AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 MARIE AVGEROPOULOS ▽ i'm bulletproof, nothing to lose (assaillante/maudite)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
I never meant to start a fire
avatar
I never meant to start a fire ♆

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : PurMessages : 173Date d'inscription : 19/08/2015Localisation : Quelque part dans un coin sombre.
Ҩ MARIE AVGEROPOULOS ▽ i'm bulletproof, nothing to lose (assaillante/maudite) Ҩ Ven 4 Mar - 15:06

Klara Waclaw

Fire away, fire away

   


feat. Marie Avgeropoulos

Crédits © swan

Identification magique Klara, c'est la fille du feu. Celle qui danse trop près des flammes à chaque sabbat. C'est l'enfant sauvage qu'on cherche dans les collines escarpées de l'île ; c'est le nom d'une petite fille qu'un frère n'a cessé de crier à travers tout le village pour la retrouver quand il était l'heure de rentrer. Klara, c'est le prénom de cette adolescente abandonnée par son frère, murmuré avec tristesse. Un prénom désormais synonyme de trahison, rien d'étonnant de la part d'une gamine d'étranger. Waclaw, c'est un nom qui est à tout jamais gravé dans la mémoire des habitants d Domovoï's Rock.  
   Temporalité Née au début de l'été 1978, en juin. Elle n'est pas arrivée seule, leur mère a enfanté de jumeaux. Maksim et Klara, Klara et Maksim. On aurait pensé que ça durerait toute la vie. Si seulement...
   Origines Malheureusement pour elle, elle est née sur l'île maudite de Domovoï's Rock. Aucun habitant ne peut quitter l'île, ça reviendrait à une mort certaine. Punition injuste que tous subissent depuis des siècles, encore plus injuste pour une petite fille qui rêvait d'aventures. Coincée dans cette prison sans saveur, elle se dit que si elle avait été moins capricieuse, Maksim serait encore avec elle. C'est elle et sa soif de liberté qui l'ont poussé à se sacrifier, elle le sait. Et pendant que son frère se meurt à Durmstrang, elle reste là, à moisir sur cette putain d'île.
   Groupe Elle aurait voulu partir avec lui, sur ce bateau qui faisait la navette entre Durmstrang et leur île une fois par mois. Mais le truc avec Klara, c'est qu'elle n'est aventurière et courageuse que dans sa petite tête. Dès qu'il est question de se brûler les ailes, elle se recule du feu. Du moins, c'était elle, avant. Avant que des êtres cruels et sans pitié ne viennent piétiner son île. Les Assaillants la terrifiaient au départ, pillant et blessant les natifs de Domovoï's Rock. Mais elle a vite compris qu'ils étaient sa seule chance de savoir si Maksim allait bien, si il avait trouvé cet Ox dont tout le monde parle, celui qu'il était parti chercher. Mais ses motivations ont rapidement pris un autre tournant.
   Scolarité Elle n'a jamais pu aller étudier à Durmstrang, mais elle a bénéficié de l'enseignement local. Peu intéressée, elle préférait encore écouter Maksim lui lire ces centaines de livres qu'il dévorait tous les jours. La connaissance, le respect des traditions, l'Histoire, ça avait toujours été plus la passion de son frère. Elle, elle préférait l'action, courir, sentir le vent fouetter son visage.
   Statut sanguin Sang pur, d'une mère bulgare, native de l'île, et d'un père polonais , inconnu au bataillon. Ne jamais fricoter avec des étrangers, c'est un peu le dicton de la famille. Après leur mère et ce Waclaw, Maksim et cette Arabella, on peut constater que sa famille a un don pour s'amouracher de la mauvaise personne.
   Caractère Utopiste, irréfléchie, rêveuse, sportive, aimante, mesquine, rusée, aventurière mais peu courageuse, manipulable, déçue par sa chienne de vie, revancharde, vénale, peu sociable - il faut dire qu'elle est un peu bizarre, atypique, déterminée, solitaire.
   Particularités Née sur l'île maudite, elle est forcée à y passer le restant de ses jours comme tous les autres habitants. Son frère a fait la connerie de risquer sa vie pour partir à Durmstrang, persuadé de pouvoir mettre la main sur l'Ox et ainsi sauver son peuple. Elle ne vit plus depuis qu'il est parti, mais rejoindre les Assaillants lui a redonné espoir. Au village, on murmure que c'est une traîtresse, qu'elle pactise avec l'ennemi. Personne ne peut comprendre.
   Suggestions d'avatars Marie Avgreropoulos, Emeraude Toubia, Kaya Scodelario



   

Carry on my wayward son


   
This is not a story about forgiveness.

    Klara, c'est la fille que la cigogne a balancé au mauvais endroit. Elle n'aurait pas dû atterrir à Domovoï's Rock, cette île maudite dont aucun natif ne peut s'échapper. Les quelques femmes enceintes qui ont tenté de narguer les dieux en fuyant en mer l'ont payé de leur vie. Elle n'aurait jamais risqué de mourir pour ses idéaux, elle n'est pas assez bête pour ça. Et puis, elle a Maksim, et c'est tout ce dont elle a besoin pour vivre. Ou plutôt survivre, dans cette jungle de visages désespérés, à peine illuminés par le flot de gallions déversé par les étrangers dans leurs boutiques. C'est ainsi qu'ils subsistent à leurs besoins, il faut dire que la vie sur l'île, c'est pas du luxe. Mais elle se contente de ce qu'elle a, elle n'a pas d'autre choix.
Pourtant, elle rêve d'ailleurs, de ce monde qui n'attend qu'elle, et elle s'imagine des paysages dignes des plus grands artistes. C'est plus facile de s'enfermer dans ses illusions de petite fille que d'affronter la cruelle réalité. Elle ne veut pas avoir à choisir entre rester pourrir sur l'ile ou se coller la mort aux trousses en poursuivant ses rêves. C'est peut-être à cause de ses silences, de son regard absent, qu'on dit d'elle qu'elle est différente. Certains la trouvent malheureuse pour une si jolie petite fille, d'autres disent simplement qu'elle est timide. La vérité, c'est qu'elle se dit qu'elle a toute la vie pour apprendre à connaître son peuple, alors elle a le temps. Elle préfère se perdre dans ses pensées, ça fait passer ses journées.

    Dans la vie de Klara, il y a Maksim. C'est tout ce qu'il lui faut pour être un peu heureuse. Elle le suivait comme son ombre. Où qu'il aille, quoi qu'il fasse ; elle était là. Ils ne se séparaient que rarement, se considérant comme deux parties d'un tout. Indissociable. Bien sûr, ils n'avaient pas le même caractère. Klara était pleine de vie, des étoiles avaient même choisi de venir vivre dans ses yeux. Elle contemplait le monde avec enthousiasme et envie, rien ne l'empêchait de croire en ses rêves. Quant à Maksim, il aurait dû lui faire ouvrir les yeux, à chaque fois, lui répéter que quitter Domovoï's Rock était impossible... Comme si il était capable de faire ça, comme si il pouvait être celui qui arrachait à sa soeur le peu d'espoir qu'elle entretenait encore. Non, c'était leur mère qui le faisait à sa place. Ça avait toujours été elle, la pessimiste, celle qui ne les avait jamais consolés lorsqu'ils pleuraient. La méchante.
Maksim, c'était le frère protecteur, l'aventurier rebelle qui l'emmenait découvrir monts et merveilles. Il en savait toujours plus qu'elle, sur n'importe quel sujet. En même temps, il passait sa vie dans la bibliothèque de leur grand-mère, à bouquiner. Les légendes le fascinaient, surtout celles en rapport avec l'île. Il avait essayé d'intéresser Klara à l'histoire de leur peuple de nombreuses fois, sans grand succès. Elle rêvait d'aventures, mais elle ne voulait pas en vivre. Elle adorait partir avec son frère pour faire des découvertes, courir partout et faire des bêtises. Ennuyer maman. Mais il fallait rentrer avant que le soleil ne se couche. Elle était comme ça, grande gueule mais pas très brave. C'est comme ça qu'ils s'aimaient.

    Ils ont grandi, et chacun a dû trouver un moyen de se faire une place sur cette île. Klara a un peu aidé dans la boutique des voisins, juste de quoi compléter les recettes de la famille. Elle n'avait plus d'étoiles dans les yeux depuis longtemps, même si elle avait conservé son âme d'enfant. Parfois, elle laissait échapper un faible soupir en fixant l'horizon. Dès lors, Maksim savait qu'elle était maheureuse, et c'était insupportable. Mais après tout, ce n'était pas sa faute. Klara s'était faite à l'idée de crever sur cette île, les yeux encore chastes des merveilles du monde. Son frère semblait moins souffrir de leur isolement que de son sourire brisé, à elle, sa moitié.
Un jour, Maksim lui a parlé de cette fille qui étudiait à Durmstrang. Elle lui avait tapé dans l'oeil, et Klara ne cessa de le taquiner. Mais c'est bien connu à Domovoï's Rock, fréquenter les étrangers n'amène jamais rien de bon. Elle aurait dû savoir que cette Arabella allait leur apporter des ennuis. Seulement il semblait si heureux de la retrouver, chaque fois qu'il allait attendre le navire transportant les élèves de Durmstrang ; comment aurait-elle pu s'interposer?

    Une après-midi brumeuse d'octobre 1995, Klara se baladait à proximité du port lorsque le navire de Durmstrang repartait vers l'école. Elle ne le vit pas, mais elle entendit les habitants murmurer son nom. C'est quand ils se mirent à chanter la chanson de leurs rituels sacrés qu'elle comprit que quelque chose d'important était en train de se passer. C'est là qu'elle vit Maksim à bord du navire, aux côtés d'Arabella. Elle avait hurlé, d'un cri qui lui transperça le coeur. Il l'abandonnait, il la laissait ici, toute seule. Bien sûr, il faisait ça pour elle, elle le savait. Elle pouvait le ressentir dans chaque millimètre de son corps. C'était sa faute. Il était parti pour trouver l'Ox et libérer les habitants grâce à sa puissance. Il était parti pour lui offrir ce dont elle avait toujours rêvé, mais qu'elle avait été trop faible pour aller chercher elle-même. Il allait mourir, et c'était entièrement sa faute.

    Elle n'avait que 17 ans lorsqu'elle sombra. Sans Maksim, plus rien n'avait de valeur à ses yeux. Elle se fit embaucher en tant que serveuse au Kraken's Den, le bar réputé pour être mal fréquenté. Elle se fichait de tout, elle foutait sa vie en l'air. Un jour, un client hurla que l'Ox avait été trouvé. Dans son coeur, elle prie très fort pour que Maksim l'ait trouvé, ou juste pour qu'il revienne. Mais bientôt, des visages cruels vinrent arpenter l'île. Ils étaient tous là pour récupérer le pouvoir de l'Ox, et ils la terrifiaient avec leurs paroles sordides. Elle écoutait leurs conversations en leur servant ce qu'ils avaient commandé, sans trop se faire remarquer de peur de s'en ramasser une en travers de la gueule.
A force de les fréquenter et d'entendre ce qu'ils étaient prêts à faire pour obtenir l'Ox, elle se confondit en peut-être, et si..., pourquoi pas? C'était l'occasion de corriger son erreur, de prouver à Maksim qu'elle était courageuse et qu'elle faisait enfin quelque chose pour elle, pour eux. Alors elle se mêla timidement à leurs affaires, riant à leurs blagues salaces et vomissant des regards de braise quand leurs mains touchaient son dos. Elle le faisait pour entrer en contact avec son frère, mais peu à peu, elle se laissa convaincre par leur quête. Ils avaient raison, il leur fallait cet Ox. C'était pour l'obtenir que son frère était parti, elle ne faisait que poursuivre le même but que lui. Elle glissait lentement mais sûrement du côté des vilains de l'histoire, convaincue de le faire pour une bonne cause. Mais plus elle comprend tout ce que l'Ox peut lui apporter, moins elle se rebiffe quand un des siens se fait taper sur la gueule par un de ses nouveaux alliés.


   

Maksim WaclawIf you could see me now


   

Ils ont toujours tout représenté l'un pour l'autre. La vie les a liés d'une façon particulière, jumaux jusqu'au bout des doigts, ils ne sont rien sans le sourire de l'autre. Mais Klara souriait de moins en moins, rêvant de parcourir le monde alors que c'était impossible. Maksim ne pouvait plus la regarder souffrir, il devait agir. Alors il est parti, il a suivi cette fille de Durmstrang, et il est parti. Il va trouver l'Ox, il va libérer Domovoï's Rock. Mais il va surtout mourir si il ne met pas la main sur cet artéfact. Maksim a choisi de rejoindre le clan des Ombres, or ils n'ont pas gagné. Il a sacrifié sa vie... pour rien. Alors qu'il tente de survivre malgré la mort qui se rapproche, et qu'il cherche un moyen d'aider les habitants de l'île en leur offrant un peu du pouvoir de l'Ox, il n'a aucune idée de ce qu'est devenue Klara. Enragée, meurtrie, manipulée par une utopie qui la nargue depuis des années, elle veut récupérer cet Ox. Elle fait des choses indicibles pour l'obtenir, des choses trop sombres pour en parler à Maksim. Si elle savait, toutes les valeurs qu'il a lui-même dû sacrifier pour en arriver là.


   

Amatis Lestrange Girls like girls


   

Klara n'aurait pas dû entendre ce qu'elle avait entendu. Elle avait voulu partir discrètement, mais c'était trop tard : Amatis l'avait vue. La serveuse avait fait profil bas, ne sachant pas trop ce qu'elle devait interpréter de cette étrange conversation. Amatis s'était fait empoigner par un homme, qui lui avait craché au visage quelque chose à propos d'un bébé mort. Ca lui avait fait froid dans le dos, et visiblement, à la principale concernée aussi. Son instinct l'a poussée à vouloir la rassurer, ce que la Lestrange a plutôt mal pris. Klara est persuadée que cette fille est une meurtrière, ça se voit, elle est dangereuse et a de mauvaises fréquentations. Mais elle l'a revue en compagnie du même homme plusieurs fois, et elle voudrait faire quelque chose pour l'aider, pour l'atteindre. N'importe quoi. Dans ce monde misogyne, Klara refuse de se laisser faire et s'est donnée pour mission d'élucider le mystère que représente Amatis. Une fille à moitié dans les ténèbres, à moitié dans la lumière.


   

Mordred Dolohov trust issue


   

La première fois qu'elle a vu cet homme, il s'en prenait à une cliente avec qui Klara s'est rapprochée. Elle se méfie de lui comme de la peste, absolument certaine qu'il n'est pas du genre à prendre quelqu'un en pitié. Mais c'est aussi parce qu'elle le sait impitoyable qu'elle a eu envie de le contacter dans l'espoir qu'il l'aide à trouver l'Ox. Il semble déterminé, alors elle le laisse lui dérober les secrets des élèves de Durmstrang en prétendant ne pas se rendre compte qu'il en profite. Parce que bien évidemment, Klara a toujours eu un don pour laisser traîner ses oreilles là où il ne fallait pas.  Elle est simplement rusée, parce qu'une fois qu'il aura ramené l'Ox sur son île, c'est elle qui se jouera de lui. Elle connait Domovoï's Rock comme sa poche, ses reliefs escarpés, ses cachettes... Pour l'instant, il lui est utile. Mais il finira par devenir encombrant. Un accident est si vite arrivé.


   



For all of the perfect things that I doubt
My past has tasted bitter for years now. So I wield an iron fist. Grace is just weakness, or so I've been told. I've been cold, I've been merciless. But the blood on my hands scares me to death.  






Dernière édition par Maksim A. Waclaw le Jeu 7 Sep - 1:52, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I never meant to start a fire
avatar
I never meant to start a fire ♆

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : PurMessages : 173Date d'inscription : 19/08/2015Localisation : Quelque part dans un coin sombre.
Ҩ Re: MARIE AVGEROPOULOS ▽ i'm bulletproof, nothing to lose (assaillante/maudite) Ҩ Ven 4 Mar - 15:22

BONJOUR A TOI, JE T'AIME DEJA

Tout d'abord, je te remercie de t'intéresser à mon scéna. J'ai beaucoup détaillé le tout, mais au final, ça t'évite de devoir lire ma fiche et puis comme ça, tu peux bien comprendre leur histoire de ouf.

LE NOM/PRENOM ne sont pas négociables, car c'est ma soeur adorée et j'en parle partout partout partout. lizzie Bon après, si vous voulez faire en sorte qu'elle ait un surnom chez les Assaillants, j'ai envie de dire : WHY NOT ! Mais j'aimerais qu'elle reste officiellement ma petite Klara Waclaw bril

L'AVATAR est tooooooootalement négociable ! J'aimais bien Marie Avgeropoulos parce qu'elle gère dans The 100 et qu'il y a des tonne de gifs sur elle qui font très assaillante, je trouve :schei: Mais j'ai mis d'autres suggestions, Emeraude Toubia pourrait le faire aussi kizz Du moment que vous me trouvez une jolie brune un peu sauvage, ça me va. :rainheart: :teddy:

L'HISTOIRE est peu négociable, car c'est vraiment la base de celle de Maksim également et vous vous doutez bien que certaines choses doivent rester ainsi. Mais vous pouvez facilement adapter la fin, le moment où elle choisit de passer du côté des Assaillants, ses réactions, ses pensées, bref ; c'est assez libre ! J'aimerais juste que ça ne se fasse pas trop rapidement, elle avait quand même peur au début. Souvenez-vous qu'elle n'a jamais connu que les habitants de l'île, et maintenant elle se retrouve à faire alliance avec des gens qui les pillent, violent leurs femmes, saccagent leurs boutiques deklan

LE LIEN AVEC MAKSOU alors ça, j'ai placé les bases parce qu'il fallait bien. Mais honnêtement, j'attends surtout qu'on en discute ensemble Je veux construire quelque chose de beau, avec toi, ma loutre

LA PRESENCE J'aimerais quelqu'un d'assez actif, puis surtout quelqu'un avec qui je pourrais discuter par MP, sur le flood, sur la CB Parce que c'est toujours plus sympa d'échanger, d'avoir un suivi, puis je te ferai découvrir tout ce merveilleux forum Pour ce qui est du RP, je ne demande pas une réponse par jour mais j'aime bien avancer, même si j'admets qu'il m'arrive parfois d'être lente pour répondre :perv:

Sache que je vais t'aimer à la foliiiiiiiiiiiiiiiiiiie :marry: :merry: :hug: kizz

PS : je peux te vendre le corps de mon assaillant, Mordred Dolohov. Un beau mâle, ça te dit pas?



For all of the perfect things that I doubt
My past has tasted bitter for years now. So I wield an iron fist. Grace is just weakness, or so I've been told. I've been cold, I've been merciless. But the blood on my hands scares me to death.  




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I never meant to start a fire
avatar
I never meant to start a fire ♆

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : PurMessages : 173Date d'inscription : 19/08/2015Localisation : Quelque part dans un coin sombre.
Ҩ Re: MARIE AVGEROPOULOS ▽ i'm bulletproof, nothing to lose (assaillante/maudite) Ҩ Jeu 7 Sep - 1:51

SCENARIO RESERVE.



For all of the perfect things that I doubt
My past has tasted bitter for years now. So I wield an iron fist. Grace is just weakness, or so I've been told. I've been cold, I've been merciless. But the blood on my hands scares me to death.  




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

MARIE AVGEROPOULOS ▽ i'm bulletproof, nothing to lose (assaillante/maudite)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (F) MARIE AVGEROPOULOS ▬ Sister, I'm worry.
» (F) Ava Blake - Marie Avgeropoulos [RESERVE]
» (F/MORE) MARIE AVGEROPOULOS • uc.
» Marie Avgeropoulos & Emily Kinney crakships #002
» (f/libre) MARIE AVGEROPOULOS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum