AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Warning : crazy girls fight ☢ Enora&Priska

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Je suis une princesse et je vous emmerde ♛
avatar
Je suis une princesse et je vous emmerde ♛

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : Sang-purMessages : 807Date d'inscription : 18/02/2015Localisation : Dans le reflet du miroir. Cachée dans la salle de réception.
Ҩ Warning : crazy girls fight ☢ Enora&Priska Ҩ Mer 15 Juin - 15:29


 



S’installant dans un coin de la bibliothèque, Priska ouvrit l’un des livres qu’elle venait d’emprunter, et sortir un parchemin vierge de son sac. Elle avait besoin de faire des recherches pour son cours de politique du monde magique. L’autrichienne avait toujours été très assidue dans ses cours, ayant un dossier exemplaire. Malgré une période d’absences régulières l’an dernier, ses professeurs la connaissant bien, ils avaient été majoritairement tolérant à son égard. Se concentrant sur le livre, elle entendit une chaise crisser sur le sol non loin d’elle. Relevant la tête, elle aperçut une jeune femme aux cheveux bruns s’assoir. Elle était persuadée de l’avoir vu quelque part, mais où ? Priska baissa la tête, retournant à son devoir, seulement, elle ne parvenait plus à se concentrer. Elle savait qu’elle connaissait cette jeune femme, et ça lui trottait dans la tête de ne pas se souvenir d’elle dans un contexte précis. Redressant le visage, elle la vit tourner la tête, et elle eut un flash. C’était la fille que Darcy tenait dans ses bras l’autre jour dans les couloirs. Serrant la mâchoire, elle la fixa d’un regard noirâtre, avant de baisser de nouveau la tête. C’était sans aucun doute sa jalousie qui parlait, elle ne la connaissait ni en noir, ni en blanc mais pourtant se souvenir d’elle avec Rookwood, la poussait à la détester. Qu’est-ce qu’il lui trouvait à la fin ? Incapable de se concentrer sur son devoir, elle ne cessait de ruminer dans son coin. C’était totalement idiot de sa part, Darcy lui avait bien fait comprendre qu’il la détestait, et qu’ils n’avaient plus rien à faire ensemble. Mais pourtant elle était bien incapable de l’éradiquer de ses pensées. Et l’imaginer avec cette autre fille, créait chez elle une jalousie dévorante. Le connaissait-elle vraiment après tout ? Est-ce que tout comme elle, elle n’allait pas se faire avoir de la même façon ? A vrai dire, elle s’en fichait bien si Darcy la faisait souffrir elle aussi, et elle aurait préféré ça, plutôt que de les croiser dans les couloirs de Durmstrang, laissant croire au reste du monde qu’ils étaient follement amoureux.

Passant une main sur son visage, elle se surprit à fixer de nouveau la jeune femme. Cette dernière ne l’apercevait pas, concentrée sur ses propres cours. Priska se sentit soudainement agacée, plus qu’elle ne l’aurait dû l’être. Elle n’avait aucune envie d’avoir cette fille sous les yeux, qui lui rappelait tant que Darcy appartenait à une autre. Elle aurait pu tout simplement partir, quitter la bibliothèque et travailler ailleurs, mais elle ne parvint pas à s’y résoudre. Au fond, elle n’avait qu’une envie : dire à cette fille que Darcy n’était pas fait pour elle. Elle savait tout à fait que c’était un comportement très puéril, mais c’était plus fort qu’elle. L’autrichienne se souvenait encore de la fois où elle était tombée sur les lettres d’une certaine Hermione Granger adressées à Victoire, elle était rentrée dans une colère noire, et ne lui avait jamais fait une aussi grosse crise de jalousie. Seulement, elle n’avait pas réellement eu à se battre, puisque Viktor était expert dans l’art de se confiner dans un silence sans bornes, dans ce genre de situation. Et puis, elle ne pouvait surtout pas se rendre en Angleterre à la recherche de cette fille qui avait visiblement eu le béguin pour le bulgare. Perdant toutes notions de maturité, la blondinette se redressa, prit ses affaires, et se dirigea vers la jeune femme. Se posant face à elle sur la table, la brunette redressa son regard vers elle, surprise.
« C’est toi qui sors avec Darcy Rookwood ? »
Elle qui d’habitude était toujours très polie, elle ne pouvait faire preuve d’une bonne éducation quand la jalousie parlait pour elle.


 


Fiche bye Ethna

________________
And I don't know where I'm going, but I know it's gonna be a long time. And I'll be leaving in the morning come the white wine bitter sunlight. Wanna hear your beating heart tonight, before the bleeding sun comes alive. I want to make the best of what is left, hold tight and hear my beating heart one last time. Before daylight.

(c) black pumpkin


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modératrice
avatar
Modératrice

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : PurMessages : 474Date d'inscription : 02/11/2014Localisation : Durmstrang
Ҩ Re: Warning : crazy girls fight ☢ Enora&Priska Ҩ Mar 12 Juil - 16:46

Là. C'était lui. Elle pourrait le reconnaître entre mille, tellement elle avait pris l'habitude de le chercher du regard en entrant quelque part. Cette fois, elle ne l'avait pas cherché. Il passait simplement dans le couloir, en sens inverse du sien. Enora retenait sa respiration et c'est tout juste si elle s'en rendait compte. Elle s'en foutait un peu, elle le fixait lui, la gorge serrée. A mesure qu'il s'approchait, elle voyait les traits de son visage se dessiner, son expression renfrognée, son air désagréable. Ses yeux dramatiquement fixés sur un point droit devant lui. Regarde-moi. Il ne regardait pas. Il avançait, c'est tout, le visage comme figé dans la pierre. Indifférent. Regarde-moi, bordel ! Il ne regardait pas.

La colère se mêlait à la peine. La déception à la rancoeur. Et puis, comme une évidence, la culpabilité qui se déposait par-dessus le tout comme un voile. Qui recouvrait l'ensemble. C'était sa faute, après tout. Sa faute à elle, du début à la fin. Si elle avait tout brisé, c'était à elle de tout réparer, non ? En théorie peut-être, mais elle savait bien que certaines choses ne pouvaient être rattrapées. Elle se souvenait exactement des pensées qui l'avaient traversée quand elle avait regardé Onisim avant de tourner les talons, dans ce couloir sombre, au beau milieu de la nuit il n'y avait pas encore si longtemps. Comme si son expression haineuse représentait les débris de la relation qu'ils avaient partagée. Comme si elle avait elle-même tenu cette relation entre ses mains et qu'elle l'avait fracassée au sol. Mais est-ce qu'elle ne se devait pas au moins d'essayer ? Voulait-il qu'elle essaie ? La jeune Barjow n'en savait rien. Elle ne savait plus. Toute la sainte journée elle s'évertuait à ne pas y penser, à ne pas se torturer avec ça. Mais il n'avait pas pour autant disparu de la surface de la terre. Et quand elle le croisait, c'était toujours pareil. Regarde-moi. Et il ne regardait pas.

Enora s'engouffra dans la bibliothèque, dépitée et le cœur un peu plus morcelé. Il fallait qu'elle s'occupe. Ca passerait. Ca passait toujours.
Elle parcourut les étagères quelques instants et jeta son dévolu sur un livre d'astronomie complémentaire ainsi que sur un lexique avancé bulgare-anglais. Elle parlait couramment bulgare, depuis le temps, mais certains termes techniques lui échappaient encore. Ce bouquin lui serait utile, maintenant qu'elle n'avait plus son dictionnaire personnel. Elle repoussa cette pensée et s'installa à une table, forçant l'enthousiasme et la motivation à travailler.

« C’est toi qui sors avec Darcy Rookwood ? »
A croire que le monde entier était contre elle, aujourd'hui.
« Qu'est-ce que ça peut bien te foutre ? »

Ce n'était clairement pas le moment de venir lui parler de Darcy. Encore moins sur ce ton. Oui, c'était elle qui sortait avec le Rookwood. Oui, elle était complètement déprimée parce qu'elle s'était fait gentiment ignorer par un autre homme. Oui, il y avait un soucis dans cette configuration, et oui, la culpabilité commençait doucement mais sûrement à lui bouffer l'intérieur de la poitrine. En revanche, non, elle ne devait aucun compte à la blondasse qui venait de s'installer devant elle. Elles ne se connaissaient ni d'Eve ni d'Adam, et ce n'est pas avec une approche pareille qu'elles allaient finir par faire connaissance autour d'un thé. Ou d'un verre de vodka ; Enora avait gardé des habitudes anglaises, le thé était toujours son premier réflexe, il ne fallait pas lui en vouloir. En tout cas, ce n'était pas au programme, et la conversation n'avait même pas commencé qu'elle avait déjà envie d'y mettre un terme. Surtout si c'était pour parler de Darcy. Cette fille, qui qu'elle soit, n'avait rien à dire. Sa mauvaiseté était sûrement due à une quelconque jalousie. La jeune Barjow se retint de soupirer. Et en même temps, elle sentait déjà la lionne en elle bander ses muscles pour bondir. Un peu comme une mère qui protégerait ses petits. Sa relation avec Darcy, c'était ce qui la sauvait. C'était ce qui la faisait sourire et ce qui la raccrochait un peu à cette vie qui n'avait pas l'air de vouloir d'elle. Et Enora ne laisserait personne menacer ça. Alors la blondasse avait intérêt à ne pas chercher les emmerdes, parce qu'elle risquerait un peu trop de les trouver.

________________
Tumbled like it was
made of stone
ENOSIM The pull on my flesh was just too strong. Stifled the choice and the air in my lungs. Better not to breathe than to breathe a lie, 'cause when I opened my body I breathe in a lie. But oh my heart, was flawed, I knew my weakness. So hold my hand, consign me not to darkness.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis une princesse et je vous emmerde ♛
avatar
Je suis une princesse et je vous emmerde ♛

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : Sang-purMessages : 807Date d'inscription : 18/02/2015Localisation : Dans le reflet du miroir. Cachée dans la salle de réception.
Ҩ Re: Warning : crazy girls fight ☢ Enora&Priska Ҩ Jeu 12 Jan - 17:09


 



C’est moche la jalousie. C’est laid, c’est dégoûtant et ça vous fait devenir méchant. Mais bien souvent, c’est plus fort que vous, et on se laisse guider par la colère et le chagrin qui ne font pas bon ménage ensemble. La maturité n’existe plus, on a mis notre raison dans une boite qu’on a enterré plusieurs mètres sous terre, on a de nouveau six ans et on fait des caprices. L’autrichienne n’avait déjà pas pour habitude de tenir sa langue, et de se faire apprécier du reste du monde, alors en plus si elle ressentait ne serait-ce qu’une pointe de jalousie, c’en était fini. Elle fixait la jeune femme face à elle d’un regard haineux, qui aurait pu lui dire à quel point elle la détestait sans avoir à parler. C’était absurde au fond, elle ne la connaissait ni en noir, ni en blanc. Mais le fait de savoir qu’elle était la petite amie de Darcy, qu’il préférait cette flamme à elle, ça la mettait hors d’elle. Le croiser dans les couloirs en sa compagnie était une torture, faire croire que ça ne la touchait pas, était encore plus douloureux. Priska n’aimait pas mentir, surtout pas quand il s’agissait de ses sentiments. Certes, c’est à Darcy qu’elle aurait mieux fait de faire une crise, et non à la potiche qui lui servait soi-disant de petite amie, chose à laquelle elle ne croyait clairement pas.
« Qu'est-ce que ça peut bien te foutre ? »
Le ton était donné. En vérité, elle ne s’attendait pas à une réaction si vive dès le départ, mais soit, elle pouvait aussi se baser sur la même ambiance. De plus, elle sentait clairement un fort agacement chez sa rivale, mêlé à de l’impatience. Si Priska avait été raisonnable, elle serait partie, sans demander son reste. Seulement elle n’aimait déjà pas le fait que cette fille soit en couple avec Darcy, et elle n’appréciait pas non plus son genre  d’anglaise malpolie. L’autrichienne haussa les épaules et répliqua :
« Oh rien, je m’attendais à mieux c’est tout. »
C’est moche la jalousie. Elle ne se souvient pas d’une seule fois où elle est tombée aussi bas, à agir comme une adolescente vexée de ne pas avoir été choisie par le plus beau mec de l’école pour le bal de fin d’année. Si sa mère l’écoutait, elle serait offusquée. A vrai dire, Priska l’était aussi, c’était loin d’être digne de son éducation, mais tout le monde savait qu’entre filles, les guerres étaient loin d’être pacifistes.
« Chhhhuuuut, murmura la bibliothécaire à leur encontre. »
Priska s’excusa d’un signe de main, même si elle n’en avait rien à faire. Tout ce qui l’intéressait, c’était la réaction de la brune de l’autre côté de la table. Elle ne se reconnaissait clairement pas dans ses paroles, et dans son attitude, et elle se doutait que si Darcy venait à l’entendre, il ne prendrait pas de pincettes pour la renvoyer bouler.


 


Fiche bye Ethna


Spoiler:
 

________________
And I don't know where I'm going, but I know it's gonna be a long time. And I'll be leaving in the morning come the white wine bitter sunlight. Wanna hear your beating heart tonight, before the bleeding sun comes alive. I want to make the best of what is left, hold tight and hear my beating heart one last time. Before daylight.

(c) black pumpkin


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modératrice
avatar
Modératrice

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : PurMessages : 474Date d'inscription : 02/11/2014Localisation : Durmstrang
Ҩ Re: Warning : crazy girls fight ☢ Enora&Priska Ҩ Mar 31 Jan - 18:01

Enora était fatiguée et abattue. Un peu à bout de nerf, aussi ; elle consacrait toute son énergie à rester concentrée sur les rares aspects de sa vie qui ne s'étaient pas encore barrés en cacahuète, et voilà qu'une petite blondasse sortie de nulle part venait lui saboter ça aussi. Elle ne comptait pas laisser les choses se passer comme ça mais hésitait encore sur la marche à suivre ; soit elle se tenait éloignée de ce conflit qui n'allait la mener nulle part, soit elle lui rentrait dans le lard assez fort pour être sûre d'avoir la paix ad vitam.
Le regard débordant de haine que lui tendait la jeune femme déstabilisait un peu Barjow fille ; elle ne s'était pas attendue à ça, elle n'aimait évidemment pas beaucoup être la cible de ce genre de sentiments. Surtout quand elle estimait n'avoir rien fait pour mériter ça ; merde, elle ne connaissait la blonde ni de près ni de loin, Darcy ne lui en avait jamais parlé... si elle avait ce genre de comportement avec tout le monde, c'était peut-être compréhensible, mais tant qu'à faire, elle aurait bien aimé savoir à quoi elle devait s'attendre de la part de ses ex-prétendantes éplorées.

« Oh rien, je m'attendais à mieux c'est tout. »
J'te le fais pas dire : C'est moche la jalousie, EN EFFET.

L'insulte surprit plus Enora qu'elle ne la blessa. A vrai dire ça faisait bien longtemps qu'elle n'avait pas été confrontée à ce genre de comportement. Elle s'interrogea un instant sur l'âge de sa camarade. C'est vrai que de nos jours les ados ont souvent l'air plus vieilles (on avouera que les garçons, à l'inverse, ont l'air d'avoir douze ans jusqu'à ce qu'ils en aient vingt - Nikolaï Vostrikov étant un parfait spécimen, très représentatif) qu'elles ne le sont en réalité, ce qui explique qu'on se retrouve, parfois, confrontée à des jeunes femmes qui ont l'air d'être matures et intelligentes et qui, en fait... bref, vous voyez où je veux en venir.
La jeune Barjow, de fait, regarda Priska comme si elle venait de parler une langue qu'elle ne comprenait pas, ou comme si elle venait d'une autre planète. Elle s'apprêtait presque à lui demander de répéter (un peu pour voir wesh), lorsque l'intervention de la bibliothécaire lui coupa l'herbe sous le pied. A l'instar de l'autrichienne, elle fit un signe pour s'excuser avant de reporter son attention sur son interlocutrice. « Je savais pas qu'ils admettaient des élèves de moins de dix ans à Durmstrang. Tu t'es perdue, peut-être ? » Siffla-t-elle, forçant un mince sourire ironique au coin de ses lèvres.

Elle était exaspérée et en colère mais quelque chose dans l'attitude de la jeune femme lui faisait comprendre qu'elle ne gagnerait pas si elle jouait l'agressivité. D'elles deux, c'était sûrement Priska la plus en colère, alors elle prenait sur elle pour que la situation ne s'inverse pas. Elle referma son bouquin, posa ses mains sur la table et se redressa pour se tenir plus droite. « Je sais pas ce que tu veux à Darcy mais je suis pas sa secrétaire, donc si t'as un problème c'est avec lui que tu dois le régler. Moi je peux rien pour toi. Il m'a jamais parlé de toi. »

________________
Tumbled like it was
made of stone
ENOSIM The pull on my flesh was just too strong. Stifled the choice and the air in my lungs. Better not to breathe than to breathe a lie, 'cause when I opened my body I breathe in a lie. But oh my heart, was flawed, I knew my weakness. So hold my hand, consign me not to darkness.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis une princesse et je vous emmerde ♛
avatar
Je suis une princesse et je vous emmerde ♛

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : Sang-purMessages : 807Date d'inscription : 18/02/2015Localisation : Dans le reflet du miroir. Cachée dans la salle de réception.
Ҩ Re: Warning : crazy girls fight ☢ Enora&Priska Ҩ Mar 21 Mar - 20:29


 


La jeune femme face à elle la dévisagea comme si elle avait un grain. Priska n’apprécia que très peu son regard dédaigneux. Certes, elle ne faisait pas preuve d’une très grande maturité à cet instant précis, et sa réplique était peut-être à revoir, à redoser avec moins de jalousie. Seulement, elle ne supportait même pas de poser le regard sur cette Enora, celle qui avait Darcy à ses côtés. « Je savais pas qu'ils admettaient des élèves de moins de dix ans à Durmstrang. Tu t'es perdue, peut-être ? » Sérieux ? Son petit sourire l’agaça un peu plus, et elle eut une très forte envie de la gifler. Elle sentait que la jeune femme était en colère et exaspérée par la situation. Mais elle n’en avait pas fini avec elle, non, elle avait besoin de se défouler sur la flamme. Enora finit par refermer son livre, posant ses mains à plats sur la table en bois. Elle se redressa, et lança : « Je sais pas ce que tu veux à Darcy mais je suis pas sa secrétaire, donc si t'as un problème c'est avec lui que tu dois le régler. Moi je peux rien pour toi. Il m'a jamais parlé de toi. » Aïe. Bien balancé.

Priska se voyait très mal aller voir Darcy pour lui dire qu’elle n’appréciait pas de le voir avec une autre fille. Non, c’était plus simple d’aller voir la fille en question, et lui faire passer l’envie d’être avec l’anglais. C’était idiot, complètement immature, et il était certain que si les éclairs la voyait ainsi, elle ne pourrait pas être meneuse. Enora fit mine de partir, mais Priska la retint rapidement par le bras. « Pas si vite la petite anglaise. » Enora dégagea violemment sa main de son poignet, et la blondinette leva les yeux au ciel. Au loin, la bibliothécaire s’agaça de nouveau, leur demandant une dernière fois de se taire avant de les jeter dehors. . Mais l’autrichienne ne prit pas ses menaces en compte, et défia la flamme du regard. «  Je n’apprécie pas trop ton air de petite british rebelle, mais je vais t’éviter une future rupture humiliante. Tu n’es qu’un passe-temps Elisa. » Oh l’erreur du prénom était bien voulue, c’était petit certes. Priska ne savait même pas si ce qu’elle disait été vrai, au fond elle espérait que oui, et que Darcy ne voyait qu’en Enora une compensation depuis Graz.


 


Fiche bye Ethna

________________
And I don't know where I'm going, but I know it's gonna be a long time. And I'll be leaving in the morning come the white wine bitter sunlight. Wanna hear your beating heart tonight, before the bleeding sun comes alive. I want to make the best of what is left, hold tight and hear my beating heart one last time. Before daylight.

(c) black pumpkin


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modératrice
avatar
Modératrice

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : PurMessages : 474Date d'inscription : 02/11/2014Localisation : Durmstrang
Ҩ Re: Warning : crazy girls fight ☢ Enora&Priska Ҩ Ven 24 Mar - 0:06

Enora, voyant que l'autre pimbêche ne répondait pas immédiatement, fit une pile avec ses affaires et esquissa un geste pour se lever, pensant clore ainsi cette conversation sans queue ni tête avec cette gamine de dix ans coincée dans un corps trop vieux. Trop vieux, mais pas dénué de réflexe ; la main se referma sur son bras et la jeune Barjow se dégagea d'un mouvement raide, la fusillant du regard. « Pas si vite la petite anglaise. » Et cette condescendance, s'il vous plaît. La Flamme eut du mal à retenir une grimace de dégoût, reposant pourtant ses fesses sur la chaise avant que cette folle ne se décide à lui lacérer le bras avec ses ongles de harpie. La voix exaspérée de la bibliothécaire lui fit tourner la tête et elle s'excusa à nouveau d'un geste de la main, de plus en plus agacée. Bon sang mais cette blondasse allait finir par lui attirer des ennuis, en plus de ça. C'était la meilleure quand même. « Je n’apprécie pas trop ton air de petite british rebelle, mais je vais t’éviter une future rupture humiliante. Tu n’es qu’un passe-temps Elisa. »

Enora commença par froncer les sourcils, prête à répliquer qu'elle ne s'appelait pas Elisa ; et puis elle réalisa que c'était exactement ce que la petite blonde attendait. Qu'elle se vexe, qu'elle s'agace. Un sourire se dessina sur ses lèvres et elle dut faire un effort visible pour ne pas que son rire méprisant ne soit entendu par la bibliothécaire. « T'es sérieuse là ? » elle avait du mal à s'arrêter, dut inspirer à fond une fois ou deux pour retrouver son calme ; lequel n'était que relatif lorsqu'elle reprit « Ma pauvre mais t'es désespérée à ce point là ? » C'était ça son objectif ? La faire rompre avec Darcy pour... prendre sa place ? C'était d'un ridicule, d'une immaturité que la britannique avait du mal à concevoir. Elle se calma enfin, essaya de prendre son air le plus compréhensif possible, un peu comme si elle s'adressait à une ado susceptible qu'elle ne voulait surtout pas froisser. C'était bien entendu de l'ironie pure et simple. « Alors. Laisse-moi t'expliquer un truc. Pour sortir avec un garçon, y'a plusieurs choses à faire. D'abord, vérifier que ce garçon est célibataire. Ensuite, aller voir ce garçon, lui parler, communiquer, tu vois ? Taper dans les chevilles de sa copine, c'est pas très utile. Ca te donne juste l'air d'une psychopathe complètement obsédée. »

________________
Tumbled like it was
made of stone
ENOSIM The pull on my flesh was just too strong. Stifled the choice and the air in my lungs. Better not to breathe than to breathe a lie, 'cause when I opened my body I breathe in a lie. But oh my heart, was flawed, I knew my weakness. So hold my hand, consign me not to darkness.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis une princesse et je vous emmerde ♛
avatar
Je suis une princesse et je vous emmerde ♛

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : Sang-purMessages : 807Date d'inscription : 18/02/2015Localisation : Dans le reflet du miroir. Cachée dans la salle de réception.
Ҩ Re: Warning : crazy girls fight ☢ Enora&Priska Ҩ Mar 11 Avr - 23:34


 


Priska ne s’était certainement pas attendu à voir un sourire se dessiner sur les lèvres de la petite anglaise. C’est ce qui l’agaça un peu plus. Elle se forçait encore un peu, à rester courtoise, jusqu’à ce qu’elle finisse par se laisser gagner par l’envie de lui faire ravaler son maudit sourire. « T'es sérieuse là ? » L’autrichienne ressentait peu à peu l’agacement d’Enora grandir, ce qui influença sur le sien. Elle s’énerver. C’était ce qu’elle voulait après tout, l’enrager, lui montrer qu’elle n’était pas inexistante. « Ma pauvre mais t'es désespérée à ce point là ?  » Priska ne releva pas, mais elle sentit sa rage grossir un peu plus. Cet air méprisant sur le visage de la flamme l’exaspérait au plus haut point. Elle finit par la fixer d’un air compatissant, qui ne plut absolument pas à la blondinette qui se retenait tant bien que mal pour ne pas lui arracher les cheveux dans la minute suivante. « Alors. Laisse-moi t'expliquer un truc. Pour sortir avec un garçon, y'a plusieurs choses à faire. D'abord, vérifier que ce garçon est célibataire. Ensuite, aller voir ce garçon, lui parler, communiquer, tu vois ? Taper dans les chevilles de sa copine, c'est pas très utile. Ca te donne juste l'air d'une psychopathe complètement obsédée. »

Peut-être était-ce le terme psychopathe, ou alors c’était juste une accumulation de tous les mots qui sortaient de la bouche de cette coureuse de rempart, mais Priska fut incapable de retenir sa main. Elle accrocha ses doigts autour du tee-shirt d’Enora, et approcha violemment son visage du sien. Plantant son regard dans celui de la jeune femme, elle lança d’un ton sec : « Traite pas les gens de psychopathe quand tu ne sais pas de quoi ils sont capables. » Elle n’eut pas le temps d’en rajouter plus, que la bibliothécaire les tira toutes les deux hors des lieux. Au summum de l’irritation, Priska se retourna vers Enora qui semblait sur le point de partir. Se rapprochant d’elle, l’autrichienne agrippa les cheveux de son ennemie du jour, et cracha : « Tu peux me prendre pour une espèce de folle, jalouse et immature qui perd son temps. J’en ai rien à foutre. Ca me soulage de me défouler sur une sale petite cagole de british. »

 


Fiche bye Ethna

________________
And I don't know where I'm going, but I know it's gonna be a long time. And I'll be leaving in the morning come the white wine bitter sunlight. Wanna hear your beating heart tonight, before the bleeding sun comes alive. I want to make the best of what is left, hold tight and hear my beating heart one last time. Before daylight.

(c) black pumpkin


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modératrice
avatar
Modératrice

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : PurMessages : 474Date d'inscription : 02/11/2014Localisation : Durmstrang
Ҩ Re: Warning : crazy girls fight ☢ Enora&Priska Ҩ Mar 16 Mai - 17:48

Plutôt satisfaite de sa tirade, Enora afficha un petit sourire aimable à son interlocutrice et baissa la tête en amorçant un geste pour rouvrir son bouquin ; mais elle n'en eut pas le temps. Une main se referma en haut de son chemisier et elle se sentit agrippée ; au moment où elle releva le nez, le visage de la blondasse se rapprocha brusquement et elle crispa ses propres doigts sur la table pour réprimer son mouvement de recul. Okay. Tout va bien. « Traite pas les gens de psychopathe quand tu ne sais pas de quoi ils sont capables. » Siffla l'autre, telle une vieille vipère desséchée, désespérée de faire ressentir un peu de peur à sa pauvre petite proie pas impressionnée du tout. Enora aurait juré recevoir quelques postillons sur le visage mais avant qu'elle puisse s'en offusquer, le pas d'une démarche autoritaire retentit distinctement dans le silence alentours et elle comprit aussitôt ce qui allait se passer. Reculant tant bien que mal pour que l'autre folledingue la lâche, Enora eut juste le temps d'attraper ses affaires et de les coincer sous son bras avant d'être mise dehors sans autre forme de procès. Super. Elle se retint de jurer à voix haute, dardant Priska d'un regard noir avant de fourrer ses affaires dans son sac et de commencer à s'éloigner. Franchement, elle en avait assez entendu, elle avait ce devoir à finir et l'autre ne faisait que lui faire perdre son temps.
Sauf que non, l'autre passait aux choses sérieuses. Barjow fille sentit une poigne se refermer sur ses cheveux et son sang se glaça ; immédiatement, elle eut un geste pour se dégager mais l'autre tenait bon. Sa main fermée sur le poignet de la blonde, les dents serrées, elle l'écouta lui cracher son venin à la tronche. « Tu peux me prendre pour une espèce de folle, jalouse et immature qui perd son temps. J’en ai rien à foutre. Ca me soulage de me défouler sur une sale petite cagole de british. » Mais c'est qu'elle avait du vocabulaire la princesse ; sans réfléchir, Enora secoua la tête, agrippa l'Unmarked pour la secouer et, dans un mouvement relativement incontrôlé, finit par lui administrer une formidable gifle qui retentit dans tout le couloir. Alors seulement, la prise sur ses cheveux se relâcha et elle put se reculer, haletante. « Non mais t'es complètement malade ! » Son coeur battait vite. Elle ne supportait pas la violence, et dut se forcer à respirer pour ne pas paniquer. L'autrichienne n'en avait cependant visiblement pas fini et elle s'approchait déjà, une main relevée comme si elle allait la frapper ; sans réfléchir, la britannique attrapa la bandoulière  sur son épaule et fit tracer à son sac un arc de cercle dans l'air avant de le propulser sur la jeune femme qui se le prit dans les côtes, assez fort pour la faire tituber.

Dé 6 :
 

Enora en profita aussitôt pour chercher sa baguette dans l'étui sur sa cuisse et referma ses doigts dessus avant de la pointer devant elle, précipitamment « Faut te détendre bordel, oh, t'approche pas ! » Elle n'arrivait tout simplement pas à le croire. L'autre l'agressait, littéralement, parce qu'elle était jalouse à cause de Darcy ? On se croirait dans une série télévisée débile pour adolescentes. Le protagoniste violent est toujours le plus idiot, quand c'est comme ça, à en croire Ethan. Dommage que l'anglais ne soit pas là, pour le coup, il saurait beaucoup mieux qu'elle gérer la situation. Quand ça devenait violent, elle paniquait complètement.

________________
Tumbled like it was
made of stone
ENOSIM The pull on my flesh was just too strong. Stifled the choice and the air in my lungs. Better not to breathe than to breathe a lie, 'cause when I opened my body I breathe in a lie. But oh my heart, was flawed, I knew my weakness. So hold my hand, consign me not to darkness.


Dernière édition par Enora Barjow le Mar 16 Mai - 17:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I'm the master here
avatar
I'm the master here

HOMINUM REVELIO ϟ
Messages : 431Date d'inscription : 23/06/2011
Ҩ Re: Warning : crazy girls fight ☢ Enora&Priska Ҩ Mar 16 Mai - 17:48

Le membre 'Enora Barjow' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 6' : 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://avada-kedavra.forumgratuit.org
 

Warning : crazy girls fight ☢ Enora&Priska

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jamaica struggles to fight crime
» Bite fight...
» EARTHQUAKE WARNING FROM RUSSIAN INSTITUTE of PHYSICS of the EARTH
» First Night : " A Crazy Man in Délirium" [pv Ed Free & Hélène Metz]
» Une baignade entre 'girls'. - SAMIA

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet