AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Help me close my eyes ⛧ (marylia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité

HOMINUM REVELIO ϟ
Ҩ Help me close my eyes ⛧ (marylia) Ҩ Mar 26 Jan - 0:13

» Help me close my eyes

― Marylia ―


“ ― Help me close my eyes. I don't want to see what this day was like. Help me close my eyes, I want to sleep without dreaming, cause I need them to be true. „

D'un mouvement furtif, il se glissa derrière le petit groupe qui s'était formé autour d'Erika, Sasha et Deklan et se fraya un passage jusqu'à sa elle. Sa cible était immobile et son regard semblait concentré sur la fixation d'un point face à elle. Il la connaissait cependant suffisamment pour savoir qu'elle était perdue dans le néant. Lui-même passait de longues minutes hypnotisé par le vent, ses pensées retenant en otage son esprit en proie aux longs ennuis. Depuis la découverte de l'Ox, bien que les journées étaient rythmées par un stress insurmontable, une peur sourde et une prudence poussée à l'extrême, Ilia ne parvenait qu'à aggraver son cas et il lui arrivait d'oublier des heures durant la réalité de ce qui l'entourait et jusqu'à sa propre conscience de lui-même. En temps que membre des Résistants, il avait choisi de soutenir les Vainqueurs de la quête, nouvellement promus sorciers les plus puissants de tout le monde magie et directement menacés par les âmes vengeresses, jalouses, haineuses et envieuses à l'extérieur. Des âmes parmi lesquelles il savait coulait son propre sang, celui-là même qu'il s'appliquait à renier tant bien que mal depuis des années déjà mais qui assurément venait de lui jouer une pièce dont il n'attendait pas le tombé de rideau de sitôt.

Sa condition lui autorisait le droit de naviguer dans le château, contrairement aux porteurs de l'Ox, qu'on avait fortement déconseillé de s'aventurer hors de la Salle de Réception, dont ils avaient fait leur quartier général et leur lieu de vie majeur. En ces temps de guerre, mieux valait ne pas tenter le diable, et personne n'ignorait que si il y avait des Résistant pour défendre les arrières des Vainqueurs et les remparts du château, tous n'avaient vu d'un bon œil cette nouvelle situation et le privilège de certains chanceux qui avaient cru bon de profaner des tombe et faire lever les morts.
Assurément, Durmstrang n'avait jamais connue des jours plus sombres et personne, pas même les opposants n'auraient pu remettre en question cette affirmation. La subtilité résidait dans la question de savoir pour qui les ténèbres étaient les plus insidieuses et les plus dévorantes. Ilia avait sa petite idée sur le sujet, mais il évitait toute allusion déplacée, se contentant de jouer son rôle : défendre ce qui devait l'être, qu'il s'agisse d'un agglomérat de pierres usées par le temps ou de vies innocentes.

Ce matin là, l'occasion s'était présentée de mettre en pratique ce pourquoi il avait choisi de rejoindre le camp Résistant, et il avait sauté dessus, non sans démontrer un enthousiasme qui aurait presque pu faire planer des doutes sur ses véritables intentions. Pourquoi, elles n'avaient rien de plus honorables ; le jeune homme aimait se rendre utile et il avait besoin de bouger, de sortir des rangs... S'en aller patrouiller dans les couloirs était l'occasion rêvée de retrouver sa liberté tout en ayant l'impression de servir à autre chose que d'esclave de ses pensées désuètes et malignes.
N'étant pas autorisé à partir seul, il avait prit soin de rejoindre un groupe déjà formé, s'ajoutant comme deuxième roue de la charrue. En réalité, il l'avait choisie volontairement. Arrivant enfin à sa hauteur, il attendit qu'elle ai remarqué sa présence pour lui offrir un sourire radieux et rassurant, désireux de renouer le contact avec la jeune femme.

Mary avait toujours été un mystère pour lui, et pour tous les autres. Il n'était parvenu à la perce à jour que très récemment et la situation actuelle n'aidait pas tellement à apprécier tout cela comme il se devait. Ilia aimait beaucoup Mary, bien qu'il aimât beaucoup de monde, elle faisait partie de ces personnes à qui il tenait énormément et aurait été prêt à infiniment. Depuis la découverte de l'Ox, il la gardait à l’œil, tout comme il gardait à l’œil ses autres proches, s'assurant ainsi du bien-être de tous. Mais elle tout particulièrement avait retenu son attention. Il avait compris d'où venait ce malaise qu'elle semblait souvent ressentir et si avait vu juste, elle devait actuellement se trouver dans une position fort délicate et inconfortable. Personne n'était sensé ignoré le retour parmi les vivants de défuntes âmes perdues dans le limbes du château et foulant à nouveau le sol de marbre parmi eux. Et pour Mary, vivre ici devait s’apparenter à visiter les limbes elles-mêmes.

Doucement, il osa posa sa main sur son bras sans cesser de sourire. Les meneurs des Flammes, qui s'étaient naturellement imposés à tous comme gérants de la Résistance, s'étaient à présent dispersés, et les groupes de patrouille formés s’apprêtaient à partir. Ilia était avec Mary, et il souhaitait que tout se passe au mieux. La mettre en confiance avant semblait une phase à ne pas ignorer et il s'appliqua à le faire le plus délicatement et le plus patiemment possible. « Hey. J'espère que ça ne te dérange pas que je me sois proposé pour patrouiller avec toi... Je voulais... disons que je me suis dit que ce serait l'occasion de sortir un peu d'ici et de discuter. Ça fait longtemps qu'on ne s'est pas retrouvés seuls toi et moi et j'imaginais que ça nous ferait du bien un peu d'intimité et d'air frais. » Au fond, il ne faisait que lui avouer la stricte vérité ; son choix d'aller vers était tout autant dicté par un désir de la retrouver que par celui de passer du temps avec elle en toute innocente, comme deux amis. Comme avant. Un avant qui était désormais définitivement révolu, sans le moindre doute.

Accentuant son sourire, Ilia se tourna vers la porte du QG et sortit de la pièce, attendant que Mary le rejoigne à l'extérieur. Là, il reprit la parole doucement ; « Par où allons-nous ? Je propose de se diriger vers l'aile Nord, je sais que groupe qui vient de partir est allé vers l'aile Sud alors autant optimisé notre temps et notre énergie. » En temps normal, il aurait sans doute commencer à s'aventurer vers la direction qu'il avait choisie sans attendre l'avis de la personne qui l'accompagnait mais cette fois, il n'en fit rien, se contentant de regarder Mary d'un regard qu'il voulait apaisant. Il était prêt à prendre tout le temps qu'il faudrait avant d'aborder les réelles questions qu'il se posait sur elle, tout pour ne pas la brusquer et y aller avec délicatesse. Comme le gentleman qu'il était.



― made by hope ―
Revenir en haut Aller en bas
☾ Power, Darkness, Death ☽
avatar
☾ Power, Darkness, Death ☽

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : MêléeMessages : 202Date d'inscription : 30/11/2015Localisation : Dans ma tête
Ҩ Re: Help me close my eyes ⛧ (marylia) Ҩ Mer 27 Jan - 9:00






« Help me close my my eyes »

Marylia




R evenant ou vision ? Mary était perdue, complètement perdue dans les méandres de ses réflexions. Depuis que l’Ox avait été découvert, c’était du grand n’importe quoi pour l’Américaine. Car au-delà de l’incroyable pouvoir qui circulait dans les veines des vainqueurs, l’école était devenue la cible de sorciers jaloux. Une jalousie maladive qui conduisait le monde pas à pas dans une guerre que personne n’avait souhaitée et elle la première. Venir à Durmstrang n’avait pas été un choix fait au hasard. Elle voulait juste étudier, tourner la page d’un deuil trop long. La guerre n’avait jamais été en ligne de mire. Mais aujourd’hui il fallait vivre avec, les conséquences seraient lourdes et la jeune femme ne savait pas ce qu’il se passerait. Elle n’était pas voyante, même si elle aurait préféré au final. Aujourd’hui, c’était la guerre et demain l’incertitude. Vivre au jour le jour, voilà le mot d’ordre qu’elle s’était donné, tenter de profiter de chaque instant, comme avant. Mais c’était plus facile à dire qu’à faire pour les Bloodworth.

Car en dehors du fait que sa tendre sœur se tenait encore et toujours à ses côtés en permanence, les revenant se mêlés au monde des vivants. Des morts que tout le monde voyait. Mais Mary avait bien du mal à faire la différence entre ceux que tous voyait et ceux qu’uniquement elle pouvait voir. Ne pas passer pour une folle devait chaque jour un défi supplémentaire. Un défi pour ne pas exploser, un défi pour ne pas envoyer chier sa jumelle et ses remarques toujours plus acerbes. Un vrai calvaire que rien n’arrangeait. La jeune américaine pouvait exploser d’un moment à l’autre. Elle qui avait été si naïve de croire que son don était lié à la magie de Salem…Douce ironie. Son don était en elle et personne ne pourrait le lui enlever.  Et elle était condamnée à être mauvaise en magie blanche à cause de sa relation trop étroite avec la mort. Alors que cette magie était l’un des enseignements des plus importants à Salem. Durmstrang lui avait apporté ce qui lui manquait, la magie noir. Mais elle n’arrivait toujours pas à contrôler son don malgré cette magie. Et Mary n’avait toujours pas parlé de ce détail à son père…Il n’allait surement pas apprécier…

« Eh t’es là ? Houhou…Mary ? » La jeune femme releva la tête pour tomber sur sa sœur lui faisant de grand signe. Elle soupira en fermant les yeux. Elle n’avait jamais de repos avec elle. Pas une seconde pour souffler. Si ses nuits lui permettaient de reposer corps et esprit, la journée était un combat intérieur. Peu de personne connaissait la vérité, peu de personne savait. Mais beaucoup la dévisageait car son comportement intriguait. Une fille étrangère à l’école, fixant par moment des points invisibles, grognant seule…Cela pouvait paraitre bien étrange. Heureusement certains ne c’était pas arrêter à cela. Mais ces personnes pouvaient se compter sur les dix doigts de ses mains et Anna jubilait de voir sa sœur ainsi. Autrefois si entouré, si « populaire », si apprécié. Aujourd’hui obligé de s’éloigner des autres pour ne pas craquer. Son deuil passait petit à petit mais ce n’était pas aisé. Parfois les larmes revenaient et la douleur parlait l’espace de quelques minutes. Seul Marco pouvait voir sa fille ainsi et Mary ne se l’autorisait qu’en sa présence. Etre faible. Parfois celui lui faisait tellement de bien.

Une main se posa sur son bras. Une vraie main. Un vivant. Oui un vivant avec ce sourire. Ilia. Il la ramena sur terre, lui rappelant qu’une patrouille les attendait. Il s’était porté volontaire pour être avec elle. Cela lui réchauffa le cœur et un sourire chaleureux put naitre sur les lèvres de l’américaine. « Oh non pas du tout, je suis ravie et soulagée de patrouiller avec toi. Au moins personne ne pourra dire que je suis bizarre ou folle après ! » Tenta de rigoler Mary. « pfffff » souffla Anna à sa droite. La Flamme essaya d’ignorer les mouvements ridicules de sa jumelle qui pour le coup faisait tout pour que la vivante explose de colère. La patience de la dernière des jumelles encore en vie était limité, cela avait toujours était ainsi. La brune avec eu ce caractère explosif, impatient et énergique. Anna avait été tout l’inverse. Si la dualité entre les deux sœurs ne s’étaient pas particulièrement sentit par le passé depuis bientôt trois longues années, cela se sentait. Anna se montrait invivable, rancunière pour une raison que Mary ne voulait pas savoir et refusait de lui demander. Tout tournait autour du mystère de la mort de cette dernière, mais ré ouvrir cette plaie était bien trop douloureux pour la jeune femme.

Tous deux, enfin tous les trois, sortirent du QG et les groupes se séparèrent. Ilia proposa de faire un tour vers l’aile Nord afin de répartir tout le monde dans le château. Elle acquiesça silencieusement et ils se mirent en route. Devant les yeux bruns de la flamme, la silhouette de sa sœur gambadant de sa sœur la dépitait. Elle profita cependant de ce petit moment d’accalmie pour se tourner vers son ami. « Alors quoi de beau avec tout ce capharnaüm qu’à créer l’Ox ? » Le mot de l’artefact fit se retourner Anna qui darda son regard sur sa jumelle « Ah non Mary ! Tu ne vas pas recommencer ! » Une réplique cinglante brûla les lèvres de l’Américaine qui eut bien du mal à se contenir de lui répondre. Mais ce n’était ni le lieu, ni le moment pour une dispute entre sœurs.






hello from the other side
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

HOMINUM REVELIO ϟ
Ҩ Re: Help me close my eyes ⛧ (marylia) Ҩ Jeu 4 Fév - 20:00

» Help me close my eyes

― Marylia ―


“ ― Help me close my eyes. I don't want to see what this day was like. Help me close my eyes, I want to sleep without dreaming, cause I need them to be true. „

Entendre son soulagement quant au fait que c'était lui l'accompagnait en patrouille rassura Ilia et il laissa son sourire s'élargir volontiers. Il avait toujours apprécié Mary depuis sa récente arrivée et ce qu'elle appelait 'folie' était bien autre chose à ses yeux ; un don unique et précieux, une force qu'elle devait apprendre à utiliser comme telle. Et il était aussi là pour ça... Il n'était jamais parvenu à comprendre comment, dans ce monde de magie, certaines choses étaient encore vues comme des interdits, des manifestations d'insanité, lorsqu'eux-même, êtres magiques avérées, étaient vus comme tels et intégrés à un monde qui comptait également des âmes dénués de pouvoirs et ne croyant pour la plupart pas à ces potentiels pouvoirs.
Aux yeux d'Ilia, Mary était un être unique, comme il en avait peu vu. Il tentait de prendre soin d'elle et de la rassurer sur sa condition, et cela passait souvent par le simple fait d'adopter avec un comportement parfaitement normal, d'ami à amie. Évidemment, elle ne criait pas ce qu'elle savait faire au monde, mais il n'avait pas été difficile au jeune homme de la percer à jour... sans pour autant la juger.

Alors qu'ils prenaient la direction de l'aile Nord, Mary sembla se détendre à demi. Ilia était incapable de ressentir la présence des morts, cependant il pouvait parfaitement détecter un comportement suspect chez sa camarade. Il connaissait ce regard et il savait qu'une âme de l'au-delà leur tenait actuellement compagnie. La Flamme paraissait vouloir l'ignorer, car elle se concentrait totalement sur Ilia. Ce dernier, qui ne souhaitait que l'aider dans cette entreprise, se pressa de répondre à sa question afin de monopoliser son attention et couper court au reste. « Eh bien, je ne suis pas mécontent d'avoir échappé à tout cela... et pour tout dire, étant donné la situation, je suis également ravi que les Flammes aient été épargnés. Je sais que beaucoup d'entre eux souhaitaient ce pouvoir pour de bonnes raisons mais... je ne peux m'empêcher de penser que c'est mieux comme ça. » L'ancien Ombre, devenu Unmarked l'année passée, avait toujours prêté allégeance aux Flammes, et il n'avait pas ménagé ses efforts de les aider à trouver l'Ox, sans omettre au passage de se servir des avancées de son propre clan dans la quête pour aider les Flammes. Maintenant que tout cela était terminé, il regrettait beaucoup.... il ne pouvait pas cesser de penser qu'un peu plus et les Flammes gagnaient l'Ox et devenaient la cibles de psychopathes jaloux et haineux comme l'étaient les Vainqueurs actuellement. Une situation houleuse, qui le stressait au plus haut point, bien qu'il tente de se convaincre du contraire.
La présence de ses frères sur Domovoï n'aidant en rien à calmer ses peurs sourdes de la vérité éclater au grand jour.

Même si il offrait facilement sa confiance et que Mary était une âme qu'il considérait pure, il n'osait lui avouer toute la vérité. La situation de la jeune femme était devenue encore plus compliquée à causes des Revenants, et la sienne risquait de tourner au drame à cause de celle des Assaillants. Deux vies parallèles, étroitement liées dans la guerre qui se préparait et la tempête qui avait récemment soufflé sur Durmstrang, laissant le château dans un état de stress et d'instabilité plus que préoccupants.

« Pour ma part, je m'abstiens de penser. J'essaie juste de surmonter tout ça au mieux, en aidant ceux qui en ont besoin... » Ilia fixa son amie avec insistance alors qu'il lâchait ces mots. A ses yeux, même si elle n'était pas porteuse d'un pouvoir ancestral incontrôlable et ténébreux, il la mettait dans la catégorie des gens à aider. Toute cette situation devait forcément l'affecter. Différemment des Vainqueurs certes mais malgré tout, il aimait à se trouver en sa présence actuellement, cela lui permettait de la surveiller et... « Dis moi, sans vouloir me montrer indiscret... comment t'en sors-tu avec tout ça ? J'imagine que ça doit pas être facile... » Il la laissa un instant dans le silence puis s'arrêta dans le couloir et observa autour d'eux avant de chuchoter. « Tu sais, je suis là pour toi, si tu en as besoin... Je sais ce que tu vis et je pourrais peut-être t'aider. Si tu le souhaites ». Son regard était plongé dans les prunelles hypnotiques de la Flamme. Autour d'eux, le calme régnait et Ilia aurait été incapable de détecter la présence d'un être venu de l'au-delà... contrairement à son amie. Il la saisit délicatement par les épaules sans la quitter des yeux pour s'assurer qu'elle reste avec lui et la sécuriser. Il avait espoir que ce contact calme ses doutes et la pousse à s'ouvrir à lui, afin qu'il puisse l'aider au mieux et avec son consentement.


― made by hope ―
Revenir en haut Aller en bas
☾ Power, Darkness, Death ☽
avatar
☾ Power, Darkness, Death ☽

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : MêléeMessages : 202Date d'inscription : 30/11/2015Localisation : Dans ma tête
Ҩ Re: Help me close my eyes ⛧ (marylia) Ҩ Dim 21 Fév - 16:49






« Help me close my my eyes »

Marylia




Mary hocha doucement la tête face à la remarque avisée de son ami. Elle ne s’imaginait pas avec l’Ox dans les veines. La magie des vainqueurs semblaient être décuplé incontrôlable et elle qui ne contrôlait pas son don, elle craignait que cela ne se soit aggraver avec l’Ox. Heureusement les flammes avaient échoués dans la recherche de l’artefact. Et si au début elle avait pu penser que cela la guérirait au final, elle n’était pas mécontente car elle voyait bien que certains n’avaient pas obtenus ce qu’ils souhaitaient en ayant trouvé l’alliance de la douce Elia. « L’Ox fait des ravages chez les éclairs et les iceberg…je suis bien contente d’y avoir échappé » souffla la jeune femme. Sa jumelle grogna un peu plus loin et l’américaine se retint de lui jeter un regard plus qu’haineux. Mais il fallait qu’elle garde sa haine pour ceux qui menaçait Durmstrang et non pour une personne morte et un peu trop collante. Il fallait protéger l’école et les Vainqueurs, son don passait en second plan et elle se forçait à l’ignorer mais c’était souvent bien trop compliqué.

Le cœur de la jeune femme se gonfla aux paroles d’Ilia. Il l’avait fixé tout en lui parlant sous entendant qu’il voulait l’aider car il considérait qu’elle était dans les gens ayant besoin d’aide. Elle savait qu’elle pouvait compter sur lui, il avait été là dès le début, l’aidant à s’intégrer aux Flammes, à Durmstrang. Et encore aujourd’hui, malgré tout le remue-ménage, malgré l’égoïsme qui pouvait étreindre de nombreux cœurs, il était là et il la soutiendrait. Mary ne savait comment lui expliquer sa gratitude, la brune n’arrivait plus à trouver ses mots, alors elle sortit les plus simples qui lui venait à l’esprit. « Merci…d’être là. » Elle ne savait que dire d’autres. Et cela ne plut pas à Anna, qui se rapprocha des deux vivants. Son regard était sombre et elle semblait hors d’elle pour une raison inconnu à Mary. Et la question qui suivit d’Ilia n’aida pas Anna a resté calme et elle déboussola un peu la jeune femme. « Non mais pour qui est-ce que tu te prends toi ! Mary ne lui répond pas ! ». Les yeux bruns de l’américaine furent légèrement perdus, ne sachant où donner de la tête, tandis que le silence s’installait.

Ilia lui saisit les épaules et baissa d’un ton ignorant tout de la situation dans laquelle Mary était soudainement plongée. Anna hurla de colère. Elle traversa le corps de l’Unmarked et seule sa jumelle pu sentir le froid courant d’air que cela provoqua. « Hôte tes mains de ma sœur ! » Furieuse Anna se tourna vers sa jumelle vivante « Dis-lui de te lâcher ! » Mais la jeune sorcière était complètement déboussolé par la violence de sa sœur, elle ressentait sa colère. Elle tenta cependant de rester calme et se servit du contact des mains d’Ilia sur ses épaules pour s’y ancrer et ne pas se laisser aller dans un tourbillon d’émotion contraire et de céder à la folie. « C’est horrible pour tout te dire…Plus le temps passe, plus…plus j’ai du mal à faire la différence entre les revenants et mes visions. Je suis chaque jour un peu plus perdue. » Elle se concentrait sur Ilia pour ne pas perdre définitivement pied sur les ondes négatives que lui envoyer sa jumelle furieuse de voir sa sœur se confier à quelqu’un qu’elle ne connaissait pas et qui était en plus un garçon. Anna la prude comme pouvait parfois la surnommé Mary. « L’Ox joue aussi parmi les morts…ils sont furieux, je ressens leur colère et je sais plus où j’en suis, je n’arrive pas à m’isoler et contrer leur émotion. Je contrôle de moins en moins mon don. »

Sa jumelle se déchaînait contre elle, furieuse, jalouse. « Pourquoi tu l’as mis au courant ! Personne ne devrait savoir !!! TU DOIS TE TAIRE ! » Mary ferma les yeux en respirant profondément se concentrant d’avantage sur Ilia, ne laissant pas sa jumelle la déconcentrer, mais elle savait que celle-ci la traversait comme les fantômes et son corps subissait de violents courants d’airs glacials. Cela l’agaçait au plus haut point. Elle n’avait jamais été très patiente et Anna avait le don pour la mettre à l’épreuve. Elle ré-ouvrit les yeux et plongea son regard chocolat dans celui d’Ilia. « Je vais devenir folle, elle me pousse à bout… »





hello from the other side
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

HOMINUM REVELIO ϟ
Ҩ Re: Help me close my eyes ⛧ (marylia) Ҩ Mer 13 Avr - 19:25

» Help me close my eyes

― Marylia ―


“ ― Help me close my eyes. I don't want to see what this day was like. Help me close my eyes, I want to sleep without dreaming, cause I need them to be true. „

Sentir Mary à ses côtés était rassurant. Ilia n’avait jamais apprécié la solitude et c’était pourquoi son renvoi des Ombres l’avait affecté plus qu’il ne l’aurait imaginé de prime abord. Avant il avait ses amis parmi eux, puis il y avait Damyan, son défunt ancêtre, et quelques autres ; Sasha, Aby, Hope… Mary avait été difficile à aborder à son arrivée, mais Ilia était un Flamme en son cœur, et était parvenue à la mettre en confiance. Aujourd’hui, il avait l’impression que ses efforts et sa ténacité payaient enfin. La jeune femme avait une âme difficile à cerner et son don influençait sa vie de manière très intense. Le psychomage qu’était  Ilia ne pouvait s’empêcher de sa trouver fascinante dans ses doutes et sa complexité. Elle combattait des ombres, des fantômes, des souvenirs… et il avait mit du temps à comprendre de quelle façon il pouvait l’aider. Aujourd’hui encore, il n’était pas sûr d’en être capable, et l’état actuel de la demoiselle semblait être pire qu’auparavant.

A la voir là, complètement perdue, il comprenait à quel point l’Ox était une plaie. Cet objet magique qu’il s’était amusé à vendre aux Flammes pour gagner sa liberté était en vérité encore plus sombre que ce qu’il avait imaginé de pire… Même ceux qui ne l’avaient pas en eux étaient affecté, indirectement… Mary plus que tout autre. Ilia regardait dans les yeux de son amie et le désespoir qu’il y voyait lui fendait le cœur. Elle était affectée par la situation d’une manière presque malsaine ; entourée par la mort,  à chaque pas qu’elle faisait.

A l’instant où il réalisait cette ténébreuse réalité, le sorcier prit la décision d’être son ancre aux vivants dans ce monde. Lui n’était pas tellement familier des esprits, bien qu’il en ait côtoyé un pendant longtemps, ce dernier ne s’était pas montré depuis quelques temps déjà et il avait un statut particulier, lié à un objet magique et incapable d’errer comme bon lui semblait dans les couloirs de l’école… Et il n’avait définitivement pas le même comportement que les âmes que Mary croisait à longueur de journée… en double depuis l’arrivée des Revenants.
Il comprenait sa détresse et il avait cruellement envie de l’aider. Un courant d’air frais lui arracha un frisson et cela eut pour effet de le faire resserrer sa prise sur les épaules de Mary. Il voulait qu’elle sente qu’il serait là pour elle, qu’il l’aiderait, qu’il la soutiendrait. Il avait toujours eut un grand cœur, et Mary comptait parmi ses amis. Il ne la laisserait pas tomber. A ses yeux, elle avait autant besoin de lui que les Vainqueurs.

Alors qu’il s’apprêtait à la rassurer, elle laissa échapper quelques mots, qui sonnaient comme une supplique dans sa bouche tremblante. Nul besoin de préciser les choses, Ilia savait qui était celle Elle, à laquelle Mary faisait allusion. Parmi tous les fantômes que l’Américaine voyait, sa sœur était la plus présente. Sans s’étaler, elle lui avait rapidement expliqué cette partie de son quotidien quand ils étaient devenus plus proches… Ilia aurait tout donné pour voir sa jumelle, lui aussi. Mais au fur et à mesure du temps et à force de discuter avec Mary, il avait compris que cela n’avait rien de beau. Ni de simple. Les âmes défuntes sont torturées, coléreuses, tourmentées… et sans aucune doute, le monde des vivants n’est plus le leur.

Ilia jeta machinalement un coup d’œil autour d’eux pour voir s’il parvenait à déceler un détail prouvant la présence de la sœur de Mary. Il songea alors au courant d’air et un nouveau frisson le parcourut, sans raison. Se reprenant rapidement, il plongea à nouveau son regard dans celui de son amie et remonta l’une de ses mains sur sa joue. « Mary… tu ne deviendras pas folle, tu m’entends ? Tout ça, je sais que c’est dur et que tu es à bout mais… tu n’as pas besoin de subir tout cela seule. Je suis là. Je ne te laisserai pas tomber. » Il savait qu’elle avait d’autres amis, sans doute prêts à l’aider mais… à l’heure actuelle, tous les regards étaient tournés vers les Vainqueurs que tous tentaient de protéger des Assaillants et des Insurgés, tout en essayant de gérer l’arrivée des Revenants dans le château. Parmi ce bazar, une âme meurtrie hantée par sa sombre jumelle.

Il ne l’oubliait pas. « Je ne t’oublie pas… tu es forte, Mary, tu peux surmonter cela. Je t’aiderai à reconnaître les Revenants. Je t’aiderai à supporter toute cette pression, tu n’auras qu’à demander… en attendant, je crois que tu as besoin de te décrocher d’Elle. » Il avait insisté sur le dernier mot volontairement, tout en appuyant sa prise sur la demoiselle. « Elle te dévore l’existence et tu dois l’éloigner. Je sais que ce n’est pas facile mais… il doit bien y avoir un moment où elle n’a plus d’emprise sur toi, non ? Un petit détail, quelque chose sur quoi se baser… ? » Il s’en voulait presque de demander cela, mais c’était pour son bien. Elle allait vite se noyer si Ilia laissait Anna la tirer par le fond. Et il refusait cela.



― made by hope ―
Revenir en haut Aller en bas
☾ Power, Darkness, Death ☽
avatar
☾ Power, Darkness, Death ☽

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : MêléeMessages : 202Date d'inscription : 30/11/2015Localisation : Dans ma tête
Ҩ Re: Help me close my eyes ⛧ (marylia) Ҩ Mer 25 Mai - 18:45






« Help me close my my eyes »

Marylia




Ilia était à leur actuel le seul envers qui Mary pouvait se tourner, le seul qui pouvait la comprendre. Le seul qui pouvait l’aider. Mais cette aide avait un prix. Mettre en colère Anna qui refusait de voir quelqu’un aider sa jumelle. Jamais elle n’avait demandé de l’aide pour gérer son don, mais aujourd’hui elle était à un point de non-retour, elle avait l’impression d’avoir touché le fond. Elle n’en pouvait plus tout simplement. Il fallait qu’elle remonte la pente, maintenant plus que jamais. L’avenir était incertain. La guerre se préparait et elle ne pourrait se battre en ne contrôlant pas son don. C’était trop dangereux. Mais elle n’avait jamais réussi à contrôler son don, et elle ignorait comment faire. Personne à Durmstrang le possédait. Elle était la seule. Seule avec ses démons. Pourtant elle devait contrôler tout cela mais elle ignorait comment et son ancêtre semblait résolu à ne pas apparaître pour lui venir en aide.

Mary voulait se décrocher de sa jumelle, c’était ce qu’elle souhaitait le plus au monde. Mais Anna avait fait le serment de ne jamais la laisser. La mort de sa jumelle était mystérieuse, personne ne savait comment c’était arrivé à part la concerné. Mais Mary n’était pas prête à entendre la vérité, elle ne l’avait jamais été et la savoir à ses côtés constamment. Même si elle lui posait la question, Anna pouvait très bien l’ignorer et répondre quelque chose à côté de la plaque. « J’aimerai tellement réussi à ne plus la voir, même l’espace d’une minute… » Sa voix se brisa sur cette espoir qui l’habitait. « Je sais pas comment faire, comment briser le serment qu’elle m’a fait… » il y avait forcément un moyen, il y avait toujours un moyen. Mais Mary ne le connaissait pas. « Tu ne peux pas briser une parole d’un défunt Mary, tu devrais le savoir…» L’américaine serra les dents, elle ne devait pas craquer, pas après des mois avoir résisté à l’envie de l’envoyer paître. Elle devait rester calme. Mais son caractère de flamme, rangé depuis trois ans, en avait aussi marre de devoir se taire.

Mary réfléchit rapidement à un moment où Anna n’était pas avec elle. Elle ne voyait rien. Elle commençait sérieusement à désespérer à trouver une solution. La magie noire pouvait l’aider, elle en était convaincue, son don influait sur en mal sur la magie blanche. Alors le noire…mais elle n’osait pas, son père n’apprécierait pas. « Elle est tout le temps là…tout le tem…Non, attends. Quand je dors, je ne vois rien. Aucune vision, aucun mort de vient hanter mes rêves. Je n’ai jamais rêvé d’elle depuis sa mort… » Soudainement, elle trouva ce point étrange et elle fronça les sourcils. Elle ne se rappelait pas d’avoir rêvé sa jumelle depuis que celle-ci était morte. Les yeux bruns de Mary se posèrent un instant sur sa jumelle…Celle-ci semblait déboussolé et resta pour une fois silencieuse. « Ils peuvent pas atteindre mon subconscient. » Un léger sourire semi victorieux s’installa sur les lèvres de la Bloodworth et regarda Ilia, le regard rempli d’espoir. « Et comme dit le dicton, qui ne dit mot consent…elle confirme donc qu’elle ne peut pas m’atteindre dans mes rêves. » C’était un départ, finalement elle pourrait peut-être contrôler ce fichu don. Elle pouvait peut-être s’en sortir. La faire disparaitre l’espace d’un instant.





hello from the other side
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

HOMINUM REVELIO ϟ
Ҩ Re: Help me close my eyes ⛧ (marylia) Ҩ

Revenir en haut Aller en bas
 

Help me close my eyes ⛧ (marylia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Everytime I close my eyes, it's like a dark paradise. ₪ 2 fév, 20h50
» Come together ▽ 23/05 | 17h20
» ARMAGEDON ☞ close my eyes.
» Elo - Close your eyes, take a breathe, count to three...
» Caleb - I don't want to close my eyes, I don't want to fall asleep

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum