AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Multi rp - Keep your heart close to the ground

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Modératrice
avatar
Modératrice

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : PurMessages : 473Date d'inscription : 02/11/2014Localisation : Durmstrang
Ҩ Multi rp - Keep your heart close to the ground Ҩ Mer 17 Mai - 19:42

Dans le silence des couloirs, le gémissement retentit faiblement, juste un fragment de seconde, avant d'être interrompu par une quinte de toux qui résonna comme une succession de coups de tonnerre qui se répercutaient contre les pierres froides, sombres, plus menaçantes que jamais. Enora peinait à respirer ; elle avait du sang plein la bouche, et la force de rien. Un vague instinct de survie la faisait tousser pour dégager sa trachée, permettre à l'air de pénétrer ses poumons. Elle, elle était à peine consciente. Assommée par la douleur ; par les coups, aussi, même s'ils avaient cessé de pleuvoir depuis un moment. Tout tournait autour, malgré ses paupières fermées. Elle sentait le sang glisser de son front sur ses yeux, de son nez, de ses lèvres. Ca n'allait sûrement plus durer très longtemps, si ? Au bout d'un moment, elle allait bien finir par les perdre, ces dernières forces qui la gardaient présente, là, qui l'accrochaient à une réalité dont elle avait à peine conscience. Depuis combien de temps rêvait-elle de la quitter, exactement ? Un moment, oui ; ça lui semblait une éternité. A peine huit jours, en fait. Depuis Eka. Avant, quelque part, elle espérait encore s'en sortir. Maintenant elle ne voyait plus d'issue, elle n'avait même plus envie. Est-ce que c'était si grave, de baisser les bras ?

Elle avait mal, mal partout, jusque dans les os, jusqu'au fin fond de l'âme. Pourquoi est-ce que ça ne pouvait pas simplement s'arrêter ? Au coin de ses yeux, elle sentait que des larmes s'infiltraient sous ses paupières pour glisser vers le sol. Sa tête était lourde, beaucoup trop. Elle le sentait ; l'inconscience refermait ses longs doigts froids autour de son cou. Elle soupira, tant bien que mal ; douleur, soulagement, elle n'était pas trop sûre. Peu importe, c'était fini maintenant.
Elle le croyait, en tout cas. Jusqu'à ce qu'elle sente quelque chose passer effectivement dans son cou ; mais c'était loin, si loin d'elle. Sous sa mâchoire, quelque chose qui lui relevait la tête, en douceur ; elle se mit à tousser, encore ; sûrement les miettes d'une force qu'elle ne pensait plus avoir. Elle entendait une voix, de loin, on lui touchait le visage mais elle ne réagissait pas vraiment, elle ne pouvait pas ; ouvrir les yeux, impensable. Une main dans la sienne ; serre, fais quelque chose. Tressaillement sur ses doigts. Elle ne peut pas faire mieux. Désolée, avait-elle presque envie de dire. Désolée, j'ai déjà arrêté de me battre.

________________
Tumbled like it was
made of stone
ENOSIM The pull on my flesh was just too strong. Stifled the choice and the air in my lungs. Better not to breathe than to breathe a lie, 'cause when I opened my body I breathe in a lie. But oh my heart, was flawed, I knew my weakness. So hold my hand, consign me not to darkness.


Dernière édition par Enora Barjow le Ven 26 Mai - 19:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« My skin has turned to porcelain, to ivory, to steel »
avatar
« My skin has turned to porcelain,  to ivory, to steel »

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : plus que pur.Messages : 410Date d'inscription : 05/04/2015Localisation : fouine partout dans le château.
Ҩ Re: Multi rp - Keep your heart close to the ground Ҩ Ven 26 Mai - 15:38

« keep your heart close to the ground »

MULTI RP // Waves crash along the battered, lonely lighthouse. Tomorrow she's gone. And if not, someday somehow. Are these hands a waste. Well this side of mortality is scaring me to death, to death. Don't think about it at all, Just keep your head low. Soldier on, soldier on. Keep your heart close to the ground.[ ▶ PLAY ]


Elle n'avait rien vu venir. Ni la violence de l'impact, ni la panique, ni la peur. Quand elle s'était avancée dans ce couloir, espérant retrouver un visage familier - mais pas comme ça, non, pas si pâle, surtout pas le sien. Surtout pas. Oh, non, elle n'avait rien vu venir.
Durmstrang s'était transformée en un champs de mines. Les confrontations surgissaient de nulle part, germant à la surface comme des mauvaises herbes. Résistantes, coriaces. Elle avait fait de son mieux pour défendre les siens, mais ensuite d'autres étaient arrivés, et il avait fallu courir. Sans réfléchir, sans s'arrêter. Courir. Ne pas revenir sur ses pas. Prier pour retrouver quelqu'un, quelque chose à quoi s'accrocher. Mais il n'y avait rien, dans l'antichambre de la mort. Juste elle et un vide intersidéral. Un silence fracassant qui la  pulvérisait de l'intérieure. Est-ce que ceux qui se trouvaient avec elle étaient encore en vie? Est-ce qu'ils avaient pu fuir? Est-ce que. Non. Elle ne pouvait pas y penser. Pas maintenant.

Elle n'avait rien vu venir. Et pourtant, quand elle la vit, allongée sur le sol couvert de son sang, ça lui tomba dessus d'un coup. Sec, brutal. Les cris, les larmes, la peur. Elle se précipita à son chevet, terrifiée à l'idée de la perdre. Sa voix sourde la rappela à elle, dans un vain espoir que si peut-être elle l'entendait, elle s'y accrocherait. Elle lui reviendrait. « Enora, elle répétait, sans cesse, incapable de s'arrêter. » Ses mains se portèrent à son cou, cherchant un pouls qu'elle trouva à peine. Aussi digne et impénétrable qu'elle était d'habitude, Hedda n'avait plus rien de cette adolescente-là ; elle se savait talonnée par la Mort dans une course contre la montre. Alors elle se dépêcha d'essayer de la réveiller, elle dû prononcer au moins mille fois son prénom tout en secouant son petit corps entre ses bras. « Enora, allez, réveille-toi! Réveille-toi bon sang, elle hurlait, désespérée, effrayée. » Elle se positionna de manière à essayer de la redresser. Il fallait qu'elle l'emmène loin d'ici. « S'il-te-plaît, il faut qu'on parte, allez. Réveille-toi! » Il fallait. Il. « ENORA ! » Explosion de larmes. Crise de panique. « Je t'en prie, je t'en supplie, suffoqua-t-elle, le coeur déchiqueté par le désespoir. »

Elle ne l'avait pas vu venir. Mais c'était trop tard, elle n'eut le temps de rien faire lorsqu'elle les vit arriver. Des visages inconnus. Le cortège de la Mort.


________________


   
   

      we are the poisoned youth



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Infiltrés
avatar
Infiltrés

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : PurMessages : 218Date d'inscription : 11/02/2017Localisation : toujours dans ton ombre
Ҩ Re: Multi rp - Keep your heart close to the ground Ҩ Dim 28 Mai - 15:16

Des semaines étaient passées depuis son arrivée sur l'île. Des mois depuis qu'Halo était parti pour Durmstrang. C'était drôle lorsqu'elle y songeait, il lui semblait qu'elle ne vivait plus la même vie que celle qu'elle avait quittée en acceptant cette mission. Comme si, son passé appartenait à une vie antérieure. Une vécue, enterrée. Loin. très loin d'aujourd'hui. Bien heureusement, Elle avait retrouvé Halo. Les choses avaient été compliqués, mortellement compliquée mais ils avaient réussi à retrouver et à présent ils ne se quittaient plus. Plus fort. Plus impitoyables aussi depuis que certains masques étaient tombés et qu'on avait tenté de lacérer leurs vies à grand coup de couteaux. Ou plus exactement ; avec du poison. Elle paierait pour ça, l'heure n'était cependant pas à une vendetta personnelle, il y avait trop d'enjeux dans les tout nouveaux évènements pour qu'ils se laissent aller à baisser leur garde. Durmstrang avait été assiégé. Et bien qu'elle ait put de ce fait retrouver Halo, le danger rôdait à chaque recoin de couloirs.
La journée s'était passée de façon douce amère. Lilith avait fait le tour du camp comme à son habitude afin de s'informer sur l'état actuel des choses. Tout bougeait tres vite. Trop. Halo et elle se retrouvaient à dormir peu pour suivre le moindre rebondissement, pour tenter d'entendre le moindre murmure qui faisait écho chez les assaillants. Ils ne pouvaient pas se permettre de passer à côté du moindre petit élement. Leur mission en dépendait à présent. C'est ainsi que l'irlandaise avait entendu parlé d'une nouvelle escapade (pour ne pas dire traque) entre les murs de Durmstrang afin de tenter de capturer quelques vainqueurs. Cette idée fit frissonner la brune ; elle savait ce qu'il se passait lorsque les enfants étaient prit. Elle connaissait les dessein qui attendaient les âmes chétives qui se retrouvaient simplement au mauvais endroit, au mauvais moment. Et, elle ne le supportait simplement plus. Lilith se rendit jusqu'a la tente de Valkyria où elle lui fit un rapide point sur la situation. Au soir, l'héritière ferait elle aussi partie du joyeux groupe se rendant à Durmstrang. De retour dans sa propre tente, Halo et elle discutèrent et planifièrent en détails toutes les éventualités possible, comme ils avaient l'habitude de le faire, en sachant pertinemment que cela ne se passerait jamais comme ils le prévoyait. Mais qu'auraient-ils pu faire d'autres à présent ? L'étau se resserait doucement mais sûrement. "Tout ira bien." , depuis qu'elle avait retrouvé la mémoire, Halo s'inquiétait sans cesse pour elle de peur qu'on lui arrache encore.

En début de soirée,  Le Katana sur le dos, le boomerang à sa ceinture, Lilith et Halo se rendirent au point de rendez-vous où ils y retrouvèrent Valkyria parmis d'autres Un simple hochement de tête discret suffit à rassurer leur angoisse. L'espionne analysa rapidement ; parmi le groupe qui se rendait à Durmstrang il y avait 5 assaillants que Lilith avait vaguement aperçu de loin mais qui étaient trop insignifiants pour qu'elle ait jugé necessaire de se souvenir de leur nom, et il y avait Asya qu'elle se refusa de mettre dans le même panier que les autres. Elle remarqua que celle-ci ne semblait pas en grande forme, plus fatiguée qu'à la normale. Ils seraient donc 9 à se rendre entre les murs du château. Quelques minutes plus tard, ils se retrouvaient de l'autre côté.
Et tout aurait pu se passer sans entrave. Tout aurait pu être calme. Ils auraient put rentrer simplement comme ils étaient venus. Mais le destin en avait décidé autrement. Aujourd'hui serait un jour sanglant. ça se passa très vite. D'abord, Lilith aperçu deux silhouettes plus loin, l'une allongée sur le dos, l'autre au dessus du corps tentant désespérement de la ranimer. Puis ensuite, elle vit deux des hommes éclater de rire. " Tiens tiens. Regardez ce que nous avons là les gars!" " Ouais ! la pêche va être bonne on dirait.". Et la colère envahit instantanement les veines de l'Irlandaise qui jeta d'abord un regard entendu à son mari qui sut dès lors qu'il allait falloir agir vite, avant de tourner un regard outragé vers Valkyria. Lorsque son regard se planta dans le sien, elle sut instantanément ce que leur échange silencieux signifiait. Ne fait pas de bêtises. Mais Lilith n'avait jamais été douée pour se tenir sage. C'était un fait qui s'était exacerbé depuis qu'elle avait vu le laboratoire et la prison dans laquelle certains perdaient la vie tandis que les autres attendaient leur heure. Cette fois-ci elle ne perdrait pas cette bataille. Lilith haussa les épaule, laissant un léger sourire d'excuse s'étaler sur son visage. Désolée. Et la suite s'enchaina rapidement ; Alors qu'un des assaillants avançait d'un pas rapide vers les deux jeunes filles sur le sol, Lilith attrapa rapidement son boomerang à sa ceinture qu'elle envoya se planter entre ses deux omoplates, le faisant alors chuter au sol dans un hurlement assourdissant. Son regard se tourna vers Valkyria, soupirante. des bêtises dans ce genre là. Un autre regard lancé vers son mari ; il était prêt, la baguette dans la main.  Les assaillants se retournèrent instantanément vers elle. " éloignez-vous d'elles. Maintenant." Dans un seul mouvement, la brune attrapa son katana et pointa la lame sous la gorge de l'un d'entre eux.  " UNE TRAITRESSE !" Un large sourire goguenard sur le visage, Lilith rétorqua. " Oh? Crois-tu?". De toute façon, aucun d'eux ne sortiraient vivants de cette bataille, une bonne chose qu'elle n'ait pas perdu de temps à apprendre leur prénom.

________________

I see your true colors shining through
I see your true colors that's why I love you. Don't be afraid to let them show. Your true colors are beautiful like a rainbow

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modératrice
avatar
Modératrice

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : Plus pur que le cristalMessages : 318Date d'inscription : 05/04/2016Localisation : Domovoï's Rock
Ҩ Re: Multi rp - Keep your heart close to the ground Ҩ Dim 28 Mai - 18:18

Intro un peu trop longue hahem :
 

C'est en demander un peu trop, évidemment. Elle a à peine le temps de formuler cette pensée que des cris attirent son attention, ainsi que celle de ses nouveaux amis. En quelques secondes, ils ont commencé à s'avancer dans un couloir plus étroit où se trouvent deux silhouettes ; la première couverte de sang, la seconde complètement paniquée. Elle s'approche rapidement, derrière les autres qui commencent à ricaner. Les yeux verts de Lilith se plantent dans les siens ; elle fronce les sourcils : pas de bêtise, pitié. Son sang ne fait qu'un tour lorsqu'elle la voit hausser les épaules ; elle n'a pas du tout l'intention de l'écouter. La seconde d'après, le boomerang vole et se fiche dans le dos du premier homme. Son cri est assourdissant ; aussitôt, elle se retourne et lance un sortilège d'insonorisation à l'entrée du couloir. Son estomac se tord : maintenant que leur couverture est compromise, ils ne vont pas avoir le choix. Aucun assaillant ne pourra ressortir de cette confrontation avec tous ses souvenirs dans la tête. Ou alors pas avec la tête sur les épaules.

Lorsqu'elle fait à nouveau volte-face, elle croise le regard de Cendre. De bêtise dans ce genre là, lancent ses prunelles, son propre petit sourire contredisant son expression exaspérée. Les cris s'échangent, l'irlandaise les menace de son katana ; elle, elle analyse la situation, cherche le regard de l'élève encore consciente, et contre toute attente, elle la reconnaît. Sorensen. Elle déglutit, observe le groupe d'assaillants se diviser entre ceux qui font face à Lilith et ceux qui continuent de se rapprocher de la blonde ; trois de chaque côté, plus Asya qui n'a pas l'air de savoir où se mettre.
Pas de temps à perdre ; l'un des hommes lève déjà sa baguette en direction des deux jeunes filles. Le bouclier que la Dragonstone lance intercepte le sortilège au dernier moment ; l'homme fait volte-face, furieux. Il faut les éloigner de la blessée avant qu'elle se prenne un sortilège perdu. A nouveau, elle croise le regard de Hedda, qui écarquille soudain les yeux et ouvre la bouche ; mais avant qu'elle entende quoi que ce soit, Valkyria sent sa baguette lui échapper et le temps qu'elle se tourne, elle est projetée par terre par un coup qui lui frappe directement la tempe. Sonnée, elle se relève du même mouvement qui l'a balancée au sol sans avoir vraiment retrouvé ses repères ; en relevant la tête, elle a tout juste le temps d'apercevoir le visage de l'homme avant que celui-ci ne lui tombe dessus. Elle esquive un coup de poing, porte sa main derrière ses hanches pour dégainer une épée qu'elle a à peine le temps de saisir avant d'être attrapée par le cou.

Ca se passe très vite ; elle fiche son genou dans les côtes de son adversaire, lequel la lâche d'une main pour la frapper au visage. Il n'en a pas le temps ; ses yeux s'écarquillent, de surprise et de douleur, sûrement, et il baisse la tête pour observer la lame qui l'a traversé jusqu'à la garde. Il s'effondre et elle recule un peu précipitamment, plus décomposée qu'elle ne l'aurait voulu. Sa tête lui fait mal, sa nausée vient de s'accentuer. Elle ne réalise pas vraiment que ce type est le premier homme qu'elle tue, et que c'est ça lui fait plus perdre ses moyens que prévu ; mais en quelques secondes elle s'est secouée pour regarder autour d'elle, ne plus se laisser prendre par surprise. Lilith et Gabriel tiennent largement le coup face à leurs deux adversaires ; Hedda s'est relevée, mais elle est en difficulté contre les deux hommes qui tentent de la prendre en tenaille. La britannique cherche sa baguette du regard ; s'empresse de la ramasser avant de foncer rejoindre la jeune femme, aux côtés de laquelle elle se poste, en position de combat.

________________
We're just a step from fearless
Evyria All this time you're just tryin' not to lose it. You can always learn to fly ; you never do until you do it. Up high in the middle of nowhere. I could die, but I don't care. Walk slow and low on a tightrope ; hope it lasts but you know, you never know.
And if you're in love, then you are the lucky one, 'cause most of us are bitter over someone. Setting fire to our insides for fun, to distract our hearts from ever missing them. But I'm forever missing you. And you caused it. Amarialt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Assaillants
avatar
Assaillants

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : PurMessages : 110Date d'inscription : 25/03/2017Localisation : Domovoï's Rock
Ҩ Re: Multi rp - Keep your heart close to the ground Ҩ Mar 30 Mai - 15:11

L’hiver sous sa peau ne semblait plus vraiment vouloir la quitter, Asya, gelée malgré sa couche de vêtements trop épaisse pour la saison. Nauséeuse, tête lourde, elle suivait les autres effleurée par l'idée d'avoir commis une erreur quant à la date de la prochaine pleine lune. Enfin, il lui fallait se rassurer, ces symptômes ne signifiaient pas grand-chose. il lui arrivait parfois de se sentir au bord de la transformation une bonne semaine avant qu’elle ait réellement lieu, alors mieux valait ne pas y penser. Et avancer. Suivre Valkyria et Lilith, essayant de ne pas laisser ses yeux déraper vers l’homme qui marchait à ses côtés, d'entraver le dégoût qui la saisissait quand elle percevait sa présence, l’entrevoyait, la rage et ses mains acides qui lui caressaient l’esprit. Encore une fois.

Deux silhouettes égarées dans un couloir assez étroit pour devenir oppressant, deux gamines dont émanait le parfum singulier du sang, de quoi faire frémir de bonheur les chiens qui se tenaient à leurs côtés. Quant à Asya, elle ne savait plus vraiment quoi penser depuis longtemps, consciente que le sorts de ces enfants n’avait rien de juste, mais après tout le monde ne l’était pas vraiment, alors même si l’idée de participer à leur massacre la séduisait de moins en moins, elle ne se laisserait pas étouffer par la pitié si les tuer finissait par s'avérer nécessaire.

Une traîtresse. Asya sentit son sang se geler sur le champ, car avant même de le voir de ses yeux, elle su, comprenant qu’il ne pouvait s'agir que de Lilith. Le chagrin vint se blottir tout contre elle, la laissant esseulée, incapable de résonner de façon logique face à la tournure dramatique que prenait la situation. A sa grande surprise, la Dragonstone aussi se retournait contre leur petit groupe. Une boule en travers de la gorge, Asya se demanda un instant si elle serait capable de la tuer, mais ses pensées s’embrouillaient si fort que toute trace de cohérence l’avait désertée, tout s’enchaînait bien trop vite, un mort, puis deux, et leur petit groupe scindé en deux tandis qu’elle, baguette dans la main droite et paume gauche posée sur la poignée de son épée se retirait tout au fond d'elle-même, profondément blessée. Parce qu’une fois de plus on ne lui avait pas fait confiance, parce que Lilith avait eu plus d’estime pour Valkyria que pour elle, parce qu’au fond rien ne prouvait que tout ce qu’elles avaient partagé se distinguait de la masse de mensonges qu'elle avait glissé à tous les autres habitants de leur foutu campement.

Pourtant quand elle aperçut la silhouette lourde d’un troisième homme se précipiter vers elle et son époux, la louve le stupéfixia par réflexe, presque désespérément avant de s’apercevoir qu’elle avait ainsi signé son camp. L’esprit vide elle s’avança vers les trois autres tout se cramponnant un instant au regard de Lilith, cherchant à  fondre dans ses prunelle toute la douleur et l’incompréhension qui l’animait désormais. Pourquoi? Elle observa l'homme, Gabriel, et une bouffée de haine la secoua à nouveau, une envie de simplement le tuer, là, sur le champ. Elle en aurait eu le droit, après tout il ne s’agissait que d’un traître. Mais traître à quelle cause ? L’Ox lui paraissait lointaine maintenant qu’elle avait retrouvé Deirdre, but éteint dans son esprit couvert de nuit. Alors elle tira son épée, vide au cœur, et membres étrangement ankylosés, attendant la suite des événements, préférant ne pas songer au conséquences que ce choix qui n’en était pas vraiment un impliquerait. Pour l’heure, quelque chose d’encore plus profond la perturbait : la voix dans sa tête obstinément muette et pourtant au fond  d'elle-même résonnait une euphorie qui ne lui appartenait pas, comme si l’Autre se réjouissait par avance du sanglant de la lune qui les absorberait bien assez tôt.

________________
I remember all of the things that I thought I wanted to be. So desperate to find a way out of my world and finally breathe right before my eyes I saw, my heart it came to life. This ain't easy, it's not meant to be, every story has its scars  

(c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modératrice
avatar
Modératrice

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : PurMessages : 60Date d'inscription : 12/02/2017Localisation : Partout, mais tu ne le vois pas ♥
Ҩ Re: Multi rp - Keep your heart close to the ground Ҩ Mar 30 Mai - 18:32

Sois sage.

Combien de fois avait-il répété ces paroles ? Il ne s’en souvenait plus. Il les disait sous tous les tons, toutes les coutures ; dans toutes les nuances de l’affection profonde qu’il portait à la femme qui avait repris le contact doux et rassurant de son bras, après six mois d’absence. Il la surveillait comme le lait sur le feu, veillant aussi bien sur ses journées que sur ses nuits de sommeil ; elle avait toujours été plus importante que le reste mais depuis l’incident, c’était pire. Halo était devenu plus vengeur, plus dangereux ; plus protecteur aussi. Sa reine avait besoin de lui. Il avait pris part à la mission, en sachant qu’il ne pourrait jamais rester stoïque face aux infâmies que les assaillants faisaient subir aux porteurs de l’Ox ; mais son épouse était là, et elle lui tenait la main. Valkyria Dragonstone était elle aussi, devenue une compagne d’infortune qui les avait suivis dans leur démarche de sauvetage sans fin ; ils n’étaient pas seuls. Sa femme s’était admirablement débrouillé, quand lui, avait finalement fait n’importe quoi.

Ils avaient atteint Durmstrang avec la vermine. Il avait été silencieux durant tout le trajet ; de toute manière, cela n’avait que peu d’importance, qu’il parle ou non. Son aspect chétif et son air épuisé par de longues nuits sans sommeil ne lui donnait pas les tons forts des meilleurs combattants. Il cachait sous cette apparence malingre une force d’esprit dont il ne se servirait qu’à la dernière minute ; et, pensa-t-il en voyant le tumulte se créer, cela n’allait pas tarder. Cendre avait bondi la première, bien sûr ; sois sage, avait-il murmuré contre son visage avant qu’ils partent. Il n’y croyait de toute manière absolument plus.

Un regard en avant, et il se précipita vers elle. Ils combattirent, côte à côte comme ils l’avaient fait tant de fois ; mais avec des alliés ? C’était une première. Il repoussa un premier assaillant d’un geste vif du poignet, qui s’écrasa sur le sol. Jetant un regard autour de lui, il croisa un regard brûlant de haine ; cette femme à l’air sauvage qui avait l’air de lui en vouloir de toutes ses forces. Pourtant, sa baguette envoya un homme valser un peu plus loin, alors qu’il se précipitait vers eux. Pourquoi ? Jamais Lilith ne lui avait dit que cette étrange femme était de leur côté. Il décida de s’en méfier. Au milieu du tumulte, il attrapa finalement le bras de Cendre, les dents serrées. “Je vais aider Valkyria. Fais attention.” Il lui jeta un regard lourd de sens. Puis il s’éloigna en courant pour aider la Dragonstone, protégeant les deux jeunes filles.

Il repoussa le premier homme d’un Stupéfix informulé qui l’envoya valser un peu plus loin ; la blonde, aux prises avec le second, n’avait pas l’air d’avoir besoin d’aide. Se tournant ensuite vers les deux élèves, il les jaugea du regard. Enora Barjow et Hedda Sørensen. L’une, à terre, semblait clairement mal en point. L’autre avait les yeux déchirés par la peur, la haine et le chagrin. Après un regard autour de lui, veillant à ce que personne ne se précipite vers eux, l’espion se tourna vers elle. “Relève la. Vite. Vous ne pouvez pas rester ici.” Il fallait qu’ils partent. Qu’ils profitent du tumulte pour s’enfuir. Il croisa le regard de sa femme, et la veilla un instant des yeux. Le temps d’un battement de paupières. Sois sage.

________________


   
You, me and all of the people
And when the night falls around me, and I don't think I'll make it through, I'll use your light to guide the way...All I think about is you.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Multi rp - Keep your heart close to the ground

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )
» The way of the heart.
» Total eclipse of the heart ϟ Pete (terminé)
» Grimoire Heart
» I AM A BLOOD HEART || Présentation de Noah

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum