AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bàthory Sisters ♆ blood must have blood [1/2]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
She was just some little girl who everyone stopped fighting for
avatar
She was just some little girl who everyone stopped fighting for

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : Pur depuis des siècles, les Bàthory sont une des familles les plus respectées et illustres de Hongrie.Messages : 302Date d'inscription : 06/09/2015Localisation : Planquée dans un coin de la salle de réception.
Ҩ Bàthory Sisters ♆ blood must have blood [1/2] Ҩ Sam 31 Oct - 12:51


Arabella Bàthory

So I bare my skin And I count my sins And I close my eyes And I take it in, I'm bleeding out.
I'm bleeding out for you, for you.

   

feat. Caitlin Stasey

Crédits ©️ Eriam

Identification magique Sa mère a choisi Arabella, un prénom qu'elle arbore fièrement. Elle peut encore l'entendre l'appeler, dans un murmure, un souffle chaud. Quand elle se sent seule, elle ferme très fort les yeux pour se souvenir de l'intonation de sa voix quand elle détachait chaque syllabe. Arabella, ça hésite entre douceur et violence. Ça lui va bien.
Bàthory, c'est un nom plus difficile à porter. Elle ne le cache pas, elle n'en a pas honte. C'est son armure face au monde, son arme. Quand elle se présente, les sorciers savent tout de suite à qui ils ont à faire. Bàthory a toujours inspiré la crainte, le respect. Et elle s'en sert, elle incarne le mystère de cette sombre famille.
   Temporalité Née le 13 février 1980, elle a aujourd'hui 18 ans. Elle a jumelle, Narcisza, avec qui elle ne partage plus grand chose d'autre que cette date de naissance.
   Origines Les Báthory sont une très ancienne Maison de Hongrie, célèbre dans le monde entier pour la légende d'Elisabeth la Sanglante. Elle a grandi avec ses soeurs dans quelques pièces lugubres de leur demeure, le château de Čachtice. Elle y retourne tous les étés, mais sans maman, ce n'est plus pareil.
   Clan ou poste Quand elle est arrivée à Durmstrang, c'était la première fois qu'elle entrait en contact avec d'autres personnes que les membres de sa famille. Elle a tout de suite su plaire, avec sa beauté glaciale et son caractère très sombre. En deuxième année, elle a rejoint les Ombres. Au fil du temps, ils ont compensé le manque de sa mère et de sa jumelle, devenant sa nouvelle famille.
   Scolarité Septième année, avec des prédispositions pour la magie noire et un intérêt croissant pour la médicomagie.
   Statut sanguin Tous les Bàthory sont purs, et toutes les femmes épousent de nobles sorciers. C'est comme ça, c'est la tradition. On ne rompt pas les traditions.
   Caractère Dominante, aime diriger et sait conduire la foule, mystérieuse, impassible, ne témoigne pas de ses sentiments - ou alors de façon très maladroite, obstinée, caractérielle, maternelle, loyale, ne mâche pas ses mots, parfois cruelle, dépendante de quelques personnes clés mais refuse de le reconnaître, calculatrice, rusée, fière, particulièrement forte et courageuse.
Depuis peu, elle n'est plus exactement la même et s'enfonce de plus en plus dans les ténèbres.
   Particularités Qui n'a jamais entendu parler de cette comtesse hongroise qui prenait des bains de sang pour rester éternellement jeune et belle? C'est de cette Elisabeth Bàthory que descend Arabella. Les femmes Bàthory sont victimes d'une malédiction, punies pour les actes atroces de leur ancêtre. Elles auraient dû périr, mourir encore vierges, mais elles ont réussi à enfanter et faire persister leur clan. Seulement elles doivent s'empoisonner après avoir accouché, c'est la condition pour la sauvegarde de la famille.
Même si Arabella est respectueuse des traditions ancestrales des siens, ça la contraint à ne jamais réaliser son rêve : elle refuse d'avoir un enfant si c'est pour partir sans jamais le connaître. Ça la ronge, bien qu'elle n'en parle à personne.

Depuis quelques années déjà, elle apprend à devenir legilimens et se montre redoutablement douée.
   Suggestions d'avatars Caitlin Stasey



   

Carry on my wayward son


   

Les conditions dans lesquelles les jumelles sont nées sont particulières. Les Bàthory ont un système bien à eux de sélection naturelle : étant maudites, les femmes donnent vie à un petit être et pour rétablir l'ordre, elle se donne la mort ensuite. C'est le seul moyen qu'elles aient trouvé pour contourner la malédiction, c'est la tradition. Mais Timea s'est dérobée à la règle, elle a voulu narguer le destin. Elle a vécu avec ses filles, les jumelles et même la petite dernière, Eniko, et ce pendant presque dix ans. Seulement, leur mère fut rapidement rattrapée par la malédiction. Elle devint folle, paranoïaque, développant un côté maternel maladif ; elle empoisonnait la vie de ses filles sans le savoir.
Mais Timea les aimait, et les filles adoraient leur mère. Elles ne voyaient que par elle, puisqu'elles vivaient toues les quatre confinées dans l'aile Ouest du château. Cette inimité fut problématique, surtout lorsque Timea sombra dans une démence dévastatrice. Elle leur racontait des histoires, leur inventait un monde qui n'existait pas, qui n'était que pour elles. Les filles ne voyaient jamais les autres, leur mère disait qu'ils n'étaient pas comme elles, qu'ils étaient dangereux. Elles buvaient ses paroles, leur existence toute entière s'articulait autour de leur mère. Pour Arabella, sa mère était tout ce dont elle avait besoin. Elle développa le même attachement pour le cocon familiale que sa génitrice, elle devint la meneuse des trois, celle qui se sentait le devoir de protéger les deux autres.

Timea faisait des crises, elle passait ses nuits à hurler si fort que le ciel se déchirait. Avec ses soeurs, elles tentèrent de l'aider - en vain. Son coeur se fissurait chaque fois qu'elle se portait au chevet de sa mère, alors qu'elle n'était encore qu'une enfant. Il n'y avait pas de pire sentiment au monde que l'impuissance. Elle regardait sa mère dépérir, se transformer en monstre, et elle se sentait mourir avec elle. Sa mère, son modèle. Elle lui ressemblait tellement, elle lui devait tout.
Puis un matin, elle vit le corps inerte de Timea allongé sur le sol froid. Quelque chose se brisa en elle. Plus rien ne serait plus jamais pareil. Elle comprit que c'était Narcisza qui avait mis fin à ses souffrances, et elle lui en voulut terriblement. Narcisza avait toujours été différente, elle pensait que leur mère l'aimait moins que les deux autres. Arabella savait que c'était faux, bien sûr. C'est juste que Timea n'avait jamais su lui montrer, jamais su apprivoiser son coeur.

Il lui fallut un peu de temps avant de pardonner sa jumelle. Elle reprit en main sa famille, elle voulait préserver ce lien si spécial et si fort qui reliait les trois soeurs. Elle voulait être Timea, mais elle ne la remplacerait jamais. Leur mère était le ciment de leur relation, et bien vite, leur petit noyau commença à se fissurer. Narcisza ne parvenait pas à supporter le poids de ses actes, et quand Eniko apprit la vérité, elle s'effondra. Tout partait en vrille, tout s’effilochait, et Arabella ne savait plus quoi faire pour empêcher ça.  
Les Ombres l'aidèrent beaucoup à surmonter cette épreuve. Elle y trouva le réconfort dont elle avait besoin, ils lui devinrent très vite indispensables. Elle se réfugiait dans son QG, tentait de se raccrocher à autre autre chose pour ne plus penser à ses soeurs. Elle s'investit énormément dans la quête de l'Ox, à partir de cette époque.

Elle ne supportait plus de voir sa famille se décomposer, elle en souffrait même si elle n'en montrait rien. Elle avait toujours su camoufler ses émotions, surtout pour protéger Eniko qui avait toujours été plus fragile. Après que Narcisza – qui sombrait dans une démence semblable à celle de leur mère – ait lancé le sortilège de l'oubli sur leur cadette, afin qu'elle ne la déteste plus et qu'elle ne ne souvienne plus de comment leur mère était morte, Arabella était désespérée. Plus rien n'allait comme elle le désirait, la situation lui échappait complètement. Elle voyait sa jumelle se détruire, sa petite soeur se perdre dans ce monde qu'elle ne comprenait plus. Alors elle prit une décision pour alléger le coeur de Narcisza, elle usa de ses dons de legilimens pour s’immiscer dans son esprit et modifier les souvenirs douloureux. Elle lui fit croire que c'était elle la responsable du meurtre de Timea, et elle encore qui avait effacé la mémoire de leur petite soeur. Elle la déchargea de ses démons, prête à les affronter à sa place. Elle aurait fait n'importe quoi pour sa jumelle. N'importe quoi.

Depuis cet évènement, Narcisza va mieux. Quant à Eniko, si elle a juste oublié quelques éléments essentiels de leur vie, elle ne s'en sent pas moins perdue. Arabella tente de l'aider du mieux qu'elle peut, mais Eniko ne veut rien entendre. Arabella a du mal à gérer la situation, puisqu'elle est désormais la seule à détenir la vérité sur l'histoire tragique des soeurs Bàthory. Elle se sent doucement glisser dans l'abîme, mais refuse de reconnaître que désormais, c'est elle qui a besoin d'aide.



   

Narcisza Bàthoryi need you so much closer

Depuis toujours, un lien spécial les unit. Elles sont jumelles, pourtant elles ne se ressemblent pas beaucoup. Arabella a toujours été plus belle, plus gracieuse ; Narcisza plus terne, plus décalée. Arabella a toujours été maternelle, protectrice, étouffante ; Narcisza n'a jamais voulu qu'on l'opprime, indépendante et réservée. Elles ont du mal à se trouver des points communs, alors que ça leur semblait plus évident étant gamines. Elles dormaient roulées en boule, collées l'une à l'autre. Elles n'avaient pas besoin de parler pour se comprendre, c'était plus facile.
Puis maman est morte. Ou plutôt, Narz a tué maman. Arabella n'a pas compris sur le moment, elle n'a rien dit à sa jumelle, ne lui a plus parlé pendant des semaines. Narz se sentait mise à l'écart, rejetée, alors qu'elle avait fait ce qu'il fallait. Au fond, les jumelles veulent protéger leur petit noyau familial, mais elles ont chacun des méthodes différentes. Puis, Arabella a soigné sa soeur, elle a modifié ses souvenirs pour que ce soit elle qui porte le fardeau. Ce secret la hante, elles avaient pour habitude de partager des secrets ensemble, jamais séparément. Elles étaient unies, soudées, aimantes et délicieusement étranges. Elles n'ont grandi qu'à trois, sans jamais rencontrer les gens du monde extérieur. Forcément, ça rapproche.
Mais aujourd'hui, Arabella ne parvient pas à se reconnecter avec Narcisza, qui va pourtant de mieux en mieux. Sa jumelle continue de se sentir différente, anormale, comme si elle n'avait jamais eu sa place dans leur fratrie. C'est faux, Arabella crève d'envie de le lui dire. Elle veut la retrouver, lui montrer qu'elle tient à elle, mais elle n'y arrive pas, les mensonges la bloquent. Elle a peur de lui dire la vérité et qu'elle ne comprenne pas, elle ne se doute pas que les souvenirs de Narcisza lui reviennent par bribes et qu'elle ne va pas tarder à se rappeler de la vérité. C'est comme une bombe à retardement qui menace de faire exploser son coeur.  


   

Eniko Bàthorysweet little mess

Eniko, ça a toujours été le petit ange de la famille. Les jumelles l'ont vue naître et elles étaient émerveillées de la regarder grandir. C'est leur petit Phoenix, elles la protègent, depuis toujours.
Seulement voilà, Eniko a perdu ses souvenirs. Pas tous, mais certains. Elle ne sait plus trop où se situer dans leur fratrie, elle ne sait plus trop laquelle des deux lui veut du bien. Elle a tendance à se méfier d'Arabella, parce que c'est une Ombre et elle sait comment ils sont : dangereux et sombres. Elle préfère la lumière, elle préfère la douceur.
Puis, elle sait qu'il se passe un truc étrange chez elle, dont ses soeurs refusent de lui parler. Personne ne lui a expliqué le sortilège qu'elle a subi, elle ne connait pas l'origine de ce traumatisme. On lui a laissé croire qu'elle était malade, et elle a le sentiment que c'est de la faute d'Arabella. Parce qu'Arabella est froide, distante, parfois elle dit des choses viles sans s'en rendre compte. Souvent, elle oublie de lui montrer qu'elle tient à elle et qu'elle ne veut que son bonheur. A vrai dire, ce n'est pas tellement que la jeune Ombre ne le veut pas, c'est juste qu'elle n'a jamais été douée pour exprimer ses sentiments. Pourtant elle la surveille, elle sait qu'elle est en pleine crise d'identité et elle veut être là pour l'aider. Mais Eniko est paumée entre ce que semble lui dicter son coeur, les dires de Narcisza et le regard désespéré d'Arabella.


   

Maksim Waclawit's dark inside


   

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Aenean commodo ligula eget dolor. Aenean massa. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus. Donec quam felis, ultricies nec, pellentesque eu, pretium quis, sem. Nulla consequat massa quis enim.


   


Dernière édition par Narcisza Báthory le Jeu 31 Aoû - 11:32, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
She was just some little girl who everyone stopped fighting for
avatar
She was just some little girl who everyone stopped fighting for

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : Pur depuis des siècles, les Bàthory sont une des familles les plus respectées et illustres de Hongrie.Messages : 302Date d'inscription : 06/09/2015Localisation : Planquée dans un coin de la salle de réception.
Ҩ Re: Bàthory Sisters ♆ blood must have blood [1/2] Ҩ Sam 31 Oct - 12:51

Eniko Bàthory

i'm about to lose my mind, you've been gone for so long, i'm running out of time

 

feat. Danielle Campbelle

Crédits ©️ faust

Identification magique Elle aurait aimé avoir un prénom qui rime avec celui de ses soeurs et de sa mère. Mais elle s'appelle Eniko, et ça n'a aucun sens. Est-ce que ça suppose qu'elle est différente, parce qu'on ne l'a pas appelée Eliza, Katia ou Viktoria? Est-ce pour la mettre en évidence, ou bien pour la rabaisser? Elle ne le sait pas, elle ne le saura jamais.
  Temporalité Née en juin 1981, elle a aujourd'hui 17 ans.
  Origines Les Báthory sont une très ancienne Maison de Hongrie, célèbre dans le monde entier pour la légende d'Elisabeth la Sanglante. Elle a grandi avec ses soeurs dans quelques pièces lugubres de leur demeure, le château de Čachtice. Elle déteste y retourner, chaque mur, chaque détail lui hurle qu'elle n'appartient plus à ce monde. Elle aimerait tant se souvenir de tout, de chaque moment passé là-bas. A entendre Arabella, c'était tellement magnifique, cet hiver où elles ont vu la neige pour la première fois…
  Clan ou poste Elle était Unmarked, elle n'avait pas voulu choisir de clan en arrivant à Durmstrang. Elle ne sait plus trop pourquoi, sans doute parce qu'elle était trop indécise. Depuis qu'elle a perdu la mémoire, elle flanche, elle vacille. Elle ne fait que des conneries, elle veut tester ses limites, réapprendre à vivre. Elle a rejoint les Flammes il y a deux ans, mais c'est son petit secret. Aucune de ses soeurs ne le sait, et elles tentent d'ailleurs de l'attirer dans un de leur clan sans savoir qu'au creux de son dos brûle le sceau des Flammes.
  Scolarité Sixième année.
  Statut sanguin Tous les Bàthory sont purs, c'est ce qu'on lui a dit.
  Caractère Excessive, perdue, méfiante, veut s'éclater, découvre sa beauté et commence à en jouer, gentille, blagueuse, émotive, instable, fragile, sensible, spontanée, adorable, amicale, colérique, ne parle jamais de sa famille.
  Particularités Qui n'a jamais entendu parler de cette comtesse hongroise qui prenait des bains de sang pour rester éternellement jeune et belle? C'est de cette Elisabeth Bàthory que descend Eniko. Les femmes Bàthory sont victimes d'une malédiction, punies pour les actes atroces de leur ancêtre. Elles auraient dû périr, mourir encore vierges, mais elles ont réussi à enfanter et faire persister leur clan. Seulement elles doivent s'empoisonner après avoir accouché, c'est la condition pour la sauvegarde de la famille. Elle devra donc perpétuer cette tradition.

Au cours d'une dispute avec une de ces soeurs, Eniko a été frappée par le sortilège d'oubli. C'était un accident, un tragique accident. Depuis, il lui manque des parties importantes de sa vie et de sa personnalité, ce qui fait qu'elle est complètement déroutée.
  Suggestions d'avatars Danielle Campbelle, Lyndsy Fonseca, Shelley Hennig



 

Carry on my wayward son


 

Les conditions dans lesquelles les jumelles sont nées sont particulières. Les Bàthory ont un système bien à eux de sélection naturelle : étant maudites, les femmes donnent vie à un petit être et pour rétablir l'ordre, elles se donnent la mort ensuite. C'est le seul moyen qu'elles aient trouvé pour contourner la malédiction, c'est la tradition. Mais Timea s'est dérobée à la règle, elle a voulu narguer le destin. Elle a vécu avec ses filles, les jumelles et même la petite dernière, Eniko, et ce pendant presque dix ans. Seulement, leur mère fut rapidement rattrapée par la malédiction. Elle devint folle, paranoïaque, développant un côté maternel maladif ; elle empoisonnait la vie de ses filles sans le savoir.
Mais Timea les aimait, et les filles adoraient leur mère. Elles ne voyaient que par elle, puisqu'elles vivaient toutes les quatre confinées dans l'aile Ouest du château. Cette inimité fut problématique, surtout lorsque Timea sombra dans une démence dévastatrice. Elle leur racontait des histoires, leur inventait un monde qui n'existait pas, qui n'était que pour elles. Les filles ne voyaient jamais les autres, leur mère disait qu'ils n'étaient pas comme elles, qu'ils étaient dangereux. Elles buvaient ses paroles, leur existence toute entière s'articulait autour de leur mère.
C'était encore plus vrai pour Eniko qui se sentait parfois exclue du clan des jumelles. Elle aurait aimé être comme elles, reliées par la nature, par le destin. Elle développa une forme d'autisme étant enfant, mais ça s'est atténué avec l'âge. Toutefois, ça restait gravé en elle avant l'accident ; son détachement, sa différence. Ses soeurs l'ont toujours considérée comme un petit oisillon fragile, le petit Phoenix qu'il fallait protéger.

Timea faisait des crises, elle passait ses nuits à hurler si fort que le ciel se déchirait. Avec ses soeurs, elles tentèrent de l'aider - en vain. Elles firent une sorte de rituel glauque où elles se saignaient pour abreuver leur mère. C'était l'idée de Narcisza et de ses fantômes, mais ça semblait une bonne idée, sur le moment. Eniko s'était évanouie et avait dû renoncer à ce rituel, elle se sentait faible et inutile. Elle n'aimait pas ça, elle voulait être pleine de force, comme Arabella. Mais elle n'était que la soeur de trop, celle qui ronchonnait pour rien et qui faisait des caprices enfantins.

C'est à partir de ce moment-là que tout se complique. Narcisza a tué leur mère pour abréger ses souffrance, mais ne supportant plus le poids de ses actes, elle avoua toute la vérité à Eniko, la seule qui ne le savait pas. Eniko entra dans une colère folle, elle était imprévisible, violente et redoutable. Elle était dévastée. Dans une impulsion de désespoir, Narz prononça la formule qui fit basculer tout leur petit monde : « Oubliettes ! » Et c'en était terminé de la petite Eniko.
Arabella essaya d'arranger les choses pour ses soeurs, elle fit croire à sa jumelle que c'était elle la responsable de tout, en modifiant ses souvenirs – Arabella était legilimens, une raison de plus pour s'en méfier. Mais bien sûr, Eniko n'en savait rien, et bientôt, même Narcisza fut éloignée de la vérité. Seule Arabella avait le fin mot de l'histoire, et elle n'était pas prête à le révéler.

Les semaines qui suivirent furent douloureuses pour la demoiselle. Ce n'était encore qu'une enfant, et voilà qu'on lui avait dérobé les souvenirs qui étaient sensés grandir avec elle. Elle n'avait pas tout oublié, elle n'avait pas oublié leur mère ni les détails de leur petite enfance, confinées dans leur château. Mais elle savait qu'elle ne se souvenait pas de certaines choses, et ça la rendait dingue. Elle aurait tellement voulu être comme ses soeurs, normale. Si seulement elle savait à quel point elles sont loin de l'être… Mais Eniko ne jure que par sa colère et sa rancoeur. Narcisza lui a dit qu'elle était malade, que c'était à cause de ça qu'elle avait l'impression que certaines parties de sa vie avaient disparu. Elle ne savait plus qui croire, elle ne savait plus qui était vraiment de son côté.
Dans sa crise identitaire, elle fit tout de même de merveilleuses rencontres. Elle se lia d'amitié avec les Flammes et décida de les rejoindre. C'était sa façon de se moquer de l'emprise que ses soeurs étaient désespérées de détenir sur elle. C'était son secret, elle se jouait d'elles et pour une fois que ce n'était pas l'inverse, elle s'en amusait beaucoup. Elle voulait se redécouvrir, se créer une identité sans se rattacher aux jumelles. Elle voulait exister par elle-même, et puisqu'elle ne savait plus trop qui elle était, toutes les possibilités s'offraient à elle. Le petit Phoenix ne rêvait plus que de voler de ses propres ailes.



 

Narcisza Bàthorythe iron underneath

Eniko ne sait pas que c'est en vérité Narcisza qui lui a effacé la mémoire, car le petit ange ne supportait pas d'apprendre que sa propre soeur avait tué leur mère. Ça aurait pu s'arrêter là, mais c'est bien plus complexe. Car Narcisza ne sait pas non plus que c'est elle qui tué Timea, ni même que c'est elle qui a effacé la mémoire d'Eniko. Arabella a voulu soulager sa conscience, alors elle a pris le blâme et le lui a fait oublier. Donc dans sa tête, Narcisza pense que sa jumelle est dangereuse et capable du pire, c'est pourquoi elle veut protéger Eniko et la garder près d'elle. Elle insiste pour la faire entrer chez les Icebergs, sans savoir que c'est peine perdue.
Eniko voit bien que sa soeur lui cache quelque chose, tout comme Arabella. Mais Narcisza semble aussi perdue qu'elle, troublée et brisée. Alors elle lui fait davantage confiance qu'en l'autre jumelle, celle qui dit des choses blessantes et qui veut tout contrôler. Narcisza se montre douce, sensible et à l'écoute des problèmes de sa petite soeur qui se confie assez facilement à elle. Narcisza a déjà essayé de lui dire que c'était Arabella qui lui avait jeté ce sort, mais elle aime trop sa jumelle pour lui faire un coup pareil. Pourtant, Narcisza sent que quelque chose ne colle pas, que leurs histoires sont mélanges, entrecoupées d'une façon perturbante. Elle ne sait pas si elle hallucine ou si elle a raison de s'inquiéter, elle a peur de replonger dans sa folie et d'être nocive pour Eniko. Et encore, elle ne sait même pas à quel point elle peut l'être…  


 

Arabella Bàthorybetween love and hate

Eniko, ça a toujours été le petit ange de la famille. Les jumelles l'ont vue naître et elles étaient émerveillées de la regarder grandir. C'est leur petit Phoenix, elles la protègent, depuis toujours.
Seulement voilà, Eniko a perdu ses souvenirs. Pas tous, mais certains. Elle ne sait plus trop où se situer dans leur fratrie, elle ne sait plus trop laquelle des deux lui veut du bien. Elle a tendance à se méfier d'Arabella, parce que c'est une Ombre et elle sait comment ils sont : dangereux et sombres. Elle préfère la lumière, elle préfère la douceur.
Puis, elle sait qu'il se passe un truc étrange chez elle, dont ses soeurs refusent de lui parler. Personne ne lui a expliqué le sortilège qu'elle a subi, elle ne connait pas l'origine de ce traumatisme. On lui a laissé croire qu'elle était malade, et elle a le sentiment que c'est de la faute d'Arabella. Parce qu'Arabella est froide, distante, parfois elle dit des choses viles sans s'en rendre compte. Souvent, elle oublie de lui montrer qu'elle tient à elle et qu'elle ne veut que son bonheur. A vrai dire, ce n'est pas tellement que la jeune Ombre ne le veut pas, c'est juste qu'elle n'a jamais été douée pour exprimer ses sentiments. Pourtant elle la surveille, elle sait qu'elle est en pleine crise d'identité et elle veut être là pour l'aider. Mais Eniko est paumée entre ce que semble lui dicter son coeur, les dires de Narcisza et le regard désespéré d'Arabella.


Hemera Lestrangewhen it's all over


 

L'attirance au premier regard. La tentation, et les questions, les gestes sans assurance, mais l'envie irrémédiable. C'est ce qui a caractérisé le début de la relation d'Ebiko et d'Hemera. Nouvelle arrivée en ce début d'année, l'Anglaise a rejoint les Ombres, est allée se rangée aux côtés d'Arabella. Et pourtant, Eniko n'a pas pu la quitter du regard. Les deux jeunes femmes se sont tournées autour pendant quelques semaines, Hemera n'assumant pas son attirance envers les femmes, Eniko ne sachant pas vraiment ce qu'elle voulait. Elles finit par céder, par se trouver. Leur relation est restée un secret, Hemera ne pouvant se dévoiler au regard de sa fratrie, Eniko ne voulant pas mettre ses sœurs dans la confidence. Elles ont ainsi vécu quelques mois cachées, se repoussant et s'attirant, se détestant et s'adorant. Mais l'Ox découvert, tout a changé. Eniko a demandé à Hemera d'assumer leur relation, de faire un choix : soit elles, soit son frère et sa sœur. Hemera ne l'a pas choisie elle. Les jeunes femmes s'aiment, peut-être, s'attirent, indéniablement, mais tout est bien trop compliqué pour qu'elles continuent d'être ensemble.


 

Prénom Nomlien lien lien


 

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Aenean commodo ligula eget dolor. Aenean massa. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus. Donec quam felis, ultricies nec, pellentesque eu, pretium quis, sem. Nulla consequat massa quis enim.


 



open my chest and colour my spine

I can see through you, We are the same. It's perfectly strange. You run in my veins. How can I keep you inside my lungs. I breathe what is yours, you breathe what is mine.



Dernière édition par Narcisza Báthory le Jeu 31 Aoû - 11:44, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
She was just some little girl who everyone stopped fighting for
avatar
She was just some little girl who everyone stopped fighting for

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : Pur depuis des siècles, les Bàthory sont une des familles les plus respectées et illustres de Hongrie.Messages : 302Date d'inscription : 06/09/2015Localisation : Planquée dans un coin de la salle de réception.
Ҩ Re: Bàthory Sisters ♆ blood must have blood [1/2] Ҩ Sam 31 Oct - 16:00

Je te remercie de t'intéresser à mes charmantes soeurs, Ô sombre futur membre. :please:

Tu arrives trop tard en ce qui concerne Arabella, elle a directement conquis le coeur de quelqu'un que tu apprendras à connaître et à aimer. :pticoeur: Mais il nous reste la petite dernière, et franchement, on l'attend avec IMPATIENCE ! Alors viens nous rejoindre, on te fera un temple en chocolat. :rainheart: Voici deux trois petites choses que tu dois savoir, prends bien note.

ENIKO


Prénom ; le prénom est très important, comme je l'ai expliqué dans le scénario, c'est le reflet de sa différence. Cette différence qu'elle ne sait interpréter, qui la ronge, la dérange. Je suis consciente que justement, c'est un prénom qui sort de l'ordinaire, mais c'est ce qui fait sa beauté. plzz Si vraiment, mais vraiment, vous ne pouvez pas le supporter, alors si vous m'en parlez avant, je peux vous donner la possibilité de la faire appeler par son second prénom. Mais franchement, ça me briserait le coeur parce que j'y tiens, à ma petite Eniko. :eyes:

Histoire ; elle n'est évidemment pas modifiable. C'est l'histoire de ma petite Narz, j'ai imaginé toute la dynamique des trois soeurs et tout s'accorde parfaitement bien avec l'idée que je me fais des Bàthory. Elles sont chacune singulière, elles ont chacune leurs démons et c'est ça qui les rend passionnantes. Je vous invite à lire ma fiche de présentation car c'est quand même important pour ne rien manquer. :uhuh:
Je tiens à garder ces détails : Eniko souffrait d'autisme à son plus jeune âge, c'est forcément dû à la situation dans laquelle elle évoluait. C'est ce qui fait qu'elle est considérée comme la petite âme sensible de la famille, et elle déteste ça. Puis, concernant le sort d'oubli, j'ai consacré un passage à leur dispute dans ma fiche, donc si ça peut vous éclaircir les idées ! Vous êtes totalement libre de gérer sa vie après le sort, du moment que vous respectez les points que j'ai précisés dans le PV. Elle est devenue instable, irascible et c'est vraiment un sujet sensible pour elle. Elle est trop mignonne, la petite Eniko, pas vrai? Vous n'avez pas envie de l'aider à avancer dans la vie, hein? Allez, toi, joue-laaaa :teddy:

Le clan des Flammes est également important pour elle, puis vous verrez, c'est franchement un clan génial et vous allez vite vous faire des copains là-bas. :pink:

Avatar ; J'ai eu beaucoup de mal à en trouver un qui correspondait à l'idée que je me faisais de ma petite soeur, et j'avoue que je suis franchement satisfaite d'avoir trouvé Danielle. Elle est à la fois douce, séduisante, mais elle fait aussi très déterminée et je trouve qu'elle lui colle à la peau. Et puis elle est grave sexy, elle sera ENORME chez les Flammes sérieux.   Mais si vous ne l'aimez vraiment pas, j'ai mis d'autres suggestions et je suis ouverte à toute propositions. Je ne suis pas trop chiante pour ça, du moment que c'est une jolie brunette qui dégage quelque chose, ça me va.

Lien & activité sur le fofo ; je pense que j'ai assez bien détaillé ses liens, mais si vous avez des questions, ma boîte à MP vous est ouverte !  Concernant votre présence, j'aimerais que la personne qui joue Eniko soit assez active car c'est vraiment un personnage important pour Narz mais aussi pour Arabella. On forme une famille d'enfer, on a très envie de pouvoir en profiter de se faire plein de RP & de faire évoluer nos relations

Petit mot de la fin, sachez que je suis EXTREMEMENT reconnaissante envers ceux qui prennent mes scena. Donc je vous ferai tous vos caprices, je jouerai de la clarinette en petite culotte sur la table, je vous masserai les pieds et tout le tralalala :rainbow: Et Ara aussi, c'est une gentille fille vous verrez, on va te chouchouter petit Phoenix

ALLEZ, CEDE A TES PULSIONS :marry:

EDIT POST INTRIGUE 2 : Les groupes ont désormais changé, et la petite Eniko devra se situer dans cette nouvelle guerre qui déchire Durmstrang. Toi qui veux la prendre (je le sais, je le sens), je te laisse le choix entre les résistants ou les insurgés. plzz Je sais, ces groupes sont complètement opposés, mais à toi de voir quelle évolution tu veux pour notre petite soeur d'amour et si elle rejoindra le côté obscur de la Force avec Arabella, ou si elle se battra pour protéger les vainqueurs, dont Narcisza. lizzie



open my chest and colour my spine

I can see through you, We are the same. It's perfectly strange. You run in my veins. How can I keep you inside my lungs. I breathe what is yours, you breathe what is mine.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

HOMINUM REVELIO ϟ
Ҩ Re: Bàthory Sisters ♆ blood must have blood [1/2] Ҩ Sam 5 Déc - 19:39

La petite dernière des Báthory est là !!
Mais quel scénario de ouf !!!!! Je ne pouvais que craquer face à un tel personnage
Revenir en haut Aller en bas
She was just some little girl who everyone stopped fighting for
avatar
She was just some little girl who everyone stopped fighting for

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : Pur depuis des siècles, les Bàthory sont une des familles les plus respectées et illustres de Hongrie.Messages : 302Date d'inscription : 06/09/2015Localisation : Planquée dans un coin de la salle de réception.
Ҩ Re: Bàthory Sisters ♆ blood must have blood [1/2] Ҩ Dim 6 Déc - 11:45



JE TE CONSTRUIRAI UN TEMPLE EN CHOCOLAT N'hésite pas à me MP si tu as des questions, ou bien on peut aussi juste discuter et manger des cookies plzz



open my chest and colour my spine

I can see through you, We are the same. It's perfectly strange. You run in my veins. How can I keep you inside my lungs. I breathe what is yours, you breathe what is mine.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

HOMINUM REVELIO ϟ
Ҩ Re: Bàthory Sisters ♆ blood must have blood [1/2] Ҩ Mer 10 Fév - 22:06

ENIKO EST DÉSORMAIS RÉSERVÉE :rainheart:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

HOMINUM REVELIO ϟ
Ҩ Re: Bàthory Sisters ♆ blood must have blood [1/2] Ҩ Ven 12 Fév - 22:56


Ca se passe comment pour les cookies ? :hohoho: :hohoho:  

:moh:  :ppp:  :ddd:  :alo:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

HOMINUM REVELIO ϟ
Ҩ Re: Bàthory Sisters ♆ blood must have blood [1/2] Ҩ Sam 13 Fév - 0:36

*monte une pyramide de cookies*  

CADEAU MA PETITE PÉPITE :moh: :hug: :ppp: :uhuh: :rainheart: :teddy: kizz
Revenir en haut Aller en bas
She was just some little girl who everyone stopped fighting for
avatar
She was just some little girl who everyone stopped fighting for

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : Pur depuis des siècles, les Bàthory sont une des familles les plus respectées et illustres de Hongrie.Messages : 302Date d'inscription : 06/09/2015Localisation : Planquée dans un coin de la salle de réception.
Ҩ Re: Bàthory Sisters ♆ blood must have blood [1/2] Ҩ Sam 13 Fév - 1:01



Cordialement. Maintenant bouge tes fesses pour nous terminer cette fiche, et après on s'aimera dans le sang, la folie et les paysages de notre Hongrie natale. :rainheart: kizz



open my chest and colour my spine

I can see through you, We are the same. It's perfectly strange. You run in my veins. How can I keep you inside my lungs. I breathe what is yours, you breathe what is mine.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I'm the master here
avatar
I'm the master here

HOMINUM REVELIO ϟ
Messages : 466Date d'inscription : 23/06/2011
Ҩ Re: Bàthory Sisters ♆ blood must have blood [1/2] Ҩ Ven 9 Déc - 22:36

ENIKO REMISE EN JEU.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://avada-kedavra.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé

HOMINUM REVELIO ϟ
Ҩ Re: Bàthory Sisters ♆ blood must have blood [1/2] Ҩ

Revenir en haut Aller en bas
 

Bàthory Sisters ♆ blood must have blood [1/2]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Test de Bloodbowl par Jane Aden !
» Blake Whisper † « Blood will have blood. »
» Blood must have blood. (ZAHRA)
» Blood must have Blood • Charlie Crawford
» Episode 8: Thicker than Blood & Deeper than Water.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum