AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Best trio in the world ◇ Rohedska

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Je suis une princesse et je vous emmerde ♛
avatar
Je suis une princesse et je vous emmerde ♛

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : Sang-purMessages : 814Date d'inscription : 18/02/2015Localisation : Dans le reflet du miroir. Cachée dans la salle de réception.
Ҩ Best trio in the world ◇ Rohedska Ҩ Lun 20 Juil - 14:39




 
HEDDA & ROMAN & PRISKA
.le trio infernal.

Mars 1998
Rangeant rapidement ses affaires, la jeune autrichienne regarda l’heure une dernière fois. Elle était en retard. Comme toujours, elle pensait avoir le temps de finir son devoir à temps. Mais ce ne fut pas le cas. A présent, Roman et Hedda allaient l’attendre. Elle détestait ne pas être à l’heure. Peut-être était-ce dû au fait qu’elle aimait absolument avoir le contrôle sur tout. Mais il était rare qu’elle soit en retard. Elle était toujours la première arrivée devant une salle de cours. C’en était presque affligeant. Mais c’était plus fort qu’elle. Elle ne voulait pas que les professeurs aient une mauvaise image d’elle. Elle supportait déjà assez mal tous ces commérages à son propos depuis l’an dernier, et surtout depuis la mort de Nikolas. Elle ne doutait pas une minute que certains puissent penser que c’était entièrement de sa faute. Après tout, c’était loin d’être illogique. Sauf que ce n’était absolument pas la vérité. Et malgré tout ce que les gens pouvaient penser, Priska avait été attristée de cette nouvelle. Même si cela faisait un moment qu’ils étaient en mauvais termes, ils avaient pratiquement grandi ensembles. Ils avaient beau s’être disputés un nombre incalculable de fois, jusqu’à ne plus pouvoir se supporter, l’autrichienne n’aurait jamais souhaité sa mort. Elle aurait préféré que tout cela finisse autrement. Que tout rentre dans l’ordre gentiment, sans créer de scandales. Malheureusement, le passé était passé, et elle ne pouvait plus rien y changer.
Dévalant les escaliers, elle se rendit à la Taverne des Trois Trolls. Les trois protagonistes s’étaient donné rendez-vous là-bas ce soir. Priska était soulagée de toujours pouvoir compter sur eux, même si elle savait que ce n’était pas toujours le parfait amour entre Hedda et Roman, ils étaient ses meilleurs amis, ceux qui ne l’avaient jamais laissée tomber, au contraire de certains. Aujourd’hui, la jeune femme n’était plus dupe, et avait ouvert les yeux sur ceux qui l’entouraient et qui se revendiquaient proche d’elle. Elle ne ferait plus confiance à qui que ce soit. Elle était sans doute devenue plus froide, moins ouverte, mais si cela pouvait la protéger, elle ne changerait pas.

Prenant une inspiration, elle entra dans le bar, espérant silencieusement qu’il ne soit pas bondé. Heureusement pour elle, il devait y avoir dix élèves à tout casser. Elle avait toujours du mal à se rendre dans des lieux emplis de monde, et les évitait presque comme la peste. Moins elle passait de temps entourée, mieux elle se portait. Son don devenait un véritable fardeau avec les jours, il fallait qu’elle trouve une solution pour réussir à le contrôler. Elle ne pourrait pas s’en débarrasser, elle pourrait seulement tenter de le manipuler. Elle aperçut bien vite une chevelure blonde qu’elle connaissait bien, et une autre chevelure un peu plus foncée. S’installant à leur table, la jeune femme se laissa tomber lourdement  sur sa chaise.
« Désolé, je suis carrément en retard. C’est ce fichu devoir de politique du monde magique qui m’a pris un temps fou ! Je ne suis même pas sûre d’avoir conclu comme il fallait, et d’avoir analysé tous les éléments. Ca me sort par les yeux. »
Elle avait bien besoin d’un verre finalement. Ca ne lui ferait pas de mal. Elle n’avait jamais été très alcool, mais depuis cette année, elle se retrouvait un peu trop souvent à boire, et ça venait presque à lui plaire. De plus, elle avait remarqué que l’alcool brouillait son don, et lui permettait de ne plus ressentir les émotions des autres. Ce qui lui faisait un bien fou.
« Bon, on le boit ce coup ?! On doit fêter le retour de Roman chez les Eclairs comme il se doit ! »


   

 
Fiche bye Ethna



    You're the one that I'm running to
    When the world shakes us trying to take us out of line, fear of tomorrow feelings we borrow for a time. Water so deep, how do we breathe ? So we stay in this mess, this beautiful mess tonight. And we don’t have a thing to lose no matter what they say or do. Our love is untouchable. + ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vainqueurs
avatar
Vainqueurs

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : Pur, mais ce n'est pas important, la valeur d'une personne est dans ses actionsMessages : 798Date d'inscription : 20/05/2015Localisation : Au sommet du monde
Ҩ Re: Best trio in the world ◇ Rohedska Ҩ Dim 9 Aoû - 6:39

Blow a kiss, fire a gun. All we need is somebody to lean on. What will we do when we get old? Will we walk down the same road? Will you be there by my side? Standing strong as the waves roll over. We were bold and young, all around the wind blows. We would only hold on to let go ...
Cela faisait un moment que le jeune homme traînait dans la taverne. Il était là depuis au moins une bonne demi-heure et observait une table plus loin. Dragomir buvait comme celui qui avait un trou dans l’âme. Rien ne pourrait le remplir de nouveau. Le jeune blond pensait vaguement au tonneau percé que son père avait évoqué lors des dernières vacances. Certains désirs sont insatiables et peuvent durer toute une vie. Cela ne serait malheureusement pas le cas du pauvre foie éprouvé du Flamme, qui ne tarderait à faillir si ce dernier continuait à ingurgiter toute cette boisson. Roman ne prendrait pas le risque de reparler de nouveau au jeune homme. Sa première discussion avec Dragomir avait soulevé en lui plus de questionnements que quoi que ce soit. Le meneur restait donc assis sur sa chaise à observer le monde autour de lui.

Il avait aujourd’hui rendez-vous avec ses deux meilleures amies pour boire un coup à sa victoire. Il avait finalement remporté une partie qui durait depuis de trop longues années. Peu importe combien l’attente avait pu être longue puisque celle-ci en valait largement la peine. Roman prit le petit verre entre ses mains. Un sourire carnassier se glissait sur ses lèvres hypocrites alors qu’il porta la coupe à ses lèvres. S’il célébrerait son nouveau poste en bonne compagnie dans quelques minutes, rien ne l’empêcherait de boire maintenant à la mort de Krum. Son décès méritait les mêmes réjouissances que son nouveau statut de leader. « À ta mort. » psamoldia-t-il dans un serbe heureux.

Nikolas Krum était mort. Le dire de nouveau et sous tous les tons possibles enchantait son successeur. On croirait entendre la plus belle des mélodies sous les harmonicas les plus festifs ainsi que les froncements des cordes. Aucun mot ne pourrait décrire le sentiment de plénitude emplissant la poitrine du meneur. Ce serait un beau mois de mars. Le dieu éponyme annonçait lui aussi la venue d’une guerre entre meneurs des plus cruelles.

Roman était prêt pour la bataille. Il avait réfléchi durant les derniers jours à ce qui était maintenant son clan et n’était arrivé qu’à une possibilité qui semblait maintenant inéluctable. La fatalité s’abattait sur les Éclairs avec la force d’un ouragan ; Kira allait perdre sa place. Roman essayerait d’être compréhensif avec elle et de venir à un consensus. Mais si elle ne l’écoutait pas, il la jetterait lui-même hors du clan. Tout le processus était déjà enclenché. Dolosteï allait tomber comme une marionnette dont on aurait coupé les cordes. Jamais Roman n’avait été aussi manipulateur et cruel. Il revenait au sein de son clan, et un peu à la manière de Priska, il avait perdu de sa chaleur humaine. Désormais insensible et implacable, il ferait tout pour conserver le pouvoir. Il savait maintenant qui lui était fidèle et qui ne l’était pas. Se faire des amis dans son clan… quel con avait-il bien pu être. Rien n'importait plus que soi-même à la fin. Cette traîtresse de Valeryia le leur avait bien fait comprendre. Qu'elle prenne  bien garde à elle, le chien de garde de Krum. Roman avait les crocs.

Il avalait cul-sec l’alcool qui vint lui brûler la gorge avec une bienfaisante confusion. Hedda ne tardait pas à arriver. Roman passait son doigt sur le pourtour du verre en la saluant poliment. Aucune trace de leur relation passée ne pouvait être perceptible dans ce discours tacite et dénué de la moindre émotion. Le meneur ne voulait plus rien à voir avec sa camarade. Il lui tenait encore rancune pour le bannissement, la jeune femme n’ayant rien dit pour empêcher le verdict de tomber sur eux, sur ses propres amis. Où avait-elle été quand Priska et lui subissaient les injures de leurs camarades ? Roman lui en voulait pour avoir brisé ses promesses et surtout, pour l’avoir abandonné lui.  Elle ne s’en sortirait cependant pas indemne. Si Kira était encore en sûreté pour le moment, c’était seulement parce que son nouveau co-meneur avait d’autres chats à fouetter. Hedda allait payer. Roman n’avait toujours pas trouvé la nature de la punition qu’il infligerait à la demoiselle, mais ce n’était pas les idées qui lui manquaient.

Le jeune homme avait énormément changé lui aussi depuis qu’il avait été banni de son clan. Personne ne pourrait jamais comprendre la douleur d’être arraché à ses propres racines, pratiquement à sa propre famille. S’il ne faisait pas le moindre éloge face à son clan, qu’il affirmait désormais s’en foutre totalement, le blond avait changé au contact des verts. Il avait appris à sourire et ses camarades l’avaient aidé à s’épanouir. Quand est-ce que tout a commencé à changer ? Personne ne pourrait l’affirmer avec certitude. Vous pourriez prétendre l’allégation gagnante ; tout cela remonte à l’enfance de notre jeune prodigue et au renvoi de son père. Ce serait beaucoup trop facile. Roman était plus complexe que cela.

Priska ne tardait pas à arriver. Ses cheveux blonds tombaient dans son dos avec une souplesse infinie. Elle se laissait tomber avec épuisement sur sa chaise pour s’excuser de son retard. Les devoirs de politique magique semblaient manifestement colossaux. Roman sourit franchement. Ses yeux bleus se plissèrent sous l’accès de bonheur. Il n’avait pas choisi cette option et ne le regrettait pas le moindrement. La médecine et les tourments humains étaient beaucoup plus passionnants. La tension entre Hedda et lui semblait également se calmer. Même si Priska captait toutes les émotions, c'était fou comment elle pouvait le calmer simplement par sa présence. Non sans elle, il est clair que la scolarité de Roman aurait été fade et sans intérêt. Il répondit à la jeune femme sur un ton ironique, raillant son école de sorcellerie avec une pointe joueuse de supériorité. « Durmstrang ne connait rien de la politique de toute façon. On ne peut pas analyser tous les éléments. Il y en a toujours un qui suivra un développement… inattendu et qui empruntera sa propre tangente. »Il observait longuement Hedda. Toute trace de sourire disparut pour laisser place aux traits coupés au couteau du jeune homme. Il poussa son verre vers le comptoir pour qu’un employé ne l’emporte avant de retourner son attention vers Priska. Il reporta son attention sur elle, pour la rassurer avec une chaleur non-feinte. « Je suis sûr que ton devoir est génial. » Elle parla ensuite de célébrer son nouveau poste de meneur. Elle avait raison. Quoi de mieux que de célébrer sa victoire en compagnie des personnes qui nous sont les plus chères ? Oui, Roman en voulait à Hedda, mais rien ne les empêchait d’être copains, non ? En dépit de tout, ils formaient tout de même le meilleur trio qui soit. Roman n'échangerait ses amies contre rien au monde.  « Trois verres de pur-feu. » commanda le jeune homme en se retournant vers le barman. Il sortit des Gallions de sa poche qu’il déposa sur le comptoir. C’était une ascension qui pourrait surprendre une grande majorité des étudiants. Entre Roman l’Unmarked qui comptait autrefois ses sous sur le marché noir pour subsister aux besoins de sa famille et Roman l’Éclair qui prenait enfin position sur un échiquier des plus dangereux, un jeu des plus fins s’annonçait. Et il me tardait de voir la suite des évènements.
   
©Pando



my heart wants blood
Take you like a drug, I taste you on my tongue. You ask me what I'm thinking about. I'll tell you that I'm thinking about, whatever you're thinking about. Tell me something that I forget, but you might have to tell me again. ▬ It's crazy what you do for fame.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« My skin has turned to porcelain, to ivory, to steel »
avatar
« My skin has turned to porcelain,  to ivory, to steel »

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : plus que pur.Messages : 436Date d'inscription : 05/04/2015Localisation : fouine partout dans le château.
Ҩ Re: Best trio in the world ◇ Rohedska Ҩ Mer 19 Aoû - 18:41

we are golden

(rohedska) ▽ Now we're in the ring And we're coming for blood. You could try and take us But we're the gladiators. Everyone a rager But secretly they're saviors. Glory and gore go hand in hand. That's why we're making headlines. You could try and take us But victory's contagious.

D'un rire grotesque, Hedda s'empressa de veiller à la croissance de l'égo d'un vendeur peu futé. Il ne lui fallait pas plus d'un sourire pour obtenir ce qu'elle souhaitait. Il l'avait gauchement draguée lorsqu'elle s'était présentée pour lui demander le prix de l'objet qu'elle convoitait, elle en avait profité. Comme quoi, les imbéciles traînaient vraiment partout dans ce château. Elle l'avait toujours dit, mais jusqu'à présent, elle pensait que le marché noir avait été épargné. Hélas, elle venait de découvrir à ses dépends que la crise économique et politique qui avait secoué le monde entier leur avait ramené quelques petits écervelés de bas étage. Des gosses qui dérobaient des babioles dans les salles de cours, ou bien l'été dans les tiroirs de leurs crevards de parents, et qui les revendaient sur le marché pour se faire un peu d'argent de poche. De quoi s'acheter quelques sucreries lors du prochain rassemblement à Domovoï's Rock. Toujours était-il qu'elle avait fait une bonne affaire. Elle n'avait plus qu'à planquer ses affaires dans son coffre fort avant de rejoindre ses amis au bar.
Des amis qui s'éloignaient de la définition exacte du mot. Certes, elle s'était rabibochée avec Priska. Comment pouvait-elle rester fâchée contre sa plus fidèle amie? Sans elle, Hedda redoublait en agressivité et en fourberies. Le don de la jolie blonde avait toujours constitué le pilier de leur trio, comme si Roman et elle avaient toujours eu besoin de l'autrichienne pour calmer leurs ardeurs. Quand on voyait ce qui se produisait lorsque ces deux-là ne se retrouvaient qu'entre eux, il était clairement préférable qu'il y ait quelqu'un pour les ramener à la raison. Deux esprits pervertis par l'envie et la soif de pouvoir, cela n'augurait rien de bon. Tout comme cette rencontre hasardeuse, d'ailleurs.

Hedda entra à l’intérieur du bar où elle aperçut leur nouveau meneur. Un soupir agacé s'échappa entre ses lèvres fines. Elle n'était plus certain de pouvoir se retrouver proche de Roman sans avoir envie de lui arracher les yeux. Le salut à peine audible qu'il lui adressa témoignait de la réciprocité de ce sentiment. Si elle avait pu pardonner Priska au nom de leur amitié, ce n'était pas le cas du jeune et ambitieux Tatsikov. Leurs ambitions étaient trop entremêlées. La croisée de leur chemin avait laissé des souvenirs amers auxquels Hedda s'interdisait de penser. C'était mauvais pour les nerfs.
Heureusement, la pièce manquant du puzzle ne tarda pas à arriver. Légèrement paniquée, elle s'excusa pour son retard occasionné par un devoir visiblement complexe. En cet instant, la norvégienne se félicita mentalement d'avoir choisi la métamorphose. Sa famille possédait certes une prédisposition remarquable pour cette matière, mais elle n'avait pas fait ce choix par facilité. Son nom représentait un atout non négligeable dans ce domaine, pourtant elle brillait par ses prouesses personnelles et non par les reliques d'une gloire d'antan. Sa grand-mère serait pourtant si fière. Le sourire que ces songes avaient réussi à faire naître sur son visage de marbre s'effaça rapidement après la remarque de Roman. Elle croisa son regard et ne douta pas une seule seconde de ce qu'il pouvait lire dans le sien. Mépris et arrogance. Son nouveau statut lui donnait peut-être un avantage, une sorte de supériorité, mais il n'était rien sans elles et il le savait. Sans l'énergie inépuisable de Priska et l'esprit perfide de la Sørensen. Ça lui montait à la tête, pas vrai? Regardez-le, fier et insupportable. Leur trio avait perdu de son prestige, il ne reposait plus désormais que sur une amitié bancale et une unité supposée.

Elle avait besoin d'un verre. Dès que son souhait se réalisa, elle le leva face à ses camarades avec un enjouement feint. « Le roi est mort, vive le roi !» Puis l'alcool vint lui arracher la gorge dans une douleur qui avait quelque chose de réconfortant. Bientôt une chaleur envahirait son for intérieur, peut-être alors que la rancoeur qu'elle tentait de dissimuler se tairait de façon plus certaine. Comme pour accentuer ces mots, son regard se tourna vers Priska. « Je dois avouer avoir été un peu surprise d'apprendre qu'il s'agissait d'un suicide. J'ai toujours cru que personne d'autre que toi ne désirait autant sa mort. Encore moins Krum en personne. » Elle lui lança un sourire mutin, comme une ode à cette complicité qu'elles reconstruisaient pas à pas. Pourtant les fondations étaient fragiles. Hedda se souvint de la douleur qu'elle avait lue au fond de ses yeux le jour où elle s'était retirée du complot. Peut-être que ça avait été égoïste de sa part, lâche sans doute, mais elle n'avait pensé qu'à elle ce jour-là. Sauver sa peau pendant qu'elle le pouvait encore, se racheter aux yeux d'un Krum qu'elle haïssait juste pour rester dans la course. Eloignée des bonnes grâces de la cour mais restée assez proche pour y revenir. Tout n'avait été qu'une question de tactique, et la vérité, c'était qu'elle n'en avait rien eu à foutre de perdre deux amis dans son combat. Deux amis précieux et plus acharnés qu'elle ne s'y était attendue, ou du moins de la part de l'autrichienne. Elle avait toujours pensé que Priska n'était qu'une adolescente en colère, haineuse et rebelle de passage, mais qu'elle finirait par abandonner le jeu pour cause de réelle motivation. Ce qu'elle voulait, c'était se venger des Krum. Ce que Hedda voulait, c'était le pouvoir. Hélas, elle avait été surprise de voir son amie toujours en course aux côtés d'un Tatsikov prêt à tout. Et maintenant qu'il siégeait sur le trône, Roman était son plus redoutable adversaire. Elle savait qu'elle devrait lui prouver sa valeur pour qu'il la regarde à nouveau comme avant, comme une alliée puissante. Face à ces deux inséparables, elle se sentait à la fois intrusive et désireuse de se refaire une place en or à leurs côtés. Mais pour cela, il lui fallait un plan. « Alors, quels sont tes projets maintenant que notre clan est à feu et à sang? J'imagine que ton putsch pour prendre le pouvoir rendra ta position plus que difficile à légitimer. » Elle prit un air détaché, c'était presque trop présomptueux, même pour elle.

(c) AMIANTE




     we are the poisoned youth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Je suis une princesse et je vous emmerde ♛
avatar
Je suis une princesse et je vous emmerde ♛

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : Sang-purMessages : 814Date d'inscription : 18/02/2015Localisation : Dans le reflet du miroir. Cachée dans la salle de réception.
Ҩ Re: Best trio in the world ◇ Rohedska Ҩ Sam 7 Nov - 22:25




HEDDA & ROMAN & PRISKA
.le trio infernal.

Mars 1998
Priska pouvait sentir qu’il y avait des tensions entre ses deux meilleurs amis. Mais elle tentait d’y faire abstraction, persuadée qu’il finirait par se réconcilier. Elle pensait que c’était une sorte de jeu entre eux, toujours à se chercher, à se tester jusqu’à ce que le premier craque. Malgré tout, elle était convaincue qu’ils tenaient l’un à l’autre. Et ce soir, elle avait envie de faire la fête avec ses amis.
 « Trois verres de pur-feu. »
La blondinette fut ravie d’entendre la commande de Roman. Enfin, ils allaient décompresser tous les trois, et certainement comploter. Le jeune homme paya le barman qui leur emmena leur boisson. De suite, les trois protagonistes s’emparèrent des verres, qu’ils levèrent à la suite d’Hedda qui lança :
« Le roi est mort, vive le roi !»
Et tous trois burent joyeusement leur verre. Certes, c’était plutôt étrange de boire pour célébrer l’ascension de Roman dût à la mort de Nikolas. Même si l’autrichienne et le jeune homme ne s’entendait plus depuis bien longtemps avant qu’il ne décide de mettre fin à ses jours, cette nouvelle avait été un choc. Elle ne doutait pas que les éclairs avaient particulièrement été secoués en apprenant la nouvelle. Et elle aurait voulu être avec eux à ce moment-là, être avec sa famille. Elle espérait bientôt les rejoindre, maintenant que Roman était meneur, il ne lui restait plus que quelques obstacles, et elle ferait de nouveau partie des verts. Hedda se tourna vers elle et rajouta :
« Je dois avouer avoir été un peu surprise d'apprendre qu'il s'agissait d'un suicide. J'ai toujours cru que personne d'autre que toi ne désirait autant sa mort. Encore moins Krum en personne. »
L’autrichienne perçut l’ironie dans les paroles de son amie. Elle lui sourit, avant de boire une autre gorgée de son breuvage. L’alcool la réchauffait légèrement, elle savait qu’il ne mettrait pas longtemps à faire effet.
« Oui, il ne se supportait peut-être plus. »
Elle sentait Hedda troublée à ses côtés, voir tourmentée par quelque chose qu’elle avait du mal à saisir. La jeune femme n’aimait pas ressentir les émotions des autres, surtout celles de ses amies, c’était comme si elle violait leur intimité. Sachant que l’alcool l’aidait à canaliser son don, elle but de nouveau le whisky. Ce n’était pas la boisson qu’elle préférait, elle était même plutôt forte, mais ça lui convenait parfaitement pour ce soir. Hedda porta son attention sur Roman, et lança :
« Alors, quels sont tes projets maintenant que notre clan est à feu et à sang? J'imagine que ton putsch pour prendre le pouvoir rendra ta position plus que difficile à légitimer. »
Priska approuva les paroles de son amie. Maintenant ils étaient tous les deux chez les verts, la jeune femme devait avouer qu’elle jalousait légèrement Hedda. Bien que si cette dernière se trouvait toujours chez les éclairs, c’était tout simplement parce qu’elle les avait laissé tomber, et qu’ils s’étaient retrouvés bannis du clan avec Roman. Elle lui en avait cruellement voulu, pendant un bon moment. Et puis, son amitié avec Hedda était venue à lui manquer, elle avait essayé de comprendre pourquoi, et les deux jeunes femmes s’étaient expliquées. L’autrichienne devait encore apprendre à lui accorder sa confiance de nouveau, et elle tentait de ne plus douter de la sincérité de l’éclair, bien que c’était plutôt difficile.
« Je n’imagine même pas à quel point ça doit être le bordel au QG. Ils ont dû se scandaliser ! Bravo Roman ! »
Elle leva de nouveau son verra, et en but une nouvelle gorgée. Elle ne doutait pas que tout ceci allait faire un scandale, et des montagnes d’histoires. Et que beaucoup d’éclairs allaient s’opposer à Roman. Mais elle le connaissait, et elle savait parfaitement qu’il ferait un excellent meneur que tout le monde finirait par suivre, il avait ça dans le sang.
« Allez, dites-moi qui sont les plus réticents à ta montée au pouvoir ? Je parie qu’Arsenic n’est pas du-tout en-chan-té ! »



   


Fiche bye Ethna



    You're the one that I'm running to
    When the world shakes us trying to take us out of line, fear of tomorrow feelings we borrow for a time. Water so deep, how do we breathe ? So we stay in this mess, this beautiful mess tonight. And we don’t have a thing to lose no matter what they say or do. Our love is untouchable. + ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vainqueurs
avatar
Vainqueurs

HOMINUM REVELIO ϟ
Statut du sang : Pur, mais ce n'est pas important, la valeur d'une personne est dans ses actionsMessages : 798Date d'inscription : 20/05/2015Localisation : Au sommet du monde
Ҩ Re: Best trio in the world ◇ Rohedska Ҩ Ven 27 Nov - 7:24

Blow a kiss, fire a gun. All we need is somebody to lean on. What will we do when we get old? Will we walk down the same road? Will you be there by my side? Standing strong as the waves roll over. We were bold and young, all around the wind blows. We would only hold on to let go ...
Roman ne buvait que rarement. Il aimait garder la tête froide afin de pouvoir prendre en tout temps une décision éclairée. La tête froide, vraiment, on n’aurait pas pu dire mieux. S’il n’avait pas rejoint les Éclairs, le jeune homme se serait probablement dirigé vers les Icebergs. Katerina jouait cependant trop la maman. Elle avait beau n’avoir que de bonnes intentions ; il savait qu’il ne serait pas capable de la supporter. Les gens qui croyaient que l’on pouvait avoir une seconde famille se mettaient le doigt dans l’œil jusqu’au coude. Ultimement, c’est toujours notre propre personne qui importe. Roman le savait. Son père le lui avait suffisamment montré.

Les instincts maternels de Kniasev étaient la seule chose qui avait fait pencher la balance pour les verts. Roman ne voulait pas vivre d’amour et d’eau fraîche. Il serait heureux avec un clan qui lui ficherait la paix et où le meneur ne tenterait pas de jouer les animateurs de foule. Les Éclairs ne l’avaient pas déçu. Nikolas Krum ne faisait simplement rien. Concept de seconde famille sous-entendu au marqueur fluorescent et réunions dans les lieux les plus instables du campus. Une bonne main d’applaudissements pour le Roi de Durmstrang. Il n'avait même pas besoin de couronne. Sa stupidité lui faisait office de trône.

Le jeune homme gardait son verre dans sa main en observant les gens autour de lui. Certaines discussions devenaient de plus en plus animées. Les Flammes au fond de la taverne semblaient prêtes à se battre. C’était en venant dans ce bar que Roman se rappelait constamment les raisons pour lesquelles il n’aimait pas sortir. Le sexe, la drogue, la boisson ce sont tous des éléments qui font perdre aux gens le contrôle d’eux-mêmes. Tous ces étudiants qui se la jouaient avec leurs cigarettes… Roman espérait secrètement qu’ils s’asphyxieraient avec leur propre fumée. Il les méprisait.

Presque autant qu’il ne méprisait Hedda.

Cette dernière avait cessé de sourire. La remarque de Roman était une véritable douche froide. Glaçon avant l’heure. Plutôt que de s’excuser pour son manque de civisme, lui qui était habituellement soucieux de son langage, il conserva ses airs supérieurs. Il ne reviendrait pas sur ses positions. Peut-être lui pardonnerait-il un jour. Tatsikov ne l’admettrait jamais ouvertement, mais il était blessé. Pas de la même manière que Raudenfeld, mais certes…

Quand il se retournait vers la blonde, leurs regards se croisèrent pendant quelques secondes. Une flamme dangereuse brillait dans les yeux du leader. Il avait aimé Hedda comme il n’avait jamais aimé qui que ce soit auparavant. Roman aurait tout fait pour la Norvégienne. Il ne lui pardonnerait jamais de l’avoir abandonnée. Même si une partie de lui l’aimait encore, la jeune femme ne devait jamais penser que sa présence lui était indispensable. Il avait passé pratiquement deux ans sans elle. Avait-elle pensé à lui pendant qu’elle léchait les bottes de Krum ? Bien évidemment que non ; elle avait passé son temps en bonne compagnie. Pas comme Priska et lui. La dernière année avait été éprouvante. Tatsikov ne laisserait plus jamais quiconque lui reprendre sa liberté retrouvée. Son titre d’Éclair, il le porterait jusqu’à son dernier souffle.

Non, il n’avait plus envie de tourner la page sur les erreurs du passé. Il souhaitait la déchirer. Car bientôt, oui bientôt, Priska reprendrait les rênes du clan. C’était si proche, il pouvait pratiquement sentir la victoire contre son palais… Ce poste, ce titre de meneuse, il l’avait réservé à la Norvégienne. Il lui montrerait qu’elle n’était pas la seule capable de retourner sa veste. Il lui montrerait que... Meneuse… Oh, il la tenait, la nature de sa punition… Cette pensée, cette douce idée, lui redonnait le sourire. Il n’avait plus aucune raison de lancer des piques à Hedda, à présent. Ils allaient passer une soirée agréable.

Hedda avait retrouvé le sourire elle aussi. Roman prit son verre et le leva. Il avala sa boisson d’un trait. Sa gorge brûla douloureusement avant de faire place à une douce chaleur au fond de lui-même. Il entendit les deux filles converser sans vraiment les écouter. La tête lui tournait dans une douce ivresse. Il pouvait pratiquement réentendre la voix de Damyan le sommer de faire attention sur la suite des évènements. Chaque mouvement de leur part serait important. Satané Yordanov… Il n’avait pas besoin de lui pour savoir que les opposants au nouveau régime étaient nombreux. Roman les trouvait hypocrites. Il y a quelques mois de cela, la majorité du clan s’était tenue debout avec lui. Elle l’avait réprimandé en l’accusant de ne pas avoir réussi à les réunir. Aujourd’hui, cette même majorité le blâmait pour tenter de réunir le clan à nouveau. Les Éclairs nageaient en pleine contradiction. C’était dans ces moments que Roman regrettait la raison tacite des Icebergs. Peut-être qu'une maman-poule était un faible prix, pour un minimum de bons sens...

Hedda le questionna sur ses projets. Roman fit tourner son verre vide entre ses doigts. Un sourire étira ses lèvres fines. Détruire ce que Krum chérissait le plus était terriblement tentant… Roman n’avait pas d’attachement particulier envers les Éclairs. Il ne restait dans ce clan que pour multiplier ses chances de trouver l’Ox. Ce dernier lui... leur reviendrait de plein droit. Il finirait la quête qu’avaient commencée les Ivanov, des années auparavant.

Priska leva de nouveau son verre. Sa voix enjouée dissipa les dernières tensions. Elle était l’élément rassembleur du trio. Et un jour, elle serait l’élément rassembleur des Éclairs. Roman ne put retenir un rire à la dernière phrase de l’Autrichienne. Oui, la situation au QG était particulièrement amusante. Tout le monde avait pâli en le voyant revenir. Manifestement, sa « famille » ne s’était pas ennuyée de lui. Plus détendu, le meneur prit la parole. Il fit mine de réfléchir quelques secondes, plus pour le style que par réelle nécessité. Son plan était rôdé depuis des mois. Sa voix était doucereuse et mielleuse. Il était vil, il s’en accommodait bien.

« La démocratie est l’art de faire croire au peuple qu’il gouverne. Il suffit de laisser tomber la poussière et de rassurer les membres du clan. Raconte-leur ce qu’ils veulent entendre qui fasse un minimum de sens. On ne peut pas nier le deuil parce que le clan souffre. » Le clan souffre parce que Monsieur le Roi a décidé de se jeter en bas de la tour Gargouille. Personne ne trouvait que c’était franchement n’importe quoi ? Si c’était un meurtre, Roman comprendrait pourquoi les Éclairs luttaient aussi farouchement contre sa prise de pouvoir. C’était un suicide. Krum avait consciemment abandonné son clan. Il n’avait pas pensé, lui, à sa seconde famille. Roman devrait tout de même rassurer son clan sur la légitimité de leur douleur. C’est difficile de dire à un peuple que sa souffrance n’existe pas. Feindre, c’était son talent. Il porterait le masque de la magnanimité  aussi longtemps qu’il le faudrait. Roman ne voyait pas son pouvoir comme une dictature. Allons, bon. À chaque fois qu’on élit un meneur, on élit un dictateur. Lui, au moins, ne se proclamait pas roi. Tatsikov reprit la parole, sur un ton amusé.

« Arsenic est tombé sur le cul quand il a appris que j’étais revenu. Mais pratiquement tous les membres du clan se sont réunis autour de lui... Ils veulent contester mon… notre  pouvoir et forment la Rébellion. » Il ne garderait pas le pouvoir pour lui seul. Tout bon régime politique reposait sur un parti. Il savait aussi qu’il aurait besoin de ses plus fidèles amies pour affronter les prochains mois. Quitte à enterrer la hache de guerre avec Hedda. Le meneur continua. Les coudes reposant sur le comptoir, il joignit ses mains ensemble. Sarcastique, Roman continua.

« C’est tout de même amusant de voir que tout le monde est soudainement devenu le meilleur ami de Krum… D’abord Maslov, ensuite Laymon, maintenant Von Helger. C’est toujours quand les gens meurent qu’on commence à les aimer. » Bande d’hypocrites. « Ils cherchent tous l’attention et ils cherchent tous la guerre, Piskovaité la première. Dans le fond, ils sont pires que nous. » Le trio n’avait pas cherché la guerre lors de la mutinerie. Ils avaient cherché à redonner au clan ce qu’il y avait de meilleur. Nikolas ne savait pas mener. Il fallait être aveugle pour ne pas le remarquer. Ses relations avec la meneuse des Ombres étaient devenues des plus douteuses. Kira était encore pire. Roman se rappelait vaguement de la jeune femme dissimulatrice qui était prête à tout pour conquérir le monde. Elle était devenue l’ombre d’elle-même. Non, les Éclairs avaient besoin de gens qui sauraient contribuer à l’avancée du clan. Des gens brillants comme lui. Des gens fourbes comme Hedda. Des gens résolus comme Priska. Le trio s’était battu pour les valeurs des Éclairs. Aujourd’hui, le pouvoir était entre leurs mains. Après avoir regardé le gâteau quelques temps, Roman accepterait bien de le partager, de partager ce pouvoir avec ses amies. Non, il n’aimait pas le concept de seconde famille. Mais avec les deux filles près de lui, il avait presque l’impression de se retrouver à la maison.
   
©Pando



my heart wants blood
Take you like a drug, I taste you on my tongue. You ask me what I'm thinking about. I'll tell you that I'm thinking about, whatever you're thinking about. Tell me something that I forget, but you might have to tell me again. ▬ It's crazy what you do for fame.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Best trio in the world ◇ Rohedska

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» CNN: Food prices rising across the world
» trio scénarios
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World
» Forge World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum