AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Requiem for a dream. ( ELISIM)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Vainqueurs
avatar
Vainqueurs

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : mêléeMessages : 555Date d'inscription : 09/03/2015Localisation : sous les étoiles
Ҩ Requiem for a dream. ( ELISIM) Ҩ Dim 30 Juil - 20:15


" Arrrrrg" " Par ici! j'ai besoin de dictame !" Au dessus d'un élève prit de spasmes, Elena se redressa et interpella un petit groupes qui s'activaient aux alentours. La silhouette gracile d'une blonde se dirigea à grand pas vers la professeur et avisa celle-ci d'un regard inquiet. " qu'est ce qu'il lui est arrivé?". Tout en tentant de panser une blessure ouverte dont le sang s'échappait à grand écoulement de la cuisse de l'élève, Elena releva un regard paniqué vers son interlocutrice : " Il.... Il participait à un raid... Ils se sont fait encerclé et ... et... Il a réussi à s’échapper mais... pas les autres." Il était arrivé deux heures auparavant couvert de sang coagulé sur le visage, de poussières et d'une plaie ouverte qu'Elena avait maladroitement désynfectée et pansé en espérant qu'elle ne se rouvrirait pas. C'était un miracle qu'il ait réussi à se trainer jusqu'a leur refuge et à survivre à l'attaque, mais il n'etait pas sauvé pour autant au vu de l'infection qui gangrenait déjà sa jambe. Depuis l'heure, Elena tentait par tout les moyens de le garder en vie à l'aide du peu de moyens qu'ils avaient réussi à rassembler, là, prisonniers entre ces 4 murs qui ressemblaient plus à un tombeau qu'a un sanctuaire. La blonde se précipita sur la trousse de secours et fouilla frénétiquement l'interieur, l'air penaud. " Nous n'avons plus de dictame" Tout en tenant la jambe du garçon comprimé entre ses mains, Elena attrapa un morceau de tissu propre qui traînait là pour tenter de faire un garrot. " Un philtre régénérateur à base de mandragore?" La jeune fille secoua la tête, dépitée. " Mais c'est impossible! si on ne fait rien, il va mourir! il a déjà perdu trop de sang !". La brune jeta un regard par dessus son épaule et avisa le reste de la salle de réception. Celle-ci avait été découpé de manière à structurer la pièce selon les rôles de chacun. Elena s’était portée volontaire pour prendre sous son aile toute la partie soins. Elle n'était peut-être pas medicomage, ni guérisseuse et professeur de potions comme Petrova qui n'avait pas choisie de les rejoindre, mais après avoir passé des années à tenter de trouver un antidote à son handicap, elle était devenue douée en la matière.
Quelques coups d'oeil sur la partie droite de la salle et elle ne vit pas ceux qui étaient chargé des raids en ravitaillements. Ils n'étaient pas revenu, encore. S'ils revenaient. Tentant d'ignorer l'angoisse qui déjà se répandait dans l'intégralité de ses veines, Elena jaugea l'état du gamin, devenu pâle comme la mort. Ce fichu Ox pour lequel trop d'hommes se battaient jusqu’à voler la vie de ceux qui avaient partagé les mêmes couloirs. Ce maudit Ox qui l'asservissait à des maux violents et qu'elle n'avait pas réussi à repousser.  Parce qu'elle n'était rien de plus que de la chair à canon possédée par cette puissance destructrice qui la rendait malade. Et elle avait du renoncer à l'usage de sa baguette, à l'exception des quelques sortilèges de soin qu'elle connaissait. Ceux facile qui ne risquaient pas de se retourner contre elle. Il fallait se rendre à l'évidence : L'Ox la consumait de l’intérieur et elle était tout simplement trop faible pour le combattre. Une chose était sûre pourtant ; si elle devait partir, elle partirait avec la satisfaction d'avoir contribuer à sauver des vies. Avec l'honneur d'avoir gardé son intégrité intacte.
Rassemblant les forces qui lui restait, elle interpella la blonde. " Tu vas faire exactement ce que je te dis de faire." Curieuse, la jeune fille scruta le visage de la professeur. C'est ainsi qu'en quelques paroles elle lui indiqua comment maintenir le garrot en place et comment restreindre le flux de sang qui inondait doucement mais surement le sol. La jeune fille comprit aussitôt les intentions de la brune, mais elle ne pipa mot, se contenta d’acquiescer aux consignes indiquées. Le temps pressait. Ils ne pourraient pas attendre le retour du raid et il fallait réagir. Puisque les antidotes ne venaient pas à elle, c'est elle qui irait les chercher. Elena savait que ce plan était risqué, qu'il y aurait des désagrément, et une chance sur deux qu'elle n'en sorte pas vivante. Pour autant, elle ne pouvait se résoudre à le laisser mourir.
Alors. Tandis que personne ne faisait attention à sa silhouette discrète glissant le long des murs de la salle. Elle sortie dans les couloirs.

Durmstrang avait été mit à feu et a sang. Elena n'était pas sortie de là depuis longtemps. Beaucoup trop longtemps. Les bris de verres étaient répandu sur le sol. Des traces de sang séché recouvraient les murs. Il lui semblait même que des chuchotement hantaient les couloirs tant l'école avait été saccagée. Elle eut un frisson et acculera le pas en tentant de faire fi de la vision d'horreur qui la heurtait à chaque pas qu'elle avançait. L'escapade se passa sans difficultés. Les quelques voix qu'elle entendait la poussait à se dissimuler derrière les statues encore debout, le temps que le bruit ne s'éloigne ; Et cela n'aurait probablement servi à absolument rien si son chemin avait croisé le leur. Elle arriva très vite du côté de l'aile ouest. Une douleur dans la poitrine la stoppa net lorsqu'elle pénétra dans l'infirmerie. L'angoisse, la fatigue et l'Ox ne faisait pas bon ménage. Elle reprit difficilement son souffle et avisa l'endroit. Comme elle s'y était attendu, tout avait été retourné. On ne reconnaissait pas l'endroit. Des fioles étaient éclatées sur le sol, les placards avaient été ravagés et les lits renversés. Rapidement, Elena se rendit au fond de la pièce où quelques armoires tenaient encore debout dans l'espoir d'y trouver des ingrédients susceptible à concocter des antidotes. Ce fut à ce moment là qu'un léger craquement la fit sursauter. Elle se retourna rapidement, mais il était trop tard pour se cacher. Trop tard pour faire demi tour. Et celui qui se tenait là ne la laisserait pas partir, il n’était pas un allié à en juger par la lueur d'avidité qui luisait au fin fond de ses prunelles. pitié. l'épée de Damoclès tomba enfin sur sa nuque.


if you going through hell
keep going!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Requiem for a dream. ( ELISIM)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Requiem for a Dream [DVDRiP]
» REQUIEM FOR A DREAM (le 03 juillet à 20h)
» Requiem for a dream |PV Perle de Nougatine|
» C.Brooklyn, New-York City - L'enfer, c'est les autres
» [MISSION - Lizzie/Abel] Requiem for a dream

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum