AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 as our world flips upside down ♖ Ren&Priska

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Je suis une princesse et je vous emmerde ♛
avatar
Je suis une princesse et je vous emmerde ♛

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : Sang-purMessages : 817Date d'inscription : 18/02/2015Localisation : Dans le reflet du miroir. Cachée dans la salle de réception.
Ҩ as our world flips upside down ♖ Ren&Priska Ҩ Ven 15 Avr - 14:37


And there you are, staring and praying for serenity and times standing still.




Après avoir prévenu Darya qu’elle sortait de la salle, Priska arpenta les couloirs de l’école. Cela faisait quelques jours qu’ils s’étaient retrouvés enfermés dans cette maudite salle. L’autrichienne devait lutter pour ne pas exploser tant les émotions qui se trouvaient dans cette pièce la rendaient dingue. L’Ox avait eu une influence beaucoup trop puissante sur son don. Il avait augmenté, elle le sentait. Elle ressentait tout, beaucoup plus fort. Et si elle parvenait à résister aux sentiments des autres avant, aujourd’hui, c’était totalement différent. Avec le pouvoir de l’Ox qui coulait dans ses veines, elle était beaucoup plus instable, à fleur de peau. Un rien l’énervait, un rien la contrariait, et ce n’était plus supportable. Elle n’en pouvait plus d’être cloitrée entre quatre murs, et c’était sa première escapade depuis toute cette folie. Elle ne savait pas ce qu’il se tramait entre les murs de Durmstrang aujourd’hui. Elle ne voulait pas tomber sur n’importe qui dans les couloirs. Certes, ils pouvaient tenter de faire confiance aux résistants, mais les autres ? C’était trop compliqué, et Priska ne faisait plus confiance à personne, encore moins parmi les vainqueurs. Sa perception des choses était influencée par son don, et les ressentiments de ses camarades, créaient chez elle un inconfort indéniable. De plus, cela faisait plusieurs qu’elle n’avait ni nouvelles de Darcy, ni de Andreï, ni de Ren ou de Dragomir. Peu de personnes comptaient pour elle hors des murs de la salle de réception, la jeune femme avait perdu beaucoup l’an dernier, et elle en avait souffert cette année. Il ne lui restait que peu de personnes sur qui compter, et elle était inquiète. Elle savait qu’ils étaient tous assez grands pour s’occuper d’eux-mêmes, mais c’était plus fort qu’elle, il fallait qu’elle parte à leur recherche.

Baguette à la main, l’autrichienne restait sur ses gardes. Elle pouvait sentir la présence de quelqu’un grâce à ses émotions, cela lui permettait d’avoir une longueur d’avance si on cherchait à la prendre par surprise. Elle ne savait pas par quel étage commencer. Tout était s’en dessus dessous dans l’école. Elle risquait de tomber à tout moment sur un élève ou un professeur en colère, elle serait reconnue de suite comme étant une vainqueur, comme étant de nouveau la meneuse des éclairs. Priska ne pouvait pas déambuler indéfiniment dans les couloirs de l’école. Elle devait trouver quelqu’un, et vite. Elle savait qu’elle n’aurait pas dû s’aventurer toute seule dans Durmstrang, mais elle ne supportait qu’à très petite dose la présence des autres à ses côtés. Bêtement, elle se dirigea en direction des cuisines, espérant tomber sur Darcy. C’était devenu un point de repère comme un autre, même si aujourd’hui, elle avait très peu de chance de le trouver là-bas. Elle devait tenter. Ses pas étaient pressés, et elle avait tous ses sens aux aguets. Soudain, elle sentit un flot d’émotions venir l’enlacer, légèrement nerveux, mais grandement positif. Il n’y avait ni colère, ni hargne dans les sentiments qu’elle éprouvait en cet instant. S’approchant de la boule de ressentis, à pas de chat, elle pencha la tête de l’autre côté du mur, cherchant à voir la personne qui se trouvait dans le couloir adjacent au sien. Elle reconnut de suite les cheveux d’un noir de jais. Il avait beau être de dos à elle, elle savait qui il était. Elle vérifia dans le couloir qu’il n’y avait pas d’autres personnes, et elle se rua en direction du jeune homme. « Ren ! » Le concerné se retourna, surpris. Priska fonça dans sa direction, et l’enlaça brusquement, sans lui demander son avis. Un sentiment de profond soulagement s’empara d’elle. L’autrichienne s’était beaucoup inquiété pour lui. Elle connaissait vraiment Ren depuis l’an dernier, et pourtant, c’était comme s’ils se connaissaient depuis des années. Il était l’un des rares en qui elle pouvait avoir confiance, l’une des rares personnes à être au courant pour son don d’empathie. En sa présence, elle était toujours apaisée, car n’émanait de lui une majorité de sentiments positifs qui lui permettaient de calmer son don.
Le relâchant, elle se recula légèrement, le fixant, un sourire aux lèvres. Tu vas bien ? Je ne savais pas où te trouver avec toute cette histoire d’Ox, de résistance. C’est vraiment le bazar !  » Il avait l’air d’aller plutôt bien, et c’était ce qui comptait. Priska regarda autour d’eux, et finit par l’attraper par le bras en le tirant vers une salle de classe vide. « Viens, ne restons pas au milieu du couloir. On ne sait pas sur qui on pourrait tomber.  » Ouvrant la porte en bois, ils entrèrent, et elle verrouilla la pièce à l’aide d’un sortilège. Elle préférait sécuriser l’endroit un petit moment, où cas où quelqu’un les aurait vu pénétrer ici. Elle savait que beaucoup de monde en voulait aux éclairs et aux icebergs d’avoir récupéré l’Ox, et certain était plein de rancœur et de haine à leur égard. Reportant son attention sur Ren, elle se rendit brusquement compte qu’il trainait dans les couloirs comme si de rien n’était. « Comment ça se fait que tu traines dans le château comme ça ? C’est dangereux Ren ! Plus personne n’est en sécurité ici. Il faut que tu restes dans un endroit sûr.  » Elle ne pouvait malheureusement pas lui proposer de la rejoindre chez les vainqueurs, elle devait déjà gérer les problèmes entre icebergs et éclairs. Cela ne faisait que quelques jours, mais elle était déjà fatiguée de cette situation. Pourtant, elle ne pouvait pas laisser Ren de son côté, sans protection, tout seul. Elle avait été bien trop inquiète à son propos pour le laisser de nouveau errer sans aucune sécurité.

 


Fiche bye Ethna



    You're the one that I'm running to
    When the world shakes us trying to take us out of line, fear of tomorrow feelings we borrow for a time. Water so deep, how do we breathe ? So we stay in this mess, this beautiful mess tonight. And we don’t have a thing to lose no matter what they say or do. Our love is untouchable. + ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

as our world flips upside down ♖ Ren&Priska

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» CNN: Food prices rising across the world
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World
» Forge World
» Nouveauté Forge World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum