AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 you didn't see that coming ∇

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
psychopathic bitch
avatar
▬ psychopathic bitch ✝

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : indéniablement de sang-purMessages : 396Date d'inscription : 04/10/2015Localisation : dans l'ombre d'un vainqueur
Ҩ you didn't see that coming ∇ Ҩ Sam 23 Jan - 4:31

roman & avalon

- texte dédié à prim -


« Va-t-en » fit-elle en se rendant compte de qui s'était approché du lit, les mains dans le dos. Elle n'avait même pas besoin de redresser le regard pour savoir de qui il s'agissait, elle avait reconnu sa démarche droite et assurée et l'odeur de son parfum si âpre envahir l'infirmerie en à peine quelques secondes. « Son état s'améliore-t-il ? » dit-il de cette voix toujours si confiante et suintante d'une fausse inquiétude. Agacée, Avalon redressa la tête et le fusilla du regard. Tout était de sa faute. C'était à cause de lui qu'il avait autant changé et que s'était abattu son propre clan ; il lui avait retourné la cervelle comme il savait si bien le faire et voilà que maintenant, il ne lui restait plus rien, ni plus personne. Seule Avalon avait été à son chevet durant ces derniers jours, à jouer avec sa baguette et à attendre que le temps passe en espérant le voir rouvrir les yeux. « Comme si ça t'importais. Ne fais pas mine d'être soucieux de son état quand on sait toi comme moi que tu ne t'es servi de lui que par intérêt. Merlin seul sait ce que tu avais prévu comme plan mais ce dont je suis sûre c'est qu'à cause de toi, il a fini ici, il n'a plus rien à quoi se raccrocher. » Leurs prunelles s'accrochèrent et elle y pu lire l'insatisfaction d'entendre ses remontrances. Tant mieux. Qu'il aille brûler en Enfer, lui et ses principes à la con, qu'il se trouve une autre blondasse à qui murmurer le prénom de son ancien amour. Longtemps elle avait été fascinée par lui et avait réussi à voler des moments à ses côtés. Mais ce temps si précieux et cet aura qui le définissait s'était éclipsé le jour où il lui avait interdit de s'approcher de Roman et que, comme toujours, elle n'avait fait que l'inverse de ce qu'on lui demandait. Elle était à la rencontre du meneur et tous les deux avaient pactisé dans le dos de leur mentor. Il n'en avait réellement eu connaissances bien que certains doutes soient nés en lui le jour où Avalon avait refusé de lui accorder un moment pour passer du temps avec l'Eclair.« Roman a fait ses propres choix, s'il m'avait écouté, il n'en serait pas là aujourd'hui. Je lui ai dis de se débarrasser de cet élève afin d'éviter tout scandal. Il a préféré lui laisser la vie sauve en l'envoyant quelques semaines à Domovoï's Rock. On ne récolte que ce que l'on sème... » continua-t-il en espérant sûrement semer le doute dans l'esprit de la blondinette. Folle furieuse et sachant qu'elle n'était pas loin de l'attaquer, elle plia ses jambes contre sa poitrine tout en posant son menton sur ses genoux, le regard à nouveau dirigé vers le corps alité de Roman. « Va-t-en » cracha-t-elle une nouvelle fois entre ses dents. Elle aurait bien aimé l'attaquer mais dans le fond, ça n'aurait pas aider sa cause et elle avait besoin de lui. D'une manière ou d'une autre, un jour viendra où elle aura besoin de lui, elle le savait. Il avait trop de ressources, de contact et de savoir magique pour être considéré comme un simple déchet qu'elle aurait pu balancer dans un dépotoir. Alors elle serrait les dents et attendait dans un supplice qu'il se décide à tourner le dos. Ce qu'il fit au bout de longues minutes de silence. Et enfin, elle pu retrouver le calme plat quoi que angoissant de l'infirmerie.

Roman était couché dans ce lit depuis des jours maintenant, victime d'un mauvais sortilège qui n'avait jamais existé auparavant. Dans sa colère, Arsenic Maslov avait laissé sortir l'Ox de son corps et puisqu'il n'avait pas pratiqué de magie durant des semaines, le sort lancé par sa baguette en fut presque fatal. C'était comme s'il dormait paisiblement, les yeux clos, le visage serein. Il n'avait pas l'air de souffrir et c'était le principal. Un scandal avait éclaté dans la partie de l'école où ils s'étaient tous cachés : le vilain petit secret du serbe avait été révélé de par le retour de l'héroïque Maslov. Roman n'était qu'un traître qui avait envoyé les siens sur l'île et qui les avait assassiné. Tout le monde lui avait alors tourné le dos et quand cet espèce d'abruti d'Arsenic lui lança le sort, personne ne vint à son secours. Ce fut Avalon qui le trouva par terre dans un couloir près de la salle de réception, gelé et dans l’inconscience la plus totale. De tous, personne n'avait levé le petit doigt pour lui excepté elle. Ne sachant pas encore ce qui lui était arrivé, elle avait essayé de le ranimer avec ses propres sorts de magie noire puis avait baissé les bras en l'emmenant à l'infirmerie. Malheureusement, le mystère restait entier : personne ne savait pourquoi Roman ne se réveillait plus. Plusieurs fois, l'Ombre avait eu l'envie furieuse de s'en prendre à son adversaire mais elle n'arrivait jamais à quitter cette pièce, ne voulant pas qu'il se réveille seul, pour une raison qu'elle ignorait. Et bien qu'il n'ait jamais de visiteur, elle refusait tout le monde dans l'infirmerie, prenant l'endroit en otage et siégeant ici comme son nouveau quartier général. Seul Théodore avait un laisser-passer. Bien que bouffé par la jalousie devant le comportement presque anormal de sa fiancée, il n'avait pas fait de commentaire, comprenant qu'entre Roman et Avalon c'était particulier : car avant d'être des amants, ils étaient avant tout des amis. Théodore venait donc lui apporter à manger et venait dormir avec elle, ils ne s'étaient pas tellement réconciliés et n'avaient jamais échangés un seul mot sur leur mariage prochain – source de conflit. Il s'était simplement contenté d'être présent et là et elle l'avait laissé faire. Même Arabella ne pouvait pas rentrer ici, elle avait hurlé en la voyant arriver sur la pointe des pieds, la mine inquiète. L'infirmière elle-même n'avait plus le droit à ce quartier, quand elle avait diagnostiqué Roman et avait soupiré en disant qu'elle ne pouvait rien pour lui, Avalon s'était mise dans une colère noire et l'avait viré à coup de doloris.

Depuis, elle attendait qu'il revienne à lui, qu'il ouvre les paupières et lui fasse une remarque cynique comme il avait tant l'habitude de le faire. Peut-être partiraient-ils ensemble à la traque au Maslov une fois qu'il serait rétabli. Mais elle en doutait fort, maintenant qu'il était déchu, il n'avait plus rien à quoi se raccrocher. Son réveil serait autant douloureux physiquement que moralement. Lui qui aimait tant son pouvoir, qui chérissait sa place de meneur. Il n'était plus rien du tout, ici. Comme à son habitude, Théodore arriva juste après Tybalt pour lui déposer son repas et lui apporter les nouvelles quotidiennes. Il l'embrassait à nouveau et se montrait plus tactile qu'avant ; elle le savait, c'était sa manière à lui de lui dire qu'il était là, qu'il l'aimait et qu'il ne lui en voulait pas d'agir ainsi. Il la connaissait assez pour savoir qu'il était impossible de lui mettre des barrières même si c'était un souhait qu'il aurait aimé exaucé. Et c'était assez pour elle. Elle ne se l'avouerait jamais mais elle avait besoin de lui dans ce combat ; c'était la première fois qu'elle veillait sur quelqu'un et qu'elle accordait une importance à une autre vie que la sienne ou Théodore. Loin d'être pourtant de l'amour, c'était une affection réelle, une amitié qui s'était vu naître dans le feu et la guerre. Elle avait été sa première relation sexuelle, elle serait donc celle qui veillerait toujours sur ses petites fesses. Question de logique après tout, pas vrai ? Un dernier baiser, une caresse sur la joue et son amant s'envola à nouveau vers les couloirs, attiré par le bruit des tambours de guerre et du sang qui ne demandait qu'à couler. En temps normal, elle l'aurait rejoint et aurait probablement dansé sur ces notes de musique, abaissant son masque et se glorifiant dans l'étreinte des ombres du château.

Ténèbres, ténèbres, ténèbres... Quand reviendras-tu ?


Dans la nuit, elle se réveilla en sursaut en entendant le claquement de la porte de l'infirmerie. Couchée contre le bras de Roman, leurs mains s'étaient entrelacées durant son sommeil. Il était froid comme la mort, elle lui remit une autre couverture sur lui. Derrière elle, des bruits de pas et en un mouvement la russe avait attrapé sa baguette et la pointait en direction de l'entrée. Cassie Lennox était face à elle, les paumes levées, l'air effrayé.« Qu'est-ce que tu fais là ? » siffla la mangemort, hargneuse. Sans se contrôler, les yeux de l'iceberg dévièrent vers le corps endormi de Roman. « Je venais lui rendre visite » dit-elle, l'air mine de rien. Avalon fronça les sourcils. « Tu t'es finalement souvenu qu'il existait, alors ? » Sa réplique ne sembla pas lui plaire car elle fronça les sourcils et arbora un air outré. Ces icebergs...  « Roman n'est plus là pour te protéger maintenant donc tu ferais bien de partir avant que je ne me charge de ton cas » prévint Avalon dans un ultime avertissement. Si elle n'avait jamais fait de mal à Cassandra, c'était par égard pour lui mais maintenant qu'il était plongé dans un néant sans fin et que cette peste n'avait rien fait pour l'aider, elle n'allait certainement pas se gêner pour lui donner une bonne leçon. La brune ne prit pas garde à son ton menaçant et continua d'avancer vers le lit, d'une marche déterminée. Avant qu'elle ne puisse le toucher, l'adolescente s'interposa. Elle avait l'air d'une lionne voulant défendre son petit, c'était à ne pas en croire ses yeux. Jamais elle n'avait agit comme ça dans le passé. « Je ne vais pas faire de mal à ton petit-ami...  » dit alors Cassie en appuyant bien sur le dernier mot. Avalon esquissa un faible sourire qui se refléta dans les prunelles de la demoiselle. Elle avait beau faire l'indifférente, ce mot venait de lui coûter cher et avait probablement serré son cœur. Satisfaite de la voir dans ce mal-être, elle se décala tout en gardant la baguette à la main, juste au cas où. « Un sale coup et tu peux dire adieu à ta vie » rajouta-t-elle en faisant un mouvement circulaire avec son arme magique. Elle était prévenue, au moins. L'ignorant totalement, la jeune fille s'installa aux côtés de Roman directement sur le lit et lui attrapa une de ses mains. Elle semblait inquiète mais ô combien partagée dans ses sentiments. A tous les coups s'était-elle raisonnée plus d'une fois avant de venir le voir ici, consciente qu'il était considéré comme un monstre après les actes qu'il avait commit. S'effaçant de quelques pas, Avalon assista au spectacle, silencieuse. De loin, on aurait dit un couple amoureux depuis des années et ça, malgré le fait que le garçon avait les yeux clos et dormait depuis des jours, une coquille vide pourtant qui reprenait des couleurs au toucher de Cassandra.

Beaucoup trop de couleurs, même. D'un pâle morbide voilà que ses joues rougissaient et que son teint semblait se réveiller. Dans un sursaut palpable, elle remarqua alors qu'il papillonnait des yeux et que ses mains palpaient ses couvertures. Hystérique, elle lâcha un cri, couru immédiatement sur le lit en poussant l'iceberg d'un geste violent, n'arrivant pas à croire qu'en posant sa peau contre la sienne, cette espèce de nunuche avait réussi l'impossible. A coup sûr, l'Ox dans ses veines avait fait tout le boulot pour elle mais c'était tellement incroyable qu'Avalon s'en fichait complètement. Le voyant ouvrir les yeux, elle esquissa un grand sourire quand lui grimaça en la voyant à son chevet. Le réflexe fut immédiat : elle le gifla.« Idiot »  fit-elle en rigolant, ravie de le voir à nouveau parmi les vivants. Dans l'ombre, sa guérisseuse s'était éclipsée rapidement, rejoignant le confort des siens et les laissant à leurs retrouvailles. Dans le fond, ce n'était probablement pas son intention de le réveiller mais peu importait, ce moment était magique tant elle le savourait. Pourtant pas tactile, Avalon ne put s'empêcher de l'embrasser avant de le traiter à nouveau d'idiot et de le secouer dans tous les sens en le prévenant que plus jamais elle ne lui servirait d'infirmière, intimement ou pas. Elle avait assez donné.

Tatsitov était de retour.
Priez pour vos âmes pauvres délurés, le roi déchu est de retour.
Car même la Mort n'a pas voulu l'étreindre de ses bras, lui refusant l'ultime Baiser.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Note de l'Auteure : Bonsoir, bonjour, bon appétit. lizzie
Je me permets juste de faire un petit texte pour dire que ceci n'est absolument pas réel, il ne s'agit que d'un OS et par conséquent, j'ai interprété moi-même les réactions de Cassie, Tybalt, Théodore et Roman. Je remercie les joueuses d'avoir créé ces personnages et j'espère que ça ne dérangera aucune de vous que je me suis permise de jouer votre personnage durant un OS. I love you
J'espère que quiconque a pu lire cet OS a apprécié le faire, un pardon salutaire à mks que j'aime qui va encore me tirer les oreilles. :schei: Et un gros bisous à primou pour qui ce texte est entièrement écrit tant notre rp m'a inspiré.    

________________
why are you my clarity ?
○ i drown in you again 'cause you are the piece of me, i wish I didn't need. chasing relentlessly, still fight and i don't know why. if our love is tragedy, why are you my remedy ? if our love's insanity, why are you my clarity ? (a v a l o r e)



Dernière édition par Avalon F. Dolohov le Dim 24 Jan - 15:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VAINQUEURS
avatar
VAINQUEURS

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : Pur, mais ce n'est pas important, la valeur d'une personne est dans ses actionsMessages : 797Date d'inscription : 20/05/2015Localisation : Au sommet du monde
Ҩ Re: you didn't see that coming ∇ Ҩ Sam 23 Jan - 5:32

MAIS COMBIEN JE SUIS EN AMOUR.

Je crois que j'ai déversé tous mes sentiments sur Skype mais il n'y a pas de mot pour te dire à quel point j'ai aimé cet OS. plzz J'avais envie de pleurer au début (tu m'as presque poussé à reconsidérer le futur de mon personnage, ça m'a juste brisé le coeur de le voir aussi seul), mais la fin mon dieu, la fin était tellement drôle. Elle m'a trop fait sourire. :schei: :schei: Même la Mort qui ne veut pas de Roman, c'est affreux quoi. deklan Et comment Avalon est mignonne (à sa manière, me diras-tu, mais je la trouve trop choupie  :moh: ). J'adore la façon dont tu as développé le lien, que malgré tout ce qui est arrivé/arrivera de malsain, ça demeure une amitié.   C'est super beau, j'aime trooooop le lien Romalon, je te remercie, c'est la plus belle chose que j'ai lue depuis... depuis que j'ai appris à lire, voilà, rien de moins. Et puis comme j'étudie en littérature hein, je peux te dire que j'en ai lu des trucs, mais comparé à ça ah la la... c'est rien.       C'est fluide, c'est beau, c'est bien rédigé, c'est un véritable bonheur de lecture, sérieusement.  bril :uhuh: :pink:

ET PUIS NOTRE RP C'EST DE LA FOLIE.     Je suis trop contente si ça t'inspire, j'ai hâte que l'on joue notre évolution de lien, ça va être juste fou. bril Je t'adore à la folie cocotte, merci ENCORE pour ce sublime texte qui a illuminé ma soirée. kizz  plzz  :eyes:  :please:  :teddy:  :pticoeur:  :pticoeur:

PS. Avalon, c'est la plus jolie des infirmières. plzz

________________

my heart wants blood
Take you like a drug, I taste you on my tongue. You ask me what I'm thinking about. I'll tell you that I'm thinking about, whatever you're thinking about. Tell me something that I forget, but you might have to tell me again. ▬ It's crazy what you do for fame.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nothing is ever really forgotten...
avatar
Nothing is ever really forgotten...

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : MêléMessages : 1582Date d'inscription : 16/02/2015Localisation : Au fond du trou...
Ҩ Re: you didn't see that coming ∇ Ҩ Sam 23 Jan - 13:02

OH GOOOOD ! Même si cet OS ne m'est en aucun cas destiné, je me permets de dire que tout comme Primou, je suis AMOUREUSE de ce que tu as écrit !

Je ne me lasserai jamais de ta plume si fluide et si agréable, tu es vraiment douée et JE SUIS FAN D'AVALON, voilà c'est dit lizzie (même si en soi tu le savais déjà plzz)
Sérieusement, ce texte déboîte ! :aaaah: J'ai absolument TOUT adoré, l'intervention des personnages, le ressenti d'Avalon, sa dévotion à Roman, c'est teeeeeellement beau :eyes: :pticoeur: Et la fin mon dieu, j'ai tellement rit de sa réaction :hohoho:

Quoi qu'il en soit, sache que maintenant, tu vas subir ce que tu me fais subir avec Oni depuis des mois :schei: :schei: :schei: Tu n'y échapperas pas, même si j'adule le Avalore kuff

________________
You're my favorite kind of night
On that lonely night you said it wouldn't be love but we felt the rush. It made us believe it there was only us convinced we were broken inside, inside. ϟ harmedda
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VAINQUEURS
avatar
VAINQUEURS

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : MêléMessages : 356Date d'inscription : 28/10/2014Localisation : Durmstrang
Ҩ Re: you didn't see that coming ∇ Ҩ Dim 24 Jan - 11:38

Oh la la j'adore ce que t'as fait
C'est un texte magnifique que tu as posté la wouaw :ddd: :pticoeur:
Je suis absolument fan :alo: mais le lien Romalon déchire tout, voilà. Voilà haha j'adore comme Cassie réveillé Roman grâce au pouvoir de l'amour, oui, oui le pouvoir de l'amour et pas moins messieurs mesdames lizzie c'est trop bien écrit j'étais à fond dedans je te jure :ddd: en plus j'ai lu ton post pendant notre pause déjeuner sur l'autoroute donc déjà tu as égayé cet arrêt pique-nique :please: Et puis alors après sur la route je pensais à tout ça et les filles ont mis la chanson The Boy is Mine et mon Dieu comme j'ai rigolé parce que j'imaginais tellement Cassie et Avalon oh la la :schei: oui bon je raconte ma vie j'étais toute seule mais j'ai bien rigolé :perv:
Bref ce texte est magnifique, bravo à toi :moh: :moh:

________________
i see the real you
And it feels like I've known you forever, I'll keep you safe for one more night. I need you to know that it's alright. I see the real you, even if you don't   I do.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
psychopathic bitch
avatar
▬ psychopathic bitch ✝

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : indéniablement de sang-purMessages : 396Date d'inscription : 04/10/2015Localisation : dans l'ombre d'un vainqueur
Ҩ Re: you didn't see that coming ∇ Ҩ Mer 27 Jan - 21:53

merciiiii les copines pour vos messages qui m'ont fait chaud au coeur, vous êtes trop adorables. :eyes: :rainheart:

alooooors oui, c'est cassie qui le sauve parce que j'aime votre pairing, ok ? lizzie et puis je voulais pas que mks me tue aussi, je l'admets. :schei: je lui en fais voir de toutes les couleurs et du coup je me suis dis que la seule personne qui aurait pu réveiller roman, c'était bien cassie. plzz (ET NON PAS ARYA, OK ? lizzie *sort*)
je vous aime toutes, vous êtes trop des amours au sucre d'orge chocolaté et vos messages ont remplis mon coeur d'amour et de bonheur. :teddy: :pink: & encore merci. :eyes:

________________
why are you my clarity ?
○ i drown in you again 'cause you are the piece of me, i wish I didn't need. chasing relentlessly, still fight and i don't know why. if our love is tragedy, why are you my remedy ? if our love's insanity, why are you my clarity ? (a v a l o r e)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

you didn't see that coming ∇

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Obama;Change is coming to america
» dark days are coming ♌ SAGISIUS
» Guess who's coming to dinner ( Nathaniel, K. Emily & Alden )
» The White Dragon is coming [PV Meï]
» Fanfic "Evil is coming"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum