gronder. Pâle comme la mort, il poursuivit malgré tout. "S'il vous plait. Ce qui vous arrive est un phénomène inconnu et totalement nébuleux. Le pouvoir que vous avez recueilli est aussi bien un atout qu'un danger. Il vous faut apprendre à vous en servir aussi bien que vous en protéger, et pour cela, vous avez besoin de notre aide. Et nous avons besoin de la vôtre." Toutes ces paires d'yeux fixés sur lui. Tous ces innocents, qui étaient sans doute déjà morts. Ils allaient droit à la catastrophe s'ils refusaient. "Aidez-nous à comprendre ce qui vous est arrivé, et nous vous promettons que plus aucun mal ne sera fait à personne." Les dés étaient jetés. S'ils ne faisaient rien, les pertes seraient encore plus grandes. Et il porterait ce lourd poids sur la conscience toute sa vie.



   
Your true colors are beautiful
L'amour est un roman du cœur dont le récit n'appartient qu'aux amants.
Just call me up, 'cause I will always be there.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

HOMINUM REVELIO ϟ
Ҩ Re: INTRIGUE II bis || Event Vainqueurs/Résistants ! Ҩ

Revenir en haut Aller en bas
 

INTRIGUE II bis || Event Vainqueurs/Résistants !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Résumé de l'intrigue
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi
» Event 5 : Ecriture & Dessin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum